CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Marjorie Lord
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Fred Zinnemann



Date et Lieu de naissance : 29 avril 1907 (Vienne, Empire Austro-Hongrois)
Date et Lieu de décès : 14 mars 1997 (Londres, Royaume-Uni)
Nom Réel : Fred Zinnemann

REALISATEUR
Image
1952 Le train sifflera trois fois (high noon) de Fred Zinnemann avec Gary Cooper & Grace Kelly
Image
1954 Tant qu’il y aura des hommes (from here to eternity) de Fred Zinnemann avec Burt Lancaster
Image
1959 Au risque de se perdre ( the nun’s story ) de Fred Zinnemann avec Audrey Hepburn & Peter Finch
Image
1966 Un homme pour l’éternité (a man for all seasons) de Fred Zinnemann avec Paul Scofield, Wendy Hiller & Orson Welles

Fred Zinnemann naît le 29 avril 1907 à Vienne, capitale de l’empire austro-hongrois. Après avoir suivi des études de violon et de droit, le jeune homme acquiert, au milieu des années vingt, une formation de cameraman. Il travaille notamment auprès de Robert Siodmak pour le documentaire, très remarqué: «Les hommes, le dimanche» (1929). Au début des années trente, avec l’arrivée du nazisme en Allemagne, il émigre aux Etats-Unis et devient l’assistant de Berthold Viertel pour plusieurs de ses films.

En 1934, le producteur Paul Strand lui propose la co-réalisation d’un documentaire dont le tournage a lieu au Mexique. Fred Zinnemann accepte et débute ainsi une carrière exemplaire de documentariste qui sera couronnée d’un Oscar, en 1938, pour «That mothers might lives». En 1951, une deuxième statuette, pour «Benjy», confirme son savoir-faire dans la même discipline.

Dans les années quarante, Fred Zinnemann passe à la réalisation de longs métrages. Au fur et à mesure des tournages, il affirme une totale maîtrise de son travail. Il se crée une réputation d’excellent cinéaste en dirigeant «Les anges marqués» (1948) avec Montgomery Clift et «Acte de violence» (1949) avec Van Heflin. Il atteint la perfection en 1952 avec «Le train sifflera trois fois», un western interprété par Gary Cooper et Grace Kelly. La critique new-yorkaise le récompense pour la réalisation de ce chef-d’œuvre. En 1954, il renouvelle l’exploit avec «Tant qu’il y aura des hommes» dont les rôles principaux sont tenus par Burt Lancaster et Deborah Kerr. Le film rafle sept Oscars dont celui du meilleur film et du meilleur réalisateur, un Golden Globe pour la réalisation et un prix au Festival de Cannes. C’est la consécration, il est alors à l’apogée de sa carrière.

Les années suivantes, Fred Zinnemann tourne peu, privilégiant des scénarii de qualité. Mais les espérances ne sont pas toujours à la hauteur des résultats escomptés. Zinnemann se repose sur ses lauriers et devient trop conventionnel. Il n’en demeure pas moins qu’en règle générale, ses films sont de véritables succès auprès du public, et appréciés par la critique américaine. Il récolte d’ailleurs des dizaines de prix. Parmi ses meilleurs films, nous pouvons citer : «Une poignée de neige» (1957) avec Don Murray, «Au risque de se perdre» (1959) avec Audrey Hepburn et Peter Finch. Puis: «Et vint le jour de la vengeance» (1964) avec Gregory Peck, Anthony Quinn et Omar Sharif.

En 1966, Fred Zinnemann remporte un quatrième Oscar pour «Un homme pour l’éternité», un magnifique drame historique sur le procès et l’exécution de Thomas Moore magistralement interprété par Paul Scofield. Il réalise encore «Chacal» (1971), un thriller sur une tentative d’assassinat du Général de Gaulle avec Edward Fox, puis «Julia» (1976), un drame avec Jane Fonda et Vanessa Redgrave.

Fred Zinnemann se retire après l’échec de sa dernière réalisation : «Cinq jours ce printemps-là» (1982) avec Sean Connery. En 1996, le cinéma germanique lui decerne un prix qui couronne son immense carrière, puis, quelques mois plus tard, le 14 mars 1997, il meurt à Londres (Grande-Bretagne) terrassé par une crise cardiaque.

© Philippe PELLETIER

copyright
1929Les hommes, le dimanche ( mennschen am sontag ) de Edgar G. Ulmer, Robert Siodmak & Curt Siodmak avec Kurt Gerron
    Seulement assistant opérateur
1930A l’Ouest rien de nouveau ( all quiet on the western front ) de Lewis Milestone avec Lew Ayres
    Seulement figuration
1931Man trouble – de Berthold Viertel avec Dorothy Mackaill
    Seulement assistant réalisateur
The spy – de Bethold Viertel avec Kay Johnson
    Seulement assistant réalisateur
Le mensonge magnifique ( the magnificent lie ) de Berthold Viertel avec Françoise Rosay
    Seulement assistant réalisateur
1932The wiser sex – de Berthold Viertel avec Franchot Tone
    Seulement assistant réalisateur
Le revenant ( the man from yesterday ) de Berthold Viertel avec Claudette Colbert
    Seulement assistant réalisateur
1933Nana ( lady of the boulevards ) de Dorothy Arzner & George Fitzmaurice avec Anna Sten
    Seulement assistant costumier
1934 DO Les révoltés d’Alvarado ( pescados / redes ) de Fred Zinnemann & Emilio Gomez Muriel avec Silvio Hernandez
1936 DO Waves – de Fred Zinnemann
1938 CM The story of Dr. Carver – de Fred Zinnemann avec Walter Soderling
CM That mothers might lives – de Fred Zinnemann avec John Nesbitt
    Oscar du meilleur court métrage, USA

CM A friend in need – de Fred Zinnemann
CM They live again – de Fred Zinnemann
CM Tracking the sleeping death – de Fred Zinnemann
1939 CM Weather wizard – de Fred Zinnemann avec Pete Smith
CM Help wanted ! – de Fred Zinnemann avec Tom Neal
CM While America sleeps – de Fred Zinnemann avec Dick Purcell
CM One against the world – de Fred Zinnemann avec Jonathan Hale
CM The ash can fleet – de Fred Zinnemann avec James Bush
CM Forgotten victory – de Fred Zinnemann avec Donald Douglas
1940 CM The old South – de Fred Zinnemann avec Peter Lynn
CM Stuffie – de Fred Zinnemann
CM A way in the wilderness – de Fred Zinnemann avec Shepperd Strudwick
CM The great Meddler – de Fred Zinnemann
1941 CM Forbidden passage – de Fred Zinnemann avec Addison Richards
CM Your last act / Passing parade No. 25 : Your last act – de Fred Zinnemann avec Vince Barnett
1942L’assassin au gant de velours ( kid glove killer ) de Fred Zinnemann avec Van Heflin
CM The lady or the tiger ? – de Fred Zinnemann avec Vince Barnett
1943Les yeux dans les ténèbres / La victoire de l’ombre ( eyes in the night ) de Fred Zinnemann avec Ann Harding
1944La septième croix ( the seventh cross / the seven crosses ) de Fred Zinnemann avec Spencer Tracy
1946Little mister Jim / Army Brat – de Fred Zinnemann avec James Craig
1947My brother talks to horses / My brother who talks to horses – de Fred Zinnemann avec Peter Lawford
1948Les anges marqués ( the search ) de Fred Zinnemann avec Montgomery Clift
    Prix des Nations Unies aux British Academy Awards, Grande-Bretagne
1949Acte de violence ( act of violence ) de Fred Zinnemann avec Van Heflin
1950C’était des hommes ( the men / battle stripe ) de Fred Zinnemann avec Marlon Brando
Teresa – de Fred Zinnemann avec Pier Angeli
1951 DO Benjy – de Fred Zinnemann
    + production
    Oscar du meilleur film court métrage documentaire, USA
1952Le train sifflera trois fois ( high noon ) de Fred Zinnemann avec Gary Cooper
    Bodil du meilleur film américain, Danemark

    Prix NYFCC du meilleur réalisateur par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

L’invitée à la noce ( the member of the wedding ) de Fred Zinnemann avec Julie Harris
1954Tant qu’il y aura des hommes ( from here to eternity ) de Fred Zinnemann avec Burt Lancaster
    Oscar du meilleur réalisateur, USA

    Prix DGA pour la réalisation par la guilde des réalisateurs américains, USA

    Golden Globe du meilleur réalisateur de cinéma, USA

    Prix NYFCC du meilleur réalisateur par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

    Prix Spécial au festival du cinéma de Cannes, France
1955Oklahoma ! – de Fred Zinnemann avec Shirley Jones
TV Screen directors playhouse – de Fred Zinnemann
    Série
1956Le vieil homme et la mer ( the old man and the sea ) de John Sturges avec Spencer Tracy
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1957Une poignée de neige ( a hatful of rain ) de Fred Zinnemann avec Eva Marie Saint
    Prix FIPRESCI au festival du cinéma de Venise, Italie

    Prix OCIC au festival du cinéma de Venise, Italie
1959Au risque de se perdre ( the nun’s story ) de Fred Zinnemann avec Audrey Hepburn
    Prix NBR du meilleur réalisateur par la National Board of Review, USA

    Prix NYFCC du meilleur réalisateur par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

    Coquille d’Or au festival international du cinéma de San Sebastián, Espagne
1960Horizons sans frontières ( the sundowners ) de Fred Zinnemann avec Deborah Kerr
1964Et vint le jour de la vengeance ( behold a pale horse ) de Fred Zinnemann avec Gregory Peck
    + production
1966Un homme pour l’éternité ( a man for all seasons) de Fred Zinnemann avec Orson Welles
    + production
    Oscar du meilleur réalisateur, USA

    Oscar du meilleur film, USA

    BAFTA du meilleur film toutes catégories aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    BAFTA du meilleur film anglais aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    Prix DGA pour la réalisation par la guilde des réalisateurs américains, USA

    Golden Globe du meilleur réalisateur de cinéma, USA

    Prix NBR du meilleur réalisateur par la National Board of Review, USA

    Prix NYFCC du meilleur réalisateur par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA
1967Haut les mains ( rece do gorey / hands up ! ) de Jerzy Skolimowski avec Alan Bates
    Seulement interprétation
1971Chacal ( the day of the jackal ) de Fred Zinnemann avec Edward Fox
1976Julia – de Fred Zinnemann avec Jane Fonda
    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur d’un film étranger par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1982Cinq jours ce printemps-là ( five days one summer ) de Fred Zinnemann avec Sean Connery
    + production
1984 DO George Stevens : A filmmaker’s journey – de George Stevens Jr. avec Frank Capra
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Laurel d’Or du meilleur réalisateur, USA ( 1958 )

    Laurel d’Or du meilleur réalisateur, USA ( 1959 )

    Laurel d’Or du meilleur réalisateur, USA ( 1961 )

    Laurel d’Or du meilleur réalisateur, USA ( 1962 )

    Laurel d’Or du meilleur réalisateur, USA ( 1963 )

    Laurel d’Or du meilleur réalisateur, USA ( 1964 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par la guilde des réalisateurs américains, USA ( 1970 )

    David Européen aux prix David di Donatello, Italie ( 1978 )

    Prix Caméra Berlinoise au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne ( 1986 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par les Prix du cinéma Germanique, Allemagne ( 1996 )
Fiche créée le 26 mai 2005 | Modifiée le 12 septembre 2015 | Cette fiche a été vue 10176 fois
PREVIOUSMohamed Zinet || Fred Zinnemann || Léon ZitroneNEXT