CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lydia Ewandé
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Freddie Bartholomew



Date et Lieu de naissance : 28 mars 1924 (Dublin, Irlande)
Date et Lieu de décès : 23 janvier 1992 (Sarasota, Floride, USA)
Nom Réel : Frederick Llewellyn March

ACTEUR
Image
1936 Le petit Lord Fauntleroy (little Lord Fauntleroy) de John Cromwell avec Dolores Costello & C. Aubrey Smith
Image
1937 Capitaines courageux (captains Courageous) de Victor Fleming avec Spencer Tracy & Melvyn Douglas
Image
1938 Le proscrit (kidnapped) de Alfred L. Werker avec Warner Baxter, Arleen Whelan & Nigel Bruce
Image
1938 Barreaux blancs (Lord Jeff) de Sam Wood avec Mickey Rooney, Charles Coburn & Herbert Mundin

Frederick Llewellyn March naît le 28 mars 1924 à Dublin (certaines sources citent Harlesden dans la banlieue de Londres). Encore nourrisson, il est pris en charge par une tante célibataire, Millicent Bartholomew dite Cissy, qui l’élève à Londres.

Le petit Frederick commence sa carrière cinématographique au tout début des années trente. En 1930, il apparaît dans un premier long métrage «Fascination» de Miles Mander, avec Madeleine Carroll dont s’amourache un jeune mari joué par Carl Harbord. Le jeune garçon se retrouve quatre ans plus tard aux États-Unis où il est engagé par David O. Selznick qui, du fait de son accent anglais, le préfère au jeune Nord-Américain David Holt, pour interpréter David Copperfield dans le film du même nom réalisé par George Cukor. Basil Rathbone joue son méchant beau-père et W.C. Fields, l’impécunieux Mr Micawber dans l’Angleterre victorienne si bien décrite par Charles Dickens. La même année, Freddie Bartholomew est le jeune Serge Karénine aux côtés de Greta Garbo en «Anna Karénine», dans le film de Clarence Brown, avec Fredric March en Comte Vronsky. Mais Freddie fait définitivement la conquête du jeune public, en 1936, avec son uniforme de petit roi d’opérette plein de malice face à l’imposant Victor McLaglen dans «Soldat de carrière». Il interprète également un gamin élevé à New-York mais qui se révèle être «Le petit Lord Fauntleroy» (1936) l’héritier d’un vieil aristocratique joué par C. Aubrey Smith dans la troisième version filmée de ce classique dont les rôles seront repris en 1980 par Rick Schroder et Alec Guinness. Et il forme un trio infernal avec Jackie Cooper et Mickey Rooney (avec qui il jouera quatre films pour la MGM) dans «Au seuil de la vie» où fils d’un riche couple de divorcés, il s’acoquine avec une bande de voleurs. Mais c’est sans doute en incarnant en 1937, le riche et insupportable Harvey Cheyne dans «Capitaines courageux» d’après le roman de Rudyard Kipling, qu’il obtient son plus grand succès. Nul n’a en effet oublié dans ce chef d’œuvre de Victor Fleming, ce gamin, qui souffrant du mal de mer pour avoir mangé trop de sucreries tombe d’un paquebot et apprend dans l’univers hostile de l’Atlantique nord, les valeurs chères à l’écrivain britannique, grâce au Portugais Manuel, pauvre pêcheur de morues, joué par un extraordinaire Spencer Tracy. Freddie Bartholomew devient alors le deuxième enfant star le mieux rémunéré de la planète cinématographique. Mais cette notoriété va faire resurgir ses parents qui réclament sa garde. S’en suit une âpre bataille juridique qui va engloutir les recettes de ses films mais lui permettre de devenir légalement le fils adoptif de sa tante. Dans les années quarante il tourne encore quelques œuvres dont «Les Robinson des mers du Sud» (1940). A la fin de la seconde guerre mondiale, il n’a que vingt ans mais il n’intéresse déjà presque plus les producteurs quand il apparaît dans «The town went wild» (1944) de Ralph Murphy.

Il tourne un dernier film en 1950 «St. Benny the dip» de Edgar G. Ulmer, où il joue un jeune révérend entouré d’escrocs qui se cachent dans une institution religieuse. Puis Freddie Bartholomew gagne sa vie dans la publicité. Il décède d’un emphysème pulmonaire à soixante-huit ans, à Sarasota en Floride où il réside depuis de longues années. Quelle étonnante destinée pour ce gamin des rives brumeuses de la Liffey ou de la Tamise. Et ça pourtant, ce n’est pas du cinéma!

© Caroline HANOTTE

copyright
1930Fascination – de Miles Mander avec John Kove
1931Strip, strip, hooray – de Norman Lee avec Ken Douglas
1932Lily Christine – de Paul L. Stein avec Ken Douglas
1934David Copperfield ( the personal history, adventure, experience & observation of David Copperfield the younger ) de George Cukor avec W. C. Fields
1935Anna Karénine ( Anna Karenina ) de Clarence Brown avec Greta Garbo
DO A dream comes true – de George Bilson avec William Dieterle
    Seulement apparition
CM MGM 1935 promo reel – de ? avec Stan Laurel
1936Au seuil de la vie ( the devil is a sissy / the devil takes the count ) de W.S. Van Dyke & Rowland Brown avec Jackie Cooper
Soldat de carrière ( professional soldier ) de Tay Garnett avec Victor McLaglen
Le petit Lord Fauntleroy ( little Lord Fauntleroy ) de John Cromwell avec Dolores Costello
Le pacte ( Lloyd’s of London ) de Henry King avec Tyrone Power
1937Capitaines courageux ( captains Courageous ) de Victor Fleming avec Spencer Tracy
DO The Candid Camera Story [very candid] of the Metro-Goldwyn-Mayer Pictures 1937 convention – de ? avec Louis B. Mayer
    Seulement apparition
CM Hollywood party – de Roy Rowland avec Anna May Wong
    Seulement apparition
1938Le proscrit ( kidnapped ) de Alfred L. Werker avec Warner Baxter
Surprise camping ( listen, darling ) de Edwin L. Marin avec Judy Garland
Barreaux blancs ( Lord Jeff / the boy’s from Barnardo’s ) de Sam Wood avec Charles Coburn
Les cadets de Culver ( spirit of Culver / man’s heritage / two smart boys ) de Joseph Santley avec Andy Devine
CM Hollywood goes to town – de Herman Hoffman avec Fanny Brice
    Seulement apparition
CM For Auld Lang Syne – de ? avec John Barrymore
    Seulement apparition
DO Another Romance of Celluloid – de ? avec Luise Rainer
    Seulement apparition
1939Two bright boys – de Joseph Santley avec Dorothy Peterson
CM Screen snapshots series 18, No. 12 – de Ralph Staub avec Noah Beery
    Seulement apparition
1940Tom Brown étudiant ( Tom Brown’s school days / adventures at Rugby ) de Robert Stevenson avec Cedric Hardwicke
Les Robinson des mers du Sud ( Swiss Family Robinson ) de Edward Ludwig avec Edna Best
1941Cadets on parade – de Lew Landers avec Jimmy Lydon
CM Hedda Hopper’s Hollywood No. 1 – de Herbert Moulton avec Kay Kyser
    Seulement apparition
1942Un drôle de lascar ( a Yank at Eton ) de Norman Taurog avec Peter Lawford
Naval Academy – de Erle C. Kenton avec Warren Ashes
Junior army – de Lew Landers avec Billy Halop
1944Tempête sur la ville ( the town went wild ) de Ralph Murphy avec Jimmy Lydon
1947Sepia Cinderella – de Arthur H. Leonard avec Billy Daniels
    Seulement apparition
1950St. Benny the dip / Escape if you can – de Edgar G. Ulmer avec Nina Foch
Fiche créée le 16 décembre 2006 | Modifiée le 3 mars 2016 | Cette fiche a été vue 4730 fois
PREVIOUSRichard Barthelmess || Freddie Bartholomew || Eva BartokNEXT