CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Pierre Granier-Deferre
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Fritz Odemar



Date et Lieu de naissance : 31 janvier 1890 (Hanovre, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 3 juin 1955 (Munich, Allemagne)
Nom Réel : Fritz Otto Emil Odemar

ACTEUR

Fritz Otto Emil Odemar naît le 31 janvier 1890, à Hanovre, ville de la province prussienne du même nom, dans l’Empire Allemand. En 1909, il entame sa carrière artistique au Théâtre de Münster. Les années suivantes, il se produit sur toutes les plus grandes scènes allemandes et en 1921, est engagé comme membre permanent au Schauspielhaus de Frankfort.

En 1927, il débute aux côtés de Camilla Horn dans «Der fröhliche weinberg». Il apparaît aussi dans deux autres grands films muets : «Crise» (1928) de Georg Wilhelm Pabst où il campe avec brio le Conseiller Gouvernemental Möller auprès de la charmante Brigitte Helm et «Napoléon à Sainte-Hélène» (1929) de Lupu Pick où il incarne le Lieutenant anglais Nichols et est entouré d’une distribution prestigieuse franco-germanique.

Au début des années trente, avec l’arrivée du cinéma sonore, Fritz Odemar multiplie les interprétations à un rythme effréné. Il tourne dans des productions importantes, sous la direction des plus grands réalisateurs de son époque, parmi lesquels: Fritz Lang dans «M. Le maudit» (1931) avec Peter Lorre, Robert Siodmak dans «Quick» (1932), Henry Koster dans «Théa, femme moderne» (1932), Reinhold Schünzel dans «Un mariage anglais» (1934), Hans Steinhoff dans «Les deux rois» (1935) et Augusto Genina dans «Dans la vie bleue» (1938). Il alterne avec un égal plaisir les compositions sur grand écran et les prestations scéniques. Son charisme et la qualité de ses interprétations font de lui un des acteurs les plus populaires de la vie culturelle allemande.

Pendant la seconde guerre mondiale, Fritz Odemar reste très présent sur les écrans. En effet, il évite judicieusement toutes participations dans des films compromettants. Il se contente alors souvent de seconds rôles dans des comédies familiales ou musicales, très prisées pendant les sombres années. On le voit notamment dans «L’habit ne fait pas le moine» (1940) avec Heinz Rühmann, «Anouschka» (1942) avec Hilde Krahl, «La voix du cœur» (1942) avec Roma Bahn et «Jeunes filles de Vienne» (1945) avec Dora Komar. Après le conflit, alors que la production cinématographique est au plus calme, il reprend avec ardeur sa carrière théâtrale, se produisant dans toutes les plus grandes salles germaniques.

Dans les années cinquante, Fritz Odemar, toujours actif au théâtre, effectue de nouvelles apparitions dans quelques productions. En 1950, son fils Erik Ode le dirige dans «Skandal in der Botschaft» aux côtés de la jolie Mady Rahl. Deux ans plus tard, il interprète Ibrahim dans la version allemande de Carl Lamac du «Voleur de Bagdad», avec Sonja Ziemann et Rudolf Prack. En 1954, il campe le Général Von Der Tann dans «Louis II de Bavière» de Helmut Käutner avec O.W. Fischer dans le rôle titre. Déjà très malade, ce rôle sera sa dernière prestation au cinéma.

Fritz Odemar s’éteint le 3 juin 1955, à Munich capitale bavaroise (Allemagne), emporté par un cancer. La relève est assurée par son fils, le réalisateur Erik Ode, qui se révélera être également un acteur de talent.

© Philippe PELLETIER

copyright
1927Le joyeux vignoble ( der fröhliche weinberg ) de Jakob Fleck & Luise Fleck avec Camilla Horn
1928Crise ( abwege / begierde / crisis / desire ) de Georg Wilhelm Pabst avec Brigitte Helm
Das letzte fort – de Curtis Bernhardt avec Heinrich George
1929Les filles à la croix ( mädchen am kreuz / Maria’s leidensweg ) de Jacob Fleck & Luise Fleck avec Wolfgang Zilzer
Napoléon à Sainte-Hélène ( Napoleon auf St. Helena ) de Lupu Pick avec Philippe Hériat
1930Scandale autour d’Eve ( skandal um Eva ) de Georg Wilhelm Pabst avec Käthe Haack
Schneider wibbel – de Paul Henckels avec Maria Krahn
Rêve de Vienne ( das lied ist aus / Madame sucht anschluß ) de Géza von Bolváry avec Liane Haid
Deux cravattes ( zwei krawatten ) de Felix Basch & Richard Weichert avec Michael Bohnen
Le portrait volé ( das gestohlene gesicht ) de Philipp Lothar Mayring & Erich Schmidt avec Hans Otto
Madame Pompadour ( die marquise von Pompadour ) de Willi Wolff avec Ida Wüst
Quatre de l’infanterie ( Westfront 1918 / vier von der infanterie ) de Georg Wilhelm Pabst avec Fritz Kampers
Drei tage liebe – de Heinz Hilpert avec Käthe Dorsch
1914, fleurs meurtries ( 1914, die letzten tage vor dem Weltbrand ) de Richard Oswald avec Oskar Homolka
Coupable recherché ( täter gesucht ) de Carl Heinz Wolff avec Gerda Maurus
1931 M. le maudit ( M / M – eine stadt sucht einen mörder / M – mörder unter uns ) de Fritz Lang avec Peter Lorre
Capitaine de Koepenick ( der hauptmann von Köpenick ) de Richard Oswald avec Paul Wagner
Les joyeuses commères de Vienne ( die lustigen weiber von Wien ) de Géza von Bolváry avec Lola Werner
Nuit de bal / Nuit d’amour ( …und das ist die hauptsache!? / eine ballnacht ) de Joe May avec Harry Liedtke
Le rapt de Mona Lisa ( der raub der Mona Lisa ) de Géza von Bolváry avec Rosa Valetti
Je reste avec vous ( ich bleib bei dir / Mary’s Start in die ehe ) de Johannes Meyer avec Hermann Thimig
L’homme qui cherche son assassin ( der mann , der seinen mörder sucht / Jim, der mann mit der Narbe ) de Robert Siodmak avec Lien Deyers
L’amour commande ( liebeskommando ) de Géza von Bolváry avec Dolly Haas
L’auberge du père Jonas ( Bobby geht los ) de Harry Piel avec Maria Forescu
Pas besoin d’argent ( man braucht kein geld / der onkel aus Amerika / wir brauchen kein geld ) de Carl Boese avec Hedy Lamarr
1932Quick – de Robert Siodmak avec Lilian Harvey
Ça va déjà mieux ( es wird schon wieder besser ) de Kurt Gerron avec Hugo Flink
Skandal in der Parkstraße – de Franz Wenzler avec Trude Brionne
Une idée de génie / Une idée folle ( ein toller einfall ) de Kurt Gerron avec Max Adalbert
Coup de feu à l’aube ( schuß im morgengrauen ) de Alfred Zeisler avec Karl Ludwig Diehl
J’ai peur de moi ( ich will nicht wissenn, wer du bist / das blaue vom himmel ) de Géza von Bolváry avec Jürgen Herrmann
Le testament de Cornelius Gulden ( das testament des Cornelius Gulden / eine erbschaft mit Hindernissen ) de E.W. Emo avec Magda Schneider
Strich durch die rechnung – de Alfred Zeisler avec Heinz Rühmann
Théa, femme moderne ( das abenteuer der Thea Roland / das abenteuer einer schönen frau ) de Henry Koster avec Lil Dagover
Grün ist die heide – de Hans Behrendt avec Ida Krill
Gehetzte menschen / Steckbrief Z – de Frederich Feher avec Vladimir Sokoloff
Le secret du coffre ( ein tür geht auf ) de Alfred Zeisler avec Hans Deppe
Was wissen denn die männer – de Gerhard Lamprecht avec Julia Serda
Petri heil – de Hans von Wolzogen avec Gehrard Dammann
Quand l’amour rôde ( eine frau wie du / ein mädel wie du ) de Carl Boese avec Max Schreck
Salon Dora Green – de Henrik Galeen avec Betty Bird
1933Der stern von Valencia – de Alfred Zeisler avec Ossi Oswalda
Un certain monsieur Grant ( ein gewisser herr Gran ) de Gerhardt Lamprecht avec Karin Hardt
Ein unsichtbarer geht durch die stadt / Mein ist die welt – de Harry Piel avec Lissy Arna
Victor et Victoria ( Viktor und Viktoria ) de Reinhold Schünzel avec Renate Müller
La nuit du gtrand amour ( die nacht der großen liebe ) de Géza von Bolváry avec Ellen Frank
Romance d’une nuit ( roman einer nacht / die schöne unbekannte ) de Carl Boese avec Liane Haid
Château de rêves ( das schloß im Süden ) de Géza von Bolváry avec Paul Kemp
L’hôtel de l’amour ( das verliebte hotel ) de Carl Lamac avec Anny Ondra
Herthas erwachen – de Gerhard Lamprecht avec Ruth Hellberg
Le sosie ( der doppelgänger ) de E.W. Emo avec Camilla Horn
Lisette / Le diamant de Lisa ( das blumenmädchen vom Grand-Hotel ) de Carl Boese avec Elsa Merlini
Entre deux cœurs ( zwischen zwei herzen ) de Herbert Selpin avec Erna Morena
Mademoiselle Madame / Miss Madame ( Fräulein Frau ) de Carl Boese avec Jenny Jugo
1934La tante de Charley ( Charleys tante ) de Robert A. Stemmle avec Carola Höhn
Toi que j’adore ( ich kenn’ dich nicht und liebe dich ) de Géza von Bolváry avec Magda Schneider
J’épouse ma femme ( ich heirate meine frau ) de Johannes Riemann avec Lil Dagover
L’amour en cage ( die vertauschte braut ) de Carl Lamac avec Beppo Brem
Ce soir chez moi ( heute abend bei mir / …heute abend bei mir ) de Carl Boese avec Lissy Arna
La chanson de l’adieu / La valse de l’adieu ( abschiedswalzer / zwei Frauen um Chopin ) de Géza von Bolváry avec Sybille Schmitz
Les quatre mousquetaires ( die vier musketiere ) de Heinz Paul avec Käthe Haack
Une valse pour toi ( ein walzer für dich / ich heisse Benjamin ) de Georg Zoch avec Camilla Horn
La belle inconnue ( ich sing’ mich in dein herz hinein ) de Fritz Kampers avec Carola Höhn
Herr kobin geht auf abenteuer – de Hans Deppe avec Gerhard Bienert
Le secret des Woronzeff ( fürst Woronzeff ) de Arthur Robison avec Albrecht Schoenhals
Wenn ein mädel hochzeit macht – de Carl Boese avec Else Bötticher
Ritter wider willen – de Gustl Kernmeyer avec Erik Ode
Un mariage anglais ( die englische heirat ) de Reinhold Schünzel avec Georg Alexander
Peer Gynt – de Fritz Wendhausen avec Lucie Höflich
Knock out ( ein junges mädchen, ein junger mann ) de Carl Lamac & Hans H. Zerlett avec O.E. Hasse
CM Zwei genies / Zwei windhunde – de Douglas Sirk avec Hermann Schaufuss
1935La famille Schimek ( familie Schimek ) de E.W. Emo avec Wilhelm Bendow
Lieutenant Bobby, un diable d’homme ( leutnant Bobby, der teufelskerl / ein teufelskerl ) de Georg Jacoby avec Lida Baarova
Der eingebildete kranke – de ? avec Albert Florath
Les deux rois ( der alte und der junge könig / der alte und der junge könig – Friedrichs des grossen jugend ) de Hans Steinhoff avec Werner Hinz
Nettoyage de printemps ( großreinemachen ) de Carl Lamac avec Wolf Albach-Retty
Le combat du dragon ( der kampf mit dem drachen ) de Franz Seitz avec Lucie Englisch
Le prisonnier du roi ( der gefangene des königs ) de Carl Boese avec Hans Junkermann
Le comte Billy / Le jeune comte ( der junge graf ) de Carl Lamac avec Paul Heidemann
L’éventail de lady Windermere ( lady Windermeres fächer ) de Heinz Hilpert avec Karl Günther
L’auberge du Cheval Blanc ( im Weißen Rößl ) de Carl Lamac avec Christl Mardayn
1936Rendez-vous à Vienne ( rendezvous in Wien ) de Victor Janson avec Wolf Albach-Retty
Der hund von Baskerville – de Carl Lamac avec Alice Brandt
Ein seltsamer gast – de Gerhardt Lamprecht avec Johanna Blum
Ein lied klagt an – de Georg Zoch avec Walter Janssen
La voix du cœur ( die stimme des herzens ) de Carl Heinz Martin avec Geraldine Katt
1937Togger – de Jürgen von Alten avec Paul Hartmann
Heimweh – de Jürgen von Alten avec Hilde Seipp
Der biberpelz – de Jürgen von Alten avec Sabine Peters
La grande aventure ( das große abenteuer ) de Johannes Meyer avec Maria Andergast
La sérénade du souvenir ( serenade ) de Willi Forst avec Albert Matterstock
L’énigme de Beate ( Rätsel um Beate / eine zweifelhafte frau ) de Johannes Meyer avec Erik Ode
1938Frühlingsluft – de Carl Lamac avec Rudolf Platte
Le cas du Dr. Deruga ( der fall Deruga ) de Fritz Peter Buch avec Willy Birgel
Spaßvögel – de Fritz Peter Buch avec Dinah Grace
Dans la vie bleue ( castelli in Aria / ins blaue leben ) de Augusto Genina avec Lilian Harvey
Discrétion assurée ( diskretion : Ehrensache ) de Johannes Meyer avec Theo Lingen
1939Le pauvre millionaire ( der arme millionär ) de Joe Stöckel avec Ursula Grabley
Les parents sont aussi des personnes ( verwandte sind auch menschen ) de Hans Deppe avec Hermann Braun
Kitty la manucure / Kitty et le congrès mondial ( Kitty und die weltkonferenz ) de Helmut Käutner avec Hannelore Schroth
Mein mann darf es nicht wissen – de Paul Heidemann avec Mady Rahl
1940L’habit fait le moine ( kleider machen leute ) de Helmut Käutner avec Heinz Rühmann
Le bouc émissaire ( der sündenbock ) de Hans Deppe avec Grete Reinwald
Un homme dans la maison ( der herr im haus ) de Heinz Helbig avec Leo Slezak
Blutsbrüderschaft – de Phillip Lothar Mayring avec Hans Söhnker
Une femme sur mesure ( frau nach maß ) de Helmut Käutner avec Hilde Hildebrand
Fête de famille ( familienanschluß ) de Carl Boese avec Karin Hardt
L’heure de l’adieu / Au revoir, Franziska ( uf wiedersehen, Franziska ! ) de Helmut Käutner avec Marianne Hoppe
1941Was eine frau im frühling träumt – de Arthur Maria Rabenalt avec Adelheid Seeck
Le bijou magique ( hauptsache glücklich ! ) de Theo Lingen avec Ida Wüst
Carl Peters – de Herbert Selpin avec Hans Albers
Kleine mädchen : Große sorgen – de Boleslaw Barlog avec Ursula Wiegner
Metropol Revue ( leichte muse / was eine frau im frühling träumt ) de Arthur Maria Rabenalt avec Willi Rose
Son fils ( sein sohn ) de Peter Paul Brauer avec Otto Wernicke
Anouchka ( Anuschka ) de Helmut Käutner avec Hilde Krahl
1942Einmal der liebe Herrgott sein – de Hans H. Zerlett avec Hans Moser
Traqués dans la jungle ( vom schicksal verweht ) de Nunzio Malasomma avec Sybille Schmitz
Kleine residenz – de Hans H. Zerlett avec Lil Dagover
La voix du cœur ( stimme des herzens ) de Johannes Meyer avec Roma Bahn
1943Liebespremiere – de Arthur Maria Rabenalt avec Charlott Daudert
Un homme de principe ( ein mann mit grundsätzen ? ) de Géza von Bolváry avec Sigrid Becker
Die schwache stunde – de Vladimir Slavínský avec Walter Janssen
Reise in die vergangenheit – de Hans H. Zerlett avec Olga Tschechowa
Le roi du cirque / Le cirque Renz ( Zirkus Renz ) de Arthur Maria Rabenalt avec Angelika Hauff
Le mouton noir ( das schwarze schaf ) de Miroslav Cikán avec Lotte Koch
Madame Butterfly ( das lied der nachtigall ) de Theo Lingen avec Elfie Mayerhofer
Sept lettres ( sieben briefe ) de Vladimír Slavínský avec Mady Rahl
Le coupable est parmi nous ( der täter ist unter uns ) de Herbert B. Fredersdorf avec Margarete Haagen
1944Spuk im schloß – de Hans H. Zerlett avec Paul Kemp
Hundstage – de Géza von Cziffra avec Gaby Gardner
Ein mann wie Maximilian – de Hans Deppe avec Karin Hardt
Die nacht der zwölf / Die nacht der 12 – de Hans Schweikart avec Elsa Wagner
1945Le cas Molander ( der fall Molander ) de Georg Wilhelm Pabst avec Werner Hinz
L’étrange mademoiselle Sylvia ( das seltsame fräulein Sylvia ) de Paul Martin avec Ilse Werner
Jeunes filles de Vienne ( Wiener Mädeln ) de Willi Forst avec Dora Komar
Der große fall – de Karl Anton avec Ruth Drexel
La loi de l’amour ( das gesetz der liebe ) de Hans Schweikart avec Hilde Hildebrand
1946Geld ins haus / Der millionär – de Robert A. Stemmle avec Gabriele Reismüller
1947Film sans titre ( film ohne titel ) de Rudolf Jugert avec Hildegard Knef
1948Die zeit mit dir / Ein Vorstadtmädel – de George Hurdalek avec Paul Dahlke
1949Begegnung mit Werther – de Karl-Heinz Stroux avec Heidemarie Hatheyer
Voyage d’artiste ( artistenblut / Anton und Antonio / Wirbel um Antonio ) de Wolfgang Wehrum avec Grethe Weiser
Qui est cette personne que j’aime ? ( wer bist du, den ich liebe? / die abenteuer des herrn von Barabas ) de Géza von Bolváry avec Jester Naefe
1950Nuit de noces au paradis ( hochzeitsnacht im paradies ) de Géza von Bolváry avec Claude Farell
Kronjuwelen – de Frantisek Cáp avec Sybille Schmitz
Skandal in der Botschaft – de Erik Ode avec Mady Rahl
1951Begierde / Die perlenkette – de Karl Georg Külb avec Winnie Markus
Secret de femme ( geheimnis einer ehe / talent zum glück ) de Helmut Weiss avec Olga Tschechowa
1952La voleuse de Bagdad ( die diebin von Bagdad ) de Carl Lamac avec Fita Benkhoff
Le masque bleu ( maske in blau ) de Georg Jacoby avec Marika Rökk
1953Trois cavaliers au pensionnat / Scandale au lycée ( skandal im mädchenpensionat / die drei falschen tanten ) de Erich Kobler avec Marianne Koch
1954Louis II de Bavière / L’avant-dernière nuit ( Ludwig II. / Ludwig II : Glanz und ende eines königs ) de Helmut Käutner avec O.W. Fisher
Fiche créée le 7 juin 2005 | Modifiée le 3 juillet 2016 | Cette fiche a été vue 7074 fois
PREVIOUSUna O’Connor || Fritz Odemar || Cathy O’DonnellNEXT