CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fętons aujourd'hui l'anniversaire de Peter Yates
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Géza von Bolváry



Date et Lieu de naissance : 26 décembre 1897 (Budapest, Empire Austro-Hongrois)
Date et Lieu de décčs : 10 aoűt 1961 (Altenbeuern, Allemagne)
Nom Réel : Géza Maria von Bolváry-Zahn

REALISATEUR
Image
1932 C’est un amour qui passe (ein lied, ein kuß, ein mädel) de Géza von Bolváry avec Martha Eggerth
Image
1934 Toi que j’adore – de Géza von Bolváry & Albert Valentin avec Jean Murat & Edwige Feuillčre
Image
1940 Histoires viennoises (wiener g’schichten) de Géza von Bolváry avec Marte Harell & Hans Moser
Image
1955 Un cśur resté seul (ein herz bleibt allein) de Géza von Bolváry avec Paul Hörbiger & Grethe Weiser

Géza Maria von Bolváry-Zahn voit le jour le 26 décembre 1897, ŕ Budapest, capitale du Royaume de Hongrie, sous le rčgne de François-Joseph 1er de Habsbourg. Aprčs la premičre guerre mondiale, il travaille quelque temps comme journaliste, puis ŕ la fin des années dix, comme figurant pour la maison de production cinématographique hongroise Starflim.

Le jeune homme affirme d’emblée son ambition au sein de la compagnie. En 1920, il accčde ŕ des rôles plus étoffés et réalise son premier film. Durant ses quatre années passées ŕ la Starflim, il a notamment l’occasion de diriger les premiers pas devant les caméras de Vilma Bánky et de Paul Lukas, futures stars hollywoodiennes. Fin 1923, suite ŕ la grande crise économique qui paralyse la Hongrie, Géza von Bolváry quitte le pays et s’installe en Allemagne oů, rapidement, il travaille pour des studios munichois. Au cours des années vingt, il réalise une vingtaine de productions muettes, parmi lesquelles: «La Bayadčre» (1925) avec Ellen Kürti, «Le cśur d’une mčre allemande» (1926) avec Margarete Kupfer, «La prisonničre de Shanghai» (1927) avec Carmen Boni et «Champagne» (1928) avec Betty Balfour et dont la version anglaise de ce dernier film est réalisée par le tout jeune Alfred Hitchcock.

Au début des années trente, avec l’arrivée du cinéma parlant, Géza von Bolváry s’impose rapidement comme l’un des maîtres de la comédie musicale allemande. Toutes les plus grandes vedettes du genre travaillent avec lui, telles que: Willi Forst pour «Deux cśurs, une valse» (1929) et sept autres productions; Martha Eggerth pour «C’est un amour qui passe» (1932), «Le château dans les Flandres» (1936) et «Le charme de la Bohčme» (1937); et Magda Schneider pour «Toi, que j’adore» (1934) et «Wintermachtstraum» (1935). Toutes ces śuvres, souvent tirées de grandes opérettes célčbres, sont des succčs phénoménaux. La demande du public est telle, que des versions françaises sont souvent tournées par lui-męme, et en collaboration avec Albert Valentin, ce qui lui donne l’occasion de travailler avec Edwige Feuillčre et Danielle Darrieux, entre autres.

Pendant la seconde guerre mondiale, Géza von Bolváry sait éviter toute compromission avec les autorités culturelles nazies. Il continue sur sa lancée et reste cantonné dans le ręve et la superficialité. Il tourne une dizaine d’opérettes avec Marte Harell en tęte d’affiche, parmi lesquelles: «Nuit de noces enchantée» (1939), «L’oiseleur» (1940), «Comtesse Incognito» (1942) et «La chauve-souris» (1945). Aprčs le conflit, aprčs une période d’inactivité due a la reconstruction de l’Allemagne, Géza reprend le chemin des studios, en 1949, pour «Wer bist du, den ich liebe?» avec Adrian Hoven.

Par la suite, Géza von Bolváry réalise encore une vingtaine de comédies sympathiques, destinées principalement au public germanique. Parmi les films les plus connus de sa fin de carričre, nous pouvons citer: «Un garçon manqué» (1952) avec Liselotte Pulver, «La fille du régiment» (1953) avec Antonella Lualdi, «Mélodie du souvenir» (1957) avec Kristina Söderbaum et «Joyeux troubadours» (1958) avec Marianne Hold. Cinéaste prolifique, avec une centaine de titres ŕ son actif, Géza von Bolváry meurt le 10 aoűt 1961, ŕ Altenbeuern en Allemagne, victime d’une crise cardiaque.

© Philippe PELLETIER

copyright
1920Lengyelvér – de Béla Balogh avec Annie Gaál
    Seulement interprétation
Jön a rozson át ! – de Béla Balogh
    Seulement interprétation
A tizennegyedik 1 : Az utcafia – de Béla Balogh avec Ilona von Mattyasovszky
    Seulement interprétation
A tizennegyedik I1 : A rejtelmes házasság – de Béla Balogh avec Iván Petrovich
    Seulement interprétation
Gyermekszív – de Béla Balogh
    Seulement interprétation
A kétarcú asszony – de Géza von Bolváry
    + scénario
Im namen des Anstands – de Géza von Bolváry
1921Tavaszi szerelem – de Géza von Bolváry avec Vilma Bánky
    + scénario
A megfagyott gyermek – de Béla Balogh avec Ferenc Szécsi
    Seulement assistant réalisateur & réalisation de quelques scčnes – Non crédité
Die frühlingsliebe – de Géza von Bolváry
1922Märchenland – de Géza von Bolváry
Meseország – de Géza von Bolváry
Die hälfte eines jünglings – de
1923Le chemin de la lumičre ( der weg zum licht ) de Géza von Bolváry avec Gustav Fröhlich
Wüstenrausch – de Géza von Bolváry
Mutterherz – de Géza von Bolváry
Egy fiúnak a fele – de Géza von Bolváry avec Paul Lukas
    + scénario
1924Hochstapler wider willen / Der doppelgänger des herrn Schnepfe – de Géza von Bolváry avec Ellen Kürti
Mädchen, die man nicht heiratet / Ein bild aus unserer heiratet – de Géza von Bolváry avec Ernestine Costa
1925Die königsgrenadiere – de Géza von Bolváry avec Ernst Dernburg
Les femmes, pas le droit ŕ l’amour ( frauen, die nicht lieben dürfen / frauen, die vom weg abirren ) de Géza von Bolváry avec Ellen Kürti
La Bayadčre ( die liebe der Bajadere / götter, menschen und tiere ) de Géza von Bolváry avec Ellen Kürti
1926Le cśur d’une mčre allemande ( das deutsche mutterherz / die für die heimat bluten / das hohelied der deutschen mutterliebe ) de Géza von Bolváry avec Margarete Kupfer
La princesse de la Côte d’Azur ( die fürstin der Riviera / abenteuer einer schönen frau ) de Géza von Bolváry avec Hans Junkermann
Mademoiselle Maman ( fräulein Mama ) de Géza von Bolváry avec Grete Reinwald
1927La prisonničre de Shanghai / La captive de Shanghai ( die gefangene von Shanghai ) de Géza von Bolváry avec Carmen Boni
Le train fantôme ( der geisterzug ) de Géza von Bolváry avec Ilse Bois
Le cśur ne vieillit pas ( artisten ) de Géza von Bolváry avec Mary Johnson
1928Maison N° 17 ( haus nummer 17 / numver 17 ) de Géza von Bolváry avec Lien Deyers
    + scénario
Le fringant hussard ( der fesche husar / Oberleutnant Franzl ) de Géza von Bolváry avec Ivor Novello
Palace de luxe ( champagner / bright eyes ) de Géza von Bolváry avec Jack Trevor
1929The vagabond queen – de Géza von Bolváry avec Betty Balfour
The wrecker – de Géza von Bolváry avec Benita Hume
Ma fiancée de Chicago ( der erzieher meiner tochter ) de Géza von Bolváry avec Dolly Davis
Vater und sohn – de Géza von Bolváry avec Charlotte Susa
1930Deux cśurs, une valse ( zwei herzen im dreiviertel-takt ) de Géza von Bolváry avec Willi Forst
Delikatessen – de Géza von Bolváry avec Daničle Parola
Ręve de Vienne ( das lied ist aus / Madame sucht anschluß ) de Géza von Bolváry avec Liane Haid
Tango pour toi ( ein tango für dich ) de Géza von Bolváry avec Willi Forst
Der herr auf bestellung – de Géza von Bolváry avec Else Elster
Petit officier… adieu ! – de Géza von Bolváry avec Laine Haid
1931Les joyeuses commčres de Vienne ( die lustigen weiber von Wien ) de Géza von Bolváry avec Paul Hörbiger
Le rapt de Mona Lisa ( der raub der Mona Lisa ) de Géza von Bolváry avec Rosa Valetti
L’amour commande ( liebeskommando ) de Géza von Bolváry avec Dolly Haas
1932C’est un amour qui passe ( ein lied, ein kuß, ein mädel ) de Géza von Bolváry avec Martha Eggerth
J’ai peur de moi ( ich will nicht wissenn, wer du bist / das blaue vom himmel ) de Géza von Bolváry avec Adele Sandrock
Ein mann mit herz – de Géza von Bolváry avec Maria Matray
1933Ce que femme ręve ( was frauen traümen ) de Géza von Bolváry avec Nora Gregor
La nuit du grand amour ( die nacht der großen liebe ) de Géza von Bolváry avec Ellen Frank
Pardon, tévedtem – de Géza von Bolváry & Steve Sekely avec Franciska Gaal
Château de ręves ( das schloß im Süden ) de Géza von Bolváry avec Paul Kemp
Château de ręves / Un château dans le midi – de Géza von Bolváry avec Danielle Darrieux
    Version française de « Das schloß im Süden »
Scandale ŕ Budapest ( skandal in Budapest / pesti szerelem ) de Steve Sekel y & Géza von Bolváry avec Ursula Grabley
1934Toi que j’adore ( ich kenn’ dich nicht und liebe dich ) de Géza von Bolváry avec Magda Schneider
Toi que j’adore – de Géza von Bolváry & Albert Valentin avec Edwige Feuillčre
    Version française de « Ich kenn’ dich nicht und liebe dich »
La chanson de l’adieu / La valse de l’adieu ( abschiedswalzer / zwei Frauen um Chopin ) de Géza von Bolváry avec Sybille Schmitz
La chanson de l’adieu – de Géza von Bolváry & Albert Valentin avec Lucienne Lemarchand
    Version française de « Abschiedswalzer »
Parade de printemps ( frühjarsparade / tavaszi parádé ) de Géza von Bolváry avec Wolf Albach-Retty
1935Stradivarius ( Stradivari ) de Géza von Bolváry avec Marcella Albani
Stradivarius – de Géza von Bolváry & Albert Valentin avec Pierre Richard-Willm
    Version française de « Stradivari »
Songe d’une nuit d’hiver / Conte blanc ( wintermachtstraum ) de Géza von Bolváry avec Erik Ode
Es flüstert die liebe – de Géza von Bolváry avec Hedwig Bleibtreu
1936L’enlčvement ( die entführung ) de Géza von Bolváry avec Elsa Wagner
Le château dans les Flandres ( das schloß in Flandern ) de Géza von Bolváry avec Paul Hartmann
Lumpacivagabundus – de Géza von Bolváry avec Alice Brand
Pensionnat de jeunes filles ( mädchenpensionat / prinzessin Dagmar ) de Géza von Bolváry avec Hilde Krahl
Julika ( ernte / die Julika ) de Géza von Bolváry avec Paula Wessely
Premičre ( premiere ) de Géza von Bolváry avec Zarah Leander
1937La reine des midinettes / Faux départ ( der unwiderstehliche ) de Géza von Bolváry avec Anny Ondra
Le charme de la Bohčme / La vie de Bohčme ( zauber der Boheme ) de Géza von Bolváry avec Jan Kiepura
Tiszavirág – de Géza von Bolváry avec Ferenc Pethes
    + scénario
1938Sourire de Vienne ( die unruhigen mädchen / finale ) de Géza von Bolváry avec Käthe von Nagy
Miroir de la vie / Son secret ( spiegel des lebens ) de Géza von Bolváry avec Attila Hörbiger
Zwischen strom und steppe / Pusztaliebe – de Géza von Bolváry avec Heidemarie Hatheyer
1939Nuits de Vienne / Nuit de noces enchantée ( opernball ) de Géza von Bolváry avec Marte Harell
Maria Ilona – de Géza von Bolváry avec Rosa Albach-Retty
1940Histoires viennoises ( wiener g’schichten ) de Géza von Bolváry avec Hans Moser
Musique de ręve ( traummusik ) de Géza von Bolváry avec Axel von Ambesser
Le retour / Musique de ręve ( riturno ) de Géza von Bolváry & Giuseppe Fatigati avec Rossano Brazzi
    Version italienne de « Traummusik»
L’oiseleur / Le marchand d’oiseaux ( rosen in Tirol / der vogelhändler ) de Géza von Bolváry avec Hans Holt
1941L’ironie du sort ( dreimal hochzeit ) de Géza von Bolváry avec Willy Fritsch
Comtesse Incognito ( die heimliche gräfin ) de Géza von Bolváry avec Oskar Sima
1942Le vengeur ( schicksal ) de Géza von Bolváry avec Heinrich George
Der dunkle tag – de Géza von Bolváry avec Ewald Balser
1943Un homme de principe ( ein mann mit grundsätzen ? ) de Géza von Bolváry avec Hans Söhnker
Schrammeln – de Géza von Bolváry avec Inge Egger
1945La grande Susanne ( die tolle Susanne ) de Géza von Bolváry avec Georg Thomalla
La chauve-souris ( die fledermaus ) de Géza von Bolváry avec Willy Fritsch
1949Qui est cette personne que j’aime ? ( wer bist du, den ich liebe? / die abenteuer des herrn von Barabas ) de Géza von Bolváry avec Adrian Hoven
1950Nuit de noces au paradis ( hochzeitsnacht im paradies ) de Géza von Bolváry avec Claude Farell
1951Les yeux noirs ( schwarze augen / liebesrhapsodie ) de Géza von Bolváry avec Angelika Hauff
1952Ma femme fait des bétises ( meine frau macht dummheiten ) de Géza von Bolváry avec Rudolf Platte
Un garçon manqué ( Fritz und Friederike ) de Géza von Bolváry avec Liselotte Pulver
1953Einmal kehr’ ich wieder... Dalmatinische hochzeit – de Géza von Bolváry avec Paul Dahlke
La fille du régiment ( die tochter der kompanie ) de Géza von Bolváry avec Hannelore Schroth
La fille du régiment ( la figlia del reggimento ) de Tullio Covaz & Géza von Bolváry avec Antonella Lualdi
    Version italienne de « Die tochter der kompanie »
1955Un cśur resté seul / Mon fils Léopold ( ein herz bleibt allein / mein Leopold ) de Géza von Bolváry avec Grethe Weiser
L’amour au Tyrol ( ja, ja, die liebe in Tirol ) de Géza von Bolváry avec Doris Kirchner
1956Mélodie de la Foręt Noire ( schwarzwaldmelodie ) de Géza von Bolváry avec Erica Beer
Les cosaques du Don ( das donkosakenlied ) de Géza von Bolváry avec Sabine Bethmann
Quand reviendra la premičre hirondelle / Le cśur triomphe ( was die schwalbe sang ) de Géza von Bolváry avec Maj-Britt Nilsson
1957La montagne qui chante ( hoch droben auf dem berg ) de Géza von Bolváry avec Carla Hagen
La belle et le ténor ( schön ist die welt ) de Géza von Bolváry avec Renate Holm
Premičre passion / Et la joie reviendra ( es wird alles wieder gut ) de Géza von Bolváry avec Bernhard Wicki
Mélodie du souvenir ( zwei herzen im mai ) de Géza von Bolváry avec Kristina Söderbaum
1958Joyeux troubadours ( schwarzwälder kirsch ) de Géza von Bolváry avec Marianne Hold
Das gab’s nur einmal – de Géza von Bolváry avec Walter Ambrock
La marche de Radetzky ( hoch klingt der Radetzkymarsch / Radetzkymarsch ) de Géza von Bolváry avec Winnie Markus
Une chanson fait le tour du monde ( ein lied geht um die welt ) de Géza von Bolváry avec Annie Rosar
Fiche créée le 22 mai 2005 | Modifiée le 9 mars 2017 | Cette fiche a été vue 5642 fois
PREVIOUSAxel von Ambesser || Géza von Bolváry || Hans von BorsodyNEXT