CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lilyan Tashman
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Gabriel Axel



Date et Lieu de naissance : 18 avril 1918 (Aarhus, Danemark)
Date et Lieu de décès : 9 février 2014 (Bagsværd, Danemark)
Nom Réel : Gabriel Axel Mørch

REALISATEUR
Image
1955 Toujours des histoires (altid ballade) de Gabriel Axel avec Sigrid Horne-Rasmussen & Frode Arne Pedersen
Image
1960 Monts et merveilles (flemming og kvik) de Gabriel Axel avec Steen Flensmark & Jørgen Reenberg
Image
1966 La mante rouge (den røde kappe) de Gabriel Axel avec Oleg Vidov, Gitte Hænning & Eva Dahlbeck
Image
1986 Le festin de Babette (Babette’s feast) de Gabriel Axel avec Stéphane Audran & Bibi Andersson

C’est à Aarhus, ville portuaire importante du Jutland au Danemark, que Gabriel Axel naît le 18 avril 1918. Il est encore petit quand la famille part s’installer à Paris où son père dirige une fabrique de meubles. Après la faillite de la petite entreprise, en 1935, les quatre enfants sont renvoyés au Danemark où Gabriel entame une formation d’ébéniste. Passionné par la comédie, il décide finalement de tout abandonner lorsqu’il est admis à l’école d’art dramatique du Théâtre Royal en 1943. Trois ans plus tard, il revient en France où il travaille notamment sous la direction Louis Jouvet et se produit sur les scènes de plusieurs salles parisiennes. De retour à Copenhague, il met en scène de nombreuses œuvres françaises, en particulier, de Molière, Marivaux et Jean Giraudoux.

Au début des années 1950, Gabriel Axel fait ses premières apparitions au cinéma mais très vite, il filme plusieurs pièces de théâtre pour la télévision. En 1955, il dirige sa première fiction pour le cinéma, «Toujours des histoires», une comédie dramatique tirée du roman de Martha Sandwall-Bergström, sur les épreuves d’une famille où l’argent est rare et l’avenir incertain. Jusqu’à la fin des années soixante-dix, il réalise pour le grand écran une quinzaine de longs-métrages en tous genres, drames, comédies et films érotiques. Bien que la plupart de ses films remportent de beaux succès populaires au Danemark et dans les pays nordiques, ils sont très rarement distribués dans le reste de l’Europe. Une exception, «La mante rouge» (1966) un drame historique, avec Oleg Vidov et Eva Dahlbeck, présenté au festival de Cannes et qui remporte le prix de la Commission Supérieure Technique.

Après une dizaine de productions tournées pour la télévision française, Gabriel Axel s’attèle à l’adaptation du livre de Karen Blixen, «Le festin de Babette», l’histoire d’une française qui, ayant fuit l’insurrection de la Commune de Paris en 1871, s’installe dans un village du Jutland. Après avoir gagné à la loterie, elle emploie son gain à la préparation d’un repas fastueux. Stéphane Audran interprète la cuisinière et, parmi les douze convives, on reconnait Bodil Kjer, Birgitte Federspiel, Jarl Kulle, Jean-Philippe Lafont et Bibi Andersson. Ce film savoureux connaît un triomphe international et remporte l’Oscar et le BAFTA du meilleur film en langue étrangère, Gabriel Axel reçoit le prix de la mise en scène à Cannes et l’interprétation de Stéphane Audran est saluée par de nombreuses récompenses. Par la suite, le cinéaste réalise «Christian» un roadmovie sur un jeune homme, Nikolaj Bjarn Christensen, en route pour le Maroc; «Le prince de Jutland» (1993) coproduction historique européenne sur la légende d’Hamlet, avec Christian Bale, Helen Mirren et Gabriel Byrne; «Leïla la pure» (2000), avec Mélanie Doutey dans le rôle-titre, l’histoire d’une jeune marocaine qui tombe amoureuse d’un touriste danois malgré les nombreux interdits.

En décembre 1948, Gabriel Axel a épousé Lucie Juliette Laraignou, une française avec qui il a eu quatre enfants. Elle le laissa veuf en 1996. La vie et la carrière du réalisateur est racontée par sa fille, la journaliste Karin Mørch, dans une biographie publiée en 2008 sous le titre «Gabriels gæstebud, portræt af en filmmager», que l’on pourrait traduire par «La fête de Gabriel, portrait d’un cinéaste». Gabriel Axel meurt le 9 février 2014 à Bagsværd, près de Copenhague, à l’âge de 95 ans.

© Pascal DONALD

copyright
1951Vi arme syndere – de Erik Balling & Ole Palsbo avec Ib Schønberg
    Seulement apparition
CM Døden – de Gabriel Axel avec Ingeborg Brams
1952Vi som går køkkenvejen – de Erik Balling avec Birgitte Reimer
    Seulement interprétation
CM Pantalones bryllup – de Gabriel Axel avec Olaf Ussing
CM Forlovelse indgået – de Gabriel Axel avec Helle Virkner
CM Skyggedans – de Gabriel Axel avec Kirsten Rolffes
CM Aften – de Gabriel Axel avec Clara Pontoppidan
CM Et spil – de Gabriel Axel avec Lis Løwert
1953Kongeligt besøg – de Erik Balling avec Grethe Thordahl
    Seulement interprétation
Jan går til filmen – de Torben Anton Svendsen avec Mimi Heinrich
    Seulement interprétation
Le ciel est bleu ( himlen er blaa ) de Svend Aage Lorentz avec Frida Hviid
    Seulement interprétation
TV Falske nøgler – de Gabriel Axel avec Jørn Jeppesen
TV Kong Renés datter – de Gabriel Axel avec Emil Haas
TV Hvem ved ? – de Gabriel Axel avec Vera Gebuhr
CM En bjørn – de Gabriel Axel avec Inge Hvid-Møller
CM Hallo, derude – de Gabriel Axel avec Bent Christensen
CM Familien Hansen – de Gabriel Axel
CM En svanesang – de Gabriel Axel avec Elith Pio
1954Karen, Maren og Mette – de John Hilbert & Christen Møller avec Inger Lassen
    Seulement interprétation
Det er så yndigt at følges ad – de Torben Anton Svendsen avec Ulla Lock
    Seulement interprétation
Der kom en dag – de Sven Methling avec John Wittig
    Seulement interprétation
DO Côte jutlandaise ( Jyske kyst ) de Søren Melson
    Seulement voix & narration
TV En mindefest – de Gabriel Axel avec Jørn Jeppesen
TV Li’ som lidt ensom – de Gabriel Axel avec Agnes Thorberg Wieth
TV Acharnerne – de Gabriel Axel
CM Livet er skønt – de Gabriel Axel avec Astrid Villaume
CM Lapointe og Ropiteau – de Gabriel Axel avec Bjørn Spiro
CM Tran – de Gabriel Axel avec Bent Christensen
CM En skefuld katharsis – de Gabriel Axel avec Karl Stegger
1955Toujours des histoires / Toujours la bagarre ( altid ballade ) de Gabriel Axel avec Sigrid Horne-Rasmussen
Bruden fra Dragstrup – de Annelise Reenberg avec Clara Pontoppidan
    Seulement interprétation
Kispus – de Erik Balling avec Henning Moritzen
    Seulement interprétation
TV Ole Lukøje – de Gabriel Axel avec Karin Nellemose
TV Marguerite – de Gabriel Axel avec Lisbeth Movin
TV Un caprice ( en caprice ) de Gabriel Axel avec Bendt Rothe
TV En kvinde er overflødig – de Gabriel Axel avec Birgitte Federspiel
TV Scapins gavtyvestreger – de Gabriel Axel avec Lise Ringheim
TV Det er så yndigt – de Gabriel Axel avec Helga Frier
TV Simon og Laura – de Gabriel Axel
CM Motivet – de Gabriel Axel avec Freddy Koch
CM Dronninger af Frankrig – de Gabriel Axel avec Nina Pens
1956Une femme superflue ( en kvinde er overflødig ) de Gabriel Axel avec William Rosenberg
TV Kong Renées datter – de Gabriel Axel avec Kjeld Jacobsen
TV Mademoiselle Julie ( Frøken Julie ) de Gabriel Axel avec Ingeborg Brams
DO D… comme décorateur ( her er mit hjem ) de Hagen Hasselbalch
    Seulement voix & narration dans la version française
DO L’eau de l’Euphrate ( vand fra Eufrat / aqua del Eufrato ) de Theodor Christensen
    Seulement voix & narration
1957Bienvenue monsieur Dollar / trois filles sur une île / Une petite île en or ( guld og grønne skove ) de Gebriel Axel avec Axel Bang
TV Henrik og Pernille – de Gabriel Axel avec Paul Hagen
TV Det tvungne giftermål – de Gabriel Axel avec Johannes Meyer
CM De røde tjørne – de Gabriel Axel avec Lily Weiding
1958Styrmand Karlsen – de Annelise Reenberg avec Ghita Nørby
    Seulement interprétation
TV Møde ved midnat – de Gabriel Axel avec Dirch Passer
TV Boubouroche – de Gabriel Axel avec Jørn Jeppesen
TV Munken går i enge – de Gabriel Axel avec Kirsten Søberg
1959Je veux Hélène ( helle for Helene ) de Gabriel Axel avec Brigitte Price
TV Selskabsrejsen – de Gabriel Axel avec Annemette Svendsen
TV Ole Lukøje – de Gabriel Axel avec Pierre Miehe-Renard
CM X-60 – de Gabriel Axel avec Grethe Holmer
1960Monts et merveilles ( flemming og kvik ) de Gabriel Axel avec Jørgen Reenberg
    + scénario
TV Apollon fra Bellac – de Gabriel Axel avec Helge Kjærulff-Schmidt
TV Den evige ægtemand – de Gabriel Axel avec Jørn Jeppesen
TV Dr. Belhommes pensionat – de Gabriel Axel avec Kirsten Søberg
1961Peters baby – de Annelise Reenberg avec Ebbe Langberg
    Seulement interprétation
Han, hun, Dirch og Dario – de Annelise Reenberg avec Dario Campeotto
    Seulement interprétation
TV En dør må være åben eller lukket – de Gabriel Axel avec Ove Sprogøe
TV Skærmydsler – de Gabriel Axel avec Maria Garland
TV Mester Pierre Pathelin – de Gabriel Axel avec Jens Østerholm
1962Il était une île ( det tossede paradis ) de Gabriel Axel avec Ove Sprogøe
    + scénario
Oskar – de Gabriel Axel avec Birgitte Reimer
Vi har det jo dejligt – de Gabriel Axel avec Dirch Passer
1963Trois de perdues / Trois blondes à Paris ( tre piger i Paris ) de Gabriel Axel avec Daniel Gélin
    + interprétation
Retour au paradis ( paradis retur ) de Gabriel Axel avec Poul Reichhardt
1964En ven i bolignøden – de Annelise Reenberg avec Birgit Sadolin
    Seulement interprétation
TV Ægget – de Gabriel Axel avec Georg Philipp
TV Dannevirkenatten – de Gabriel Axel avec Lene Poulsen
TV Pernilles korte frøkenstand – de Gabriel Axel avec Ruddy Nyegaard
1965Dyden går amok – de Sven Methling avec Birgitte Federspiel
    Seulement interprétation
TV Regnvejr og ingen penge – de Gabriel Axel avec Jens Østerholm
    Série
TV Retten på vrangen – de Gabriel Axel avec Holger Juul Hansen
1966Le marquis sadique ( Jeg, en marki ) de Mac Ahlberg & Peer Guldbrandsen avec Buster Larsen
    Seulement interprétation
La mante rouge ( den røde kappe / den röda kappan ) de Gabriel Axel avec Eva Dahlbeck
    + scénario
    Mention Spéciale de la Commission Supérieure Technique au festival du cinéma de Cannes, France

TV Frieriet – de Gabriel Axel avec Rita Angela
CM Om tobakkens skadelige virkninger – de Gabriel Axel avec Helge Kjærulff-Schmidt
1967Danish blue ( det kære legetøj ) de Gabriel Axel avec Birgit Brüel
    + scénario & production
1968 TV Boubouroche – de Gabriel Axel avec Brigitte Price
    + scénario
TV I klemme – de Gabriel Axel avec Preben Lerdorff Rye
CM Orange soufflé – de Gabriel Axel avec Grete Kyhn
1969Rêves érotiques ( amour ) de Gabriel Axel avec Svend Johansen
    + scénario & production
1971Med kærlig hilsen – de Gabriel Axel avec Birte Tove
    + scénario, interprétation & production
Le sexe motorisé ( die auto-nummer : Sex auf rädern ) de Gabriel Axel & Richard R. Rimmel avec Rolf Eden
1972Nu går den på Dagmar – de Henning Ørnbak avec Helle Merete Sørensen
    Seulement interprétation
1975La famille Gyldenkal ( familien Gyldenkål ) de Gabriel Axel avec Kirsten Walther
1976Familien Gyldenkål sprænger banken – de Gabriel Axel avec Axel Strøbye
    + interprétation
Alt på et bræt – de Gabriel Axel avec Preben Kaas
    + interprétation
1977 TV Un crime de notre temps – de Gabriel Axel avec Henri Virlojeux
1978 TV La ronde de nuit – de Gabriel Axel avec Michel Bouquet
1979 TV Le coq de bruyère – de Gabriel Axel avec Pierre Mondy
1980 TV Le curé de Tours – de Gabriel Axel avec Jean Carmet
TV La ramendeuse – de Gabriel Axel avec Rosy Varte
1981 TV Antoine et Julie – de Gabriel Axel avec Odette Laure
TV Mon meilleur Noël – de Gabriel Axel avec Bibi Andersson
    Série – Réalisation de l’épisode « L’oiseau bleu »
1985 TV Les colonnes du ciel – de Gabriel Axel avec Jean-Pierre Bouvier
    Série – Réalisation de 5 épisodes
1986Le festin de Babette ( Babette’s feast / Babette gæstebud ) de Gabriel Axel avec Stéphane Audran
    + scénario
    Oscar du meilleur film étranger, USA

    BAFTA du meilleur film en langue étrangère aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    Prix Œcuménique, Mention Spéciale, festival du cinéma de Cannes, France

    Prix KCFCC du meilleur film étranger par le cercle des critiques de cinéma de Kansas City, Kansas, USA

    Prix ALFS du film étranger de l’année par le cercle des critiques de cinéma de Londres, Grande-Bretagne

    Condor d’Argent du meilleur film étranger par l’association des critiques du cinéma argentin, Argentine

    Grand Prix du Jury au festival du cinéma nordique de Rouen, France

    Prix de l’Audience au festival du cinéma nordique de Rouen, France
1989Christian – de Gabriel Axel avec Nikolaj Bjarn Christensen
    + scénario
1993Le prince de Jutland ( prince of Jutland / Amled, prinsen af Jylland / royal deceit ) de Gabriel Axel avec Helen Mirren
    + scénario
1995 DO Lumière et compagnie – de Merzak Allouache, Theo Angelopoulos, Vincente Aranda, Gabriel Axel, Bigas Luna, John Boorman, Youssef Chahine, Alain Corneau, Costa- Gavras, Raymond Depardon, Jaco Van Dormael, Francis Girod, Peter Greenaway, Lasse Hallström, Michael Haneke, Hugh Hudson, James Ivory, Gaston Kaboré, Abbas Kirostami, Cédric Klapisch, Andreï Konchalovski, Patrice Leconte, Spike Lee, Claude Lelouch, David Lynch, Ismail Merchant, Claude Miller, Sarah Moon, Idrissa Ouedraogo, Arthur Penn, Lucian Pintilie, Jacques Rivette, Helma Sanders-Brahms, Jerry Schatzberg, Nadine Trintignant, Fernando Trueba, Liv Ullmann, Régis Wargnier, Wim Wenders, Yoshishige Yoshida & Yimou Zhang
    + scénario – Segment « Gabriel Axel : Copenhague »
2000Leïla la pure ( Leïla / Laïla ) de Gabriel Axel avec Mélanie Doutey
    + scénario
2005 DO Le cinéma passe à table – de Anne Andreu avec Gérard Depardieu
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival du cinéma de Stockholm, Suède ( 2003 )
Fiche créée le 12 février 2014 | Modifiée le 20 décembre 2015 | Cette fiche a été vue 2809 fois
PREVIOUSPhilippe Avron || Gabriel Axel || Jean AymeNEXT