CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Helmuth Lohner
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Gale Sondergaard



Date et Lieu de naissance : 15 février 1899 (Litchfield, Minnesota, USA)
Date et Lieu de décès : 14 août 1985 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Edith Holm Sondergaard

ACTRICE

Comédienne américaine d’origine danoise, Edith Holm Sondergaard nait le 15 février 1899 à Litchfield dans l’état du Minnesota. Elle s’oriente vers le théâtre après avoir terminé ses études à l’université où son père est professeur. Fière de ses origines et voulant impérativement garder son nom de famille, elle ne change que son prénom.

Devenue Gale Sondergaard, elle fait ses débuts à Broadway au milieu des années vingt avant d’épouser, en 1930, son second mari, le metteur en scène de théâtre Herbert Biberman, de le suivre à Hollywood et d’accepter, non sans réticence, de tourner en 1936 dans «Anthony adverse» de Mervyn LeRoy avec Fredric March dans le rôle-titre. Mais ce coup d’essai est un coup de maître puisqu’elle est récompensée par l’Oscar du meilleur second rôle féminin, attribué cette année-là pour la première fois. Walt Disney s’inspire de la prestation de Gale Sondergaard pour créer le personnage de la sorcière dans le premier long métrage d’animation de l’histoire du cinéma «Blanche-Neige et les sept nains» en 1937.

Dès lors, Gale Sondergaard accumule les rôles de composition, et se spécialise dans les personnages de femmes fourbes et manipulatrices. Pressentie un temps pour être la sorcière dans «Le Magicien d’Oz» de Victor Fleming, Margaret Hamilton décroche le rôle. Elle devient, au milieu des années quarante, l’une des «femmes que l’on aime haïr» les plus populaires du cinéma américain. Ses pommettes hautes, son masque impassible et son apparence féline, la vouent aux personnages exotiques. Elle est notamment l’eurasienne qui venge la mort de son amant en assassinant Bette Davis à la fin de «La lettre» (1940) de William Wyler ou la sinistre «Femme à l’araignée» (1944) de Roy William Neill opposée à Sherlock Holmes interprété par Basil Rathbone. Elle retrouve son rôle dans une suite intitulé sobrement «The spider woman strikes back» (1946) que l’on pourrait traduire par «Le retour de la femme à l’araignée» réalisé par Arthur Lubin. Gale donne également la réplique à des personnages de comédies comme Bob Hope dans «Le mystère de la maison Norman» (1939) de Elliott Nugent, Shirley Temple dans «L’oiseau bleu» (1940) de Walter Lang ou Bud Abbott et Lou Costello dans «Le manoir hanté» (1946) de Charles Barton. En 1946, Gale Sondergaard est nommée une seconde fois pour l’Oscar du meilleur second rôle dans «Anna et le roi de Siam» de John Cromwell avec Rex Harrison et Irene Dunne.

Mais au début des années cinquante, sa carrière bascule. Dénoncé comme communiste, son mari Herbert Biberman, l’un des «Dix d’Hollywood», est condamné à six mois de prison. Refusant de témoigner devant la Commission des Activités Anti-américaines, elle devient indésirable dans les studios et subsiste tant bien que mal en jouant de petits rôles à Broadway et à la télévision.

Gale Sondergaard revient au cinéma après une absence de vingt ans dans un film dirigé par son époux, «La maitresse noire» (1969) avec Stephen Boyd. Elle incarne une vieille Indienne dans «La revanche d’un homme nommé cheval» (1976) de Irvin Kershner aux côtés de Richard Harris et tourne son dernier film en 1980. Elle meurt le 14 août 1985 à l’âge de quatre-vingt-six ans d’une attaque cérébrale, dans sa demeure de Woodland Hills, à Los Angeles en Californie.

© Christophe LAWNICZAK

copyright
1936Anthony Adverse, marchand d’esclaves ( Anthony Adverse ) de Mervyn LeRoy avec Claude Rains
    Oscar du meilleur second rôle féminin, USA

L’heure suprême ( seventh heaven ) de Henry King avec James Stewart
Le démon sur la ville / La vierge de Salem ( maid of Salem ) de Frank Lloyd avec Fred MacMurray
DO The making of a great motion picture – de ? avec Mervyn LeRoy
    Seulement apparition
1937La vie de Emile Zola ( the life of Emile Zola ) de William Dieterle avec Paul Muni
1938Barreaux blancs ( Lord Jeff / the boy’s from Barnardo’s ) de Sam Wood avec Freddie Bartholomew
CM Sons of liberty – de Michael Curtiz avec Vladimir Sokoloff
1939Coup de théâtre ( dramatic school ) de Robert B. Sinclair avec Luise Rainer
Juarez – de William Dieterle avec Brian Aherne
Le chat et le canari / Le mystère de la maison Norman ( the cat and the canary ) de Elliott Nugent avec Bob Hope
Le mystère de la maison Norman / La source aux loufoques ( never say die ) de Elliott Nugent avec Andy Devine
The Llano Kid – de Edward D. Venturini avec Alan Mowbray
L’oiseau bleu ( the blue bird ) de Walter Lang avec Shirley Temple
1940Le signe de Zorro ( the mark of Zorro ) de Rouben Mamoulian avec Tyrone Power
La lettre ( the letter ) de William Wyler avec Herbert Marshall
CM Screen snapshots series 19, No. 5: Art and artists – de Ralph Staub avec Tony Martin
    Seulement apparition
1941Ici Londres ( Paris calling / Paris bombshell ) de Edward L. Marin avec Basil Rathbone
Le chat noir ( the black cat ) de Albert S. Rogell avec Bela Lugosi
1942Enemy agents meet Ellery Queen / The Lido mystery – de James P. Hogan avec Gilbert Roland
La blonde de mes rêves ( my favorite blonde ) de Sidney Lanfield avec Madeleine Carroll
1943Une nuit inoubliable ( a night to remember ) de Richard Wallace avec Loretta Young
L’île des péchés oubliés ( isle of the forgotten sins / monsoon ) de Edgar G. Ulmer avec John Carradine
The strange death of Adolf Hitler – de James P. Hogan avec Fritz Kortner
Rendez-vous à Berlin ( appointment in Berlin ) de Alfred E. Green avec George Sanders
Symphonie loufoque ( crazy house ) de Edward F. Cline avec Ole Olsen
1944La femme à l’araignée ( the spider woman / Sherlock Holmes and the spider woman ) de Roy William Neill avec Nigel Bruce
Hollywood parade / Suivez les gars ! ( follow the boys / three cheers for the boys ) de A. Edward Sutherland avec George Raft
    Seulement apparition
La revanche de l’homme invisible ( the invisible man’s revenge ) de Ford Beebe avec Jon Hall
La fière tzigane ( gypsy wildcat ) de Roy William Neill avec Maria Montez
La passion du Dr. Hohner ( the climax ) de George Waggner avec Boris Karloff
Enter Arsene Lupin – de Ford Beebe avec Charles Korvin
Vacances de Noël / Prends-moi dans tes bras ( Christmas holiday ) de Robert Siodmak avec Deanna Durbin
1946Le retour de la femme araignée ( the spider woman strikes back ) de Arthur Lubin avec Milburn Stone
Une nuit au paradis ( night in paradise / a night in paradise ) de Arthur Lubin avec Turhan Bey
Anna et le roi de Siam ( Anna and the king of Siam ) de John Cromwell avec Rex Harrison
Le manoir hanté ( the time of their lives / the ghost steps out ) de Charles Barton avec Lou Costello
1947Les pirates de Monterey ( pirates to Monterey ) de Alfred L. Werker avec Rod Cameron
En route vers Rio ( road to Rio ) de Norman Z. McLeod avec Bing Crosby
1949Ville haute, ville basse ( East Side, West Side ) de Mervyn LeRoy avec James Mason
1968Savage intruder / The comeback / Hollywood horror house – de Donald Wolfe avec Miriam Hopkins
1969La maîtresse noire / Esclaves ( slaves ) de Herbert Biberman avec Stephen Boyd
1975Pleasantville – de Kenneth Locker & Vicki Polon avec John Bottons
1976La revanche d’un homme appelé Cheval ( the return of a man called Horse ) de Irvin Kershner avec Richard Harris
DO Hollywood on trial – de David Helpern avec Walter Bernstein
    Seulement apparition
1980Echoes ( living nightmare ) de Arthur Allan Seidelman avec John Spencer
Fiche créée le 26 avril 2008 | Modifiée le 24 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 4076 fois
PREVIOUSMadeleine Sologne || Gale Sondergaard || Magda SonjaNEXT