CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Blanche Mehaffey
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Gene Saks



Date et Lieu de naissance : 8 novembre 1921 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 28 mars 2015 (East Hampton, New York, USA)
Nom Réel : Jean Michael Saks

REALISATEUR
Image
1966 Pieds nus dans le parc (barefoot in the park) de Gene Saks avec Jane Fonda & Robert Redford
Image
1967 Drôle de couple (the odd couple) de Gene Saks avec Jack Lemmon, Walter Matthau & John Fiedler
Image
1969 Fleur de cactus (cactus flower) de Gene Saks avec Ingrid Bergman, Walter Matthau & Goldie Hawn
Image
1973 Mame – de Gene Saks avec Lucille Ball, Robert Preston, Bea Arthur & Bruce Davison

Gene Saks, de son vrai nom Jean Michael Saks, est né le 8 novembre 1921 à New-York. Il s’intéresse d’abord à la comédie et étudie au «Dramatic workshop» qui, installé à Greenwich village, dépend de la New Sholl (qui a rang d’Université) de New-York. Il y suit l’enseignement du grand metteur en scène allemand Erwin Piscator, pour qui le théâtre est un instrument de dévoilement de la réalité sociale de son temps. Il ne tarde pas à faire ses débuts à Broadway, en 1949, dans un musical de Richard Rodgers et Oscar Hammerstein II, «South Pacific», avec Mary Martin. Il apparaît ensuite dans des œuvres ambitieuses, comme «The good woman of Setzuan» de Berthold Brecht, en 1956, «La machine infernale» de Jean Cocteau, deux ans plus tard, ou encore «The tenth man» (1959) de Paddy Chayesfsky, connu pour le réalisme et l’acuité sociale de ses textes. Mais on a vu aussi Gene Saks dans une adaptation d’une pièce de Marcel Achard, «Shot in the dark» (1961). Il passe ensuite à la mise en scène, et monte des pièces comme «Generation» (1965), avec Henry Fonda, «Same time next year» (1975), avec Ellen Burstyn ou encore «Special occasions» (1982) de Bernard Slade, avec Suzanne Pleshette. Mais ce sont surtout les pièces du dramaturge et scénariste Neil Simon qui inspirent à Gene Saks ses meilleurs spectacles: «Biloxi blues» (1985) avec Matthew Broderick, qui lui vaut un de ses trois «Tony Awards», «The odd couple» la même année, avec Rita Moreno, ou encore «Rumors» en 1988.

D’abord absorbé par la télévision, où il apparaît dans des séries comme «Omnibus» (1954), «Mike Hammer» (1959) ou «Brenner» (1959), l’acteur Gene Saks ne découvre le cinéma qu’au milieu des années 1960. Il interprète alors Leo Herman, l’animateur d’une série télévisée enfantine et patron détesté de Jason Robards Jr. dans «Des clowns par milliers» (1965) de Fred Coe et il incarne le frère de Jack Lemmon qui, dans «Le prisonnier de la seconde avenue» (1974) de Melvin Frank, campe un cadre au chômage, victime d’une dépression nerveuse. Le voilà encore en patient dépassé du psychiatre Dudley Moore, visité par l’esprit de Freud dans «Lovesick» (1982) de Marshall Brickman et en ami dévoué d’Einstein, incarné par le grand Walter Matthau, dans «L’amour en équation» (1994), de Fred Schepisi.

Mais Gene Saks est peut-être plus connu comme réalisateur. Il transpose au cinéma des pièces de boulevard pas toujours inspirées et en fait des spectacles un peu lourds et trop longs, souvent sauvés par les acteurs. Là encore, il fait fond sur les pièces de Neil Simon et adapte «Pieds nus dans le parc» (1967) avec Robert Redford et Jane Fonda, histoire assez terne des démêlés d’un couple mal assorti, ou «Drôle de couple» (1968), où Jack Lemmon et Walter Matthau, cabotins et mal dirigés, ne parviennent pas à sauver cette comédie qui narre la difficile cohabitation de deux vieux célibataires un peu grincheux. Gene Saks emprunte à Barillet et Grédy un de leurs succès, «Fleur de Cactus» et, en 1969, en fait un film par moments drôle, avec Ingrid Bergman, dans le rôle qui fit triompher Sophie Desmarets, et Goldie Hawn, qui, dans son premier rôle au cinéma, décroche un Oscar. Puis il offre à Lucille Ball son dernier véritable rôle au cinéma, dans «Mame» (1973), avec Robert Preston, et c’est enfin l’univers teinté d’humour et de burlesque de François Billetdoux qu’il choisit d’illustrer au cinéma, en adaptant pour le grand écran sa pièce «Tchin tchin» (1990), magnifiée par deux comédiens exceptionnels, Julie Andrews et Marcello Mastroianni. C’est à New-York que Gene Saks s’éteint le 28 mars 2015, des suites d’une pneumonie.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1965Des clowns par millier ( a thousand clowns ) de Fred Coe avec Jason Robards Jr.
    Seulement interprétation
1966Pieds nus dans le parc ( barefoot in the park ) de Gene Saks avec Jane Fonda
1967Drôle de couple ( the odd couple ) de Gene Saks avec Jack Lemmon
1969Fleur de cactus ( cactus flower ) de Gene Saks avec Ingrid Bergman
1972Le Don Juan de New York ( the last of the red hot lovers ) de Gene Saks avec Paula Prentiss
1973Mame – de Gene Saks avec Lucille Ball
1974Le prisonnier de la deuxième avenue ( the prisoner of the second avenue ) de Melvin Frank avec Anne Bancroft
    Seulement interprétation
1977Le seul et l’unique ( the one and only ) de Carl Reiner avec Henry Winkler
    Seulement interprétation
1982Lovesick – de Marshall Brickman avec Alec Guinness
    Seulement interprétation
1984The goodbye people – de Herb Gardner avec Martin Balsam
    Seulement interprétation
1985Brighton Beach memoirs / Neil Simon’s Brighton Beach memoirs – de Gene Saks avec Blythe Danner
1988 DO Funny – de Bran Ferren avec Eli Wallach
    Seulement apparition
1990Tchin-tchin ( cin cin / a fine romance / a touch of adultery ) de Gene Saks avec Julie Andrews
1991Un bon flic ( the good policeman ) de Peter Werner avec Ron Silver
    Seulement interprétation
1994Un homme presque parfait ( nobody’s fool ) de Robert Benton avec Paul Newman
    Seulement interprétation
L’amour en équation ( I.Q. ) de Fred Schepisi avec Meg Ryan
    Seulement interprétation
1995 TV Bye Bye Birdie – de Gene Saks avec Jason Alexander
1996 Harry dans tous ses états ( deconstructing Harry ) de Woody Allen avec Judy Davis
    Seulement interprétation
2011 TV Barrymore – de Erik Canuel avec Christopher Plummer
    Seulement mise en scène de la pièce & producteur exécutif
Fiche créée le 14 avril 2015 | Modifiée le 22 avril 2015 | Cette fiche a été vue 1274 fois
PREVIOUSS.Z. Sakall || Gene Saks || Theresa SaldanaNEXT