CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Michael Gough
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

George Bancroft



Date et Lieu de naissance : 30 septembre 1882 (Philadelphie, Pennsylvanie, USA)
Date et Lieu de décès : 2 octobre 1956 (Santa Monica, Californie, USA)
Nom Réel : George Bancroft

ACTEUR
Image
1927 Les nuits de Chicago (underworld) de Josef von Sternberg avec Clive Brook & Evelyn Brent
Image
1929 L’assommeur (thunderbolt) de Josef von Sternberg avec Fay Wray & Richard Arlen
Image
1933 La boule rouge (blood money) de Rowland Brown avec Frances Dee, Judith Anderson & Chick Chandler
Image
1936 Une vie nouvelle (racketeers in exile) de Erle C. Kenton avec Evelyn Venable & Gwynne Gibson

George Bancroft voit le jour le 30 septembre 1882 à Philadelphie, en Pennsylvanie. Après ses études, il entre à «United States Naval Academy» d’Annapolis au Maryland. Diplômé, il sert brièvement dans la Marine avant de prendre la direction d’un théâtre. Il intègre ensuite un Minstrel Show, où il danse, chante et pratique le «Black face», genre très en vogue à l’époque, une forme de spectacle dans lequel le comédien incarne une caricature stéréotypée de personne noire. Dans les années dix, il abandonne ce genre de vaudeville pour s’orienter vers un théâtre plus classique. En 1923, il joue dans deux comédies musicales à Broadway, «Cinders» au Dresden Theatre et «The rise of Rosie O’Reilly» de George M. Cohan au Liberty Theatre.

Entre temps, George Bancroft commence son parcours cinématographique, en 1921, dans «The journey’s end» de Hugo Ballin où il partage l’affiche avec la femme du réalisateur Mabel Ballin. Après quelques rôles, dont deux auprès de Tom Mix, sa carrure d’armoire à glace à la démarche souple et insolente se fait remarquer dans le western «The Pony Express» (1925) et dans l’épopée historique «Vaincre ou mourir» (1926) deux films de James Cruze où il a comme partenaire une autre force de la nature, Wallace Beery. La Paramount qui l’emploie alors, lui donne le rôle principal, celui de Bull Weed, un chef de la pègre dans «Les nuits de Chicago» (1927), initialement prévu pour être dirigé par Arthur Rosson, un projet dans lequel le studio ne croit guère. Finalement, le film est réalisé avec excellence par Josef von Sternberg et ne tarde pas à devenir un grand succès populaire. L’année suivante, le même cinéaste confirme son statut de vedette de premier plan dans «Les damnés de l’océan» un mélodrame qui a pour cadre les bas-fonds de New-York, suivi de «L’assommeur» (1929) avec Fay Wray et Richard Arlen, le premier film parlant de George Bancroft qui lui vaut également une nomination aux Oscars, statuette qui sera finalement attribuée à Warner Baxter.

Par la suite, George Bancroft va tourner dans une trentaine de films au cours des douze prochaines années, principalement dans des rôles de complément. Dans «L’extravagant monsieur Deeds» (1936) de Frank Capra, il est le rédacteur qui emploie Jean Arthur pour enquêter sur le naïf Gary Cooper; dans «Les anges aux figures sales» (1938) de Michael Curtiz, il est un gangster qui s’associe à Humphrey Bogart contre James Cagney; dans «La chevauchée fantastique» (1938), chef-d’œuvre de John Ford, il interprète de Marshall Curly Wilcox qui accompagne la diligence où se sont installés John Wayne, Claire Trevor, John Carradine et Thomas Mitchell; dans «La jeunesse de Tom Edison» (1939) de Norman Taurog, il joue le père de l’inventeur en herbe Thomas Edison interprété par Mickey Rooney; dans «Les tuniques écarlates» (1940) de Cecil B. DeMille, il est un rebelle dans le Canada de 1885.

En 1942, George Bancroft abandonne définitivement le cinéma, pour se consacrer à son ranch auprès de sa seconde épouse, Octavia Broske, une ancienne comédienne qui abandonna sa carrière pour s’occuper de son mari et de leur fille Georgette. L’acteur fût brièvement marié une première fois avec une certaine Edna Brothers dans les années dix. Il est mort le 2 octobre 1956, à Santa Monica, où il a été enterré, dans le cimetière de Woodlawn Memorial.

© Pascal DONALD

copyright
1921The journey’s end – de Hugo Ballin avec Mabel Ballin
1922The prodigal judge – de Edward José avec Jean Paige
1923Driven – de Charles Brabin avec Emily Fitzroy
1924Teeth – de John G. Blystone avec Tom Mix
The deadwood coach – de Lynn Reynolds avec Frank Coffyn
1925The rainbow trail – de Lynn Reynolds avec Anne Cornwall
The Pony Express – de James Cruze avec Betty Compson
Les orphelins de la mer ( the splendid road ) de Frank Lloyd avec Anna Q. Nilsson
Dans la fournaise ( code of the West ) de William K. Howard avec Owen Moore
1926La colline enchantée ( the enchanted hill ) de Irvin Willat avec Richard Arlen
Vaincre ou mourir ( old ironsides / sons of the sea ) de James Cruze avec Charles Farrell
À travers les récifs ( seas horses ) de Allan Dwan avec Florence Vidor
The runaway – de William C. DeMille avec Clara Bow
1927La toison d’or ( white gold ) de William K. Howard avec Jetta Goudal
Les nuits de Chicago ( underworld / paying the penalty ) de Josef von Sternberg avec Evelyn Brent
Too many crooks – de Fred C. Newmeyer avec Mildred Davis
Au bout du quai ( tell it to Sweeney ) de Gregory La Cava avec Doris Hill
The rough riders / The trumpet calls – de Victor Fleming avec Mary Astor
The showdown – de Victor Schertzinger avec Helen Lynch
CM A trip through the Paramount Studio – de ? avec Richard Arlen
    Seulement apparition
1928La rafle ( the dragnet ) de Josef von Sternberg avec Evelyn Brent
Les damnés de l’océan ( the docks of New York ) de Josef von Sternberg avec Betty Compson
1929Le loup de Wall Street ( the wolf of Wall Street ) de Rowland V. Lee avec Olga Baclanova
L’assommeur ( thunderbolt ) de Josef von Sternberg avec Richard Arlen
Force ( the mighty ) de John Cromwell avec Esther Ralston
1930Paramount on parade – de Edmund Goulding, Ernst Lubitsch, Otto Bower, Dorothy Arzner, A. Edward Sutherland, Victor Heerman, Rowland V. Lee, Edwin H. Knoff, Lothar Mendes, Victor Schertzinger & Frank Tuttle avec Jack Oakie
Ladies loves brutes – de Rowland V. Lee avec Mary Astor
Désamparé ( derelict ) de Rowland V. Lee avec William Stage Boyd
Scandal sheet / The dark page – de John Cromwell avec Kay Francis
CM Screen snapshots series 9, No. 23 – de Ralph Staub avec Ina Claire
    Seulement apparition
1931The skin game – de Alfred Hitchcock avec Helen Haye
La folie des hommes ( rich man’s folly ) de John Cromwell avec Anne Shirley
CM Screen snapshots series 10, No. 8 – de Ralph Staub avec Merna Kennedy
    Seulement apparition
1932Le monde et la chair ( world and the flesh ) de John Cromwell avec Miriam Hopkins
Le provocateur ( Lady and gent / the challenger ) de Stephen Roberts avec John Wayne
Hello, everybody ! – William A. Seiter avec Randolph Scott
Under the Tonto Rim – de Henry Hathaway avec John Lodge
CM The voice of Hollywood No. 13 – de Mack d’Agostino avec Lupe Velez
    Seulement apparition
CM Hollywood on parade – de ? avec Charles Chaplin
    Seulement apparition
1933Sunset Pass – de Henry Hathaway avec Harry Carey
Turn back the clock – de Edgar Selwyn avec Lee Tracy
Tillie and Gus – de Francis Martin avec W. C. Fields
La loi de Lynch ( this day and age ) de Cecil B. DeMille avec Charles Bickford
Mama loves papa – de Norman Z. McLeod avec Mary Boland
A lady’s profession – de Norman Z. McLeod avec Roland Young
La boule rouge ( blood money ) de Rowland Brown avec Frances Dee
CM Hollywood on parade No. B-1 – de ? avec Richard Dix
    Seulement apparition
1934Patte de chat ( the cat’s paw ) de Sam Taylor avec Harold Lloyd
Elle ne m’aime pas ( she loves me not ) de Elliott Nugent avec Miriam Hopkins
    Seulement apparition
Many happy returns – de Norman Z. McLeod avec Gracie Allen
Elmer and Elsie – de Gilbert Pratt avec Frances Fuller
1935Le capitaine du diable ( Hell-ship Morgan ) de D. Ross Lederman avec Ann Sothern
1936L’extravagant monsieur Deeds ( Mr. Deeds goes to town ) de Frank Capra avec Gary Cooper
Bonne blague ( wedding present ) de Richard Wallace avec Joan Bennett
Deux femmes ( John Meade’s woman ) de Richard Wallace avec Edward Arnold
A doctor’s diary – de Charles Vidor avec Sue Carol
Une vie nouvelle ( racketeers in exile ) de Erle C. Kenton avec William Burress
1938Les anges aux figures sales ( angels with dirty faces / battle of City Hall ) de Michael Curtiz avec Humphrey Bogart
Patrouille en mer ( submarine patrol ) de John Ford avec Richard Greene
À chaque aube je meurs ( each dawn I die / killer meets killer ) de William Keighley avec Jane Brian
La chevauchée fantastique ( stagecoach ) de John Ford avec John Wayne
1939Agent double ( espionage agent ) de Lloyd Bacon avec Brenda Marshall
Les maîtres de la mer ( rulers of the sea ) de Frank Lloyd avec Margaret Lockwood
La jeunesse de Tom Edison ( young Tom Edison ) de Norman Taurog avec Mickey Rooney
L’enfer vert ( green hell ) de James Whale avec Douglas Fairbanks Jr.
1940Les tuniques écarlates ( North West Mountain police / the scarlet riders / the Northwest Mounted police ) de Cecil B. DeMille avec Madeleine Carroll
Un petit monde ( little men ) de Norman Z. McLeod avec Jack Oakie
Les Dalton arrivent (when the Daltons rode ) de George Marshall avec Kay Francis
1941Texas – de George Marshall avec Claire Trevor
L’impossible sergent Doan ( the bugle sounds ) de S. Sylvan Simon avec Wallace Beery
1942La fièvre du jazz / La folie du jazz ( syncopation ) de William Dieterle avec Jackie Cooper
L’affaire du Fort Dixon ( whistling in Dixie ) de S. Sylvan Simon avec Ann Rutherford
Fiche créée le 23 août 2009 | Modifiée le 14 mai 2017 | Cette fiche a été vue 3943 fois
PREVIOUSAnne Bancroft || George Bancroft || Tallulah BankheadNEXT