CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Alice Cocéa
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

George Brent



Date et Lieu de naissance : 15 mars 1899 (Raharabeg, Irlande)
Date et Lieu de décès : 26 mai 1979 (Solana Beach, Californie, USA)
Nom Réel : George Brendan Nolan

ACTEUR
Image
1933 La porte des rêves (the keyhole) de Michael Curtiz avec Kay Francis, Glenda Farrell & Allen Jenkins
Image
1939 Victoire sur la nuit (dark victory) de Edmund Goulding avec Bette Davis, Geraldine Fitzgerald & Ronald Reagan
Image
1941 Le grand mensonge (the great lie) de Edmund Goulding avec Bette Davis, Mary Astor & Hattie McDaniel
Image
1947 L’assassin ne pardonne pas (the corpse came C.O.D.) de Henry Levin avec Joan Blondell & Adele Jergens

Fils d’un officier de l’Armée Britannique, George Brent est né le 15 mars 1899 à Raharabeg, dans le Comté de Roscommon au centre de l’Irlande. Orphelin à onze ans, il part vivre quelques années chez une tante à New York, aux Etats-Unis. Pendant la guerre d’Indépendance Irlandaise (1919/22), après avoir quitté l’université, il aurait fait partie d’une unité de l’IRA, en devenant un membre actif dès 1920, mais il affirma par la suite n’avoir été qu’un messager du leader révolutionnaire Michael Collins. Sa tête est malgré tout mise à prix par les anglais, il profite d’une tournée en Amérique de la pièce «Abie’s Irish Rose» de Anne Nichols pour fuir son pays en 1925.

Pendant cinq ans, George Brent travaille pour plusieurs compagnies théâtrales du Colorado, de Floride et du Massachussetts. Dès 1927, il fait sa première apparition à Broadway. Il y revient trois ans plus tard pour être le partenaire de Alice Brady, Glenda Farrell et Clark Gable dans «Love, honor and betray» adaptation d’une pièce française de André Antoine. Entre temps, le cinéma est entré dans sa vie, après un second rôle dans le petit film policier «Under suspicion» en 1930, le comédien s’éloigne de la scène pour se consacrer pleinement au Septième Art. Il s’installe à Hollywood est interprète alors plusieurs films de série B produits par Universal ou par la Fox, avant de signer un contrat avec la Warner Bros. en 1932 où il va rester une vingtaine d’années.

Au cours de sa carrière cinématographique, George Brent s’impose comme le parfait faire-valoir des principales stars féminines de la cité des anges. Hautement considéré par Bette Davis, il lui donne la réplique à treize reprises, notamment dans «L’insoumise» (1938), «La vieille fille» (1939) et «Victoire sur la nuit» (1939). Barbara Stanwyck l’apprécie aussi énormément et ils tournent ensemble dans cinq films. Grand, beau et séduisant, il joue également face à Ruby Keeler «42ème rue» (1933), Greta Garbo «Le voile des illusions» (1934), Myrna Loy «L’espionne Fräulein Doktor» (1934) et «La mousson» (1939), Ginger Rogers «Je te dresserai» (1935), Madeleine Carroll «The case against Mrs. Ames» (1936), Jean Arthur «L’école des secrétaires» (1936), Merle Oberon «Voyage sans lendemain» (1940), Ann Sheridan «Honeymoon for three» (1940) Hedy Lamarr «Angoisse» (1944), Joan Fontaine «Les caprices de Suzanne» (1945), Claudette Colbert «Demain viendra toujours» (1945) et «Fiancée à revendre» (1949), Ann Harding «Rendez-vous de Noël» (1947) ou Yvonne De Carlo «La belle esclave» (1947). Au début des années cinquante, il tourne quelques films de série B avant de s’orienter vers la télévision. Il se retire du métier en 1960 et ne reviendra que pour faire une apparition dans un film en 1977.

Séducteur à l’écran, George Brent est aussi un coureur de jupons dans sa vie personnelle. On lui prête de nombreuses liaisons avec plusieurs de ses partenaires dont la plus évidentes reste celle qui dura plusieurs années avec Bette Davis. Il se marie successivement avec quatre actrices, Helen Louise Campbell (1925/27), Ruth Chatterton (1932/34), Constance Worth (1937) et Ann Sheridan (1942/43) mais, c’est auprès du mannequin Janet Michaels, épousée le 17 décembre 1947, qu’il va enfin trouver le bonheur. De cette union vont naître deux enfants, un garçon et une fille. Ils resteront mariés jusqu’à la mort de George Brent, fortement diminué par un emphysème, le 26 mai 1979 à Solana Beach en Californie.

© Pascal DONALD

copyright
1930Under suspicion – de A.F. Erickson avec Lois Moran
1931Once a sinner – de Guthrie McClintic avec Dorothy Mackaill
Le siffleur tragique ( fair warning ) de Alfred L. Werker avec Louise Huntington
Charlie Chan détective ( Charlie Chan carries on ) de Hamilton McFadden avec Warner Oland
L’impossible fiancé ( ex-bad boy / his temporary affair ) de Vin Moore avec Jean Arthur
Homicide squad / Lost men – de George Melford & Edward L. Cahn avec Mary Brian
Le chevalier Éclair ( the lightning warrior ) de Benjamin H. Kline & Armand Schaefer avec Georgia Hale
    Sérial en 12 épisodes
    1 : Drums of doom
    2 : The wolf man
    3 : Empty saddles
    4 : Flaming arrows
    5 : The invisible enemy
    6 : The fatal name
    7 : The ordeal of fire
    8 : The man who knew
    9 : Traitor’s hour
    10 : Secret of the cave
    11 : Red shadows
    12 : Painted faces
1932Mon grand ( so big ! ) de William A. Wellman avec Barbara Stanwyck
The rich are always with us – de Alfred E. Green avec Ruth Chatterton
Week-end marriage / Weekend lives / Working wives – de Thornton Freeland avec Loretta Young
The purchase price – de William A. Wellman avec Barbara Stanwyck
Miss Pinkerton – de Lloyd Bacon avec Joan Blondell
The crash – de William Dieterle avec Lois Wilson
They call it sin / The way of life – de Thornton Freeland avec Una Merkel
Paquebot de luxe ( luxury liner ) de Lothar Mendes avec Alice White
193342ème rue ( 42nd street ) de Lloyd Bacon avec Ruby Keeler
La porte des rêves / Le trou de la serrure ( the keyhole ) de Michael Curtiz avec Kay Francis
Lilly Turner – de William A. Wellman avec Ruth Chatterton
Liliane ( Baby Face / Baby Face Harrington ) de Alfred E. Green avec Barbara Stanwyck
Toute femme ( female ) de Michael Curtiz avec Ruth Donnelly
From headquarters – de William Dieterle avec Margaret Lindsay
CM Hollywood on parade No. A-13 – de Louis Lewyn avec Joan Bennett
    Seulement apparition
1934L’espionne Fräulein Doktor / Une enquête à Stamboul ( Stamboul quest ) de Sam Wood avec Myrna Loy
La ménagère ( housewife ) de Alfred E. Green avec Ann Dvorak
Desirable – de Archie Mayo avec Jane Muir
Le voile des illusions ( the painted veil ) de Richard Boleslawski avec Greta Garbo
Le droit de vivre ( the right to live / the sacred flame ) de William Keighley avec Josephine Hutchinson
Sur le velours ( living on velvet ) de Frank Borzage avec Kay Francis
    + chansons
1935Bureau des épaves ( stranded ) de Frank Borzage avec Patricia Ellis
Sixième édition ( front page woman ) de Michael Curtiz avec Bette Davis
Agent spécial ( special agent ) de William Keighley avec Bette Davis
Ruses ( the goose and the gander ) de Alfred E. Green avec Genevieve Tobin
Je te dresserai ( in person ) de William A. Seiter avec Ginger Rogers
DO A dream comes true – de George Bilson avec Lili Damita
    Seulement apparition
CM Things you never see on the screen – de ? avec Irene Dunne
    Seulement apparition
1936Avalanches / Sous la neige / Sous l’avalanche ( snowed under ) de Ray Enright avec Glenda Farrell
The case against Mrs. Ames – de William A. Seiter avec Madeleine Carroll
La flèche d’or ( the golden arrow ) de Alfred E. Green avec Bette Davis
Sa vie secrète / La vie secrète ( give me your heart / sweet aloes ) de Archie Mayo avec Kay Francis
L’école des secrétaires ( more than a secretary ) de Alfred E. Green avec Jean Arthur
La loi de la forêt ( God’s Country and the woman ) de William Keighley avec Beverly Roberts
CM Breakdowns of 1936 – de ? avec Ross Alexander
    Seulement apparition
1937Justice des montagnes ( mountain justice ) de Michael Curtiz avec Mona Barrie
Le rescapé ( the go getter ) de Busby Berkeley avec Anita Louise
Les sous-marins D-1 ( submarine D-1 ) de Lloyd Bacon avec Pat O’Brien
La bataille de l’or ( gold is where you find it ) de Michael Curtiz avec Olivia de Havilland
1938L’insoumise ( Jezebel ) de William Wyler avec Bette Davis
Menace sur la ville ( racket busters ) de Lloyd Bacon avec Humphrey Bogart
Les secrets d’une actrice ( secrets of an actress ) de William Keighley avec Kay Francis
Les ailes de la flotte ( wings of the navy ) de Lloyd Bacon avec Olivia de Havilland
CM Swingtime in the movies – Crane Wilbur avec Kathryn Kane
    Seulement apparition
1939Victoire sur la nuit ( dark victory ) de Edmund Goulding avec Geraldine Fitzgerald
La vieille fille ( the old maid ) de Edmund Goulding avec Miriam Hopkins
La mousson ( the rains came ) de Clarence Brown avec Myrna Loy
Le régiment des bagarreurs ( the fighting 69th ) de William Keighley avec James Cagney
La femme aux diamants / La femme aux brillants ( adventure in diamonds ) de George Fitzmaurice avec Isa Miranda
1940Voyage sans lendemain / Voyage sans retour ( ’til we meet again ) de Edmund Goulding avec Merle Oberon
L’homme qui parlait trop ( the man who talked to much / Broadway lawyer / the sentence ) de Vincent Sherman avec Virginia Bruce
Au sud de Suez / L’étoile d’Afrique ( south of Suez ) de Lewis Seiler avec Brenda Marshall
Honeymoon for three – de Lloyd Bacon avec Ann Sheridan
1941Le grand mensonge ( the great lie ) de Edmund Goulding avec Mary Astor
They dare not love – de James Whale avec Martha Scott
Cinquième bureau ( international lady ) de Tim Whelan avec Ilona Massey
1942Twin beds – de Tim Whelan avec Glenda Farrell
L’amour n’est pas un jeu ( in this our life ) de John Huston avec Olivia de Havilland
Les folles héritières ( the gay sisters ) de Irving Rapper avec Barbara Stanwyck
You can’t escape forever – de Jo Graham avec Brenda Marshall
La reine de l’argent ( Silver queen ) de Lloyd Bacon avec Priscilla Lane
1944Angoisse / Dangereuse expérience ( experiment perilous ) de Jacques Tourneur avec Hedy Lamarr
1945Les caprices de Suzanne ( the affairs of Susan ) de William A. Seiter avec Joan Fontaine
Deux mains, la nuit / L’escalier tournant ( the spiral staircase ) de Robert Siodmak avec Dorothy McGuire
Demain viendra toujours / Vivre pour demain ( tomorrow is forever ) de Irving Pichel avec Natalie Wood
Le droit d’aimer ( my reputation ) de Curtis Bernhardt avec Barbara Stanwyck
1946Le retour de l’amour ( lover come back / when lovers meet ) de William A. Seiter avec Lucille Ball
Tentation ( temptation ) de Irving Pichel avec Merle Oberon
1947Au-dessus du ciel / Tombée des nues ( out of the blue ) de Leigh Jason avec Carole Landis
L’assassin ne pardonne pas ( the corpse came C.O.D. ) de Henry Levin avec Joan Blondell
La belle esclave ( slave girl ) de Charles Lamont avec Yvonne De Carlo
Rendez-vous de Noël ( Christmas Eve / sinner’s holiday ) de Edwin L. Marin avec Ann Harding
1948Amour en croisière ( luxury liner ) de Richard Whorf avec Jane Powell
Tam-tam sur l’Amazone ( angel on the Amazon / drum along the Amazon ) de John H. Auer avec Vera Ralston
Le mustang noir / Le roi de la vallée ( Red Canyon ) de George Sherman avec Ann Blyth
1949Entrée illégale ( illegal entry ) de Frederick De Cordova avec Marta Toren
The kid from Cleveland – de Herbert Kline avec Lynn Bari
Fiancée à vendre / L’amour est une bonne affaire ( bride for sale ) de William D. Russell avec Claudette Colbert
1951Les filles du service secret ( FBI girl ) de William A. Berke avec Audrey Totter
The last page / Man bait – de Terence Fisher avec Marguerite Chapman
1952La femme aux revolvers ( Montana Belle ) de Allan Dwan avec Jane Russell
La Casbah des espions / Les mystères de Tanger ( Tangier incident ) de Lew Landers avec Mari Aldon
1953Mexican manhunt – de Rex Bailey avec Hillary Brooke
1956Les amours d’une canaille ( death of a scoundrel / diary of a scoundrel / the loves and death of a scoundrel / loves of a scoundrel ) de Charles Martin avec Zsa Zsa Gabor
    Seulement apparition
1977L’affaire Colson ( born again ) de Irving Rapper avec Anne Francis
Fiche créée le 22 septembre 2011 | Modifiée le 19 mars 2017 | Cette fiche a été vue 3275 fois
PREVIOUSEvelyn Brent || George Brent || Felix BressartNEXT