CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Gisèle Préville
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

George C. Scott



Date et Lieu de naissance : 18 octobre 1927 (Wise, Virginie, USA)
Date et Lieu de décès : 22 septembre 1999 (Westlake Village, Californie, USA)
Nom Réel : George Campbell Scott

ACTEUR

Né le 18 octobre 1927 à Wise, en Virginie (Etats-Unis), George C. Scott est élevé par son père, après avoir perdu sa mère à l’âge de 8 ans. Il passe son adolescence à Détroit, où il mène ses études à la Redford High School, et à 17 ans il s’engage dans les Marines. Quatre ans plus tard, il entre à l’université du Missouri et réussit son diplôme de journaliste en 1953. Bien qu’ambitionnant de devenir écrivain, il est insatisfait de ses écrits et prend conscience de ses limites. En 1959, sa performance, dans la pièce de Shakespeare, d’un Richard III sombre et inquiétant, est tout particulièrement saluée par la critique.

La fin des années 1950 lui ouvre les portes du cinéma et de la célébrité avec un rôle de prêcheur ivrogne dans «La colline des potences» (1958) de Delmer Daves, auprès de Gary Cooper. L’année suivante, c’est Otto Preminger qui le sollicite pour tourner dans son film «Autopsie d’un meurtre» (1959). Mais George C. Scott refuse le personnage du barman, pour lequel il est pressenti. Il veut celui du procureur et l’obtient! Face à James Stewart, il impressionne par son jeu et sa présence, performance qu’il réitère dans «L’arnaqueur» (1961) de Robert Rossen, en coach de Paul Newman, et surtout dans «Docteur Folamour» (1963) de Stanley Kubrick, où il interprète avec brio un général paranoïaque. Eclectique et façonné par le théâtre, l’acteur peut tout jouer. Dans le film de John Huston «La Bible» (1966), il incarne Abraham auprès de la belle Ava Gardner, avec laquelle il a une liaison passionnée et orageuse que son penchant pour l’alcool abrègera. L’acteur poursuit son ascension avec des rôles à la mesure de son charisme. L’ex-marine est tout particulièrement connu pour avoir incarné un général Patton orgueilleux et combatif dans le film «Patton» (1969) de Franklin J. Schaffner. Un rôle qui lui vaudra de multiples ovations et l’Oscar du meilleur acteur. Mais George C. Scott n’est pas comme les autres et il sera le premier à refuser cette récompense, arguant que la cérémonie des Oscars n’est qu’un «défilé de viande» et qu’il est hors de question qu’il y prenne part!

Acteur hors norme, considéré comme l’un des plus talentueux d’Hollywood, George C. Scott enchaîne, outre les pièces de théâtre, de multiples films et téléfilms de qualités et de genres divers. En 1972, il se lance dans la réalisation avec «Rage», dont le faible succès ne l’encourage pas à récidiver. Scott se frotte aussi au western avec «L’or noir de l’Oklahoma» (1973), de Stanley Kramer, et au film fantastique avec «L’enfant du diable» (1979) de Peter Medak. En 1981, il renoue avec le monde militaire dans «Taps» avec Tom Cruise et Sean Penn. Et la liste est encore longue... Il fera sa dernière apparition à l’écran un an avant sa mort dans le film de Sidney Lumet «Gloria» (1998) auprès de Sharon Stone.

La vie amoureuse de George C. Scott n’est pas un long fleuve tranquille. Il se marie à cinq reprises avec Carolyn Hugues en 1951, puis avec les actrices Patricia Reed en 1955, Colleen Dewhurst en 1960, qu’il réépouse en 1967, et, en 1972, avec Trish Van Devere qui l’accompagnera jusqu’à son décès. Il aura avec chacune d’elles plusieurs enfants. À partir de 1990, suite à une crise cardiaque, George C. Scott est d’une santé chancelante et le 22 septembre 1999, victime d’une rupture d’anévrisme, il meurt à Westlake Village, en Californie. Hostile à la notoriété jusque dans sa mort, il a voulu qu’aucune inscription ne soit gravée sur sa tombe. Anonyme ou distinct des autres pour l’éternité…

© Isabelle MICHEL

copyright
1958 La colline des potences ( the hanging tree ) de Delmer Daves avec Gary Cooper
1959Autopsie d’un meurtre ( anatomy of a murder ) de Otto Preminger avec James Stewart
1961L’arnaqueur / Les requins de la grande ville ( the hustler ) de Robert Rossen avec Paul Newman
1962Panique à l’Ouest ( the brazen bell ) de James Sheldon avec Lee J. Cobb
1963Le dernier de la liste ( the list of Adrian Messenger ) de John Huston avec Dana Wynter
Docteur Folamour ( Dr. Starngelove / Dr. Strangelove or: How I learned to stop worrying and love the bomb ) de Stanley Kubrick avec Peter Sellers
1964La Rolls-Royce jaune ( the yellow Rolls-Royce ) de Anthony Asquith avec Ingrid Bergman
CM The car that became a star – de ? avec Jeanne Moreau
    Seulement apparition
1965La bible ( la bibbia / the bible / the bible… in the beginning ) de John Huston avec Ava Gardner
1966Deux minets pour Juliette / Surtout pas avec ma femme ( not with my wife, don’t you ! ) de avec Virna Lisi
Une sacrée fripouille ( the flim-flam man / one born every minute ) de Irvin Kershner avec Sue Lyon
1967Petulia – de Richard Lester avec Julie Christie
DO Mondo Hollywood – de Robert Carl Cohen avec Julie Andrews
    Seulement apparition
1969Patton ( Patton : A salute to a rebel / Patton : Lust for glory / blood and gutts ) de Franklin J. Schaffner avec Karl Malden
    Oscar du meilleur acteur, USA

    Golden Globe du meilleur acteur de cinéma catégorie drame, USA

    Prix KCFCC du meilleur acteur par le cercle des critiques de cinéma de Kansas City, USA

    Laurel d’Or de la meilleure interprétation dramatique masculine, USA

    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA

    Prix NSFC du meilleur acteur par la Société Nationale des Critiques de Cinéma, USA

    Prix NYFCC du meilleur acteur par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

TV The Andersonville trial – de George C. Scott avec William Shatner
    Seulement réalisation
1970Le rivage oublié ( they might be giants ) de Anthony Harvey avec Joanne Woodward
Jane Eyre – de Delbert Mann avec Susannah York
1971Les complices de la dernière chance ( the last run ) de Richard Fleischer avec Colleen Dewhurst
L’hôpital ( the hospital ) de Arthur Hiller avec Diana Rigg
CM Portrait of an actor – de Chuck Workman avec Trish Van Devere
    Seulement apparition
1972Les flics ne dorment pas la nuit / Les nouveaux centurions ( the new centurions / precinct 45: Los Angeles police ) de Richard Fleischer avec Jane Alexander
La rage au cœur ( rage ) de George C. Scott avec Richard Basehart
1973L’or noir de l’Oklahoma ( Oklahoma crude ) de Stanley Kramer avec Faye Dunaway
Le jour du dauphin ( the day of the dolphin ) de Mike Nichols avec Trish Van Devere
1974Bank shot – de Gower Champion avec Joanna Cassidy
The savage is loose – de George C. Scott avec Trish Van Devere
    + production
1975L’odyssée du Hindenburg ( the Hindenburg ) de Robert Wise avec Anne Bancroft
1976L’île des adieux ( island in the stream ) de Franklin J. Schaffner avec Claire Bloom
1977Le prince et le pauvre ( crossed swords / the prince and the pauper ) de Richard Fleischer avec Raquel Welch
Hardcore ( the hardcore life ) de Paul Schrader avec Peter Boyle
1978Folie, folie ( movie, movie ) de Stanley Donen avec Jocelyn Brando
1979L’enfant du diable ( the changeling ) de Peter Medak avec Melvyn Douglas
    Génie du meilleur acteur étranger, Canada

    Prix du meilleur acteur au Fantaporto, Portugal

DO Arthur Miller on home ground – de Harry Rasky avec Burt Lancaster
    Seulement apparition
1980La formule ( the formula ) de John G. Avildsen avec Marlon Brando
1981Taps – de Harold Becker avec Tom Cruise
1984Firestarter / Charlie ( firestater ) de Mark L. Lester avec Drew Barrymore
1986Pals – de Lou Antonio avec Sylvia Sidney
DO The indomitable Teddy Roosvelt – de Harrison Engle avec Bob Boyd
    Seulement voix & narration
1989L’exorciste : La suite ( the exorcist III / the exorcist III: The legion / Willian Peter Blatty’s the exorcist III ) de William Peter Blatty avec Brad Dourif
1990 DA Bernard et Bianca au pays des kangourous ( the rescuers down under ) de Hendel Buttoy & Mike Gabriel
    Seulement voix
1991 DO Preminger : Anatomy of a filmmaker – de Valerie A. Robins avec Deborah Kerr
    Seulement apparition
1993Malice – de Harold Becker avec Nicole Kidman
1995Angus – de Patrick Read Johnson avec Kathy Bates
1997 DO Gary Cooper: The face of a hero – de Gene Feldman & Suzette Winter avec Patricia Neal
    Seulement apparition
1998Gloria – de Sidney Lumet avec Sharon Stone
Fiche créée le 14 septembre 2011 | Modifiée le 13 janvier 2014 | Cette fiche a été vue 3562 fois
PREVIOUSEttore Scola || George C. Scott || Gordon ScottNEXT