CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Luis Peña
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

George Kennedy



Date et Lieu de naissance : 18 février 1925 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 28 février 2016 (Middleton, Idaho, USA)
Nom Réel : George Harris Kennedy Jr.

ACTEUR
Image
1967 Luke la main froide (Cool Hand Luke) de Stuart Rosenberg avec Paul Newman, Jo Van Fleet & Strother Martin
Image
1974 La sanction (the eiger sanction) de Clint Eastwood avec Vonetta McGee & Clint Eastwood
Image
1978 Airport 80 (the Concorde: Airport’79) de David Lowell Rich avec Alain Delon, Sylvia Kristel & Robert Wagner
Image
1991 Y a-t-il un flic pour sauver le président? (the naked gun II ½: The smell of fear) de David Zucker

George Harris Kennedy Jr. est né le 18 février 1925 à New York City aux USA. Son père George Kennedy Senior musicien et chef d’un orchestre de jazz décède quatre ans après sa naissance, sa mère Helen (née Kieselbach), est danseuse de ballet. Baigné dans un univers artistique depuis son enfance, il monte sur les planches très jeune, faisant une première apparition dans l’opérette «Bringing up father». Après son diplôme d’études secondaires, lors de l’entrée en guerre des Etats-Unis, il s’engage dans l’armée américaine comme fantassin et combat dans divers pays d’Europe. La guerre terminée, George Kennedy reste sous l’uniforme comme animateur radio au sein des services radiophoniques et cinématographique de l’armée. Après une quinzaine d’années sous les drapeaux, il s’installe à New York et renoue avec le monde du spectacle. Il trouve un premier rôle dans la série télé «The Phil Silvers Show» et devient peu après conseiller technique sur la série comique «Sergent Bilko» dans laquelle il fait des apparitions.

Repéré pour son impressionnante carrure et son charisme, George Kennedy débute une carrière au grand écran en interprétant les gros bras, les salauds, les dur à cuir. Des seconds rôles remarquables comme l’inquiétant tueur à la main artificielle dans «Charade» (1963) de Stanley Donen, le fermier coupeur de têtes de poules dans «La meurtrière diabolique» (1963) de William Castle, un tueur vêtu de noir dans «Les 4 fils de Katie Elder» (1965) de Henry Hathaway, le shérif raciste dans le mélodrame «Que vienne la nuit» (1966) de Otto Preminger , le Major Armbruster dans le superbe film de guerre «Les douze salopards» (1966) de Robert Aldrich. Il est sublime dans le rôle du caïd Dragline, aux cotés de Paul Newman, dans «Luke la main froide» (1967) de Stuart Rosenberg, un rôle qui lui vaut l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle. En 1968, Richard Fleischer offre à cette véritable «gueule» le rôle de l’inspecteur DiNatale dans le thriller «L’étrangleur de Boston» avec Tony Curtis dans le rôle titre. Dans une série de films catastrophe, il endosse quatre fois le rôle de Joe Patroni, il est le capitaine de la sécurité dans «Airport» (1969) de George Seaton, le vice-président de la compagnie Columbia Airlines dans «747 en péril» ( 1974) de Jack Smight, le directeur de l’aéroport dans «Les naufragés du 747» (1975) de Jerry Jameson et le co-pilote du Concorde dans «Airport 80» (1978) de David Lowell Rich.

George Kennedy surprend de façon inattendue avec la trilogie délirante et amusante de «Y a-t-il un flic?», il est le capitaine Ed Hocken, partenaire de Leslie Nielsen, alias le lieutenant gaffeur Frank Drebin dans «Y a-t-il un flic pour sauver la reine?» (1988) de David Zucker, «Y a-t-il un flic pour sauver le président?» (1991) de David Zucker et le dernier volet «Y a-t-il un flic pour sauver Hollywood?» (1993) de Peter Segal. Ce géant blond (1,93m) solidement bâti, au physique de bûcheron et au palmarès impressionnant, a rivalisé avec les plus grands acteurs de western: John Wayne, Robert Mitchum, Henry Fonda, James Stewart, Gregory Peck, Glenn Ford… Il apparaît aussi de façon récurrente au petit écran, on peut citer sa présence remarquée en roi du pétrole dans 79 épisodes de la série culte «Dallas» (1988/91).

George Kennedy s’est marié quatre fois, trois enfants sont nés de ses différentes unions, il convole une dernière fois en 1978 avec Joan McCarthy, ils adoptèrent quatre enfants et resterons unis jusqu’à son décès un an avant celui de notre acteur le 28 février 2016 de cause naturelle.

© Gary RICHARDSON

copyright
1960Spartacus – de Stanley Kubrick avec Kirk Douglas
1961The little sheperd of kingdom come – de Andrew V. McLaglen avec Luana Patten
Seuls sont les indomptés/ Le dernier des braves ( lonely are the braves / last hero ) de David Miller avec Gena Rowlands
1962Les pieds dans le plat ( the man from the diner’s club ) de Frank Tashlin avec Danny Kaye
1963Charade – de Stanley Donen avec Audrey Hepburn
La coupeuse de tête / La meurtrière diabolique ( strait-jacket ) de William Castle avec Joan Crawford
La flotte se mouille ( McHale’s navy ) de Edward Montagne avec Ernest Borgnine
1964L’île des dauphins bleus ( island of the blue dolphins ) de James B. Clark avec Celia Kaye
The silent witness – de Ken Kennedy avec Marjorie Reynolds
Chut… chut… chère Charlotte / Berceuse pour un massacre ( hush…hush, sweet Charlotte / what ever happened to cousin Charlotte ? / cross of iron ) de Robert Aldrich avec Bette Davis
Première victoire ( in harm’s way ) de Otto Preminger avec John Wayne
1965Mirage – de Edward Dmytryk avec Gregory Peck
Les prairies de l’honneur ( Shenendoah ) de Andrew V. McLaglen avec James Stewart
Les quatre fils de Katie Elder ( the sons of Katie Elder ) de Henry Hathaway avec Dean Martin
Le vol du Phenix ( the flight of the Phoenix ) de Robert Aldrich avec Peter Finch
1966Le ranch de l’injustice ( the ballad of Josie ) de Andrew V. McLaglen avec Doris Day
Que vienne la nuit ( hurry sundown ) de Otto Preminger avec Jane Fonda
Les douze salopards ( the dirty dozen ) de Robert Aldrich avec Robert Ryan
1967Bandolero ! – de Andrew V. McLaglen avec Raquel Welch
Luke la main froide ( Cool Hand Luke ) de Stuart Rosenberg avec Paul Newman
    Oscar du meilleur second rôle masculin, USA

    Laurel d’Or du meilleur second rôle masculin, USA
1968Le démon des femmes ( the legend of Lylah Clare ) de Robert Aldrich avec Kim Novak
La jungle aux diamants ( the pink jungle ) de Delbert Mann avec James Garner
L’étrangleur de Boston ( the Boston strangler ) de Richard Fleischer avec Henry Fonda
Chicago, Chicago ( gaily, gaily ) de Norman Jewison avec Melina Mercouri
Les colts des sept mercenaires ( guns of magnificent seven ) de Paul Wendkos avec James Whitmore
1969Un homme fait la loi ( the good guys and the bad guys ) de Burt Kennedy avec Robert Mitchum
Airport – de George Seaton avec Burt Lancaster
Tick, tick, tick… et la violence explosa ! ( tick… tick… tick… ) de Ralph Nelson avec Fredric March
1970Zigzag ( false witness ) de Richard A. Colla avec Eli Wallach
Un beau salaud ( dirty Dingus Magee ) de Burt Kennedy avec Frank Sinatra
1971Rendez-vous des dupes ( fool’s parade / dynamite man from glory jail ) de Andrew V. McLaglen avec Anne Baxter
1972Horizons perdus ( lost horizon ) de Charles Jarrott avec Liv Ullmann
1973Les cordes de la potence ( Cahill, United States Marshal / Cahill / Wednesday morning / Cahill : U.S. Marshall ) de Andrew V. McLaglen avec John Wayne
Le canardeur ( Thunderbolt and Lightfoot ) de Michael Cimino avec Clint Eastwood
1974747 en péril ( airport 75 ) de Jack Smight avec Gloria Swanson
Tremblement de terre ( earthquake ) de Mark Robson avec Ava Gardner
La sanction ( the eiger sanction ) de Clint Eastwood avec Vonetta McGee
CM Sonic boom – de Jeffrey Mandel avec Ricky Nelson
1975La guerre des otages ( the human factor ) de Edward Dmytryk avec John Mills
Les naufragés du 747 / SOS… 747… triangle des Bermudes ( airport’ 77 ) de Jerry Jameson avec Olivia de Havilland
DO The lion roars again – de ? avec Fred Astaire
    Seulement apparition
1977La preuve d’un homme ( ningen no shômei / proof of the man ) de Junya Sato avec Broderick Crawford
Purgatoire ( Mean Dog Blues ) de Mel Stuart avec Tina Louise
Mort sur le Nil ( death on the Nile / Agatha Christie’s death on the Nile ) de John Guillermin avec David Niven
1978La cible étoilée ( brass target ) de John Hough avec Sophia Loren
Airport 80 ( the Concorde : Airport’79 / airport’79 / airport’ 80 : The Concorde / the Concorde affair / the Concorde / S.O.S. Concorde ) de David Lowell Rich avec Alain Delon
L’exterminateur ( search and destroy / stricking back ) de William Fruet avec Don Stroud
The double McGuffin – de Joe Camp avec Elke Sommer
1979Des nerfs d’acier ( steel / Look down and die / men of steel ) de Steve Carver avec Lee Majors
Le bateau de la mort ( death ship ) de Alvin Rakoff avec Richard Crenna
Virus ( fukkatsu no hi / day of resurrection / the end / 复活之日 ) de Kinji Fukasaku avec Glenn Ford
1980Hotwire – de Frank Q. Dobbs avec Bruce Paul Barbour
Modern romance – de Albert Brooks avec Bruno Kirby
1981Survivance ( just before dawn ) de Jeff Lieberman avec Chris Lemmon
1982Wacko ( crazy doctor in love / Wacko weekend ) de Greydon Clark avec Stella Stevens
DO The Jupiter menace – de Lee Auerbach & Peter Matulavich avec Greg Michaels
1983Le train de Chattanooga Choo-Choo ( Chattanooga Choo Choo ) de Bruce Bilson avec Barbara Eden
Bolero ( Bolero : An adventure in ecstasy ) de John Derek avec Bo Derek
1984A rare breed – de David Nelson avec Forrest Tucker
L’aube sauvage ( savage dawn ) de Simon Nuchtern avec Karen Black
1985Le dernier missile ( radioactive dreams ) de Albert Puyn avec Lisa Blount
Delta force ( the Delta force ) de Menahem Golan avec Lee Marvin
1986Rigged / Hit and run – de Claudio M. Cutry avec Ken Roberson
Creepshow II ( Creepshow 2 ) de Michael Gornick avec Dorothy Lamour
    Segment « Old chief Wood’nhead »
1987Born to race – de James Fargo avec Joseph Bottoms
Counterforce ( escuadrón / escuadrón: Counterforce ) de José Antonio de la Loma avec Louis Jourdan
Transmutation ( demonwarp ) de Emmett Alston avec Pamela Gilbert
Private road : No trespassing – de Raphael Nussbaum avec Greg Evigan
1988Top line / Alien terminator – de Nello Rossati avec Franco Nero
Le clandestin ( uninvited ) de Greydon Clark avec Alex Cord
Nightmare at noon – de Nico Mastorakis avec Wings Hauser
Y a-t-il un flic pour sauver la reine ? ( the naked gun : From the files of police squad / the naked gun ) de David Zucker avec Leslie Nielsen
M.N.I. mutants non identifiés ( the terror within / good night hell ) de Thierry Notz avec Andrew Stevens
1989Esmeralda Bay / La Bahia Esmeralda – de Jesus Franco avec Robert Forster
Ministry of vengeance ( Helden USA 4 ) de Peter Maris avec Yaphet Kotto
Paranoia ( brain dead ) de Adam Simon avec Bill Pullman
Hangfire – de Peter Maris avec Brad Davis
1990Mayumi ( Mayumi : Virgin terrorist ) de Sang-ok Shin avec Reiko Oshida
Hired to kill – de Nico Mastorakis & Peter Rader avec José Ferrer
1991Driving me crazy / Trabbi goes to Hollywood – de Jon Turtletaub avec Billy Dee Williams
Y a-t-il un flic pour sauver le président ? ( the naked gun II ½ : The smell of fear ) de David Zucker avec Priscilla Presley
Intensive care – de Dorna van Rouveroy avec Nada van Nie
1992Distant justice – de Toru Murakawa avec David Carradine
1993River of stone – de David Z. McMahon avec Libby Brien
Y a-t-il un flic pour sauver Hollywood : L’insulte finale ( naked gun 33 1/3: The final insult ) de Peter Segal avec O.J. Simpson
1996Le fantôme du Bayou ( Bayou ghost ) de Garner Compton avec Gabriel Damon
1997Small soldiers – de Joe Dante avec Kirsten Dunst
    Seulement voix
DA Danny le chat superstar ( cats don’t dance ) de Mark Dindal
    Seulement voix
1998Dennis la malice sème la panique ( Dennis the menace strikes again ! ) de Charles T. Kanganis avec Don Rickles
2002Hôtesse à tout prix ( view from the top ) de Bruno Barreto avec Gwyneth Paltrow
2003The devil’s due at midnight – de Edward L. Plumb avec Brad Dourif
2004Three bad men – de Jeff Hathcock avec Chris Gann
Don’t come knocking – de Wim Wenders avec Jessica Lange
2005Truce – de Matthew Marconi avec Buck Taylor
2007The man who came back – de Glen Pitre avec Billy Zane
2009Six days in paradise – de John Vidor avec Michael Madsen
Mad mad wagon party – de Dwight Brooks avec Rodger Halston
2010Another happy day ( the reasonable bunch / the loved ones ) de Sam Levinson avec Ellen Burstyn
2014The gambler / Le flambeur ( the gambler ) de Rupert Wyatt avec Mark Wahlberg
AUTRES PRIX :
      
    Botte d’Or aux Golden Boot Awards, USA ( 1990 )

    Prix Spécial du Mérite par la Convention ShoWest, USA ( 1993 )
Fiche créée le 1 novembre 2010 | Modifiée le 27 mai 2019 | Cette fiche a été vue 6254 fois
PREVIOUSArthur Kennedy || George Kennedy || Madge KennedyNEXT