CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Gower Champion
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Georges Bever



Date et Lieu de naissance : 22 septembre 1884 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 14 janvier 1973 (Paris, France)
Nom Réel : Georges Maurice van Bever

ACTEUR
Image
1935 Baccara – de Yves Mirande avec Marcelle Chantal, Jules Berry, Lucien Baroux & Marcel André
Image
1944 Le merle blanc – de Jacques Houssin avec Saturnin Fabre, Julien Carette, Georges Rollin & Jean Tissier
Image
1951 Adhémar ou le jouet de la fatalité – de Fernandel avec Fernandel, Jacqueline Pagnol & Marguerite Pierry
Image
1960 Les mordus – de René Jolivet avec Sacha Distel, Bernadette Lafont, Philippe Hersent & René Dary

Georges Bever de son vrai patronyme van Bever, est comme son nom l’indique d’origine belge. Il voit le jour le 22 septembre 1884 à Paris dans une famille d’ouvriers. Il commence sa carrière artistique en chantant dans la rue pour gagner quelques sous. Puis, au début du vingtième siècle, dans ce Paris qui est encore celui de la Belle Epoque, il tente sa chance dans les cafés-concerts où triomphent les comiques troupiers. Au début de la guerre de quatorze, il se marie avec Suzanne. Ils formeront un couple unique d’une incroyable longévité. Durant les années folles, Georges devient un second rôle très efficace pour des opérettes folles et même des pièces de théâtres d’auteurs comme Sacha Guitry et Marcel Pagnol.

À la fin des années vingt, c’est tout naturellement que Georges Bever se retrouve sur un plateau de cinéma, déguisé en marin dans l’histoire loufoque d’un «sous-marin de cristal» (1927) mise en scène par Marcel Vandal. Trois ans plus tard, il tourne son premier parlant «Chérie» sous la direction d’un réalisateur déjà aguerri Louis Mercanton. Il y interprète le personnage de Mister Weeks aux côtés notamment de Fernand Gravey et Marguerite Moreno. Et, à la fin des années trente, il est déjà crédité d’une centaine de films! Il n’a, bien évidemment, jamais de premier rôle et quand son personnage a un nom de famille c’est déjà quelque chose comme dans «Les gaietés de l’escadron» (1932) d’après l’œuvre de Georges Courteline, un film de Maurice Tourneur avec en autres, Jean Gabin et Fernandel. Georges Bever est d’une polyvalence rare à l’écran: chauffeur, clochard, pharmacien, homme qui passe dans la foule mais aussi servant d’un pope dans «La tragédie impériale» (1937) de Marcel L’Herbier avec Jany Holt. Sa filmographie est le reflet de l’incroyable richesse du cinéma français de ces années-là.

Pendant l’occupation, qu’il commence cinématographiquement parlant avec «Le collier de chanvre» sorti fin 1940, il ne tourne qu’une petite quinzaine de films. Il est néanmoins un valet de pied plein de componction dans l’énorme succès «Pontcarral, colonel d’Empire» un film de Jean Delannoy avec Pierre Blanchar, et dont les répliques galvanisent les spectateurs de cette fin d’année 1942 où la France ne s’est jamais sentie aussi accablée (invasion de la zone libre, sabordage de la flotte). Le premier film de la France libérée est pour Georges Bever, coïncidence curieuse, «La ferme du pendu» (1945) de Jean Dréville avec dans un autre petit rôle, un certain Bourvil. L’année suivante, notre acteur peut en coulisses présenter ses hommages à Marlene Dietrich et égrainer quelques souvenirs avec Jean Gabin à l’occasion du tournage de «Martin Roumagnac» de Georges Lacombe, où il interprète un joueur de belote! Infatigable, Georges refait un peu de théâtre et participe à une centaine de films jusque dans les années soixante. La télévision prend ensuite le relais pour des feuilletons très suivis comme «Jean de la Tour Miracle» (1967) avec Patrick Dewaere.

Georges Bever est encore pour le cinéma, le majordome du couple Louis de Funès et Andréa Parisy dans «Le petit baigneur» (1967) de Robert Dhéry. Enfin, notre «Empereur des hallebardiers» devient à quatre-vingt-six ans, et sans avoir eu besoin d’apprendre l’anglais, une vedette internationale en interprétant un portier dans «Hello, goodbye» (1970) de Jean Negulesco. Il s’éteint presque nonagénaire, victime d’une leucémie, le 14 janvier 1973 dans un hôpital parisien.

© Caroline HANOTTE

copyright
1927Le sous-marin de cristal – de Marcel Vandal avec Félicien Tramel
1929Chérie – de Louis Mercanton avec Marguerite Moreno
Une femme a menti – de Charles de Rochefort avec Jeanne Helbling
1930Le culte de beauté / Arthur – de Léonce Perret avec Edith Méra
Je serai seule après minuit – de Jacques de Baroncelli avec Pierre Bertin
CM Clinique musicale – de ? avec Louis-Jacques Boucot
1931Quand te tues-tu ? – de Roger Cappellani avec Noël-Noël
Rive gauche – de Alexander Korda avec Robert Arnoux
Un homme en habit – de René Guissart avec Suzy Vernon
CM Le coffre-fort – de André Chotin avec Pierre Labry
CM Le collier – de Marc Allégret avec Julien Carette
CM Octave – de Louis Mercanton avec Marcel André
CM Une idée de génie – de Louis Mercanton avec Jean Mercanton
CM Popaul veut dormir – de Louis Mercanton avec Carlos Avril
CM Le seul bandit du village – de Robert Bossis avec Félicien Tramel
CM Une audition mouvementée – de ? avec André Berley
1932Ah ! Quelle gare ! – de René Guissart avec Armand Dramen
Les as du turf – de Serge de Poligny avec Alexandre Dréan
Avec l’assurance – de Roger Capellani avec Saint-Granier
Les gaietés de l’escadron – de Maurice Tourneur avec Raimu
Gitanes – de Jacques de Baroncelli avec Vanah Yami
Monsieur Albert – de Karl Anton avec Edwige Feuillère
Pas de femmes – de Mario Bonnard avec Fernandel
Sa meilleure cliente – de Pierre Colombier avec Elvire Popesco
Une idée folle – de Max de Vaucorbeil avec Arletty
Une petite femme dans le train – de Karl Anton avec Henri Garat
L’ange gardien – de Jean Choux avec Pola Illéry
CM Pan !... Pan !... – de Georges Lacombe avec Charles Lorrain
CM Invite monsieur à dîner – de Claude Autant-Lara avec Alice Tissot
CM Les jeux sont faits – de Jean de Marguenat avec Alexandre Dréan
CM Ta femme te trompe – de Robert Bossis avec Paul Pauley
CM Un beau jour de noces – de Maurice Cammage avec Gabrielle Fontan
CM Totoche et compagnie – de ? avec Maurice Escande
1933La femme invisible – de George Lacombe avec Mady Berry
C’était un musicien – de Frederic Zelnik & Maurice Gleize avec Lucien Baroux
Le mari garçon – de Alberto Cavalcanti avec Jeanne Cheirel
Paris Deauville – de Jean Delannoy avec Monique Rolland
Les surprises du sleeping / Couchette No 3 – de Karl Anton avec Florelle
CM Fantômas hotel – de Jean de Marguenat avec Yvonne Hébert
CM Le gros lot / La veine d’Anatole – de Maurice Cammage avec Fernandel
CM La prison de Saint-Clothaire – de Pierre-Jean Ducis avec Georges Bever
CM On demande un employé – de Pierre-Jean Ducis avec Paul Colline
1934Mam’zelle Spahi – de Max de Vaucorbeil avec Colette Darfeuil
Le chéri de sa concierge – de Guarino Glavany avec Yvette Lebon
Prince de minuit – de René Guissart avec Monique Rolland
CM Une vocation irrésistible – de Jean Delannoy avec Madeleine Guitty
CM Le Bouif chez les purs-sangs – de Léo Joannon avec Félicien Tramel
CM L’école des détectives – de Jean Delannoy avec Albert Malbert
CM La moule – de Jean Delannoy avec Léonce Corne
CM Une cliente pas sérieuse / Le pharmacien – de René Gaveau avec Raymond Roignoni
1935Baccara – de Yves Mirande avec Marcelle Chantal
Jonny, haute-couture – de Serge de Poligny avec Léon Bélières
Haut comme trois pommes – de Pierre Ramelot avec Roland Toutain
Marchand d’amour – de Edmond T. Gréville avec Paul Ollivier
La mascotte – de Léon Mathot avec Jean Tissier
Quelle drôle de gosse ! – de Léo Joannon avec Danielle Darrieux
Train de plaisir – de Léo Joannon avec Saturnin Fabre
Un soir de bombe – de Maurice Cammage avec André Roanne
CM Les deux docteurs – de Pierre-Jean Ducis avec René Génin
CM La ronde du brigadier Bellot – de Raymond Raffin avec Simone Deguyse
CM Faut pas l’contrarier – de Raymond Baty avec Raymond Cordy
1936Les hommes nouveaux – de Marcel L’Herbier avec Harry Baur
Aventure à Paris – de Marc Allégret avec Jules Berry
Les demi vierges – de Pierre Caron avec Madeleine Renaud
Avec le sourire – de Maurice Tourneur avec Maurice Chevalier
Le faiseur – de André Hugon avec Paul Pauley
Le grand refrain / Symphonie d’amour – de Yves Mirande & Robert Siodmak avec Jeanne Aubert
Hélène – de Jean Benoît-Lévy & Marie Epstein avec Jean-Louis Barrault
Les maris de ma femme – de Maurice Cammage avec Christiane Delyne
Prête-moi ta femme – de Maurice Cammage avec Suzanne Dehelly
Ménilmontant – de René Guissart avec Josette Day
Messieurs les ronds de cuirs – de Yves Mirande avec Saturnin Fabre
Le roman d’un spahi – de Michel Bernheim avec Mireille Balin
Sept hommes… une femme – de Yves Mirande avec Véra Korène
Une femme qui se partage – de Maurice Cammage avec Odette Joyeux
Tout va très bien madame la marquise – de Henry Wulschleger avec Maurice Escande
Une gueule en or – de Pierre Colombier avec Colette Darfeuil
Une poule sur un mur – de Maurice Gleize avec Saturnin Fabre
À Venise, une nuit – de Christian-Jaque avec Elvire Popesco
CM Hyacinthe – de Emile Salle avec Alice Tissot
CM Irma Lucinde voyante – de Claude Orval avec Pauline Carton
1937Alexis gentleman chauffeur / Le grand raid / Taxi 38 – de Max de Vaucorbeil avec Suzy Prim
Arsène Lupin détective – de Henri Diamant-Berger avec Jules Berry
La belle de Montparnasse – de Maurice Cammage avec Jeanne Aubert
Les deux combinards – de Jacques Houssin avec Josseline Gaël
Mon député et sa femme – de Maurice Cammage avec Suzanne Dehelly
Etes-vous jalouse ? – de Henri Chaumette avec Fernand Charpin
L’Occident – de Henri Fescourt avec Charles Vanel
Les gangsters de l’expo – de E.G. de Meyst avec Francis Dupret
Rendez-vous aux Champs-Élysées – de Jacques Houssin avec Pierre Larquey
Un scandale aux galeries – de René Sti avec Roland Toutain
La tragédie impériale – de Marcel L’Herbier avec Jany Holt
La glu – de Jean Choux avec Marie Bell
1938L’avion de minuit – de Dimitri Kirsanoff avec Abel Jacquin
La fin du jour – de Julien Duvivier avec Victor Francen
Le héros de la Marne / La famille Lefrançois / Jean Lefrançois, le héros de la Marne – de André Hugon avec Raimu
Je chante – de Christian Stengel avec Charles Trenet
Prince Bouboule – de Jacques Houssin avec Michèle Alfa
Prince de mon cœur – de Jacques Daniel-Norman avec Colette Darfeuil
Remontons les Champs-Élysées – de Sacha Guitry & Robert Bibal avec Lisette Lanvin
Werther / Le roman de Werther – de Max Ophüls avec Pierre Richard-Willm
Trois artilleurs à l’opéra – de André Chotin avec Denise Grey
Vacances payées – de Maurice Cammage avec Andrex
La Vénus de l’or – de Charles Méré & Jean Delannoy avec Saturnin Fabre
Derrière la façade / 32 Rue de Montmartre – de Georges Lacombe & Yves Mirande avec Erich von Stroheim
Moulin Rouge – de André Hugon avec Annie France
1939Le chasseur de chez Maxim’s – de Maurice Cammage avec Bach
Circonstances atténuantes – de Jean Boyer avec Dorville
Le déserteur / Je t’attendrai – de Léonide Moguy avec Corinne Luchaire
Rappel immédiat / Tango d’adieu – de Léon Mathot avec Mireille Balin
Sérénade – de Jean Boyer avec Lilian Harvey
Tourbillon de Paris – de Henri Diamant-Berger avec Thérèse Dorny
Le veau gras – de Serge de Poligny avec Elvire Popesco
Vous seule que j’aime – de Henri Fescourt avec Reda-Caire
L’homme qui cherche la vérité – de Alexander Esway avec Raimu
1940Le collier de chanvre – de Léon Mathot avec Jacqueline Delubac
La loi du printemps – de Jacques Daniel-Norman avec Pierre Renoir
1941Fièvres – de Jean Delannoy avec Tino Rossi
Chèque au porteur – de Jean Boyer avec Marguerite Pierry
Pension Jonas – de Pierre Caron avec Irène Bonheur
Le valet maître – de Paul Mesnier avec Roger Karl
Romance de Paris – de Jean Boyer avec Sylvie
1942Le camion blanc – de Léo Joannon avec Marguerite Moreno
Mariage d’amour – de Henri Decoin avec François Périer
Pontcarral, colonel d’Empire – de Jean Delannoy avec Suzy Carrier
1943La collection Ménard – de Bernard-Roland avec Suzy Prim
Le carrefour des enfants perdus – de Léo Joannon avec René Dary
Douce – de Claude Autant-Lara avec Odette Joyeux
1944Le merle blanc – de Jacques Houssin avec Jean Tissier
1945Le capitan – de Robert Vernay avec Jean Renoir
    Film en 2 parties
    1 : Flamberge au vent
    2 : Le chevalier du roi
La ferme du pendu – de Jean Dréville avec Léonce Corne
La part de l’ombre – de Jean Delannoy avec Edwige Feuillère
Le roi des resquilleurs – de Jean Devaivre avec Rellys
Le charcutier de Mâchonville – de Vicky Ivernel avec Milly Mathis
1946Macadam – de Jacques Feyder & Marcel Blistène avec Paul Meurisse
Martin Roumagnac – de Georges Lacombe avec Marlene Dietrich
Le silence est d’or – de René Clair avec Maurice Chevalier
1947Le comédien – de Sacha Guitry avec José Noguéro
La dame d’onze heures – de Jean Devaivre avec Pierre Renoir
Une nuit à Tabarin – de Carl Lamac avec Margo Lion
1948Le cœur sur la main – de André Berthomieu avec Bourvil
D’homme à hommes – de Christian-Jaque avec Hélène Perdrière
La ferme des sept péchés – de Jean Devaivre avec Héléna Manson
La louve – de Guillaume Radot avec Claude Génia
1949Retour à la vie – de Henri-Georges Clouzot, André Cayatte, Jean Dréville & Georges Lampin avec Louis Jouvet
    Segment « Le retour de Jean » de Henri-Georges Clouzot
Amour et compagnie – de Gilles Grangier avec Georges Guétary
L’atomique monsieur Placido – de Robert Hennion avec Liliane Bert
Miquette et sa mère / Miquette – de Henri-Georges Clouzot avec Danièle Delorme
Les nouveaux maîtres – de Paul Nivoix avec Albert Préjean
Ronde de nuit – de François Campaux avec Tilda Thamar
Le trésor de Cantenac – de Sacha Guitry avec Lana Marconi
CM À la culotte de zouave – de Henri Verneuil avec Jeanne Fusier-Gir
1950Deburau – de Sacha Guitry avec Henri Laverne
Les maîtres nageurs – de Henri Lepage avec Jules Berry
Souvenirs perdus – de Christian-Jaque avec François Périer
Tu m’as sauvé la vie – de Sacha Guitry avec Fernandel
Le dindon / La nuit des cocus – de Claude Barma avec Jane Marken
CM Pipe chien – de Henri Verneuil avec Roland Armontel
1951Une enfant dans la tourmente / L’enfant dans la tourmente – de Jean Gourguet avec Grégoire Aslan
Adhémar ou le jouet de la fatalité / Adhémar – de Fernandel avec Jacqueline Pagnol
Drôle de noce – de Léo Joannon avec Mary Marquet
Monsieur Octave – de Maurice Téboul avec Robert Seller
Musique en tête – de Georges Combret & Claude Orval avec Jimmy Gaillard
La poison – de Sacha Guitry avec Michel Simon
1952Les belles de nuit – de René Clair avec Gina Lollobrigida
La loterie du bonheur – de Jean Gehret avec Suzanne Dehelly
La minute de vérité – de Jean Delannoy avec Daniel Gélin
Quitte ou double – de Robert Vernay avec Roland Armontel
Le secret d’une mère – de Jean Gourguet avec Blanchette Brunoy
Son dernier Noël – de Jacques Daniel-Norman avec Tino Rossi
La vie d’un honnête homme – de Sacha Guitry avec Louis de Funès
1953Adam est… Eve – de René Gaveau avec Anouk Ferjac
Le bon dieu sans confession – de Claude Autant-Lara avec Danielle Darrieux
C’est la vie Parisienne – de Alfred Rode avec Claudine Dupuis
Les compagnes de la nuit – de Ralph Habib avec Françoise Arnoul
Si Versailles m’était conté – de Sacha Guitry avec Claudette Colbert
Gamin de Paris – de Georges Jaffé avec Célia Cortez
Leur dernière nuit – de Georges Lacombe avec Madeleine Robinson
Piédalu député – de Jean Loubignac avec Alexandre Rignault
Trois jours de bringue à Paris – de Emile Couzinet avec Lucien Baroux
Un acte d’amour / Quelque part dans le monde ( act of love ) de Anatole Litvak avec Kirk Douglas
Le feu dans la peau – de Marcel Blistène avec Philippe Lemaire
1954L’air de Paris – de Marcel Carné avec Roland Lesaffre
Napoléon – de Sacha Guitry avec Orson Welles
Le fils de Caroline chérie – de Jean Devaivre avec Brigitte Bardot
Les impures – de Pierre Chevalier avec William Marshall
Sur le banc – de Robert Vernay avec Jane Sourza
1955L’impossible monsieur Pipelet – de André Hunebelle avec Etchika Choureau
Chiens perdus sans collier – de Jean Delannoy avec Jean Gabin
Les grandes manœuvres – de René Clair avec Gérard Philipe
Si Paris nous était conté – de Sacha Guitry avec Jean Marais
1956Ah ! quelle équipe ! – de Roland Quignon avec Pierre Trabaud
L’amour descend du ciel – de Maurice Cam avec Dora Doll
L’homme à l’imperméable – de Julien Duvivier avec Bernard Blier
Porte des Lilas – de René Clair avec Pierre Brasseur
La traversée de Paris – de Claude Autant-Lara avec Bourvil
1957Quai des illusions – de Emile Couzinet avec Louis Seigner
1958Le joueur – de Claude Autant-Lara avec Liselotte Pulver
Le grand chef – de Henri Verneuil avec Georges Chamarat
Les amants de demain – de Marcel Blistène avec Edith Piaf
1959Interpol contre X – de Maurice Boutel avec Junie Astor
1960Les mordus – de René Jolivet avec Sacha Distel
Plein feux sur l’assassin – de Georges Franju avec Pascale Audret
1961Tout l’or du monde – de René Clair avec Bourvil
L’assassin est dans l’annuaire / Cet imbécile de Rimoldi – de Léo Joannon avec Noël Roquevert
1963Le magot de Josefa – de Claude Autant-Lara avec Anna Magnani
L’honorable Stanislas, agent secret – de Jean-Charles Dudrumet avec Mathilde Casadesus
1967Le petit baigneur – de Robert Dhéry avec Louis de Funès
1968Erotissimo – de Gérard Pirès avec Annie Girardot
1970Hello, goodbye ( hello-goodbye ) de Jean Negulesco avec Curd Jürgens
Fiche créée le 27 janvier 2007 | Modifiée le 3 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 5314 fois
PREVIOUSLaura Betti || Georges Bever || Alberto BevilacquaNEXT