CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Peter Lorre
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Georges Rigaud



Date et Lieu de naissance : 11 août 1905 (Buenos Aires, Argentine)
Date et Lieu de décès : 17 janvier 1984 (Leganés, Espagne)
Nom Réel : Pedro Jorge Rigato Delissetche

ACTEUR

Pedro Jorge Rigato Delissetche naît le 11 août 1905, à Buenos Aires (Argentine), dans une famille cosmopolite à l’image de ce grand port d’accueil de l’émigration européenne, du début du vingtième siècle. Il a des ancêtres italiens par son père et basques par sa mère. Il se retrouve en France encore enfant et fait ses premiers bouts d’essai au cinéma, au début des années trente, sous le pseudonyme de Georges Rigaud, équivalents français de son deuxième prénom et du nom de son père.

Son pseudonyme apparaît à une place déjà très honorable, en 1932, sur l’affiche de «Fantômas» de Paul Féjos. Devenu jeune premier, Georges Rigaud rivalise avec Jean Gabin dans des rôles de héros au destin moins tragique. En moins de dix ans, il tourne vingt-huit films avec les plus grandes vedettes françaises de l’époque comme Junie Astor, Josette Day, Annabella, Mireille Balin, Gaby Morlay, Edwige Feuillère,… et des acteurs de la carrure de Harry Baur. Il est en tête de distribution dans des œuvres mythiques: «14 juillet» (1933) de René Clair et «Une histoire d’amour» (1933) de Max Ophüls. Il personnifie le héros de Pierre Loti dans le «Roman d’un spahi» (1936). Suivront «Nitchevo» (1936) de Jacques de Baroncelli et «Nuits de feu» (1937) de Marcel L’Herbier. En 1940, il tourne dans une œuvre musicale, qui n’est pas sans rapport avec son pays natal, «Trois Argentins à Montmartre» de André Hugon avec Pierre Brasseur. En Italie, il travaille pour Mario Mattoli dans «L’intruse» (1940) aux côtés de Corinne Luchaire. Mais «la drôle de guerre» n’a qu’un temps et la France est envahie.

L’Argentin Pedro Rigato regagne son pays natal et le chemin des studios (1941) avec, paraît-il, un petit accent français dont il n’arrive pas à se débarrasser. Soutenu par son talent et sa réputation acquise en France, il est le partenaire de l’immense vedette Libertad Lamarque dans «Eclipse de soleil» de Luis Saslavsky. Entre 1945 et 1947, il fait une incursion à Hollywood, pour interpréter un Français dans un Paris occupé, pour «Femmes traquées» (1945) de Gregory Ratoff. Puis il joue auprès de Dorothy Lamour dans «Mascarade à Mexico» (1945) et de Lizabeth Scott dans «L’homme aux abois» (1947). Il retrouve ensuite Buenos Aires et joue notamment avec Ana Mariscal dans «Los maridos de mamá».

À la fin des années cinquante, Georges Rigaud décide de repartir pour l’Europe et principalement l’Espagne où il va se fixer. Il y retrouve Ana Mariscal devenue metteur en scène qui le dirige dans «Con la vida hicieron fuego» (1959) et «Occidente et sabotaje» (1962). Il tourne également dans des films français, britanniques, italiens, allemands... Si les rôles qu’il interprète à partir des années soixante deviennent plus secondaires, ils sont par contre incroyablement diversifiés. En véritable caméléon du cinéma Georges vit tous les personnages de toutes les nationalités et de tous les temps. Il travaille avec les meilleurs acteurs et cinéastes de son époque. Il tourne encore à soixante-quinze ans avec Claudine Auger ou Patrick Dewaere.

Il faut se rappeler cet incroyable acteur qui a joué pendant plus de cinquante ans, au grès des productions, sous les noms de Georges Rigaud, Jorge Rigaud, Giorgio Rigato ou George Rigaud. Le 17 janvier 1984 près de son lieu de résidence, à Leganés, dans la banlieue de Madrid, il est renversé par une motocyclette. À la suite de cet accident, il décède d’une commotion cérébrale.

© Caroline HANOTTE

copyright
1932Fantômas – de Paul Féjos avec Tania Fédor
Le champion du régiment – de Henry Wulschleger avec Josette Day
Tambour battant – de André Beucler avec Josseline Gaël
1933Quatorze Juillet / 14 Juillet – de René Clair avec Annabella
Une histoire d’amour – de Max Ophüls avec Simone Héliard
Son altesse impériale / Le tszarewitch – de Victor Janson & Jean Bernard-Desrone avec Germaine Aussey
Rivaux de la piste – de Serge de Poligny avec Albert Préjean
L’ordonnance / Hélène – de Victor Tourjansky avec Marcelle Chantal
Idylle au Caire – de Claude Heymann & Reinhold Schünzel avec Renate Müller
1934 CM Taxi de minuit – de Albert Valentin avec Pola Illéry
1935Divine – de Max Ophüls avec Yvette Lebon
La vie parisienne – de Robert Siodmak avec Conchita Montenegro
Joli monde – de René Le Hénaff avec Junie Astor
1936Puits en flammes – de Victor Tourjansky avec Suzy Vernon
Le roman d’un spahi – de Michel Bernheim avec Mireille Balin
Vertige d’un soir / La peur – de Victor Tourjansky avec Gaby Morlay
Nitchevo / L’agonie du sous-marin – de Jacques de Baroncelli avec Harry Baur
L’esclave blanc – de Jean-Paul Paulin avec Jeannette Ferney
1937Sarati, le terrible – de André Hugon avec Jeanne Helbling
Nuits de feu – de Marcel L’Herbier avec Madeleine Robinson
Nostalgie – de Victor Tourjansky avec Gina Manès
La griffe du hasard – de René Pujol avec Pierre Larquey
1938Accord final – de Ignacy Rosenkranz avec Käthe von Nagy
1939Sans lendemain – de Max Ophüls avec Edwige Feuillère
Face au destin – de Henri Fescourt avec Gaby Sylvia
1940L’intruse ( abbandono ) de Mario Mattoli avec Corinne Luchaire
Vingt-quatre heures de perm’ – de Maurice Cloche avec Blanchette Brunoy
Trois argentins à Montmartre – de André Hugon avec Pierre Brasseur
1941Embrujo – de Enrique Susini avec María Ruanova
L’ultime refuge ( último refugio ) de John Reinhardt avec Mecha Ortiz
El gran secreto – de Jaques Remy avec Isabel Figlioli
1942Vidas marcadas – de Daniel Tinayre avec Haydeé Larroca
Eclipse de soleil ( eclipse de sol ) de Luis Saslavsky avec Celia Geraldy
1943Casa de muñecas – de Ernesto Arancibia avec Delia Garcés
Dieciséis años – de Carlos Hugo Christensen avec Aurelia Ferrer
1945Femmes traquées ( Paris underground / Madame Pimpernel ) de Gregory Ratoff avec Constance Bennett
Mascarade à Mexico ( masquerade in Mexico ) de Mitchell Leisen avec Dorothy Lamour
1947L’homme aux abois ( I walk alone ) de Byron Haskin avec Lizabeth Scott
1948El extraño caso de la mujer asesinada – de Boris H. Hardy avec Iris Portillo
Sang noir / Un enfant du pays ( native son / sangre negra ) de Pierre Chenal avec Jean Wallace
1949La trampa – de Carlos Hugo Christensen avec Carlos Thompson
Cita en las estrellas – de Carlos Schlieper avec María Duval
1950Escuela de campeones – de Ralph Pappier avec Silvana Roth
1951La pícara cenicienta – de Francisco Múgica avec Marot Cottens
Deshonra – de Daniel Tinayre avec Antonia Herrero
1952La muerte en las calles – de Leo Fleider avec Lita Soriano
Terrain vague ( el baldío ) de Carlos Rinaldi avec Dora Vernet
1953Siete gritos en el mar – de Enrique Carreras avec Inés Murray
1954Más pobre que una laucha – de Julio Saraceni avec Lolita Torres
El festín de Satanás – de Ralph Pappier avec Antonio Vilar
Caídos en el infierno – de Luis César Amadori avec Laura Hidalgo
1955Los maridos de mamá – de Edgardo Rogni avec Ana Mariscal
Enigma de mujer – de Enrique Cahen Salaberry avec Hilda Bernard
1956La dama del millón / Veinte metros de amor – de Enrique Cahen Salaberry avec Tilda Thamar
El tango en París – de Arturo S. Mom avec Ana Casares
1957Un verre de whisky ( un vaso de whisky ) de Julio Coll avec Rossana Podesta
Carlotta – de Enrique Cahen Salaberry avec Juanjo Menéndez
1958John Paul Jones, le maître des mers ( John Paul Jones ) de John Farrow avec Bette Davis
Du rififi chez les femmes – de Alex Joffé avec Françoise Rosay
1959Juego de niños – de Enrique Cahen Salaberry avec Malila Sandoval
Con la vida hicieron fuego – de Ana Mariscal avec Rafael Bardem
El día de los enamorados – de Fernando Palacios avec José Calvo
Ejército blanco – de Francisco de Borja Moro avec Yelena Samarina
1960Amor bajo cero – de Ricardo Blasco avec Katia Loritz
Mi calle – de Edgar Neville avec María Isbert
Fusillade dans la nuit ( regresa un desconocido ) de Juan Bosch avec Diana Lorys
Heroes de blanco / Hombres y mujeres de blanco – de Enrique Carreras avec Hurd Hatfield
1961Le colosse de Rhodes ( il colosso di Rodi ) de Sergio Leone avec Lea Massari
Mara – de Miguel Herrero avec Elisa Montés
Un sauvage, deux femmes / Un sauvage et deux femmes ( el último verano ) de Juan Bosch avec Jeanne Valérie
El pobre García – de Tony Leblanc avec Lina Morgan
No dispares contra mí – de José María Nunes avec Marta Flores
Les joyeux voleurs ( the happy thieves ) de George Marshall avec Rita Hayworth
1962Los cuervos – de Julio Coll avec Rafael Navarro
Vuelve San Valentín – de Fernando Palacios avec Teresa del Río
La vallée des épées / Le Castillan ( the Castillan / el valle de las espadas / valley of the swords ) de Javier Setó avec Alida Valli
Occidente y sabotaje – de Ana Mariscal avec Manuel Zarzo
Une famille explosive / Une grande famille ( la gran familia ) de Fernando Palacios avec José Luis López Vázquez
Eva 63 – de Pedro Lazaga avec Laura Valenzuela
Cerca de las estrellas – de César Fernández Ardavín avec Dolores Lana
1963Scaramouche / Le masque de Scaramouche ( la máscara de Scaramouche / le avventure di Scaramouche / the adventures of Scaramouche ) de Antonio Isasi-Isasmendi avec Gérard Barray
Escuadrilla de vuelo – de Lluís Josep Comerón avec Pablo Sanz
Marisol rumbo a Río – de Fernando Palacios avec Marisol
Le secret de la veuve noire ( das geheimnis der schwarzen witwe ) de Franz Josef Gottlieb avec Karin Dor
Constance aux enfers – de François Villiers avec Michèle Morgan
Pour un whisky de plus / Brandy ( cavalca e uccidi / Brandy, el sheriff de Lasatumba ) de Mario Caiano & José Luis Borau avec Alex Nicol
La tulipe noire – de Christian-Jaque avec Alain Delon
1964Ella y el miedo – de León Klimovsky avec May Heatherly
Totò d’Arabie ( Totò d’Arabia ) de José Antonio de la Loma avec Totò
Rueda de sospechosos – de Ramón Fernández avec Ana Castor
Un rincón para querernos – de Ignacio F. Iquino avec Olga Omar
L’enfant et le mur ( el niño y el muro ) de Ismael Rodríguez avec Karin Kloer
Jandro – de Julio Coll avec Luis Induni
Le chemin de l’or ( finger on the trigger / blue lightning / el dedo en el gatillo ) de Sidney W. Pink avec Rory Calhoun
1965Faites vos jeux, mesdames / Feu à volonté ( Hagan juego, señoras ) de Marcel Ophüls avec Eddie Constantine
L’enfer du Manitoba ( die hölle von Manitoba / un lungar llamado glory ) de Sheldon Reynolds avec Lex Barker
L’homme d’Istanbul ( Estambul 65 / operation Istanbul / that man in Istanbul / colpo grosso a Galata Bridge ) de Antonio Isasi-Isasmendi avec Horst Buchholz
Sept écossais au Texas ( sette pistole per i MacGregor / seven guns for the MacGregors / siete pistolas para los Mac Gregor ) de Franco Giraldi avec Perla Cristal
El rostro del asesino – de Pedro Lazaga avec Fernando Sancho
Un cercueil pour le sheriff ( una bara per lo sceriffo / una tumba para el sheriff ) de Mario Caiano avec Fulvia Franco
L’homme de Marrakech – de Jacques Deray avec Claudine Auger
Lune de miel à l’italienne ( viaggio di nozze all’italiana / viaje de novios a la italiana ) de Mario Amendola avec Tony Russel
Très honorable correspondant ( kiss kiss bang bang ) de Duccio Tessari avec Giuliano Gemma
Sous la loi de Django ( la grande notte di Ringo / Ringo’s big night / trampa para un forajido ) de Mario Maffei avec William Berger
1966Les centurions ( lost command ) de Mark Robson avec Anthony Quinn
Pas de pitié pour Ringo ( dos pistolas gemelas / una donna per Ringo ) de Rafael Romero Marchent avec Sean Flynn
Mission apocalypse / Opération apocalypse ( missione apocalisse / 087, misión apocalipsis ) de Guido Malatesta avec Pamela Tudor
Surcouf, le tigre des sept mers ( Surcouf, d’eroe dei sette mari / el tigre de los siete mares / the fighting corsair / the sea pirate ) de Sergio Bergonzelli & Roy Rowland avec Antonella Lualdi
Le tigre se parfume à la dynamite – de Claude Chabrol avec Roger Hanin
El Tejano / The Texican – de Lesley Selander avec Audie Murphy
Sugar Colt – de Franco Giraldi avec Soledad Miranda
Pampa sauvage (savage pampas / Pampa salvaje ) de Hugo Fregonese avec Robert Taylor
Le triomphe des sept desperadas ( frauen, die durch die hölle gehen / las siete magnificas / the tall women / donne alla frontiera ) de Gianfranco Parolini, Sidney W. Pink & Rudolf Zehetgruber avec Anne Baxter
Message chiffré ( cifrato speciale / cifrado especial / special code : Assignment lost formula ) de Pino Mercanti avec Lang Jeffries
Les aventures extraordinaires de Cervantes ( Cervantes / avventure e gli amori di Miguel Cervantes / young rebel ) de Vincent Sherman avec Gina Lollobrigida
Le monde tremble ( Black box affair : Il mondo trema / Black box affair / Amenaza black box ) de Marcello Ciorciolini avec Craig Hill
1967Codo con codo – de Víctor Auz avec Claudia Gravy
Monsieur Dynamite ( Mister Dynamite – morgen küßt euch der tod / die slowly, you’ll enjoy it more / Mister dinamita, mañana os besará la muerte / muori lentamente… te la godi di più / spy today, die tomorrow ) de Franz Josef Gottlieb avec Amedeo Nazzari
Opération Dalila ( operción Delilah / operation Dalila ) de Luis de los Arcos avec Gia Scala
Les sept écossais explosent ( sette donne per i MacGregor / seven women for the MacGregors / siete mujeres para los Mac Gregor / Up the MacGregors – de Franco Giraldi avec David Bailey
One step to hell / Caccia ai violenti / King of Africa / Rey de Africa – de Sandy Howard avec Ty Harding
Le carnaval des truands ( ad ogni costo / diamantes a gogó / grand slam / top job / um jeden preis ) de Giuliano Montaldo avec Janet Leigh
Flatfoot ( llaman de Jamaica, Mr. Ward / hallo Ward !...E furono vacanze in sangue / hello Glen Ward, house dick ) de Julio Salvador avec Mel Welles
El último día de la guerra – de Juan Antonio Bardem avec George Maharis
Ecole d’infirmières ( escuela de enfermeras ) de Amando de Ossorio avec María Isbert
1968Uno scacco tutto matto / 6 simpatiche carogne / Un atraco de ida y vuelta / Checkmate for McDowell / It’s your move / Mad checkmate – de Robert Fiz avec Edward G. Robinson
Que caldo maledetto giorno di fuoco / La ametralladora /Damned hot day of fire / Gatling gun / Machine gun killers – de Paolo Bianchini avec John Ireland
Les hommes de Las Vegas ( Las Vegas, 500 milliones / an einem freitag in Las Vegas / our man in Las Vegas / radiografia di un colpo d’oro / they came to rob Las Vegas ) de Antonio Isasi-Isasmendi avec Elke Sommer
Les mercenaires de la violence ( die große treibjagd / el mercenario / l’ultimo mercenario ) de Dieter Müller avec Ray Danton
1969Perversion story ( una sull’altra / una historia perversa / una historia sull’altra / one on top of the other ) de Lucio Fulci avec Elsa Martinelli
Les quatre desperados ( los desesperados / quei disperati che puzzano di sudore e di morte / a bullet for Sandoval /desperate men / those desperate men who smell of dirt and death ) de Julio Buchs avec Ernest Borgnine
La chevauchée vers l’Ouest / Vivant, de préférence mort ( vivi o preferibilmente morti / alive or preferably dead / Sundance and the Kid / vivos o preferiblemente muertos ) de Duccio Tessari avec Sydne Rome
El abominable hombre de la Costa del Sol – de Pedro Lazaga avec Margot Cottens
Crimen imperfecto – de Fernando Fernán Gómez avec Rosanna Yanni
Les colts des sept mercenaires ( guns of magnificent seven ) de Paul Wendkos avec George Kennedy
Johnny Ratón – de Vincente Escrivá avec Luis Induni
1970Las siete vidas del gato – de Pedro Lazaga avec Esperanza Roy
La machination ( senza via d’uscita / las fotos de una mujer decente ) de Piero Sciumè avec Marisa Mell
L’homme qui venait de la haine ( el hombre que vino del odio / quello sporco disertore ) de León Klimovsky avec Luciana Paluzzi
Marta ( dopo di che uccide il maschio e lo divora ) de José Antonio Nieves Conde avec Isa Miranda
Carole / Le venin de la peur / Les salopes vont en enfer ( una lucertola con la pelle di donna / schizoid / a lizard in a woman’s skin / una lagartija con piel de mujer ) de Lucio Fulci avec Stanley Baker
Sur ordres du führer / Sous les ordres du führer ( la battaglia d’Inghilterra / el largo día del águila / battle squadron / eagles over London ) de Enzo G. Castellari avec Van Johnson
1971Les brutes dans la ville ( a town called Bastard / a town called Hell ) de Robert Parrish avec Stella Stevens
Nicolas et Alexandra ( Nicholas and Alexandra ) de Franklin J. Schaffner avec Laurence Olivier
Uomo avvisato mezzo ammazzato... Parola di spirito santo / Blazing guns / Forewarned, half-killed... the word of the holy ghost / His name was holy ghost / They call him holy ghost / Y le llamaban el halcón – de Giuliano Carnimeo avec Gianni Garko
Les rendez-vous de Satan ( perché quelle strane gocce di sangue sul corpo di Jennifer ? / the case of the bloody iris / erotic blue / what are those strange drops of blood doing on Jennifer’s body ? / why are those strange drops of blood on the body of Jennifer ) de Giuliano Carnimeo avec Edwige Fenech
Nuits d’amour et d’épouvante ( la morte cammina con i tacchi alti / death walks on high heels / la muerte camina con tacón alto ) de Luciano Ercoli avec Claudie Lange
1972Fais attention Ben, Charlie arrive / Méfie-toi Ben, Charlie veut ta peau ( amico, stammi lontano almeno un palmo / Ben and Charlie / Ben e Charlie ) de Michele Lupo avec George Eastman
La mansión de la niebla / El asesino de la niebla / El grido / Maniac mansion / Murder mansion / Quando Marta urlò dalla tomba – de Francisco Lara Polop & Pedro Lazaga avec Ida Galli
Toutes les couleurs du vice ( tutti i color i del buio / all the colors of the dark / day of the maniac / demons of the dead / they’re coming to get you / todos los colores de la
Toutes les couleurs du vice ( tutti i color i del buio / all the colors of the dark / day of the maniac / demons of the dead / they’re coming to get you / todos los colores de la avec George Hilton
Touch me not / The hunted / Una secretaria para matar – de Douglas Fithian avec Danièle Delorme
Mil millones para una rubia / One billion for a blonde – de Pedro Lazaga avec Stephen Boyd
Terreur dans le Shanghai Express ( horror express / pánico en el Transiberiano ) de Eugenio Martin avec Telly Savalas
Le diable à sept faces ( il diavolo a sette face / the devil has siete faces ) de Osvaldo Civirani avec Daniele Vargas
Il coltello di ghiaccio / Detrás del silencio / Knife of ice / Silent horror – de Umberto Lenzi avec Carroll Baker
1973Angela ( tarots / autopsy ) de José Maria Forque avec Gloria Grahame
Santo contra el doctor Muerte / Dr. Death / The saint vs. Dr. Death – de Rafael Romero Marchent avec Helga Liné
Le conseiller ( il consigliori / el consejero / the counsellor / counselor at crime ) de Alberto De Martino avec Martin Balsam
Le complot – de René Gainville avec Raymond Pellegrin
Les anges aussi mangent des fayots ( anche gli angeli mangiano fagioli / even angels eat beans / también los ángeles comen judías ) de Enzo Barboni avec Bud Spencer
Perversions sexuelles / Le sang des autres / Les chemins de la violence ( el secreto de la momia egipcia / love brides of the blood mummy ) de Alejandro Martí avec Catherine Franck
Emma, puertas oscuras – de José Ramón Larraz avec Perla Cristal
El padrino y sus ahijadas – de Fernando Merino avec Ingrid Garbo
1974Los fríos senderos del crimen – de Carlos Aured avec Maria Perschy
Los viajes escolares / School trip – de Jaime Chávarri avec Lucia Bosé
La última jugada – de Aldo Sambrell avec Hugo Blanco
Per amare Ofelia / Escándalo / Para amar a Ofelia / To love Ophelia – de Flavio Mogherini avec Françoise Fabian
La brute, le colt et le karaté ( la dove non batte il sole / blood money / el kárate, el colt y el impostor / long hu zou tian ya / moneda sangrienta / the stranger and the gunfighter ) de Antonio Margheriti avec Lee Van Cleef
La perle noire ( the black pearl / la perla negra ) de Saul Swimmer avec Perla Cristal
L’œil du diable ( gatti rossi in un labirinto di vetro / the devil’s eye / the eye / Eyeball / the secret killer / el ojo en la oscuridad / wide-Eyed in the Dark ) de Umberto Lenzi avec John Richardson
1975El valle de las viudas / Das tal der tanzenden witwen / Valley of the dancing widows – de Volker Vogeler avec Anita Ekberg
Largo retorno / A long return – de Pedro Lazaga avec Concha Cuetos
Léonor ( Leonor ) de Juan Luis Buñuel avec Liv Ullmann
El mejor regalo – de Javier Aguirre avec Carlos Selles
La noche de los cien pájaros– de Rafael Romero Marchent & Rafael Moreno Alba avec Carmen Sevilla
Impossible love / Casa manchada / No fue posible el amor – de José Antonio Nieves Conde avec Pilar Cano
1976Le continent fantastique ( viaje al centro de la tierra / fabulous journey to the center of the earth / journey to the center of the earth / where time began ) de Juan Piquer Simon avec Kenneth More
Uno del millón de muertos – de Andrés Velasco avec Sara Lezana
Strip-tease ( striptease / insanity ) de Germán Lorente avec Terence Stamp
La iniciación en el amor / La iniciación en el amor ( Dafnis y Cloe ) – de Javier Aguirre avec María del Mar
Fantasmas en el oeste / Whisky and ghosts / Whisky e fantasmi / Whisky y fantasmas – de Antonio Margheriti avec Alberto Terracina
1977Doña Perfecta – de César Fernández Ardavín avec Victoria Abril
1978Venus de fuego – de Germán Lorente avec Simón Andreu
Rebeldia – de Andrés Velasco avec Fernando Rey
1979Paco l’infaillible ( Paco el seguro ) de Didier Haudepin avec Patrick Dewaere
Nom de code : Jaguar ( Jaguar lives ! / el felino ) de Ernest Pintoff avec John Huston
1980Black Jack / Panique au casino / Brigade spéciale ( asalto al casino ) de Max H. Boulois avec Claudine Auger
Fiche créée le 11 mars 2006 | Modifiée le 3 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 11382 fois
PREVIOUSRoger Riffard || Georges Rigaud || Edward RigbyNEXT