CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Clyde Cook
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Gisèle Casadesus



Date et Lieu de naissance : 14 juin 1914 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 23 septembre 2017 (Paris, France)
Nom Réel : Gisèle Tatiana Casadesus

ACTRICE
Image
1934 L’aventurier – de Marcel L’Herbier avec Victor Francen, Blanche Montel & Alexandre Rignault
Image
1946 L’homme au chapeau rond – de Pierre Billon avec Raimu, Aimé Clariond, Micheline Boudet & Louis Seigner
Image
1974 Verdict – de André Cayatte avec Jean Gabin, Sophia Loren, Julien Bertheau & Muriel Catalá
Image
2009 La tête en friche – de Jean Becker avec Gérard Depardieu, Maurane & Jean-François Stévenin

Issue d’une famille d’artistes, Gisèle Casadesus, née le 14 juin 1914, fille du compositeur Henri Casadesus et de la harpiste Marie-Louise Beetz, se prédestine à l’âge de vingt ans à la comédie avec l’obtention d’un Premier prix au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. En 1934, elle épouse le comédien Lucien Probst dit Lucien Pascal avec lequel elle a quatre enfants qui perpétuent la tradition familiale: le chef d’orchestre Jean-Claude Casadesus, la comédienne Martine Pascal, la peintre Béatrice Casadesus et le musicien Dominique Prosbt.

En 1934, Gisèle Casadesus débute sur les écrans dans «L’aventurier» de Marcel L’Herbier avec Victor Francen mais va être rapidement happée par le théâtre. Engagée le 1er août 1934 à la Comédie Française, elle crée le rôle d’Emmanuèle d’«Asmodée» (1937) de François Mauriac. Elle devient la 400ème sociétaire le 1er janvier 1939. Elle joue des rôles d’ingénues ou de jeunes premières du répertoire (Musset, Molière, Corneille, Beaumarchais ou Marivaux) ou dans des vaudevilles (Feydeau ou Labiche) tout au long de trois décennies. À l’époque, la tradition veut qu’un sociétaire se consacre exclusivement à la Maison de Molière. Ainsi, ses apparitions sur les écrans se limitent à des seconds rôles où elle côtoie Michel Simon dans «Vautrin» (1943), Raimu dans «L’homme au chapeau rond» (1946), Louis Jouvet dans «Entre onze heures et minuit» (1948) ou Fernand Gravey dans «Du Guesclin» (1948), puis une parenthèse de vingt-cinq ans lorsqu’elle réapparaît dans «Le mouton enragé» (1973) de Michel Deville.

Après son départ de la Comédie Française en 1962, dont elle devient sociétaire, Gisèle Casadesus arpente les scènes des théâtres privés parisiens mais renoue avec le cinéma. Elle incarne l’épouse malade de Jean Gabin dans «Verdict» (1974) de André Cayatte, compose une Marquise dans «Une femme fidèle» (1976) de Roger Vadim ou interprète la mère de Maurice Risch dans «Un oursin dans la poche» (1977) de Pascal Thomas. Par la suite, à l’image de «Roulez jeunesse!» (1993) de Jacques Fansten où elle interprète la pensionnaire d’une maison de retraite, Gisèle Casadesus se retrouve cantonnée dans des rôles de personnes âgées: mère de Bernard Tapie dans «Hommes, femmes: mode d’emploi» (1996) de Claude Lelouch ou Reine mère dans «Palais Royal!» (2004) de et avec Valérie Lemercier. Parallèlement, elle mène une carrière fructueuse sur les planches: elle est la partenaire de sa fille Martine Pascal dans «Savannah Bay» (1991) de marguerite Duras et est nominée aux Molières pour «Le jugement dernier» (1992) de Bernard-Henri Lévy et «Le retour en Touraine» (1993) de Françoise Dorin. Parcours théâtral récompensé par un Molière d’honneur en 2003 et évoqué dans son autobiographie intitulée «Le jeu de l’amour et du théâtre» parue en 2007. À la télévision, elle apparaît dans des épisodes de séries à succès comme «Maigret» (1993 et 2001) avec Bruno Cremer ou «Une femme d’honneur» (2004) avec Corinne Touzet.

En 2009, Gisèle Casadesus partage l’affiche avec Gérard Depardieu de «La tête en friche» de Jean Becker où elle compose le personnage de Margueritte qui fait découvrir la lecture à un analphabète, interprétation couronnée d’un beau succès public. Comme Danielle Darrieux et Micheline Presle, elle devient une des doyennes actives du cinéma français jusqu’à son décès survenu le 23 septembre 2017, à Paris. Elle avait 103 ans.

© Olivier SINQSOUS – Remerciements: www.casadesus.com

copyright
1934L’aventurier – de Marcel L’Herbier avec Victor Francen
CM Un soir à la Comédie Française – de Léonce Perret avec Fernand Ledoux
1943Graine au vent – de Maurice Gleize avec Jacques Dumesnil
Vautrin – de Pierre Billon avec Michel Simon
1944Coup de tête – de René Le Hénaff avec André Alerme
Pamela – de Pierre de Hérain avec Georges Marchal
1946Les aventures de Casanova – de Jean Boyer avec Georges Guétary
    Film en 2 parties
    1 : Le chevalier de l’aventure
    2 : Les mirages de l’enfer
L’homme au chapeau rond – de Pierre Billon avec Raimu
1947Route sans issue – de Jean Stelli avec Claude Dauphin
1948Du Guesclin – de Bernard de La Tour avec Fernand Gravey
Entre onze heures et minuit – de Henri Decoin avec Louis Jouvet
1973Le mouton enragé – de Michel Deville avec Jean-Louis Trintignant
1974Verdict / Le testament – de André Cayatte avec Jean Gabin
1976Une femme fidèle – de Roger Vadim avec Jon Finch
Un mari, c’est un mari – de Serge Friedman avec Louis Velle
1977Un oursin dans la poche – de Pascal Thomas avec Darry Cowl
1986Sweet lies – de Nathalie Delon avec Treat Williams
1989Un été d’orage – de Charlotte Brandstrom avec Murray Head
1990 CM Cinématon – de Gérard Courant
1993Roulez jeunesse ! – de Jacques Fansten avec Daniel Gélin
1996Hommes, femmes, mode d’emploi – de Claude Lelouch avec Fabrice Luchini
Post coïtum, animal triste – de Brigitte Roüan avec Patrick Chesnais
CM Album de famille – de Shiri Tsur avec Judith Magre
1997 Riches, belles, etc… / Riches, belles et cruelles – de Bunny Godillot avec Claudia Cardinale
1998Les enfants du marais – de Jean Becker avec Michel Serrault
1999La dilettante – de Pascal Thomas avec Catherine Frot
Aïe – de Sophie Fillières avec André Dussollier
2001 CM Les deux vieilles dames et l’accordeur – de Guillaume Casset avec François Hadji-Lazaro
CM J’me souviens plus… – de Alain Doutey avec André Gille
2002C’est le bouquet ! – de Jeanne Labrune avec Jean-Pierre Darroussin
2004Palais royal ! – de Valérie Lemercier avec Lambert Wilson
Le promeneur du Champs-de-Mars – de Robert Guédiguian avec Michel Bouquet
Travaux, on sait quand ça commence… – de Brigitte Roüan avec Carole Bouquet
2005 CM Le Noël de Lily – de Eric Nebot avec Gabriel Journo
2006Le grand appartement – de Pascal Thomas avec Pierre Arditi
Le quatrième morceau de la femme coupée en trois – de Laure Marsac avec Denis Podalydès
2007La sonate des spectres – de Ivan Heidsieck avec Philippe Khorsand
2008Le premier cercle – de Laurent Tuel avec Jean Reno
Le hérisson – de Mona Achache avec Josiane Balasko
2009La tête en friche – de Jean Becker avec Gérard Depardieu
Ces amours-là – de Claude Lelouch avec Anouk Aimée
CM Kankant – de François Grandjacques avec Eléonore Hirt
2010Elle s’appelait Sarah – de Gilles Paquet-Brenner avec Aidan Quinn
CM Intérieur femme – de Didier Rouget avec Frédéric Vilchez
CM Porteur d’hommes – de Antarès Bassis avec Patrick Descamps
CM La vieille dame et le garçon – de Gaël Cottat avec Jean-Claude Dreyfus
2011 CM La tête de l’emploi – de Isabelle Le Nouvel avec Isabelle Sadoyan
2012Sous le figuier – de Anne-Marie Etienne avec Jonathan Zaccaï
CM Le jeu de cette famille – de Aytl Jensen avec Michel Galabru
2013Week-ends – de Anne Villacèque avec Jacques Gamblin
2014 CM Marion – de Raphaël Holt avec Alice de Lencquesaing
Fiche créée le 20 août 2010 | Modifiée le 31 octobre 2017 | Cette fiche a été vue 5401 fois
PREVIOUSChristian Casadesus || Gisèle Casadesus || Mathilde CasadesusNEXT