CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Carlos López Moctezuma
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Glenda Farrell



Date et Lieu de naissance : 30 juin 1901 (Enid, Oklahoma, USA)
Date et Lieu de décès : 1er mai 1971 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Glenda Farrell

ACTRICE
Image
1930 Le petit César (Little Caesar) de Mervyn LeRoy avec Edward G. Robinson & Douglas Fairbanks Jr.
Image
1934 Femmes d’affaires (traveling saleslady) de Ray Enright avec Joan Blondell & William Gargan
Image
1935 Miss Pacific (Miss Pacific fleet) de Ray Enright avec Joan Blondell, Warren Hull & Hugh Herbert
Image
1937 Torchy Blane the adventurous blonde – de Frank McDonald avec Barton MacLane & Anne Nagel

Glenda Farrell est née le 30 juin 1901 à Enid en Oklahoma. Elle a deux frères: Richard et Gene. C’est une petite fille espiègle, intelligente, débrouillarde et armée d’une volonté de fer. Glenda veut être actrice et elle le sera. Ses parents la «laissent faire» à condition que cette passion ne nuise pas à ses performances scolaires. C’est ainsi qu’à 7 ans elle est déjà la petite Eva dans une version théâtrale de «La Case de l’Oncle Tom». Elle joue avec plusieurs compagnies théâtrales de passage jusqu’à ce qu’elle gagne enfin Broadway avec l’une d’elles au début des années 20. Au milieu de la décennie elle est devenue une actrice connue et récolte de bonnes critiques. En 1928, Hollywood est avide d’actrices sachant parler puisque le cinéma en fait maintenant autant. C’est le studio First National qui lui propose un contrat.

Débarquée sous le soleil californien en 1928, la belle de l’Oklahoma passe chez Warner en 1930 et est distribuée entre Edward G. Robinson et Douglas Fairbanks Jr. dans «Le petit César» de Mervyn LeRoy. Un premier rôle, un succès énorme, Glenda Farrell est lancée. Résumé comme ça, son parcours a l’air d’une promenade. Or, rien n’est plus faux. En 1921, la très jeune Glenda était tombée follement amoureuse d’un jeune acteur inconnu et aspirant à la gloire: Thomas Richards. Le couple s’est marié et bientôt, un petit Tommy vient couronner leur union. Glenda était follement heureuse. Les débuts furent durs. Bien trop pour Thomas qui peu à peu va sombrer dans la dépression puis dans l’alcool. D’autant que lorsqu’il est ivre, il devient violent et qu’elle craint pour la sécurité de leur petit garçon. Thomas Richards ne sera jamais un acteur célèbre et travaillera à Hollywood comme monteur. En 1937, l’actrice qui est maintenant une des «first lady» de la Warner, hérite du rôle qui va faire sa légende. Celui de Torchy Blaine, journaliste caustique sachant débiter 400 mots en 40 secondes, arrimée à sa machine à écrire, clope au bec chapeau de travers. Torchy Blaine passionne le public et devient un «sérial» à succès. Hollywood et le public s’entichent de l’actrice et de son personnage. Glenda et Torchy fascinent et font rire. Elle forme également un duo à succès avec une autre star du studio: Joan Blondell. Ces deux-là réunies à l’écran enchantent le public. Elles tournent quatre films ensemble, quatre triomphes!

Mais en 1940 il va se passer plusieurs choses décisives pour Glenda Farrell. Son contrat à la Warner expire et elle se demande si elle a envie de continuer ces tournages à la chaîne dignes d’une usine à haut rendement. Logique avec elle-même, elle ne renouvèle pas son contrat et regagne Broadway. Ce qui ne veut pas dire qu’elle abandonne le cinéma pour autant. On la reverra encore, épisodiquement il est vrai, 30 ans durant. Et puis elle rencontre celui qui devient son second mari, le docteur Henri Ross qu’elle épouse en 1941. Henri Ross est médecin aux armées et directement attaché au staff du général Eisenhower. Glenda retourne donc au théâtre, retrouve Broadway et puisqu’elle est à New-York, fief absolu de la télévision elle s’y engouffre et décroche un Emmy Award en 1963.

En 1969, Glenda Farrell triomphe à Broadway dans «40 Carats» lorsqu’elle est diagnostiquée souffrant d’un cancer au poumon. Elle tient son rôle dans la pièce jusqu’à ce que ses forces la trahissent. Elle doit renoncer en 1970 et s’éteint chez elle à New-York le 1er mai 1971. Elle est inhumée au cimetière militaire de West Point où son mari la rejoindra dans la tombe en 1991.

© Céline COLASSIN

copyright
1928Lucky boy – de Norman Taurog & Charles C. Wilson avec George Jessel
1930Le petit César ( Little Caesar ) de Mervyn LeRoy avec Douglas Fairbanks Jr.
CM The lucky break – de Arthur Hurley avec Harry Fox
1931Scandale avant tout / Dernières nouvelles ( scandal for sale / ambition ) de Russell Mack avec Charles Bickford
1932La vie commence ( life begins / dream of life / the dawn of life ) de Elliott Nugent & James Flood avec Loretta Young
    + chansons
Une allumette pour trois / Une allumette à trois ( three on a match ) de Mervyn LeRoy avec Bette Davis
Je suis un évadé ( I am a fugitive from a Chain Gang / I am a fugitive / I am a fugitive from the Chain Gang ) de Mervyn LeRoy avec Paul Muni
Le roi des allumettes ( the match king ) de Howard Bretherton & William Keighley avec Warren William
Masques de cire ( mystery of the wax museum / wax museum ) de Michael Curtiz avec Lionel Atwill
    + chansons
Grand Slam – de William Dieterle avec Paul Lukas
1933Girl missing – de Robert Florey avec Ben Lyon
La porte des rêves / Le trou de la serrure ( the keyhole ) de Michael Curtiz avec George Brent
Gambling ship – de Louis J. Gasnier & Max Marcin avec Cary Grant
Mary Stevens, M.D. – de Lloyd Bacon avec Lyle Talbot
Grande dame d’un jour ( lady for a day ) de Frank Capra avec Guy Kibbee
    + chansons
Bureau de recherche ( bureau of missing persons ) de Roy Del Ruth avec Lewis Stone
Ceux de la zone ( man’s castle ) de Frank Borzage avec Spencer Tracy
    + chansons
Les veuves de la Havane ( Havana widows ) de Ray Enright avec Joan Blondell
The big shakedown – de John Francis Dillon avec Ricardo Cortez
On a tué ( hi, Nellie ! ) de Mervyn LeRoy avec Paul Muni
Dark hazard – de Alfred E. Green avec Edward G. Robinson
J’écoute ( I’ve got your number ) de Ray Enright avec Allen Jenkins
Eclair de chaleur ( heat lightning ) de Mervyn LeRoy avec Preston Foster
CM How to break 90 #2 : Position and back swing – de George Marshall avec Bobby Jones
1934Merry wives of Reno – de H. Bruce Humberstone avec Donald Woods
The personality kid – de Alan Crosland avec Pat O’Brien
Kansas City Princess – de William Keighley avec Robert Armstrong
Mariage secret ( the secret bride / concealment ) de William Dieterle avec Barbara Stanwyck
Chercheuses d’or de 1935 / Palace Hôtel ( gold diggers of 1935 ) de Busby Berkeley avec Adolphe Menjou
    + chansons
Femmes d’affaires / Une femme d’affaires ( traveling saleslady ) de Ray Enright avec William Gargan
1935Casino de Paris ( go in to your dance / Casino de Paree ) de Archie Mayo avec Al Jolson
A caliente ( in caliente ) de Lloyd Bacon avec Dolores del Rio
We’re in the money – de Ray Enright avec Hugh Herbert
    + chansons
Bout de femme / Un petit bout de femme / Le piège ( little big shot ) de Michael Curtiz avec Ward Bond
    + chansons
Miss Pacific ( Miss Pacific fleet ) de Ray Enright avec Warren Hull
CM Things you never see on the screen – de ? avec Irene Dunne
    Seulement apparition
1936Avalanches / Sous la neige / Sous l’avalanche ( snowed under ) de Ray Enright avec Genevieve Tobin
The law in her hands – de William Clemens avec Margaret Lindsay
Nobody’s fool – de Irving Cummings & Arthur Greville Collins avec Cesar Romero
Haute tension / Les as des plongeurs ( high tension ) de Allan Dwan avec Brian Donlevy
Here comes Carter / Loudspeaker lowdown / The voice of scandal – de William Clemens avec Ross Alexander
En parade / Chercheuses d’or of 1937 ( gold diggers of 1937 ) de Lloyd bacon avec Dick Powell
    + chansons
Smart blonde – de Frank McDonald avec Barton MacLane
CM Breakdowns of 1936 – de ? avec Ross Alexander
    Seulement apparition
1937Police judiciaire ( fly-away baby / crime in the clouds ) de Frank McDonald avec Gordon Oliver
Dance Charlie dance – de Frank McDonald avec Stuart Erwin
You live and learn – de Arthur B. Woods avec Claude Hulbert
Déjeuner pour deux / Déjeuner à deux ( breakfast for two ) de Alfred Santell avec Herbert Marshall
The adventurous blonde / Torchy Blane the adventurous blonde – de Frank McDonald avec Barton MacLane
    + chansons
Hollywood Hotel – de Busby Berkeley avec Alan Mowbray
    + chansons
Blondes at work – de Frank McDonald avec Tom Kennedy
CM Sunday night at the Trocadero – de George Sidney avec Reginald Denny
    Seulement apparition
1938Paradis volé ( stolen heaven ) de Andrew L. Stone avec Gene Raymond
Echappé de prison / Refaire sa vie ( prison break ) de Arthur Lubin avec Paul Hurst
The road to Reno / The ranger and the lady – de S. Sylvan Simon avec Randolph Scott
Exposed – de Harold D. Schuster avec Otto Kruger
Torchy gets her man – de William Beaudine avec Herbert Rawlinson
Torchy Blane in Chinatown – de William Beaudine avec Patric Knowles
CM Breakdowns of 1938 – de ? avec Humphrey Bogart
    Seulement apparition
CM For Auld Lang Syne – de ? avec John Barrymore
    Seulement apparition
1939Torchy runs for mayor – de Ray McCarey avec John Miljan
1941Johnny, roi des voleurs / Johnny, roi des gangsters ( Johnny Eager ) de Mervyn LeRoy avec Robert Taylor
1942Twin beds – de Tim Whelan avec George Brent
La justice des hommes ( the talk on the town ) de George Stevens avec Ronald Colman
Cité sans homme ( city without men / prison farm ) de Sidney Salkow avec Edgar Buchanan
Nuit de crime ( a night for crime ) de Alexis Thurn-Taxis avec Lyle Talbot
1943Klondike Kate – de William Castle avec Tom Neal
    + chansons
1944Ever since Venus – de Arthur Dreifuss avec Billy Gilbert
1947Heading for heaven – de Lewis D. Collins avec Stuart Erwin
Les liens du passé ( I love trouble ) de S. Sylvan Simon avec Franchot Tone
Mary Lou – de Arthur Dreifuss avec Robert Lowery
1948Lulu Belle – de Leslie Fenton avec George Montgomery
1952Le signal de l’attaque ( Apache war smoke ) de Harold F. Kress avec Gilbert Roland
Filles dans la nuit ( girls in the night / life after dark ) de Jack Arnold avec Joyce Holden
1954Le secret des Incas ( the secret of the Incas ) de Jerry Hooper avec Charlton Heston
Suzanne découche / La fugue de Suzanne ( Susan slept here ) de Frank Tashlin avec Debbie Reynolds
1955La fille sur la balançoire ( the girl in the red velvet swing ) de Richard Fleischer avec Ray Milland
1959Au milieu de la nuit ( middle of the night ) de Delbert Mann avec Fredric March
1963Salut, les cousins ! ( kissin’cousins ) de Gene Nelson avec Elvis Presley
    + chansons
1964Jerry chez les cinoques / Jerry chez les cinglés ( the disordely orderly ) de Frank Tashlin avec Jerry Lewis
1968Tiger by the tail – de R.G. Springsteen avec Dean Jagger
Fiche créée le 14 septembre 2012 | Modifiée le 12 juin 2017 | Cette fiche a été vue 2282 fois
PREVIOUSCharles Farrell || Glenda Farrell || Rainer Werner FassbinderNEXT