CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Claude Pinoteau
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Gloria Swanson



Date et Lieu de naissance : 27 mars 1899 (Chicago, Illinois, USA)
Date et Lieu de décès : 4 avril 1983 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Gloria May Josephine Swanson

ACTRICE
Image
1922 Le droit d’aimer (beyond the rocks) de Sam Wood avec Rudolph Valentino, Gertrude Astor & Alec B. Francis
Image
1924 Madame Sans-Gène – de Léonce Perret avec Charles de Rochefort, Emile Drain & Madeleine Guitty
Image
1928 La reine Kelly (queen Kelly) de Erich von Stroheim avec Walter Byron, Seena Owen & Tully Marshall
Image
1950 Boulevard du crépuscule (Sunset Blvd.) de Billy Wilder avec William Holden & Erich von Stroheim

Gloria Swanson naît à Chicago, aux Etats-Unis, le 27 mars 1899. Elle débute adolescente à l’écran comme figurante. On la retrouve par après chez Mack Sennett qui en fait la partenaire de Bobby Vernon dans plusieurs comédies.

En 1918, Gloria Swanson est sous contrat avec la compagnie Triangle qui lui offre le rôle principal de plusieurs films, parmi lesquels «You can’t believe everything», «Society for sale» ou encore «Her decision». Elle passe ensuite à la Paramount où Cecil B. DeMille la dirige dans «Après la pluie, le beau temps» (1919), qui en fait une star. Leur association fait sensation et elle retrouve le même réalisateur pour «Pour le meilleur et pour le pire» (1919), «L’admirable Crichton» (1919), «L’échange» (1920), «L’amour a-t-il un maître» (1920) et «Le cœur nous trompe» (1921).

Durant les années vingt, Gloria Swanson est une des plus grandes vedettes mondiales. Elle est l’interprète de, entre autres, «L’heure suprême» (1920), «Le droit d’aimer» (1922), «La huitième femme de Barbe-Bleue» (1923), tous dirigés par Sam Wood; «Zaza» (1923), «Scandale» (1924), «Tricheuse» (1924), «Vedette» (1925) réalisés par Allan Dwan; «Madame Sans-Gêne» (1924) du français Léonce Perret, «L’indomptable» (1926) de Frank Tuttle, «Faiblesse humaine» (1928) de Raoul Walsh, etc. Sa période muette se termine sur une fausse note. En effet, ayant décidé, en 1928, de se faire diriger par Erich von Stroheim dans «La reine Kelly», elle fait renvoyer celui-ci au début de 1929, avant la fin du tournage. Elle tentera cependant d’exploiter les scènes déjà enregistrées sur pellicule. Le suicide de l’héroïne, non prévu par le réalisateur original, sera filmé afin d’apporter une fin à cette œuvre inachevée. Mais cette version tronquée et désavouée par von Stroheim ne sortira qu’en dehors des Etats-Unis, sans succès.

Gloria Swanson se lance dans le parlant avec «L’intruse» (1929) sous la direction de Edmund Goulding, qui est très bien accueilli. Sa carrière ne tarde cependant pas à décliner. Ses films suivants «Quelle veuve !» (1930) de Allan Dwan, «L’indiscret» (1931) de Leo McCarey, «Cette nuit ou jamais» de Mervyn LeRoy (1931) et «Parfait accord» (1933) de Cyril Gardner, tourné en Angleterre, prouvent une certaine désaffection de la part du public. Après «Musique dans l’air» (1934) de Joe May, qui n’inverse pas la tendance, elle disparaît des écrans. On la revoit aux côtés de Adolphe Menjou, en 1941, dans une comédie, «Papa se marie». Après une nouvelle absence de plusieurs années, elle effectue un des plus grands come-back de l’histoire du cinéma dans «Boulevard du crépuscule» (1950) de Billy Wilder, qui lui offre un de ses rôles les plus mémorables.

Par la suite, Gloria Swanson n’est plus l’interprète que de trois films: «Three for bedroom C» (1952), «Les week-ends de Néron» (1956), réalisé en Italie par Steno et «747 en péril» (1974). À quatre-vingts ans passés, l’actrice entreprend de raconter sa vie, sa carrière et ses six mariages dans «Swanson on Swanson», une biographie sans pudeur mais non dénuée de tendresse. Celle qui fut l’un des premiers monstres sacrés de l’histoire du cinéma, une des reines du muet et l’une des femmes les plus célèbres de la planète, meurt à New York le 4 avril 1983, à la suite d’une opération du cœur.

© Marlène PILAETE

copyright
1915 CM The misjudged Mr. Hartley – de ? avec Bryant Washburn
CM The ambition of the baron – de ? avec Francis X. Bushman
CM Sweedie goes to college – de Richard Foster Baker avec Wallace Beery
CM The fable of Elvira and Farina and the meal ticket – de Richard Foster Baker avec Rapley Holmes
CM At the end of a perfect day – de George Ade avec Gerda Holmes
CM The romance of an american duchess – de ? avec Richard Travers
CM The brocken pledge – de ? avec Wallace Beery
CM Charlot débute ( his new job / Charlie’s new job ) de Charles Chaplin avec Charles Chaplin
1916 CM Cœur et étincelles ( hearts and sparks ) de Charley Chase avec Hank Mann
CM Bobby veut se marier ( a social club / a social cub / the heireiss ) de Clarence G. Badger avec Reginald Morris
CM A dash of courage / Chloroform story / Parrott chloroform story – de Charley Chase avec Wallace Beery
CM Bobby et sa compagne ( the danger girl / love on skates ) de Clarence G. Badger avec Bobby Vernon
CM Baby blanc et baby noir ( the nick of time baby / lost baby story ) de Clarence G. Badger avec Sylvia Ashton
CM Bobby contre Rognure ( haystacks and steeples / the farm story ) de Clarence G. Badger avec George Felix
CM Plaisir d’été ( sunshine ) de Edward F. Cline avec Jack Cooper
1917Everywoman’s husband – de Gilbert P. Hamilton & George P. Hamilton avec Joe King
CM La noce à bousouflé ( a pullman bride / the train robbers / Bagger’s train Robberts story ) de Clarence G. Badger avec Chester Conklin
CM À qui le bébé ? ( whose baby ? / a mock bigamist ) de Clarence G. Badger avec Bobby Vernon
CM Les tribulations de Bobby ( Teddy at the throttle / a wayward ward ) de Clarence G. Badger avec Mack Swain
CM Baseball madeness – de Billy Mason avec Billy Mason
CM Une veuve inconsolable ( the sultan’s wife ) de Clarence G. Badger avec Phyllis Haver
CM Bobby est trop aimé ( dangers of a bride / the bridal train ) de Clarence G. Badger, Ferris Hartman, Robert P. Kerr & Bobby Vernon avec Bobby Vernon
1918Shifting sands – de Albert Parker avec Leone Carton
Station content – de Arthur Hoyt avec Nellie Allen
The secret code – de Albert Parker avec Dorothy Wallace
Her decision – de Jack Conway avec Ann Forrest
Wife or country – de E. Mason Hooper avec Charles West
Society for sale – de Frank Borzage avec William Desmond
You can’t believe everything – de Jack Conway avec Jack Richardson
Après la pluie, le beau temps ( don’t change your husband ) de Cecil B. DeMille avec Ted Shawn
1919Pour le meilleur et pour le pire ( for better, for worse ) de Cecil B. DeMille avec Elliott Dexter
L’admirable Crichton ( male and female ) de Cecil B. DeMille avec Thomas Meighan
1920La proie pour l’ombre / L’échange ( why change your wife ? ) de Cecil B. DeMille avec Theodore Kosloff
L’amour a-t-il un maître ? ( something to think about ) de Cecil B. DeMille avec Elliott Dexter
L’heure suprême ( the great moment ) de Sam Wood avec Milton Sills
1921Le cœur nous trompe / Les affaires d’Anatole ( the affairs of Anatole / a prodigal knight ) de Cecil B. DeMille avec Wallace Reid
Under the lash / The shulamite – de Sam Wood avec Mahlon Hamilton
Faut-il avouer ? ( don’t tell everything ) de Sam Wood avec Dorothy Cummings
1922Her husband’s trademark – de Sam Wood avec Richard Wayne
Le droit d’aimer ( beyond the rocks ) de Sam Wood avec Rudolph Valentino
La cage dorée ( her gilded cage ) de Sam Wood avec David Powell
Le calvaire de madame Mallory / Une femme impossible ( the impossible Mrs. Bellew ) de Sam Wood avec Conrad Nagel
Les femmes libres / La dictatrice ( my american wife ) de Sam Wood avec Antonio Moreno
CM Gloria Swanson and Thomas Meighan – de ? avec Thomas Meighan
CM Un voyage à Paramount-Ville ( a trip to Paramountown ) de ? avec Clarence Burton
    Seulement apparition
CM Screen snapshots, series 3, No. 1 – de ? avec Charles Chaplin
    Seulement apparition
1923Jazzband / Les femmes libres ( prodigal daughters ) de Sam Wood avec Theodore Roberts
La huitième femme de Barbe Bleue ( Bluebeard’s eighth wife ) de Sam Wood avec Huntley Gordon
Hollywood / Joligud – de James Cruze avec Hope Drown
    Seulement apparition
Zaza – de Allan Dwan avec H.B. Warner
Les loups de Montmartre ( the humming bird ) de Sidney Olcott avec Edmund Burns
CM Screen snapshots, series 3, No. 17 – de ? avec Milton Sills
    Seulement apparition
1924Scandale ( a society scandal ) de Allan Dwan avec Ricardo Cortez
Tricheuse ( manhandled ) de Allan Dwan avec Ian Keith
Les larmes de la reine ( her love story ) de Allan Dwan avec Ian Keith
Le légionnaire / Le prix de la vertu ( wages of virtue ) de Allan Dwan avec Ben Lyon
Madame Sans-Gène – de Léonce Perret avec Charles de Rochefort
1925Le prix d’une folie ( the coast of folly ) de Allan Dwan avec Anthony Jowitt
Vedette ( stage struck ) de Allan Dwan avec Lawrence Gray
L’indomptable ( the untamed lady ) de Frank Tuttle avec Lawrence Gray
1926Mondaine ( fine manners ) de Richard Rosson avec Eugene O’ Brien
1927Sunya ( the love of Sunya ) de Albert Parker avec John Boles
    + production
1928Faiblesse humaine ( Sadie Thompson ) de Raoul Walsh avec Raoul Walsh
    + production – Non crédité
La reine Kelly ( queen Kelly ) de Erich von Stroheim avec Walter Byron
    + production – Non crédité
1929L’intruse ( the trespasser ) de Edmund Goulding avec Pernell Pratt
1930Quelle veuve ! ( what a widow ! ) de Allan Dwan avec Owen Moore
    + production
1931Indiscret / L’imprudente ( indiscreet / indiscretion / obey that impilse ) de Leo McCarey avec Maude Eburne
Cette nuit où jamais ( tonight or never ) de Mervyn LeRoy avec Melvyn Douglas
1933Parfait accord ( perfect understanding ) de Cyril Gardner avec Laurence Olivier
    + production
CM Hollywood on parade No. B-5 – de Louis Lewyn avec Cecil B. DeMille
    Seulement apparition
1934Musique dans l’air ( music in the air ) de Joe May avec Douglass Montgomery
1936 CM Screen snapshots series 15, No. 8 – de Ralph Staub avec Robert Montgomery
    Seulement apparition
1941Papa se marie ( father takes a wife ) de Jack Hively avec Adolphe Menjou
1943 DO Happy times and jolly moments – de ? avec Louise Fazenda
    Seulement apparition
1950Boulevard du crépuscule ( Sunset Boulevard / Sunset Blvd. ) de Billy Wilder avec William Holden
    Golden Globe de la meilleure actrice de cinéma catégorie drame, USA

    Prix NBR de la meilleure actrice par la National Board of Review, USA

    Ruban d’Argent de la meilleure actrice étrangère par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

    Diplôme du Mérite de la meilleure actrice étrangère aux prix Jussi du cinéma finlandais, Finlande
1952Three for bedroom C. – de Milton H. Bern avec James Warren
    + costumes
1956Les week-ends de Néron / Les plaisirs de Néron ( mio figlio Nerone ) de Steno avec Vittorio De Sica
1972 DO Chaplinnesque, my life and hard times – de Harry Hurwitz
    Seulement narration
1974747 en péril ( airport 1975 ) de Jack Smight avec Charlton Heston
    + scénario – Non crédité
1975 DO The dream factory – de Michael Negrin avec Sean Connery
    Seulement apparition
1980 DO Hollywood – de Kevin Brownslow & David Gill avec King Vidor
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Prix Spécial par l’Académie des films d’horreur, fantastique & de science fiction, USA ( 1975 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par la National Board of Review, USA ( 1980 )
Fiche créée le 29 juin 2006 | Modifiée le 21 mai 2016 | Cette fiche a été vue 8258 fois
PREVIOUSMack Swain || Gloria Swanson || Patrick SwayzeNEXT