CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Judy Canova
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Grégoire Aslan



Date et Lieu de naissance : 28 mars 1908 (Constantinople, Empire Ottoman)
Date et Lieu de décès : 8 janvier 1982 (Breage, Royaume-Uni)
Nom Réel : Krikor Kaloust Arslanian

ACTEUR
Image
1946 En êtes-vous bien sûr? – de Jacques Houssin avec Robert Dhéry, Félicien Tramel & Martine Carol
Image
1956 Celui qui doit mourir – de Jules Dassin avec Jean Servais, Pierre Vaneck & Carl Möhner
Image
1960 Les voyages de Gulliver (the three worlds of Gulliver) de Jack Sher avec Kerwin Mathews & Jo Morrow
Image
1969 Les baroudeurs (you can’t win’em all) de Peter Collinson avec Tony Curtis, Charles Bronson & Michèle Mercier

Fils d’un homme d’affaire Arménien, Grégoire Aslan naît Krikor Kaloust Arslanian le 28 mars 1908, à Constantinople. Peu après sa naissance, la famille Arslanian fuit le génocide mené par les Turcs contres les Arméniens et vient s’installer en France. Tout en faisant ses études en Suisse, le jeune Krikor fait ses débuts sur scène dans un spectacle à la Scala de Milan. Au début des années trente, c’est auprès de Ray Ventura et de ses «Collégiens» que Coco, comme il se fait appeler au sein du groupe, va assouvir sa passion pour la musique et surtout développer un réel don pour le chant et la comédie.

Le succès est tel pour Ray Ventura et son orchestre, que la formation passe très vite professionnelle et décroche de nombreux contrats pour se produire partout en France. Coco Aslan, l’amuseur du groupe devient vite célèbre et décroche des petits rôles au cinéma, avec ou sans Ray et ses collégiens, dès la seconde moitié des années trente. Lorsque la Seconde Guerre Mondiale éclate, le groupe passe en zone libre puis part en tournée en Amérique du Sud. Grégoire Aslan y rencontre Louis Jouvet qui lui propose d’intégrer sa troupe. Cela ne se fait pas, mais Coco quitte l’orchestre et fonde sa propre compagnie «Le Boulevard». Jusqu’en 1945, il se produit à travers tout le continent Sud-américain dans des pièces de Henri Bernstein, Steve Passeur et Marcel Achard. De retour en Europe, il tourne en Belgique «En êtes-vous bien sûr» (1946) de Jacques Houssin avec Martine Carol débutante et se lance dans un tour de chant en France accompagné au piano par Darry Cowl.

Par la suite, Grégoire Aslan met sa carrière de chanteur et d’amuseur public entre parenthèses pour se consacrer essentiellement à la scène et au cinéma. Parfait polyglotte, il va être l’interprète de plus d’une centaine de rôles à l’écran, en Europe et en Amérique, aux côtés des plus grandes vedettes internationales. En 1948, il épouse la comédienne Denise Noël (ils divorceront en 1955) et, à la demande de François Villiers, il est l’Argentin dans «Hans le marin» auprès de Maria Montez et Jean-Pierre Aumont. Claude Autant-Lara le dirige dans «Occupe-toi d’Amélie» (1949), «L’auberge rouge» (1951), et «Le bon dieu sans confession» (1953). Il travaille avec des géants du Septième Art, parmi lesquels: Orson Welles «Monsieur Arkadin» (1955), Jules Dassin «Celui qui doit mourir» (1956), John Huston «Les racines du ciel» (1958), Carol Reed «Notre agent à la Havane» (1959), Nicholas Ray «Le roi des rois» (1961), Joseph L. Mankiewicz «Cléopâtre» (1963), Henri Verneuil «La vingt-cinquième heure» (1966) et Claude Berri « Mazel Tov ou le mariage» (1968) «Le cinéma de papa» (1970) et «Sex shop» (1972).

Au théâtre Grégoire Aslan est aussi a l’affiche de plusieurs grands succès, tels que «Caroline» (1971) de W. Somerset Maugham, «Le complexe de Philémon» (1973) de Jean Bernard-Luc et «L’homme au parapluie» (1981) de William Dinner, des pièces retransmise dans la célèbre émission de Pierre Sabbagh «Au théâtre ce soir». Dès le début des années cinquante, Grégoire Aslan renforce sa popularité en apparaissant dans bon nombre de productions télévisées des deux côtés de l’Atlantique. On le retrouve notamment dans les séries: «Foreign intrigue» (1954), «The Edgar Wallace mystery theatre» (1964), «Le Saint» (1968), «QB VII» (1974) et «Commissaire Moulin» (1981). En vacances en Cornouaille dans la petite ville de Breage, il est victime d’une crise cardiaque et décède peu après, le 8 janvier 1982.

© Pascal DONALD

copyright
1934Minuit place Pigalle – de Roger Richebé avec Ray Ventura
Le billet de mille – de Marc Didier avec Françoise Rosay
CM Etoile de music-hall – de ?
1936Aventure à Paris – de Marc Allégret avec Arletty
Tout va très bien, madame la marquise – de Henry Wulschleger avec Colette Darfeuil
1938Feux de joie – de Jacques Houssin avec René Lefèvre
DO La vie des artistes – de Bernard-Roland avec Henri Alibert
    Seulement apparition
1939Tourbillon de Paris – de Henri Diamant-Berger avec Ray Ventura
1940Les surprises de la radio – de Marcel Aboulker avec Armand Bernard
1945Le moulin des Andes / Le fruit mordu ( la fruta mordida ) de Jacques Rémy avec Nora Gregor
1946En êtes-vous bien sûr ? / Folies sans lendemain – de Jacques Houssin avec Martine Carol
1948De Paris à Trieste / Wagons-lits pour Trieste ( the sleeping car to Trieste ) de John Paddy Carstairs avec Jean Kent
Hans le marin ( Hans the sailor / wicked city ) de François Villiers avec Maria Montez
1949Un homme marche dans la ville – de Marcello Pagliero avec Ginette Leclerc
Occupe-toi d’Amélie – de Claude Autant-Lara avec Danielle Darrieux
1950Vacances sur ordonnance ( last holiday ) de Henry Cass avec Alec Guinness
La route du Caire ( Cairo road ) de David MacDonald avec Laurence Harvey
La cage d’or ( cage of gold ) de Basil Dearden avec Jean Simmons
Les joyeux pèlerins – de Fred Pasquali avec Aimé Barelli
1951L’auberge rouge – de Claude Autant-Lara avec Fernandel
The adventurers / Fortune in diamonds / The great adventure / South African story – de David MacDonald avec Jack Hawkins
Pas de vacances pour monsieur le Maire – de Maurice Labro avec Dario Moreno
1952Week-end à Paris ( innocents in Paris ) de Gordon Parry avec Claire Bloom
Une enfant dans la tourmente / L’enfant dans la tourmente – de Jean Gourguet avec Branchette Brunoy
Le secret d’une mère – de Jean Gourguet avec Jane Marken
CM Jouons le jeu : La jalousie – de André Gillois
1953Le bon dieu sans confession – de Claude Autant-Lara avec Henri Vilbert
Un acte d’amour / Quelque part dans le monde ( an act of love ) de Anatole Litvak avec Kirk Douglas
Cet homme est dangereux – de Jean Sacha avec Eddie Constantine
CM Confidences en zigzag sur l’amour – de André Gillois avec Simone Signoret
CM Chassez le naturel – de Philippe Ducrest
1954Le chevalier de la nuit – de Robert Darène avec Renée Saint-Cyr
La rafle est pour ce soir – de Maurice Dekobra avec Armand Mestral
1955Une fille épatante – de Raoul André avec Sophie Desmarets
Les indiscrètes – de Raoul André avec Dany Carrel
Monsieur Arkadin : Dossier secret / Dossier secret ( Mr. Arkadin / confidential report ) de Orson Welles avec Katina Paxinou
Mozart ( reich mir die hand, mein leben / the life and loves of Mozart / the life of Mozart ) de Karl Hatl avec Nadja Tiller
Joe Macbeth ( Joe MacBeth ) de Ken Hughes avec Ruth Roman
La soupe à la grimace – de Jean Sacha avec Georges Marchal
Oasis – de Yves Allégret avec Michèle Morgan
1956L’homme aux clés d’or – de Léo Joannon avec Pierre Fresnay
L’homme et l’enfant – de Raoul André avec Juliette Gréco
Celui qui doit mourir – de Jules Dassin avec Jean Servais
1957Les fanatiques – de Alex Joffé avec Françoise Fabian
Le triporteur – de Jacques Pinoteau avec Darry Cowl
Les suspects / Quand le soleil montera – de Jean Dréville avec Charles Vanel
Quelle sacrée soirée / Nuit blanche et rouge à lèvres – de Robert Vernay avec Mary Marquet
Casino de Paris – de André Hunebelle avec Vittorio De Sica
1958Requins de haute mer ( sea fury ) de Cy Enfield avec Victor McLaglen
Les racines du ciel ( roots of heaven ) de John Huston avec Errol Flynn
Alerte en Extrême Orient ( window’s way ) de Ronald Neame avec Peter Finch
Crime sans indices / L’homme au masque de verre ( the snorkel ) de Guy Green avec Peter van Eyck
1959Les tripes au soleil – de Claude Bernard-Aubert avec Roger Blin
Les aventuriers du Kilimanjaro ( killers of Kilimanjaro / Adamson of Africa ) de Richard Thorpe avec Robert Taylor
Notre agent à la Havane ( our man in Havana ) de Carol Reed avec Maureen O’Hara
1960Sous dix drapeaux ( sotto dieci bandiere ) de Duilio Coletti avec Charles Laughton
Les criminels ( the criminal / the concrete jungle ) de Joseph Losey avec Stanley Baker
Les voyages de Gulliver ( the three worlds of Gulliver / the worlds of Gulliver ) de Jack Sher avec Kerwin Mathews
L’ escapade héroïque ( invasion quartet ) de Jay Lewis avec Bill Travers
Il suffit d’aimer – de Robert Darène avec Madeleine Sologne
1961The rebel / Call me genius – de Robert Day avec George Sanders
Le diable à quatre heures ( devil at four o’clock ) de Mervyn LeRoy avec Spencer Tracy
Le roi des rois ( king of kings ) de Nicholas Ray avec Hurd Hatfield
Les joyeux voleurs ( the happy thieves ) de George Marshall avec Rita Hayworth
1962Filles à vendre ( village of daughters ) de George Pollock avec Yvonne Romain
1963Cléopâtre ( Cleopatra ) de Joseph L. Mankiewicz avec Elizabeth Taylor
Paris qui pétille / Deux têtes folles ( Paris – When it sizzles ) de Richard Quine avec Marlene Dietrich
Amori pericolosi – de Alfredo Giannetti, Carlo Lizzani & Giulio Questi avec Sandra Milo
    Segment « Il generale » de Alfredo Giannetti
1964Une ravissante idiote – de Edouard Molinaro avec Anthony Perkins
The main chance / Edgar Wallace mysteries : The main chance – de John Knight avec Tracy Reed
Les gorilles – de Jean Girault avec Maria Pacôme
Crooks in cloisters – de Jeremy Summers avec Ronald Fraser
Aimez-vous les femmes ? – de Jean Léon avec Edwige Feuillère
La fabuleuse aventure de Marco Polo ( Marco the magnificent / le meravigliose avventure di Marco Polo / Marko Polo ) de Noel Coward & Denys de La Patellière avec Anthony Quinn
La Rolls-Royce jaune ( the yellow Rolls-Royce ) de Anthony Asquith avec Ingrid Bergman
1965Dernière mission à Nicosie ( the high bright sun / McGuire, go home ! / a date with death ) de Ralph Thomas avec Susan Strasberg
Choc ( moment to moment ) de Mervyn LeRoy avec Jean Seberg
D pour danger ( a man could get killed / welcome, Mr. Beddoes ) de Ronald Neame & Cliff Owen avec Melina Mercouri
Les centurions ( lost command ) de Mark Robson avec Alain Delon
1966Opération Marrakech ( bang ! bang ! you’re dead ! / our man in Marrakesh / bang, bang ! / bang, bang, bang ! Marrakesh / I spy, you spy ) de Don Sharp avec Senta Berger
La vingt-cinquième heure ( the twenty-fifth hour ) de Henri Verneuil avec Virna Lisi
1967Coup de force à Berlin ( Tiffany memorendum / il misterio dell’ombra ) de Sergio Grieco avec Ken Clark
1968La puce à l’oreille ( a flea in her ear ) de Jacques Charon avec Rex Harrison
Mazel Tov ou le mariage – de Claude Berri avec Régine
1969Les baroudeurs ( you can’t win’em all / the dubious patriots / soldiers of fortune ) de Peter Collinson avec Tony Curtis
1970Le cinéma de papa – de Claude Berri avec Gérard Barray
12 + 1 ( una su 13 / the 12 chairs / una su 13 ) de Nicolas Gessner & Luciano Lucignani avec Sharon Tate
1971Les galets d’Etretat – de Sergio Gobbi avec Maurice Ronet
1972Sex-shop – de Claude Berri avec Juliet Berto
1973Une chinoise aux nerfs d’acier / La demoiselle de Hong-Kong ( das mädchen von Hong Kong ) de Jürgen Roland avec Véronique Vendell
Le voyage fantastique de Sinbad ( the golden voyage of Sinbad ) de Gordon Hessler avec Caroline Munroe
1974La fille de la rue Petrovska ( the girl from Petrovska ) de Robert Ellis Miller avec Anthony Hopkins
1975Bons baisers de Hong Kong – de Yvan Chiffre avec Gérard Rinaldi
Le retour de la panthère rose ( the return of the pink panther ) de Blake Edwards avec Christopher Plummer
1976Gloria – de Claude Autant-Lara avec Nicole Maurey
Rencontre avec des hommes remarquables ( meetings with remarkable men ) de Peter Brook avec Terence Stamp
1977Mort au sang d’honneur ( bloedverwanten / blood relations ) de Wim Lindner avec Sophie Deschamps
Fiche créée le 22 mars 2009 | Modifiée le 9 juin 2016 | Cette fiche a été vue 5024 fois
PREVIOUSLeon Askin || Grégoire Aslan || María AsquerinoNEXT