CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de André Chaumeau
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Guy Grosso



Date et Lieu de naissance : 19 août 1933 (Beauvais, France)
Date et Lieu de décès : 14 février 2001 (Saint-Germain-en-Laye, France)
Nom Réel : Guy Marcel Sarrazin

ACTEUR

Né le 19 août 1933 à Beauvais, Guy Grosso de son vrai nom Guy Sarrazin s’inscrit au Cours de René Simon et rencontre Michel Modo, pseudonyme de Michel Joi. Les deux compères s’associent et forment dès lors un fabuleux tandem «Grosso et Modo» qui fait les beaux soirs des cabarets au milieu des années cinquante. Ils rejoignent la troupe des Branquignols de Robert Dhéry pour deux pièces: «Pommes à l’anglaise» au Théâtre de Paris en 1958 et «La grosse valse» au Théâtre des Variétés en 1962. Entre-temps, Guy Grosso effectue son service militaire en Algérie.

Pendant une bonne vingtaine d’années, Grosso et Modo forment un «vieux couple» au music-hall ou au théâtre (ABC et Olympia), à la télévision (dans les émissions de Jean-Christophe Averty comme «Les raisins verts» en 1963) enregistrant même un tango franchouillard intitulé «Passe-moi le beurre» (45 tours sorti en 1973). Leur pièce de théâtre la plus connue fut le vaudeville «Les coucous» créée en 1978 au Théâtre Daunou à Paris enregistrée et diffusée pour l’émission «Au théâtre ce soir» le 21 octobre 1978.

Du film «La belle américaine» (1961) de Robert Dhéry au téléfilm «Taxi-girl» (1991) de Jean-Dominique de la Rochefoucauld avec Louis Velle, Guy Grosso et Michel Modo seront réunis au générique d’une trentaine de productions. En 1963, premier rôle prémonitoire de gendarmes, dans «Bébert et l’omnibus» (1962) de Yves Robert avec Petit Gibus et Blanchette Brunoy. Au cinéma, ils deviennent les «faire-valoir» de Louis de Funès rencontré en jouant dans la pièce «La grosse valse» de Robert Dhéry et apparaîtront ainsi dans une quinzaine de films auprès du grand comique, parmi lesquels: «Le corniaud» (1964) et «La grande vadrouille» (1966) de Gérard Oury ou «Le grand restaurant» (1967) de Jacques Besnard. Mais Grosso et Modo resteront marqués par les personnages de Tricard et Berlicot dans la série des «Gendarmes» de 1964 à 1982. Toujours fidèle à de Louis de Funès, il interprète Brindavoine dans l’adaptation de «L’avare» (1979) réalisé par de Funès et Jean Girault. Guy Grosso signe les scénarii ou les dialogues de différents films ou téléfilms comme «Trop jolies pour être honnêtes» (1972) de Richard Balducci ou «La grande nouba» ( 1983) de Christian Caza. Néanmoins, les deux comparses n’ont jamais abandonné leurs carrières personnelles: on retrouve Guy Grosso au casting de la deuxième saison de la série des «Brigades du Tigre» dans le rôle de Bertouin pour trois épisodes en 1974.

À partir des années quatre-vingts, Guy Grosso comme Michel Modo se consacre essentiellement au théâtre et à la télévision. Son dernier film pour le cinéma reste peu mémorable, un nanar intitulé «Y-a-t-il un pirate sur l’antenne?» (1983) de Jean-Claude Roy avec Paul Préboist. Au théâtre, il joue des pièces de Jean Anouilh comme «Le nombril» avec Bernard Blier au Théâtre de l’Atelier en 1981 ou «L’hurluberlu» avec Michel Galabru au Théâtre du Palais Royal en 1987, des pièces de boulevard comme «Une clé pour deux» de John Chapman avec Micheline Dax au Théâtre de la Renaissance en 1984 ou des pièces de Molière comme «L’avare» avec Jacques Sereys au Théâtre National de Chaillot en 1999. Pour la télévision, on le retrouve au générique d’autres épisodes des «Brigades du Tigre» en 1981 ou dans «Madame la Proviseur» avec Charlotte de Turckheim en 1999. Guy Grosso décède le 14 février 2001 à Saint-Germain-en-Laye, sept ans avant son complice Michel Modo (1937-2008).

© Olivier SINQSOUS

copyright
1958Le petit prof – de Carlo Rim avec Darry Cowl
1961La belle américaine – de Robert Dhéry avec Jacques Charrier
1962Le procès ( the trial ) de Orson Welles avec Romy Schneider
Des pissenlits par la racine – de Georges Lautner avec Michel Serrault
1963Bébert et l’omnibus – de Yves Robert avec Blanchette Brunoy
Faites sauter la banque ! – de Jean Girault avec Georges Wilson
Cherchez l’idole – de Michel Boisrond avec Johnny Hallyday
Une ravissante idiote – de Edouard Molinaro avec Brigitte Bardot
Le magot de Josefa – de Claude Autant-Lara avec Anna Magnani
La foire aux cancres – de Louis Daquin avec Sophie Desmarets
1964Le gendarme de Saint-Tropez – de Jean Girault avec Louis de Funès
Moi et les hommes de quarante ans – de Jacques Pinoteau avec Dany Saval
Les gorilles – de Jean Girault avec Maria Pacôme
Le corniaud – de Gérard Oury avec Bourvil
Pleins feux sur Stanislas – de Jean-Charles Dudrumet avec Jean Marais
CM Et si c’était une sirène – de Jean Schmidt avec Michel Modo
1965Le gendarme à New York – de Jean Girault avec Michel Galabru
Les bons vivants / Un grand seigneur – de Gilles Grangier & Georges Lautner avec Louis de Funès
1966Le grand restaurant – de Jacques Besnard avec Bernard Blier
La grande vadrouille – de Gérard Oury avec Terry-Thomas
1967Les grandes vacances – de Jean Girault avec Claude Gensac
1968Le gendarme se marie – de Jean Girault avec Geneviève Grad
1969La honte de la famille – de Richard Balducci avec Noël Roquevert
Le champignon / L’assassin frappe à l’aube – de Marc Simenon avec Mylène Demongeot
1970Le gendarme en balade – de Jean Girault avec Louis de Funès
1972Trop jolies pour être honnêtes / Quatre souris pour un hold-up – de Richard Balducci avec Daniel Ceccaldi
    Seulement adaptation, dialogues & scénario
1973Colinot / L’histoire très bonne et très joyeuse de Colinot Trousse-Chemise – de Nina Companeez avec Brigitte Bardot
La grande nouba – de Christian Caza avec Rosy Varte
    Seulement scénario
1975Opération Lady Marlène – de Robert Lamoureux avec Michel Serrault
Chobizenesse – de Jean Yanne avec Ginette Leclerc
1976Deux cloches dans la neige – de Jean-Louis Guillermou avec Christian Marin
1977Ne me touchez pas / Arrête ton cinéma / Monsieur Marcel Marius – de Richard Guillon avec Daniel Prevost
Le mille-pattes fait des claquettes – de Jean Girault avec Francis Perrin
1978Le gendarme et les extra-terrestres – de Jean Girault avec Michel Galabru
1979Charles et Lucie – de Nelly Kaplan avec Ginette Garcin
L’avare – de Jean Girault & Louis de Funès avec Bernard Menez
Les phallocrates / Planque ton fric, j’me pointe ! – de Claude Pierson avec Marco Perrin
1981Salut, j’arrive ! – de Gérard Poteau avec Pierre Jolivet
1982Le gendarme et les gendarmettes – de Jean Girault & Tony Aboyantz avec Louis de Funès
1983Y a-t-il un pirate sur l’antenne ? / Superflic se déchaîne – de Jean-Claude Roy avec Paul Préboist
1990 DA Robinson et compagnie – de Jacques Colombat
    Seulement voix
Fiche créée le 27 septembre 2009 | Modifiée le 3 janvier 2015 | Cette fiche a été vue 9286 fois
PREVIOUSBarthélemy Grossmann || Guy Grosso || Jean GruaultNEXT