CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jeff Musso
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Haing S. Ngor



Date et Lieu de naissance : 22 mars 1940 (Samrong Yong, Cambodge)
Date et Lieu de décès : 25 février 1996 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Haing Somnang Ngor

ACTEUR
Image
1984 La déchirure (the killing fields) de Roland Joffé avec Sam Waterston, John Malkovich & Julian Sands
Image
1988 Le triangle de fer (the iron triangle) de Eric Weston avec Johnny Hallyday, Beau Bridges & Liem Whatley
Image
1989 Poudre jaune (Vietnam, Texas) de Robert Ginty avec Robert Ginty, Kieu Chinh & Tamlyn Tomita
Image
1993 Entre ciel et terre (heaven and earth) de Oliver Stone avec Tommy Lee Jones, Joan Chen & Debbie Reynolds

D’origines Khmers par son père et chinoises par sa mère, Haing S. Ngor est né le 22 mars 1940 dans un petit village rural du Cambodge. Après des études de médecine et de chirurgie, il se spécialise en gynécologie et exerce à Phnom Penh. En 1975, après la prise du pouvoir par Pol Pot à la tête des Khmers rouges et la proclamation de l’Etat du Kampuchéa Démocratique, Haing S. Ngor est obligé de cacher sa profession afin d’éviter les intenses répressions du nouveau régime à l’égard des intellectuels. À la suite des nouvelles mesures de purification du pays de la civilisation urbaine et bourgeoise, Haing et plus de deux millions d’habitants de la capitale cambodgienne sont expulsés vers les campagnes pour le travail forcé. Il est emprisonné dans un camp de concentration avec sa femme, Mon-Houy, qui par la suite décédera en donnant naissance à leur enfant. Pendant sa captivité, il est victime de torture, du manque de nourriture et voit disparaître dans d’atroces conditions une grande partie de sa famille. Après la chute des Khmers rouges en 1979, Haing S. Ngor est libéré par les forces nord-vietnamiennes puis travaille comme médecin dans un camp de réfugiés en Thaïlande. Le 30 août 1980, il s’exile aux Etats-Unis avec sa nièce.

Comme beaucoup de réfugiés politiques, Haing S. Ngor se retrouve dans une situation précaire car il ne peut utiliser ses qualifications professionnelles qui ne sont pas reconnues par les autorités médicales américaines. Cependant, il est approché par le cinéaste Roland Joffé pour interpréter le rôle de Dith Pran dans une adaptation cinématographique du livre de Sydney Shanberg, «La mort et la vie de Dith Pran». Le film est réalisé en 1984 et rebaptisé «The killing fields» ou «La déchirure» en français. Haing y a pour partenaires Sam Waterston et John Malkovich. Cette production remporte un franc succès à travers le monde et fait découvrir le calvaire que vécurent des millions de cambodgiens au cours de la dictature des Khmers rouges. L’interprétation de Haing S. Ngor est couronnée par l’Oscar du meilleur second rôle en 1985 et de nombreux prix à travers le monde.

En 1988, Haing S. Ngor écrit «Une odyssée au Cambodge», un récit autobiographique sur ses années de souffrance dans son pays sous la domination Khmers. Mais «La déchirure» lui a ouvert les portes du cinéma. Il tourne une dizaine de films entre Hong Kong et Hollywood. On le voit entre autres partenaire de Johnny Hallyday dans «Le triangle de fer» (1988) et de Nicole Kidman dans «My life» (1993). En 1993, Oliver Stone lui offre encore un beau personnage dans «Entre ciel et terre», l’épopée d’une famille vietnamienne pendant la guerre.

En 1991, il fonde la «Dr. Haing S. Ngor Fondation» afin d’amasser des fonds pour l’aide humanitaire au Cambodge. Des écoles et des petites entreprises sont construites pour donner une éducation et du travail à des familles pauvres. Le 25 février 1996, Haing S. Ngor est abattu sur le trottoir devant son domicile du quartier chinois de Los Angeles. Deux jours plus tard, trois membres d’un gang local sont arrêtés et accusés de meurtre. Ce qui était apparemment un simple vol a tourné en tragédie. Haing S. Ngor est mort simplement pour avoir refusé de remettre un médaillon qui contenait une photo de sa défunte épouse. Sa nièce, Sophie Ngor Demetri, qui a témoigné au procès de son assassinat et avec qui il était arrivé aux USA, devient présidente de la Fondation en 1997.

© Pascal DONALD

copyright
1984La déchirure ( the killing fields ) de Roland Joffé avec John Malkovich
    Oscar du meilleur second rôle masculin, USA

    Golden Globe du meilleur second rôle masculin de cinéma, USA

    BAFTA du meilleur acteur aux British Academy Awards Grande-Bretagne

    BAFTA du meilleur espoir aux British Academy Awards Grande-Bretagne

    Prix BSFC du meilleur acteur par la société des critiques de cinéma de Boston, USA
1985Ba er san pao zhan / 823 cannon war / The kinmen bombs – de Shan-hsi Ting avec Chun Hsiung Ko
1986Condors commando ( dung fong tuk ying / eastern condors / dong fang tu ying / eastern bald eagles / 東方禿鷹 ) de Sammo Hung Kam-Bo avec Lung Chan
1988Vietnam story ( Vietnam war story : The las days ) de David Burton Morris, Sandy Smolan & Luis Soto avec Steve Antin
    Segment « The last soldier » de Sandy Smolan
Le triangle de fer ( the iron triangle ) de Eric Weston avec Johnny Hallyday
1989Poudre jaune ( Vietnam, Texas ) de Robert Ginty avec Tamlyn Tomita
1990L’ambitieux ( ambition ) de Scott D. Goldstein avec Lou Diamond Phillips
1992 DO Earth and the american dream – de Bill Couturié
    Seulement voix
1993My life – de Bruce Joel Rubin avec Nicole Kidman
Entre ciel et terre ( heaven and earth ) de Oliver Stone avec Joan Chen
Fortunes of war – de Thierry Notz avec Martin Sheen
1994The dragon gate – de Mike Marvin avec Geoffrey Lewis
1995Hit me – de Steven Shainberg avec Elias Koteas
Fiche créée le 27 septembre 2011 | Modifiée le 22 octobre 2011 | Cette fiche a été vue 3606 fois
PREVIOUSRobert Newton || Haing S. Ngor || Adama NianeNEXT