CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Ben Turpin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Hans Brausewetter



Date et Lieu de naissance : 27 mai 1899 (Malaga, Espagne)
Date et Lieu de décès : 29 avril 1945 (Berlin, Allemagne)
Nom Réel : Hans Brausewetter

ACTEUR
Image
1925 Der krasse fuchs / Studentenliebchen – de Conrad Wiene avec Hanni Reinwald & Clementine Plessner
Image
1928 Les fugitifs (die durchgängerin) de Hanns Schwarz avec Käthe von Nagy, Vivian Gibson & Jean Dax
Image
1933 Le coureur de Marathon (der läufer von Marathon) de Ewald André Dupont avec Brigitte Helm
Image
1933 Abel et son harmonica (Abel mit der mundharmonika) de Erich Waschneck avec Karin Hardt & Paul Heidemann

Hans Brausewetter, fils de négociants allemands, voit le jour le 27 mai 1899, dans le port de Malaga en Espagne. Après des études de commerce à Berlin, le jeune homme suit les cours de comédie de Hubert Heinrich et Theodor Loos. Parallèlement, il exerce plusieurs autres petits boulots. Il fait aussi de la figuration au théâtre, en Autriche et en Allemagne, dès le début des années vingt.

Naturellement beau et élégant, Hans Brausewetter devient le jeune premier très en vogue de la période du cinéma muet. Il décroche son premier rôle important en 1921, celui de l’Adjudant John William Masham, dans «Le verre d’eau» de Ludwig Berger. Au cours des années vingt, parallèlement à ses prestations théâtrales, il incarne des personnages sympathiques dans une cinquantaine de productions, parmi lesquelles: «Le trésor» (1923) de Georg Wilhelm Pabst, «La tragédie des Habsbourg» (1924) de Alexander Korda, «Faust» (1926) de Friedrich Wilhelm Murnau, «Svengali» (1927) de Gennaro Righelli et «Die rothausgasse» (1929) de Richard Oswald.

La transition avec le cinéma parlant s’effectue sans heurt. La voix bien posée et son look d’éternel jeune homme lui permettent d’obtenir les rôles principaux dans plusieurs films romantiques, très appréciés par la jeunesse allemande. Hans Brausewetter serre dans ses bras les plus grandes stars féminines germaniques des années trente, parmi lesquelles: Camilla Horn dans «L’inconstante» (1930), Charlotte Ander dans «Autour d’une enquête» (1931), Lil Dagover dans «Barberina» (1932) et Olga Tschechowa dans «Künstlerliebe» (1935). En 1939, Hans est l’un des acteurs les plus populaires de l’écran germanique et il connaît une grande notoriété avec «Le paradis des célibataires» auprès d’Heinz Rühmann. Dans cette production, il chante la célèbre chanson «Das kann doch einen seemann nicht erschüttern », un des plus grands succès d’avant guerre. Il est alors au zénith de sa carrière.

La montée du nazisme et la dictature d’Adolf Hitler inquiètent le sympathique acteur qui ne manque aucune occasion de faire savoir sa désapprobation. Toujours très populaire, il tourne malgré tout dans plusieurs productions pendant la guerre. Nous pouvons citer: «Le démon de la danse» (1942) avec Marika Rökk, «Le foyer perdu» (1942) avec Zarah Leander, «Ein mann für meine frau» (1943) avec Magda Schneider. En 1942, Hans Brausewetter incarne Freiherr von Hartenfeld dans la superproduction de Joseph von Báky: «Les aventures fantastiques du Baron Münchhausen», avec Hans Albers dans le rôle titre. Deux ans plus tard, il interprète le chanteur Alfred Melzer dans «La chauve-souris», opérette filmée par Géza von Bolváry, adaptée de l’œuvre célèbre de Richard Genée & Carl Haffner.

En 1944, suite à un désaccord avec les autorités nazies, Hans est transféré dans un camp de concentration. La comédienne Käthe Haack plaide en sa faveur auprès du Dr. Goebbels et réussit à le faire libérer. Il retrouve le chemin des studios et tourne son dernier film en 1945 : «Die tolle Susanne», une nouvelle fois sous la direction de Géza von Bolváry. Au cours des derniers jours de la seconde guerre mondiale, Hans Brausewetter est blessé mortellement le 29 avril 1945, dans le jardin de sa maison, lors d’un bombardement sur le quartier de Charlottenburg, à Berlin.

© Philippe PELLETIER

copyright
1921Der marquis von Bolibar – de Willy Winterstein avec Hans Schindler
1922Das spiel mit dem weibe – de Adolf Edgar Licho avec Hanni Weisse
Le verre d’eau ( ein glas wasser ) de Ludwig Berger avec Mady Christians
Der böse geist / Lumpacivagabundus – de Carl Wilhelm avec Josefine Dora
Die schuhe einer schönen frau – de Emmerich Hanus avec Käthe Haack
1923Der wetterwart – de Carl Froelich avec Mady Christians
Le trésor ( der schatz ) de Georg Wilhelm Pabst avec Werner Krauss
Le marin Perugino ( der matrose Perugino ) de Frederic Zelnik avec Ruth Weyher
Le saut dans la vie ( der sprung ins leben / der roman eines zirkuskindes ) de Johannes Guter avec Marlene Dietrich
Le marchand de Venise ( der kaufmann von Venedig ) de Peter Paul Felner avec Harry Liedtke
1924La tragédie des Habsbourg ( tragödie im hause Habsburg / das drama von Mayerling / der prinz der legende ) de Alexander Korda avec María Corda
La blonde Hannele ( das blonde Hannele ) de Franz Seitz avec Carl de Vogt
Devoir et avoir ( soll und haben ) de Carl Wilhelm avec Mady Christians
La bataille des papillons ( die schmetterlingsschlacht ) de Franz Eckstein avec Asta Nielsen
La voix du cœur ( die stimme des herzens ) de Hanns Schwarz avec Fritz Kampers
Die kleine vom bummel – de Richard Eichberg avec Dina Gralla
Le vol autour du globe, 1ère partie ( der flug um den erdball. 1. Von Paris bis Ceylon ) de Willi Wolff avec Ellen Richter
Le vol autour du globe, 2ème partie ( der flug um den erdball. 2. Indien, Europa ) de Willi Wolff avec Claire Lotto
1925L’as des coiffeurs ( sündenbabel / eine komödie der versuchungen ) de Constantin J. David avec Renate Brausewetter
La vie est un jeu de dès ( des lebens würfelspiel ) de Heinz Paul avec Paul Hartmann
Götz von Berlichingen dit la main de fer ( Götz von Berlichingen zubenannt mit der eisernen hand ) de Hubert Moetz avec Lucie Höflich
Elégante racaille ( elegantes pack ) de Jaap Speyer avec Lissy Arna
Rêve de valse ( ein walzertraum ) de Ludwig Berger avec Willy Fritsch
Der krasse fuchs / Studentenliebchen – de Conrad Wiene avec Hanni Reinwald
L’aventurier ( der abenteurer ) de Rudolf Dworsky & Rudolf Walther-Fein avec Harry Liedtke
1926Die wiskottens – de Arthur Bergen avec Maria Forescu
Les aventures d’un billet de dix marks ( die abenteuer eines zehnmarkscheines / K.13513 ) de Berthold Viertel avec Oskar Homolka
Nous sommes du régiment d’infanterie impérial et royal ( wir sind von K. u. K. infanterie- regiment ) de Richard Oswald avec Camilla Spira
Vienne qui pleure comme elle rit ( Wien, wie es weint und lacht ) de Rudolf Walther-Fein avec Mady Christians
Les trois mannequins ( die drei mannequins / die drei probiermamsells ) de Jaap Speyer avec Helga Molander
Le roi commande ( des königs befehl ) de Curt Blachnitzky avec Leopold von Ledebur
Die kleine und ihr kavalier – de Richard Löwenbein avec Karl Harbacher
Faust ( Faust, eine deutsche volkssage ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Emil Jannings
Überflüssige menschen – de Aleksandr Razumnyj avec Hedwig Wengel
Commerce d’amour / Agence à l’étranger ( liebeshandel / agentur übersee ) de Jaap Speyer avec Albert Steinrück
Durchlaucht radieschen – de Richard Eichberg avec Xenia Desni
Le roman d’un jeune homme pauvre ( mitgiftjäger ) de Gaston Ravel avec Albert Steinrück
La vie de Beethoven ( das leben des Beethoven / Beethoven ) de Hans Otto avec Lilian Gray
1927Der sieg der jugend – de Fred Sauer avec Maria Forescu
Svengali – de Gennaro Righelli avec Anita Dorris
Ein rheinisches mädchen beim rheinischen wein – de Johannes Guter avec Ralph Arthur Roberts
Trois âmes et une pensée ( es zogen drei burschen / drei seelen, ein gedanke / ein verliebte garnison ) de Carl Wilhem avec Ossi Oswalda
Aveugle ( die heilige lüge ) de Holger-Madsen avec Otto Gebühr
Une fille du peuple ( ein mädel aus dem volke / kaiser Josef und die schusterstochter ) de Luise Fleck & Jakob Fleck avec Xenia Desni
Der fidele bauer – de Franz Seitz avec Carmen Boni
Höhere töchter – de Richard Löwenbein avec Grete Moscheim
Die sandgräfin – de Hans Steinhoff avec Hermann Picha
1928Les fugitifs ( die durchgängerin ) de Hanns Schwarz avec Käthe von Nagy
Polnische wirtschaft – de E.W. Emo avec Iwa Wanja
Der hafenbaron – de Ernst Winar avec Jack Mylong-Münz
La lanterne rouge ( die rothausgasse / im haus zur roten laterne ) de Richard Oswald avec Gustav Fröhlich
Les amours de Frida ( heut war ich bei der Frida ) de Siegfried Philippi avec Hans Albers
Die juwelenmarder – de Garai-Arvai avec Maria Minzeti
La maison sans homme ( das haus ohne männer ) de Rolf Randolf avec Ossi Oswalda
Le monsieur du fisc ( der herr vom finanzamt ) de Siegfried Philippi avec Julius Falkenstein
1929Verdun, visions d’histoire – de Léon Poirier avec Albert Préjean
Drei machen ihr Glück / Teure heimat – de Carl Wilhelm avec Else Reval
1930Echec et mat ( schachmatt ) de George Asagaroff avec Fita Benkhoff
Le concert de flûte de Sans-Souci ( das flötenkonzert von Sans-Souci ) de Gustav Ucicky avec Walter Janssen
Ein burschenlied aus Heidelberg – de Karl Hartl avec Betty Bird
L’inconstante ( ich geh’ aus und du bleibst da ) de Hans Behrendt avec Camilla Horn
L’invité inconnu ( der unbekannte gast ) de E.W. Emo avec Hilde Hildebrand
Le petit écart ( der kleine seitensprung ) de Reinhold Schünzel avec Renate Müller
1931Autour d’une enquête ( voruntersuchung ) de Robert Siodmak avec Charlotte Ander
Hilfe ! Überfall – de Johannes Meyer avec Gerda Maurus
La grande attraction ( die große attraktion ) de Max Reichmann avec Ivan Koval-Samborsky
Yorck – de Gustav Ucicky avec Veit Harlan
Madame est sortie / L’aventure amoureuse ( madame hat ausgang ) de Wilhelm Thiele avec Liane Haid
La mouche espagnole ( die spanische fliege ) de Georg Jacoby avec Ralph Arthur Roberts
Le vainqueur ( der sieger ) de Hans Hinrich & Paul Martin avec Hans Albers
1932Service secret ( unter falscher flagge ) de Johannes Meyer avec Charlotte Susa
Hasenklein kann nichts dafür / Exzellenz nimmt Mass / Drunter und drüber – de Max Neufeld avec Lien Deyers
Un homme sans nom ( mensch ohne namen ) de Gustav Ucicky avec Eduard von Winterstein
La danseuse de Sans-Souci ( die tänzerin von Sans Souci / Barberina ) de Frederic Zelnik avec Lil Dagover
Les onze officiers de Schill ( die elf schill’schen offiziere / ich hatt’ einen kameraden ) de Rudolf Meinert avec Elsa Wagner
Mariés en cinq sec / Sa plus belle mélodie ( moderne mitgift ) de E.W. Emo avec Martha Eggerth
Tsigane de la nuit ( zigeuner der nacht ) de Hanns Schwarz avec Jenny Jugo
Was wissen denn die männer – de Gerhard Lamprecht avec Julia Serda
1933Le coureur de Marathon ( der läufer von Marathon ) de Ewald André Dupont avec Brigitte Helm
Les mains qui guérissent / Des mains dans l’ombre ( hände aus dem dunkel ) de Erich Waschneck avec Walter Rilla
Die verlorene melodie – de Walter Brugmann avec Hans Junkermann
Alles für Anita – de Hasso Preiss avec Gisela Becker
Abel et son harmonica ( Abel mit der mundharmonika / eine frau fällt vom himmel ) de Erich Waschneck avec Karin Hardt
Lucie gagne le gros lot / Les cinq millions de la lotterie ( Gretel zieht das große los / das große los ) de Carl Boese avec Grethe Weiser
Herthas erwachen – de Gerhard Lamprecht avec Ruth Hellberg
Lisette / Le diamant de Lisa ( das blumenmädchen vom Grand-Hotel ) de Carl Boese avec Elsa Merlini
La petite amie du grand homme ( die freundin eines großen mannes / ihre große szene ) de Paul Wegener avec Käthe von Nagy
1934Les quatre mousquetaires ( die vier musketiere ) de Heinz Paul avec Käthe Haack
Der fall brenken / Überfall im hotel – de Carl Lamac avec Adele Sandrock
Une jeune fille de bonne famille ( ein mädel aus guter familie ) de Karl Mueller-Hagens & Charles Willy Kaiser avec Hubert von Meyerinck
1935Jonny haute couture ( frischer wind aus Kanada / Jonny räumt auf ) de Erich Holder & Heinz Kenter avec Leopoldine Konstantin
Les vaincus ( Traumulus ) de Carl Froelich avec Hilde Weissner
Der interessante fall – de Fritz Genschow avec Else Bötticher
Künstlerliebe – de Fritz Wendhausen avec Olga Tschechowa
L’enlèvement des Sabines ( der raub der sabinerinnen ) de Robert A. Stemmle avec Ilse Petri
1936Wenn der hahn kräht – de Carl Froelich avec Heinrich George
Die hochzeitsreise – de Karl Ritter avec Paul Dahlke
Oncle Bräsig ( onkel Bräsig ) de Erich Waschneck avec Kristina Söderbaum
Fahrerflucht – de Jurgen von Alten
Susanne im bade – de Jürgen von Alten avec Manja Behrens
Eine nacht mit hindernissen / Der klapperstorchverband – de Carl Boese avec Georg Alexander
1937Fiston / Mon fils Monsieur le Ministre ( mein sohn, der herr minister ) de Veit Harlan avec Françoise Rosay
Trafic de diamants ( brillanten ) de Eduard von Borsody avec Viktor Staal
Kriminalfall Erich Lemke – de Max Obal avec Ewald Wenck
Die wirkliche liebe – de ? avec Karl Platen
Entre les parents ( zwischen den eltern ) de Hans Hinrich avec Willy Fritch
CM Kristall oder porzellan – de Alfred Stöger avec Charlott Daudert
1938La voix du cœur ( verklungene melodie ) de Victor Tourjansky avec Brigitte Horney
Wochenendfrieden – de Kurt Hoffmann avec Albert Florath
Kleiner mann – Ganz groß – de Robert A. Stemmle avec Gusti Huber
Steputat et Cie ( Steputat & Co. / das glück auf dem lande ) de Carl Boese avec Hildegard Barko
CM Hochzeitsnacht – de Alfred Stöger avec Walter Steinbeck
1939Je refuse son témoignage ( ich verweigere die Aussage ) de Otto Linnekogel avec Albrecht Schoenhals
Le paradis des célibataires ( paradies der junggesellen ) de Kurt Hoffmann avec Heinz Rühmann
Rue du Parc N° 13 ( Parkstrasse 13 / verhör um mitternacht ) de Jürgen von Alten avec Rudolf Klein-Rogge
Unwege zum glück – de Fritz Peter Buch avec Lil Dagover
Der vorhang fällt – de Georg Jacoby avec Anneliese Uhlig
Quatuor / Renate et le quatuor ( Renate im Quartett ) de Paul Verhoeven avec Attila Hörbiger
Une femme comme toi ( eine frau wie du ) de Victor Tourjansky avec Kurt Meisel
Les feux de la Saint-Jean ( Johannisfeuer ) de Arthur Maria Rabenalt avec Charlott Daudert
L’école des amoureux / L’école de l’amour ( liebesschule ) de Karl Georg Külb avec Luise Ullrich
1940Seitensprünge – de Alfred Stöger avec Erwin Biegel
Alles schwindel – de Bernd Hofmann avec Roma Bahn
L’épreuve du temps ( wunschkonzert ) de Eduard von Borsody avec Hedwig Bleibtreu
    Seulement apparition
Le poète du village ( der kleinstadtpoet ) de Josef von Báky avec Hilde Schneider
1941Venus vor gericht – de Hans H. Zerlett avec Elise Aulinger
Kleine mädchen : Große sorgen – de Boleslaw Barlog avec Ursula Wiegner
Qu’est-il arrivé cette nuit ? ( was geschah in dieser nacht ) de Theo Lingen avec Irene von Meyendorff
1942Démon de la danse ( hab mich liebe ) de Harald Braun avec Marika Rökk
Les aventures fantastiques du Baron Munchhausen / Le Baron de Muenchhausen / Les aventures du Baron de Muenchhausen ( Münchhausen / Baron Münchhausen ) de Joseph von Báky avec Hans Albers
Mon dieu, nous héritons d’un château ( himmel, wir erben ein schloß ) de Peter Paul Brauer avec Anny Ondra
Le foyer perdu ( damals ) de Rolf Hansen avec Zarah Leander
1943Die jungfern vom Bischofsberg – de Peter Paul Brauer avec Sonja Ziemann
L’épouse / La femme ( die gattin ) de Georg Jacoby avec Willy Fritsch
Lettres d’amour ( liebesbriefe ) de Hans H. Zerlett avec Käthe Haack
Ein mann für meine frau – de Hubert Marischka avec Magda Schneider
1944Der grüne salon – de Boleslaw Barlog avec Jutta von Alpen
Der verzauberte tag – de Peter Pewas avec Winnie Markus
La chauve-souris ( die fledermaus ) de Géza von Bolváry avec Johannes Heesters
Tierarzt Dr. Vlimmen – de Boleslaw Barlog avec Georg Thomalla
Une histoire de tous les jours ( ein alltägliche geschichte / alltägliche geschichte ) de Günther Rittau avec Marianne Simson
1945Dites la vérité ( sag’die wahrheit ) de Helmut Weiss avec Gustav Fröhlich
La grande Susanne ( die tolle Susanne ) de Géza von Bolváry avec Lotte Lang
Fiche créée le 22 mai 2005 | Modifiée le 20 juin 2016 | Cette fiche a été vue 5891 fois
PREVIOUSPinkas Braun || Hans Brausewetter || Rossano BrazziNEXT