CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Walter Pidgeon
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Harrison Ford



Date et Lieu de naissance : 16 mars 1884 (Kansas City, Missouri, USA)
Date et Lieu de décès : 2 décembre 1957 (Woodland Hills, Californie, USA)
Nom Réel : Harrison Ford

ACTEUR
Image
1922 The primitive lover – de Sidney Franklin avec Constance Talmadge & Kenneth Harlan
Image
1923 Patricia (little old New York) de Sidney Olcott avec Marion Davies, Stephen Carr & Louis Wolheim
Image
1926 Rubber tires – de Alan Hale avec Bessie Love, May Robson, Erwin Connelly & Frank Coghlan Jr.
Image
1927 La fiancée de minuit (night bride) de E. Mason Hopper avec Marie Prevost & Franklin Pangborn

Harrison Ford né le 16 mars 1884, à Kansas City dans le Missouri. On connaît peu de choses sur la jeunesse de cet acteur qui refusera toute son existence de parler de sa vie privée. Apparemment, il aurait quitté l’école assez tôt pour suivre une troupe de théâtre. Il fait ses début sur scène pour des tournées sur la Côte-Est des Etats-Unis au début du vingtième siècle. En 1903, à New York, il rencontre le comédien Robert Edeson avec qui il se lie d’amitié. Edeson le fait engager par l’Hudson Theatre, pour être son partenaire dans la pièce «Ranson’s folly» de Richard Harding Davis, qui se joue de janvier à mars 1904. Harrison débute ainsi une brillante carrière à Broadway qui va durer dix ans. Il se produit notamment dans: «Glorious Betsy» (1908) de Rida Johnson Young, «The switchboard» (1913) de Edgar Wallace et «The bubble» (1915) de Edward Locke.

En 1915, le succès de «Rolling stones» de Edgar Selwyn au Harris Theatre, incite le producteur théâtre Henry W. Savage d’engager le jeune premier pour sa version filmée de «Excuse me» d’après la pièce de Rupert Hughes. À peine le tournage terminé, Harrison Ford signe un contrat avec Jesse L. Lasky et part pour Hollywood. Il est alors employé pour des rôles secondaires dans une poignée de films et connaît son premier succès aux côtés de Fanny Ward dans «The crystal gazer» (1917) de George Melford.

Dès lors, le charme de Harrison Ford devient une valeur sure de l’écran. Il est l’interprète de dizaines de comédies et de films sentimentaux, servant de faire-valoir aux plus grandes vedettes féminines hollywoodiennes. Il est le partenaire de Vivian Martin à sept reprises. Il forme un couple délicieusement romantique avec Constance Talmadge pour treize productions et cinq autres avec sa sœur Norma Talmadge. Il est la covedette de six films avec Wanda Hawley, cinq avec Lila Lee et sept avec Marie Prevost. Il est également le partenaire de Marguerite Clark dans «Girls» (1919), Bebe Daniels dans «Oh, lady, lady» (1920), Gloria Swanson dans «La cage dorée» (1922), Marion Davies dans «Patricia» (1923), Pauline Garon dans «The average woman» (1924), Corinne Griffith dans «The marriage whirl» (1925) et Clara Bow dans «L’amour joue et gagne» (1928).

En 1929, après des apparitions dans deux courts-métrages, Harrison Ford se désintéresse d’un cinéma devenu parlant, auquel il ne croit, pas pour faire son retour sur scène. Il part jouer à Londres puis revient en Californie pour une tournée théâtrale. En 1932, il tourne dans «Love in high gear», son seul film parlant, point final de sa carrière cinématographique. Membre de la troupe de la Pasadena Playhouse, il se produit également dans plusieurs spectacles pour les forces armées, pendant la Seconde Guerre Mondiale. Après le conflit, il prend la direction du Théâtre Verdugos de Glendale en Californie.

Marié avec la comédienne Beatrice Prentice depuis mars 1909, Harrison Ford est percuté par une voiture en 1951. Victime de multiples fractures et d’un grave traumatisme crânien, il vit le reste de ses jours reclus dans sa maison de Glendale. Oublié de tous, il meurt le 2 décembre 1957 au «Motion Picture & Television Country House and Hospital» de Woodland Hills. Son corps repose désormais au cimetière de «Forest Lawn Memorial Park» de Glendale.

© Philippe PELLETIER

copyright
1915Excuse me – de Henry W. Savage avec Geraldine O’Brien
1916Anton the terrible / The austrian spy – de William C. DeMille avec Anita King
The mysterious Mrs. Musslewhite / The mysterious Mrs. M. – de Lois Weber avec Mary MacLaren
1917The tides of Barnegat – de Marshall Neilan avec Blanche Sweet
A roadside impresario – de Donald Crisp avec Julia Faye
Le globe tragique ( the crystal gazer ) de George Melford avec Fannie Ward
On the level – de George Melford avec Lottie Pickford
The sunset trail – de George Melford avec Vivian Martin
Molly entangled – de Frank Reicher avec Vivian Martin
Pupille de marins ( a petticoat pilot ) de Rollin S. Sturgeon avec Theodore Roberts
1918Unclaimed goods – de Rollin S. Sturgeon avec Vivian Martin
Viviette – de Walter Edwards avec Kate Toncray
Good night, Paul – de Walter Edwards avec Constance Talmadge
A pair of silk stockings – de Walter Edwards avec Constance Talmadge
Sauce for the goose – de Walter Edwards avec Vera Doria
The cruise of the make-believes – de George Melford avec Lila Lee
Such a little pirate – de George Melford avec Lila Lee
Mrs. Leffingwell’s boots – de Walter Edwards avec Constance Talmadge
A lady’s name – de Walter Edwards avec ZaSu Pitts
Experimental marriage / Saturday to Monday – de Robert G. Vignola avec Constance Talmadge
1919Who cares ? – de Walter Edwards avec Constance Talmadge
Romance and Arabella – de Walter Edwards avec Monte Blue
You never saw such a girl – de Robert G. Vignola avec Vivian Martin
The veiled adventure – de Walter Edwards avec Vera Sisson
Happiness a la mode – de Walter Edwards avec Betty Schade
Girls / Girls, come out of the kitchen – de Walter Edwards avec Marguerite Clark
The third kiss – de Robert G. Vignola avec Vivian Martin
The lottery man – de James Cruze avec Wallace Reid
Hawthorne of the U.S.A. / Hawthorne, the adventurer – de James Cruze avec Lila Lee
Easy to get – de Walter Edwards avec Marguerite Clark
1920Young Mrs. Winthrop – de Walter Edwards avec Ethel Clayton
Miss Hobbs – de Donald Crisp avec Wanda Hawley
A lady in love – de Walter Edwards avec Ethel Clayton
Fool for scandal – de James Cruze avec Wanda Hawley
Oh, lady, lady – de Maurice Campbell avec Bebe Daniels
Her beloved villain – de Sam Wood avec Tully Marshall
1921The passion flower / Love or hate – de Herbert Brenon avec Norma Talmadge
Wedding bells – de Chester Withey avec Constance Talmadge
A heart to let – de Edward Dillon avec Justine Johnstone
The wonderful thing – de Herbert Brenon avec Norma Talmadge
Love’s redemption – de Albert Parker avec Montagu Love
1922Folies de femmes ( foolish wives ) de Erich von Stroheim avec Mae Bush
    Seulement apparition
Chagrin d’amour ( smilin’through / smiling through ) de Sidney A. Franklin avec Norma Talmadge
La cléf du mystère ( find the woman ) de Tom Terriss avec Alma Rubens
La cage dorée ( her gilded cage ) de Sam Wood avec Gloria Swanson
The primitive lover – de Sidney Franklin avec Constance Talmadge
Sous la rafale ( the old homestead ) de James Cruze avec Fritzi Ridgeway
Shadows – de Tom Forman avec Marguerite De La Motte
When love comes – de William A. Seiter avec Helen Jerome Eddy
L’enjôleuse ( Vanity Fair ) de Hugo Ballin avec Eleanor Boardman
CM Un voyage à Paramount-Ville ( a trip to Paramountown ) de ? avec Clarence Burton
    Seulement apparition
1923Patricia ( little old New York ) de Sidney Olcott avec Marion Davies
Bright lights of Broadway – de Webster Campbell avec Doris Kenyon
Maytime – de Louis J. Gasnier avec Clara Bow
1924A fool’s awakening – de Harold M. Shaw avec Enid Bennett
Le collier fatal ( three miles out ) de Irvin Willat avec Madge Kennedy
The average woman – de Christy Cabanne avec Pauline Garon
The price of a party – de Charles Giblyn avec Mary Astor
Janice Meredith ( the beautiful rebel ) de E. Mason Hopper avec Marion Davies
1925The mad marriage – de Frank P. Donovan avec Rosemary Davies
Sally fille de cirque ( Sally of the sawdust ) de David Wark Griffith avec Carol Dempster
    Seulement apparition
Fraternité ( proud flesh ) de King Vidor avec Eleanor Boardman
L’amazone ( Zander the great ) de George W. Hill avec Marion Davies
The marriage whirl / Modern madness – de Alfred Santell avec Corinne Griffith
The wheel – de Victor Schertzinger avec Margaret Livingston
Rivales ( lovers in quarantine ) de Frank Tuttle avec Bebe Daniels
Détresse ( that Royle girl ) de David Wark Griffith avec Carol Dempster
1926Music-hall ( the song and dance man ) de Herbert Brenon avec Bessie Love
Hell’s four hundred – de John Griffith Wray avec Margaret Livingston
Sandy – de Harry Beaumont avec Madge Bellamy
Up in Mabel’s room – de E. Mason Hopper avec Phyllis Haver
Almost a Lady – de E. Mason Hopper avec Marie Prevost
Le neurasthénique ( the nervous wreck ) de Scott Sidney avec Phyllis Haver
Rubber tires / Ten thousand reward – de Alan Hale avec May Robson
1927La fiancée de minuit ( night bride ) de E. Mason Hopper avec Marie Prevost
No control – de E.J. Babille & Scott Sidney avec Phyllis Haver
The rejuvenation of aunt Mary – de Erle C. Kenton avec May Robson
The girl in the Pullman / The girl on the train – de Erle C. Kenton avec Marie Prevost
A woman against the world – de George Archainbaud avec Georgia Hale
1928Let’er go Gallegher / Gallegher – de Elmer Clifton avec Elinor Fair
A blonde for a night – de E. Mason Hopper & F. McGrew Willis avec Marie Prevost
Golf widows – de Erle C. Kenton avec Vera Reynolds
Just married – de Frank R. Strayer avec Ruth Taylor
L’amour joue et gagne ( three weekends / three week ends ) de Clarence G. Badger avec Clara Bow
The rush hour – de E. Mason Hopper avec Marie Prevost
1929 CM The flattering word – de Bryan Foy avec Janet Adair
CM Her husband’s women – de Leslie Pearce avec Lois Wilson
1932Love in high gear – de Frank R. Strayer avec Alberta Vaughn
Fiche créée le 19 décembre 2008 | Modifiée le 19 septembre 2017 | Cette fiche a été vue 3810 fois
PREVIOUSGlenn Ford || Harrison Ford || Harrison FordNEXT