CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Gustaf Molander
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Harry Carey Jr.



Date et Lieu de naissance : 16 mai 1921 (Saugus, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 27 décembre 2012 (Santa Barbara, Californie, USA)
Nom Réel : Henry George Carey

ACTEUR
Image
1948 Le fils du désert (three godfathers) de John Ford avec John Wayne, Pedro Armendariz & Jane Darwell
Image
1949 La charge héroïque (she wore a yellow ribbon) de John Ford avec John Wayne, John Agar & Joanne Dru
Image
1954 Quatre étranges cavaliers (Silver Lode) de Allan Dwan avec John Payne, Lizabeth Scott & Dan Duryea
Image
1975 La chevauchée terrible (take a hard ride) de Antonio Margheriti avec Jim Brown, Jim Kelly & Lee Van Cleef

Fils du célèbre couple d’acteurs du cinéma muet Harry Carey et Olive Carey, Harry Carey Jr. est né le 16 mai 1921 dans l’immense ranch de ses parents à Saugus, au nord-ouest de Los Angeles en Californie. Son père lui transmet l’amour de l’équitation et le surnomme «Dobe» (diminutif d’adobe) en raison de la couleur de ses cheveux qui rappelle la couleur rouge de l’argile de sa région. Il a neuf ans quand la famille Carey part s’installer dans le quartier de Brentwood à Los Angeles. Junior fait ses études à l’Académie Militaire «Black Foxe» à Hollywood. Diplômé en 1938, il part à New York étudier le chant classique. Mais peu doué pour cette discipline, il débute sa carrière professionnelle comme cavalier lors de la Foire Internationale de New York de 1939-1940. Peu après, il fait sa première apparition sur scène lors des représentations théâtrales d’été de la compagnie «Lakewood Repertory» à Skowhegan dans le Maine.

Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, Harry Carey Jr. s’engage dans l’US Navy et sert dans le Pacifique dans un service médical. Il est ensuite transféré (contre son gré), jusqu’en 1945, dans l’équipe d’un ami de son père, le réalisateur John Ford, qui tourne pour la Marine des documentaires d’information et de propagande. Entre temps, il épouse en août 1944, Marilyn Fix, la fille de l’acteur Paul Fix, la mère de ses quatre enfants et avec qui il restera uni jusqu’à sa mort.

Après avoir quitté la Navy, Harry Carey Jr. suit le chemin déjà tout tracé de ses parents en faisant ses premiers pas devant les caméras, en 1946, pour un petit western «Rolling home» réalisé par un maître de série B, William A. Berke. L’année suivante, il tourne pour Raoul Walsh dans «La vallée de la peur» où il se «fait tuer» par Robert Mitchum, un acteur avec qui il restera très ami jusqu’à la mort de celui-ci. En 1948, il entame sa longue collaboration avec John Wayne dans «La rivière rouge» de Howard Hawks et celle avec John Ford pour l’un des trois rôles principaux, avec John Wayne et Pedro Armendariz, dans «Le fils du désert», film dédié à son père, décédé l’année précédente. Harry va collaborer à huit autres films de John Ford, parmi lesquelles, «La charge héroïque» (1949), «L’exode des Mormons» (1950), «La prisonnière du désert» (1956) et «Les Cheyennes» (1963). Au cours de sa carrière, Harry Carey Jr. travaille sous la direction d’autres légendes hollywoodiennes: Frank Borzage, Robert Wise, John Farrow, Allan Dwan, William A. Wellman, Edward Dmytryk et Samuel Fuller.

Dès le débuts des années cinquante, Harry Carey Jr. apparaît également beaucoup pour la télévision, dans bon nombre de séries ayant pour cadre de Far-West, telles que: «The lone ranger» (1955), «The tall man» (1960), «L’homme à la carabine» (1960/61), «Rawhide» (1959/62), «La grande caravane» (1959/63), «Bonanza» (1959/67) ou «Gunsmoke» (1959/72). Pour le grand écran, l’acteur achève son parcours cinématographique en jouant des seconds rôles dans des productions grand public comme «Gremlins» (1984) de Joe Dante, «Retour vers le futur III» (1988) de Robert Zemeckis, «L’exorciste: La suite» (1990) de William Peter Blatty et «Sunchaser» (1996) de Michael Cimino. En 1994, il publie un livre sur sa collaboration avec John Ford «Company of heroes: My life as an actor in the John Ford stock company». En 2009, il produit «Trader Horn: The journey back» un documentaire en hommage à l’un des plus grands films de son père. Harry Carey Jr. est mort à 91 ans le 27 décembre 2012.

© Pascal DONALD

copyright
1946Rolling home – de William A. Berke avec Jan Parker
La vallée de la peur ( pursued ) de Raoul Walsh avec Teresa Wright
1948La rivière rouge ( Red River ) de Howard Hawks & Arthur Rosson avec Montgomery Clift
Le fils du pendu ( moonrise ) de Frank Borzage avec Ethel Barrymore
Ciel rouge ( blood on the moon ) de Robert Wise avec Barbara Bel Geddes
Le fils du désert ( three godfathers ) de John Ford avec John Wayne
    + chansons
1949La charge héroïque ( she wore a yellow ribbon ) de John Ford avec Joanne Dru
1950Terre damnée ( Copper Canyon ) de John Farrow avec Mona Freeman
L’exode des Mormons / le convoi des braves ( wagon master ) de John Ford avec Ben Johnson
    + chansons
Rio Grande – de John Ford avec Maureen O’Hara
1951Le sentier de l’enfer ( warpath ) de Byron Haskin avec Polly Bergen
Tonnerre sur le Pacifique ( the wild blue yonder / thunder across the Pacific ) de Allan Dwan avec Vera Ralston
CM Screen snapshots : Reno’s Silver Spur Awards – de Ralph Staub avec John Ford
    Seulement apparition
1952Chérie je me sens rajeunir ( monkey business / be your ge / darling I am growing younger ) de Howard Hawks avec Marilyn Monroe
Niagara – de Henry Hathaway avec Jean Peters
1953San Antone – de Joseph Kane avec Arleen Whelan
Sweethearts on parade / Sweetheart time – de Allan Dwan avec Lucille Norman
Les hommes préfèrent les blondes ( gentlemen prefer blondes ) de Howard Hawks avec Jane Russell
Aventure dans le grand nord ( island in the sky ) de William A. Wellman avec Lloyd Nolan
Tempête sous la mer ( beneath the twelve-mile reef ) de Robert D. Webb avec Terry Moore
1954Quatre étranges cavaliers / Les noces rouges ( Silver Lode ) de Allan Dwan avec John Payne
Les proscrits du Colorado ( the outcast / the fortune hunter ) de William Witney avec Joan Evans
Ce n’est qu’un au revoir ( the long gray line ) de John Ford avec Tyrone Power
1955Maison de bambou / Opération Tokyo ( house of bamboo ) de Samuel Fuller avec Robert Ryan
Permission jusqu’à l’aube ( Mister Roberts ) de John Ford & Mervyn LeRoy avec James Cagney
Spin and Marty : The movie – de ? avec Tim Considine
1956La prisonnière du désert ( the searchers ) de John Ford avec Natalie Wood
L’infernale poursuite ( the great locomotive chase / Andrew’s raiders ) de Francis D. Lyon avec Jeffrey Hunter
Gun the man down / Arizona mission – de Andrew V. McLaglen avec Angie Dickinson
La mission du capitaine Benson ( seventh cavalry ) de Joseph H. Lewis avec Barbara Hale
1957Le voyage hallucinant ( the river’s edge ) de Allan Dwan avec Ray Milland
Une sacrée bordée / Embrasse-la pour moi ( kiss them for me ) de Stanley Donen avec Cary Grant
1958La fureur des hommes ( from hell to Texas / the Hell-Bend Kid / manhunt ) de Henry Hathaway avec Don Murray
Escorte pour l’Oregon ( escort West ) de Francis D. Lyon avec Faith Domergue
1959Rio Bravo – de Howard Hawks avec Dean Martin
    Scènes coupées au montage
Coup de feu à Sandoval ( gundown at Sandoval / gunfight at Sandoval ) de Harry Keller avec Beverly Garland
1960Noose for a gunman – de Edward L. Cahn avec Jim Davis
Le roi des imposteurs ( the great impostor ) de Robert Mulligan avec Tony Curtis
1961Les deux cavaliers ( two rode together ) de John Ford avec Richard Widmark
1962A public affair – de Bernard Girard avec Ed Binns
1963Les téméraires ( the raiders ) de Herschel Daugherty avec Brian Keith
Les Cheyennes ( Cheyenne autumn ) de John Ford avec Dolores del Rio
1964Cinq mille dollars mort ou vif ( Taggart ) de R.G. Springsteen avec Dan Duryea
Les prairies de l’honneur ( Shenandoah ) de Andrew V. McLaglen avec Katharine Ross
1965Rancho Bravo ( the rare breed ) de Andrew V. McLaglen avec James Stewart
Billy the Kid versus Dracula – de William Beaudine avec John Carradine
1966Alvarez Kelly – de Edward Dmytryk avec William Holden
Cyborg 2087 ( man from tomorrow ) de Franklin Adreon avec Wendell Corey
1967Le ranch de l’injustice ( the ballad of Josie ) de Andrew V. McLaglen avec Doris Day
La route de l’Ouest ( the way west ) de Andrew V. McLaglen avec Kirk Douglas
La brigade du diable ( the devil’s brigade ) de Andrew V. McLaglen avec Cliff Robertson
1968Bandolero ! – de Andrew V. McLaglen avec Raquel Welch
Une poignée de plombs / La ville aux abois ( death of a gunfighter ) de Don Siegel & Robert Totten avec Lena Horne
1969Les géants de l’Ouest ( the undefeated ) de Andrew V. McLaglen avec Rock Hudson
Une fois de plus ( one more time ) de Jerry Lewis avec Christopher Lee
1970Un beau salaud ( dirty Dingus Magee ) de Burt Kennedy avec Frank Sinatra
La guerre des Bootleggers ( the moonshine war ) de Richard Quine avec Alan Alda
Big Jake ( the million dollar kidnapping ) de George Sherman avec Richard Boone
1971Rio Verde ( something big ) de Andrew V. McLaglen avec Honor Blackman
La dernière cartouche / Le dernier train pour Frisco ( one more train to rob ) de Andrew V. McLaglen avec George Peppard
On continue à l’appeler Trinita ( …constinuavano a chiamarlo Trinità / all the way Trinity / Trinity is still my name ! ) de Enzo Barboni avec Bud Spencer
1972Run, cougar, run / Seeta, the mountain lion – de Jerome Courtland avec Stuart Whitman
Et maintenant, on l’appelle El Magnifico ( e poi lo chiamarono il magnifico / El Magnifico / Magnifico, l’uomo dell’West / a man from the east / man of the east ) de Enzo Barboni avec Terence Hill
1973Les cordes de la potence ( Cahill, United States Marshal / Cahill / Wednesday morning / Cahill : U.S. Marshall ) de Andrew V. McLaglen avec George Kennedy
1974Le retour de Buck le loup ( il ritorno di Zanna Bianca / challenge to White Fang / die teufelsschlucht der wilden wölfe ) de Lucio Fulci avec Virna Lisi
1975La chevauchée terrible ( take a hard ride / la lunga cavalcata / la parola di fuorilegge… è legge ! ) de Antonio Margheriti avec Jim Brown
1976Nickelodeon – de Peter Bogdanovich avec Ryan O’Neal
1979UFOria – de John Binder avec Harry Dean Stanton
1980Le gang des frères James ( the long riders ) de Walter Hill avec David Carradine
1982Mystère à Buffalo ( endangered species ) de Alan Rudolph avec Peter Coyote
1984Gremlins – de Joe Dante avec Phoebe Cates
1985Mask ( Peter Bogdanovich’s mask ) de Peter Bogdanovich avec Cher
Le chemin de la gloire ( crossroads ) de Walter Hill avec Ralph Macchio
1986Les baleines du mois d’août ( the whales of august ) de Lindsay Anderson avec Lillian Gish
1987Cherry 2000 – de Steve De Jarnatt avec Melanie Griffith
Illegally yours – de Peter Bogdanovich avec Rob Lowe
1988Breaking in – de Bill Forsyth avec Burt Reynolds
Retour vers le futur III ( back to the future III ) de Robert Zemeckis avec Michael J. Fox
1989Bad Jim – de Clyde Ware avec James Brolin
The adventures of William Tell / Crossbow – de George Mihalka avec Robert Forster
1990L’exorciste : La suite ( the exorcist III / the exorcist III: The legion / Willian Peter Blatty’s the exorcist III ) de William Peter Blatty avec George C. Scott
1993Tombstone – de George Pan Cosmatos avec Kurt Russell
1995 DO Ben Johnson : Third cowboy on the right – de Tom Thurman avec Ben Johnson
    Seulement apparition
1996Sunchaser ( the sunchaser ) de Michael Cimino avec Woody Harrelson
2004 DO I’m King Kong ! : The exploits of Merian C. Cooper – de Christopher Bird & Kevin Brownlow avec Terry Moore
    Seulement interview
2009 DO Trader Horn : The journey back – de Clyde Lucas
    Seulement apparition & production
AUTRES PRIX :
      
    Botte d’Or aux Golden Boot Awards, USA ( 1987 )
Fiche créée le 29 décembre 2012 | Modifiée le 17 septembre 2017 | Cette fiche a été vue 2154 fois
PREVIOUSHarry Carey || Harry Carey Jr. || Macdonald CareyNEXT