CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Piéral
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Hedy Lamarr



Date et Lieu de naissance : 9 novembre 1914 (Vienne, Empire Austro-Hongrois)
Date et Lieu de décès : 19 janvier 2000 (Altamonte Springs, Floride, USA)
Nom Réel : Hedwig Eva Maria Kiesler

ACTRICE

Fille de banquiers viennois, Hedwig Eva Maria Kiesler voit le jour dans la capitale autrichienne, le 9 novembre 1914, deux jours avant l’abdication de Charles 1er, dernier empereur de l’Empire Austro-Hongrois. La ravissante jeune fille n’a que seize ans lorsqu’elle débute sa carrière de comédienne, à Berlin, sous la tutelle de Max Reinhardt. Au début des années trente, elle joue les premiers rôles au Stadttheater et participe, sous le nom d’Hedy Kiesler, à quelques productions germaniques pour des rôles secondaires.

En 1933, Hedy décroche la tête d’affiche dans «Les treize malles de monsieur O.F.» de Alexis Granowsky. La même année, le cinéaste tchèque Gustav Machatý la dirige dans «Extase». La belle actrice y apparaît pendant quelques secondes complètement nue. Son mari Fritz Mandl, un homme d’affaires richissime, outré par les images de sa femme ainsi livrée au public, essaie de saisir et de détruire les copies mais en vain. Le scandale provoqué, par presse interposée, fait de cette petite production un succès et d’Hedy une star internationale. En 1937, elle divorce de Mandl et devant la menace nazie, part pour l’Angleterre puis pour les Etats-Unis. Sa réputation sulfureuse l’a devancée et Miss Kiesler est déjà très célèbre quand elle arrive à Hollywood en 1938. Le très puritain Louis B. Mayer feint d’oublier le film scandaleux de ses débuts et la prend sous contrat à la Metro Goldwyn Mayer. Elle tourne aussitôt en vedette, sous le nom de Hedy Lamarr, dans «Casbah» aux côtés du grand séducteur français Charles Boyer. L’année suivante, dotée d’une remarquable photogénie, elle incarne l’exotique Manon de Vargnes, alias Kira Kim, dans «La dame des tropiques» avec Robert Taylor, puis Georgi Gragore dans «Cette femme est mienne» avec Spencer Tracy.

Dans les années quarante, la plupart des rôles qui lui sont proposés ne sont guère valorisants. Cependant, elle tire son épingle du jeu de par ses prestations de femme fatale auprès des plus grandes stars masculines de l’époque. Nous pouvons citer: «Camarade X» (1940) avec Clark Gable, «Tortilla flat» (1942) avec John Garfield, «Les conspirateurs» (1944) avec Paul Henreid et «Angoisse» avec Robert Walker. Elle s’impose en superstar en 1949 en interprétant Dalila dans «Sanson et Dalila», une production biblique de Cecil B. DeMille.

En 1950, Hedy Lamarr tourne un dernier grand film en tête d’affiche: «La dame sans passeport» avec John Hodiak. Par la suite, sa carrière décline hélas très vite. Son interprétation de Jeanne d’Arc, en 1957, dans «L’histoire de l’humanité» aux côtés de Ronald Colman est un échec cuisant. Elle disparaît alors des écrans et commence une vie de mondaine excentrique à travers le monde. Par la suite, totalement ruinée, Hedy est contrainte d’écrire ses mémoires pour payer ses dettes. En 1990, elle fait une ultime apparition dans un film à petit budget: «Instant karma» de Roderick Taylor.

C’est une bien triste fin de carrière pour cette déesse d’Hollywood qui fut, en son temps, adulée par des millions d’admirateurs. Hedy Lamarr meurt dans l’indifférence la plus totale, le 19 janvier 2000, à Altamonte Springs, en Floride, emportée dans son sommeil par une crise cardiaque.

© Philippe PELLETIER

copyright
1930Geld auf der Srtaße – de Georg Jacoby avec Georg Alexander
1931Tempête dans un verre d’eau ( die blumenfrau von Lindenau / sturm im Wasserglas ) de Georg Jacoby avec Harald Paulsen
Pas besoin d’argent ( man braucht kein geld / der onkel aus Amerika / wir brauchen kein geld ) de Carl Boese avec Heinz Rühmann
1933Les treize malles de monsieur O.F. ( die koffer des herrn O.F. ) de Alexis Granowsky avec Peter Lorre
Extase ( ekstase / symphonie der liebe ) de Gustav Machatý avec Aribert Mog
Extase – de Gustav Machatý avec Pierre Nay
    Version française de « Ekstase »
1938Casbah ( Algiers ) de John Cromwell avec Charles Boyer
CM Hollywood goes to town – de Herman Hoffman avec Fanny Brice
    Seulement apparition
1939La dame des tropiques ( lady of the tropics ) de Jack Conway avec Robert Taylor
Cette femme est mienne ( I take this woman / New York Cinderella ) de W.S. Van Dyke avec Spencer Tracy
CM Screen snapshots series 18, No. 10 – de Ralph Staub avec Basil Rathbone
    Seulement apparition
1940La fièvre du pétrole ( Boom Town ) de Jack Conway avec Claudette Colbert
Camarade X ( comrade X ) de King Vidor avec Clark Gable
Viens avec moi / Epouse-moi ( come live with me ) de Clarence Brown avec James Stewart
CM The miracle of sound – de Douglas Shearer avec Nelson Eddy
    Seulement apparition
1941La danseuse des Ziegfeld Follies ( Ziegfeld girl ) de Robert Z. Leonard avec Jackie Cooper
Souvenirs ( H.M. Pulham, Esq. ) de King Vidor avec Robert Young
1942Tortilla flat – de Victor Fleming avec John Garfield
Le mystérieux ambassadeur ( crossroads ) de Jack Conway avec William Powell
Tondelaya ( white cargo ) de Richard Thorpe avec Walter Pidgeon
1943 DO Show business at war / The march of time volume IX, issue 10 – de Louis de Rochemont avec Darryl F. Zanuck
    Seulement apparition
Le corps céleste ( the heavenly body ) de Alexander Hall avec James Craig
1944Les conspirateurs ( the conspirators ) de Jean Negulesco avec Paul Henreid
Angoisse / Dangereuse expérience ( experiment perilous ) de Jacques Tourneur avec George Brent
1945La princesse et le groom ( her highness and the bellboy ) de Richard Thorpe avec Robert Walker
1946Le démon de la chair ( the strange woman ) de Edgar G. Ulmer avec George Sanders
    + productrice exécutive
1947La femme déshonorée ( dishonored lady ) de Robert Stevenson avec John Loder
1948Vivons un peu / Ce sacré complexe ( let’s live a little ) de Richard Wallace avec Robert Cummings
CM Camera angles – de Gene Lester avec Jack Carson
    Seulement apparition
1949Samson et Dalila ( Samson and Delilah ) de Cecil B. DeMille avec Victor Mature
1950La dame sans passeport / Une femme sans passeport ( a lady without passport ) de Joseph H. Lewis avec John Hodiak
Terre damnée ( Copper Canyon ) de John Farrow avec Macdonald Carey
1951Espionne de mon cœur ( my favorite spy ) de Norman Z. McLeod avec Bob Hope
1953L’éternel féminin ( eterna femina / l’amante di Paride ) de Marc Allégret & Edgar G. Ulmer avec Massimo Serato
1957L’histoire de l’humanité ( the story of mankind ) de Irwin Allen avec Ronald Colman
Meurtre sur la dixième avenue ( slaughter on tenth avenue ) de Arnold Laven avec Richard Egan
    Scènes coupées au montage
Femmes devant de désir / Echec à la dame ( the female animale ) de Harry Keller avec George Nader
1976Hollywood, Hollywood ( that’s entertainment, part II ) de Gene Kelly avec Fred Astaire
    Seulement apparition
1990Istant karma – de Roderick Taylor avec Craig Sheffer
AUTRES PRIX :
      
    Prix pomme acide de l’actrice la moins coopérative par les Golden Apple Awards, USA ( 1949 )
Fiche créée le 25 mai 2005 | Modifiée le 19 mars 2017 | Cette fiche a été vue 13190 fois
PREVIOUSLibertad Lamarque || Hedy Lamarr || Fernando LamasNEXT