CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Hervé Villechaize
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Heidi Brühl



Date et Lieu de naissance : 30 janvier 1942 (Munich, Allemagne)
Date et Lieu de décès : 8 juin 1991 (Starnberg, Allemagne)
Nom Réel : Heidi Rosemarie Brühl

ACTRICE
Image
1956 Mariage à Immenhof (hochzeit auf Immenhof) de Volker von Collande avec Paul Henckels & Hans Nielsen
Image
1959 Ne me laissez pas seule le dimanche (lass mich am Sonntag nicht allein) de Arthur Maria Rabenalt
Image
1963 Capitaine Sinbad (captain Sinbad) de Byron Haskin avec Guy Williams, Pedro Armendariz & Henry Brandon
Image
1975 La sanction (the eiger sanction) de Clint Eastwood avec Clint Eastwood & George Kennedy

C’est en pleine seconde guerre mondiale que la petite Heidi Rosemarie Brühl voit le jour, le 30 janvier 1942, à Munich en Allemagne. Fille d’un imprimeur allemand et d’une mère juive, elle est confiée à la garde de son père lors de la séparation de ses parents en 1944. Heidi Brühl passe son enfance dans la capitale bavaroise en pleine reconstruction et, dès l’âge de cinq ans, suit assidûment des cours de danse.

En 1953, Heidi Brühl fait une figuration dans «L’instituteur de campagne» de Hans Deppe. L’année suivante, au cours d’une représentation au Théâtre de Munich, le réalisateur et producteur Harald Braun remarque le joli minois de la jeune danseuse et lui offre un petit rôle dans «Le dernier été» aux côtés de Brigitte Horney et Hardy Kruger. Elle décide alors de devenir actrice. Son père prend sa carrière en main et lui fait suivre des cours auprès du professeur de comédie Fritz Wunderlich. Elle devient une enfant-star, très célèbre dans les pays germanophones, en interprétant une série de films sur les joyeuses aventures de la jeune et jolie Dalli : «Die mädels vom Immenhof» (1955) de Wolfgang Schleif, «Hochzeit auf Immenhof» (1956) de Volker von Collande et «Jeunes amours» (1957) de Hermann Leitner. Ces trois productions, plus une dizaine d’autres films, sont d’énormes succès qui font de Heidi la vedette d’après guerre la plus populaire auprès de la jeunesse de son pays.

En 1959, Heidi Brühl se lance dans une carrière de chanteuse. Sa première chanson «Chico, Chico Charly» se classe rapidement en tête des hit-parades. L’année suivante, le titre «Wir wollen niemals auseinanderghen» se vend à un million d’exemplaires et lui vaut son premier disque d’or. Au début des années soixante, elle enregistre plusieurs dizaines d’autres succès. Parallèlement, elle tourne notamment en tête d’affiche dans : «Le héros de mes rêves » (1960) avec Carlos Thompson, «Le baron tzigane» (1962) avec Félix Marten et, pour la MGM, «Capitaine Sinbad» (1963) avec Guy Williams.

Mais en 1963, à sa majorité, Heidi Brühl s’aperçoit qu’elle est une vedette ruinée. Sa colossale fortune, accumulée depuis ses débuts, a été dilapidée suite à une mauvaise gestion de son père. Elle abandonne alors sa carrière cinématographique et se lance avec frénésie dans la chanson pour rembourser ses dettes. La même année, elle participe, entre autres, au concours de l’Eurovision et se voit classée neuvième avec le titre «Marcel». En 1964, elle épouse l’acteur Brett Halsey et surmonte ses problèmes avec le triomphe de «Annie get your gun», une comédie musicale qu’elle joue sur les scènes de Berlin, Munich et Hambourg. Elle retrouve pleinement son statut de vedette avec le rôle de Liza, dans la version allemande de «My fair Lady» (1969) au théâtre de Hambourg.

Au début des années soixante-dix, Heidi Brühl part en tournée au Etats-Unis. Elle se produit, entre autres, dans un spectacle de Sammy Davis Jr. à Las Vegas et participe à plusieurs productions télévisées. En 1975, Clint Eastwood lui propose un rôle, à ses côtés, dans «La sanction». Par la suite, elle ne cesse de travailler pour le petit écran et pour la chanson. Atteinte d’un cancer du sein depuis plusieurs années, elle subit une mastectomie le 8 juin 1991. Lors de l’opération, elle sombre dans le coma et meurt prématurément, quelques heures plus tard, à l’Hôpital de Starnberg, en Bavière.

© Philippe PELLETIER

copyright
1953L’instituteur de campagne ( Heideschulmeister Uwe Karsten ) de Hans Deppe avec Claus Holm
1954Le dernier été ( der letzte sommer ) de Harald Braun avec Hardy Kruger
1955Jeunes amours ( die mädels vom Immenhof ) de Wolfgang Schleif avec Paul Klinger
Roman d’un adolescente ( roman einer siebzehnjährigen ) de Paul Verhoeven avec Hans Nielsen
1956Mariage à Immenhof ( hochzeit auf Immenhof ) de Volker von Collande avec Paul Henckels
La confession d’un escroc / Les confessions du chevalier d’industrie Félix Krull ( die bekenntnisse des hochstaplers Felix Krull ) de Kurt Hoffmann avec Horst Buchholz
1957La maison du Bon-Dieu ( vater, unser bestes stück ) de Günther Lüders avec Ewald Balser
Vacances à Immenhof ( ferien auf Immenhof ) de Hermann Leitner avec Hubert von Meyerinck
Les frénétiques ( die frühreifen ) de Josef von Báky avec Christian Doermer
1958Man ist nur zweimal jung – de Helmut Weiss avec Wolf Albach-Retty
Enfants du cirque ( Solang’ die sterne glüh’n / zirkuskinder ) de Franz Antel avec Gerhard Riedmann
Oh, diese Ferien / Ooh...diese ferien – de Franz Antel avec Georg Thomolla
On oublie toujours les mères ( ohne mutter geht es nicht ) de Erik Ode avec Günther Lüders
Le berger de Trutzberg ( der schäfer vom Trutzberg ) de Eduard von Borsody avec Hans von Borsody
19592 x Adam, 1 x Eva – de Franz M. Lang avec Gustav Knuth
La rage de vivre / Cœurs dans la boue ( verbrechen nach schulschluß ) de Alfred Vohrer avec Peter van Eyck
Ne me laissez pas seule le dimanche ( lass mich am Sonntag nicht allein ) de Arthur Maria Rabenalt avec Georg Thomolla
1960Superboum 1960 ( schlagerparade / schlagerparade 1960 ) de Franz Marischka avec Walter Gross
    Seulement apparition
À toi pour toujours ( immer will ich dir gehören ) de Arno Assmann avec Hans Söhnker
Le héros de mes rêves ( der held meiner träume ) de Arthur Maria Rabenalt avec Carlos Thompson
Freddy et la mélodie de la nuit ( Freddy und die melodie der nacht ) de Wolfgang Schleif avec Freddy Quinn
Schlager-Raketen – de Erik Ode avec Vico Torriani
1961Plus jolie que les autres ( eine hübscher als die andere ) de Axel von Ambesser avec Karl Schönböck
1962Le baron tzigane / Princesse tzigane ( der zigeunerbaron ) de Kurt Wilhelm avec Félix Marten
1963Capitaine Sinbad ( captain Sinbad / kapitän Sinbad ) de Byron Haskin avec Guy Williams
1973Die zwillinge vom Immenhof – de Wolfgang Schleif avec Horst Janson
How to seduce a woman – de Charles Martin avec Vito Scotti
1974Frühling auf Immenhof – de Wolfgang Schleif avec Bettina Westhausen
1975La sanction ( the eiger sanction ) de Clint Eastwood avec George Kennedy
1976Das gesetz des clans – de Eugen York avec Gert Froebe
1980Kleiner mann was tun – de Uschi Madeisky & Klaus Werner avec Ivan Rebroff
Fiche créée le 7 août 2005 | Modifiée le 24 juin 2015 | Cette fiche a été vue 10810 fois
PREVIOUSVirginia Bruce || Heidi Brühl || André BruléNEXT