CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean Poiret
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Helen Hayes



Date et Lieu de naissance : 10 octobre 1900 (Washington, District de Columbia, USA)
Date et Lieu de décès : 17 mars 1993 (Nyack, New York, USA)
Nom Réel : Helen Hayes Brown

ACTRICE
Image
1931 La faute de Madeleine Claudet (the sin of Madelon Claudet) de Edgar Selwyn avec Lewis Stone
Image
1932 Dans la nuit des pagodes (the son-daughter) de Clarence Brown avec Ramon Novarro & Warner Oland
Image
1951 Mon fils John (my son John) de Leo McCarey avec Van Heflin, Robert Walker & Dean Jagger
Image
1969 Airport – de George Seaton avec Dean Martin, Burt Lancaster, Jean Seberg & George Kennedy

Issue d’une famille d’immigrés irlandais catholiques qui a fuit le pays lors de la grande famine du XIXème siècle, Helen Hayes voit le jour le 10 octobre 1900 à Washington. Son père Francis occupe plusieurs emplois dont celui de responsable dans une boucherie en gros, sa mère Catherine travaille dans une société touristique. Madame Brown qui a toujours rêvée d’être actrice, pousse la petite Helen dès son plus jeune âge à jouer la comédie. À cinq ans elle se produit sur la scène du Théâtre Belasco en face de la Maison-Blanche, quatre ans plus tard elle débute à Broadway dans une comédie musicale et, à dix ans, elle aurait fait une première apparition devant les caméras.

Pendant plus de soixante ans, Helen Hayes va construire l’une des plus exceptionnelle carrière que la scène américaine ait connue au vingtième siècle. En 1918, alors qu’elle a déjà une quarantaine de rôles à son actif, son parcours prend un tournant décisif avec la pièce «Dear Brutus» de James M. Barrie jouée à guichets fermés pendant six mois à l’Empire Theatre de Broadway. Aimée de son public et toujours encensée par la critique, celle que l’on appelle désormais la «First Lady» du théâtre américain, interprète les plus grands rôles du répertoire, parmi lesquels: Cléopâtre dans «César et Cléopâtre» (1925) de George Bernard Shaw, la Reine Marie dans «Marie d’Ecosse» (1933/34) de Maxwell Anderson, la Reine Victoria dans «Victoria Regina» (1935/38) de Laurence Housman, Viola dans «La nuit des rois» (1940/41) de William Shakespeare, Amanda Wingfield dans «La ménagerie de verre» (1948) de Tennessee Williams et Madame Candour dans «The school for scandal» (1966/67) de Richard Brinsley Sheridan. Nommée à quatre reprises pour le Tony Award de la meilleure comédienne, elle remporte trois trophées pour: «Happy birthday» (1947), «Time remembered» (1958) et «The show off» (1968). En 1980, elle reçoit un Tony d’honneur pour couronner sa prestigieuse carrière sur scène.

En août 1928, Helen Hayes épouse le dramaturge et scénariste Charles MacArthur, Mary vient compléter la famille quelques mois plus tard. Le couple adopte également un petit garçon, le futur comédien James MacArthur. La tragédie frappe les MacArthur quand leur fille meurt à dix-neuf ans emportée par la poliomyélite. Charles la laisse veuve le 22 avril 1956 et jamais Helen ne se remariera.

Pour le cinéma, Helen Hayes va être la principale protagoniste d’une dizaine de films entre 1931 et 1935. En 1931, elle reporte un Oscar pour son rôle de prostituée dans «La faute de Madelon Claudet». Puis, elle donne la réplique à Ronald Colman dans «Arrowsmith» (1931), Gary Cooper dans «L’adieu aux armes» (1932), Ramon Novarro dans «Dans la nuit des pagodes» (1932), Clark Gable dans «La sœur blanche» (1933), John Barrymore dans «Vol de nuit» et Robert Montgomery dans «Another language» (1933) et «Vanessa» (1935). Après une parenthèse, elle revient à l’écran en 1951 dans «Mon fils John» de Leo McCarey puis incarne l’Impératrice Maria Feodorovna dans «Anastasia» auprès de Ingrid Bergman dans le rôle titre. Elle gagne un second Oscar, celui du meilleur second rôle, pour sa prestation dans «Airport» (1969). Dans les années soixante-dix Helen Hayes tourne dans des productions Disney et apparaît dans plusieurs séries et show télévisés. De santé fragile, elle se retire dans sa propriété de Nyack proche de New York. Elle y meurt le 17 mars 1993 à la suite d’un malaise cardiaque.

© Pascal DONALD

copyright
1910 CM Jean and the callico doll – de Larry Trimbell
    Non confirmée
1917The weavers of life / Weavers of destiny – de Edward Warren avec Howard Hall
1927 CM The dancing town / Prancing Prune – de Edmund Lawrence avec Humphrey Bogart
1931La faute de Madeleine Claudet / Sa faute ( the sin of Madelon Claudet / the lullaby ) de Edgar Selwyn avec Lewis Stone
    Oscar de la meilleure actrice, USA

    Prix de la meilleure actrice au festival du cinéma de Venise, Italie

Arrowsmith – de John Ford avec Ronald Colman
1932L’adieu au drapeau / L’adieu aux armes ( a farewell to arms ) de Frank Borzage avec Gary Cooper
Dans la nuit des pagodes ( the son-daughter ) de Clarence Brown avec Ramon Novarro
1933La sœur blanche ( the white sister ) de Victor Fleming avec Clark Gable
Another language – de Edward H. Griffith avec Robert Montgomery
Vol de nuit ( night flight ) de Clarence Brown avec John Barrymore
1934What every woman knows – de Gregory La Cava avec Brian Aherne
Crime sans passion ( crime without passion ) de Ben Hetch & Charles MacArthur avec Claude Rains
    Seulement apparition
1935Vanessa ( Vanessa : Her love story ) de William K. Howard avec Robert Montgomery
1938 CM Hollywood goes to town – de Herman Hoffman avec Spencer Tracy
    Seulement apparition
1943Le cabaret des étoiles ( stage door canteen ) de Frank Borzage avec Ralph Bellamy
    Seulement apparition
1951Mon fils John ( my son John ) de Leo McCarey avec Van Heflin
1953Main Street to Broadway – de Tay Garnett avec Lionel Barrymore
    Seulement apparition
1956Anastasia – de Anatole Litvak avec Yul Brynner
1959Le troisième homme sur la montagne ( third man on the mountain / banner in the sky ) de Ken Annakin avec Michael Rennie
    Seulement apparition
DO The challenge of ideas – de ? avec David Brinkley
    Seulement narration
1969Airport – de George Seaton avec Dean Martin
    Oscar du meilleur second rôle féminin, USA

    Laurel d’Or du meilleur second rôle féminin, USA
1974Un nouvel amour de Coccinelle ( Herbie rides again ) de Robert Stevenson avec Keenan Wynn
1975Un de nos dinosaure a disparu ( one of our dinosaurs is missing ) de Robert Stevenson avec Peter Ustinov
1976Victoire à Entebbe ( victory at Entebbe ) de Marvin J. Chomsky avec Burt Lancaster
1978La course au trésor ( candleshoe ) de Norman Tokar avec David Niven
1981 DO Hopper’s silence – de Brian O’Doherty avec Edward Hopper
    Seulement narration
1986 DO The ten-year lunch: The wit and legend of the algonquin round table – de Aviva Slesin avec Ruth Gordon
    Seulement narration
AUTRES PRIX :
      
    Emmy de la meilleure actrice, USA ( 1953 )
Fiche créée le 23 février 2010 | Modifiée le 3 mars 2016 | Cette fiche a été vue 3879 fois
PREVIOUSFrank Hayes || Helen Hayes || Isaac HayesNEXT