CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Guy Jacques
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Henri Salvador



Date et Lieu de naissance : 18 juillet 1917 (Cayenne, Guyane Française)
Date et Lieu de décès : 13 février 2008 (Paris, France)
Nom Réel : Henri Gabriel Salvador

ACTEUR
Image
1955 Bonjour sourire – de Claude Sautet avec Annie Cordy, Jimmy Gaillard, Louis de Funès & Jean Carmet
Image
1961 Accroche-toi y’a du vent (il segugio) de Bernard-Roland avec Francis Blanche, Aldo Giuffrè & Valeria Fabrizi
Image
1965 Les malabars sont au parfum – de Guy Lefranc avec Darry Cowl, Jean-Marc Thibault & Roger Pierre
Image
1969 Et qu’ça saute! – de Guy Lefranc avec Patricia Karim, Paul Préboist, Michel Galabru & Jean Le Poulain

Résumer la très longue carrière de Henri Salvador est une gageure. Aussi n’évoquerons-nous que quelques faits de la vie de cet immense musicien, né le 18 juillet 1917 à Cayenne, chef-lieu de la Guyane, vaste département français d’Amérique. Son père Clovis travaille à la perception mais il est originaire des Antilles Françaises (Guadeloupe) et il est fier de compter parmi ses ancêtres des sujets du Royaume d’Espagne. Sa mère descend des indiens caraïbes. Henri a un frère aîné André et une petite sœur Alice.

En 1924 la famille s’installe à Paris. Très vite Henri Salvador devient un véritable titi parisien. Quand ses parents rêvent pour lui de solides études universitaires, il apprend en cachette la guitare après avoir découvert à l’adolescence le jazz manouche et nord-américain (Django Reinhardt, Louis Armstrong et Duke Ellington). Et bientôt il décroche un premier contrat dans l’orchestre de Paul Raiss. À la même période, il fréquente Jacqueline Porel, la petite fille de Gabrielle Réjane et future épouse de François Périer. Mais en 1939 il est appelé sous les drapeaux alors qu’il vient à peine de terminer son service militaire. Il apprendra sept ans plus tard d’une manière tout à fait fortuite l’existence de son fils Jean-Marie né en 1940. Pour le bien de l’enfant, qui ignore encore sa véritable filiation, Henri Salvador ne dira rien et Jean-Marie restera Périer pour toujours. Ce dernier révélera la magnifique histoire de ce double amour paternel en 2001 dans son livre «Enfant gâté». Mais en attendant, et tandis que l’armistice vient d’être signé, Henri Salvador réussit à gagner la zone sud de la France. Il se fait embauché dans l’orchestre de Ray Ventura avec qui il part en tournée en Amérique latine. Après la guerre, de retour en France, il décide de se produire en solo et grave ses premiers disques emprunts de poésie («Maladie d’amour» - 1947). Au début des années cinquante il épouse Jacqueline Garabédian qui sera son imprésario avisé, jusqu’à son décès en 1976, l’orientant vers un répertoire d’amuseur bout en train. Dans les années soixante, Henri Salvador devient une vedette incontournable d’émissions télévisées de variétés pleines de gags en costume et de chansons burlesques dont le fameux «Zorro est arrivé». Ce n’est que plus de trente ans plus tard que Henri Salvador pourra revenir sur scène avec les vraies musiques et chansons qu’il aime parmi les trois mille qu’il a écrites.

Côté cinéma, Henri Salvador est, dès 1945, au générique d’une production franco-chilienne, «Le moulin des Andes» (1945), de Jacques Rémy avec Nora Gregor dont ce sera le dernier film. Et il accompagne encore Ray Ventura et son groupe dans «Mademoiselle s’amuse» (1947), «Nous irons à Paris» (1949) puis «…à Monte Carlo» (1951). Suivront ensuite des petits rôles dans huit films dont «Nuits d’Europe» (1951) de Alessandro Blasetti, «Tartarin de Tarascon» (1962) de Francis Blanche et son dernier «Et qu’ça saute» (1969) de Guy Lefranc. Citons encore un dernier téléfilm avec Pascal Légitimus, héros de «Crimes en série» (2000).

Ses œuvres musicales vont accompagner de nombreuses productions nationales et internationales depuis «La petite hutte» (1956) de Mark Robson avec Ava Gardner et Stewart Granger, jusqu’à «Ocean’s eleven» (2001) avec George Clooney. Il est enfin en 2004 la voix du chien Pollux dans la nouvelle version du «Manège enchanté». Henri Salvador décède d’une rupture d’anévrisme, le 13 février 2008.

© Caroline HANOTTE

copyright
1945Le moulin des Andes / Le fruit mordu ( la fruta mordida ) de Jacques Rémy avec Nora Gregor
1947Mademoiselle s’amuse – de Jean Boyer avec Gisèle Pascal
1949Nous irons à Paris – de Jean Boyer avec Françoise Arnoul
    Seulement apparition
1951Nous irons à Monte-Carlo – de Jean Boyer avec Audrey Hepburn
    Seulement apparition
1952 CM Magazine de Paris – de Claude Heymann avec Micheline Dax
1955Bonjour sourire / Sourire aux lèvres – de Claude Sautet avec Annie Cordy
1956La petite hutte ( the little hut ) de Mark Robson avec Ava Gardner
    Seulement chansons
1959Nuits d’Europe ( Europa di notte ) de Alessandro Blasetti avec Carmen Sevilla
1960Candide / Candide ou l’optimisme au XXème siècle – de Norbert Carbonnaux avec Pierre Brasseur
1961L’assassin ( l’assassino ) de Elio Petri avec Micheline Presle
    Seulement chansons
Accroche-toi y’a du vent ( il segugio ) de Bernard-Roland avec Francis Blanche
    + musique
1962Tartarin de Tarascon – de Francis Blanche avec Bourvil
Un clair de lune à Maubeuge – de Jean Chérasse avec Bernadette Lafont
1963Le magot de Josefa – de Claude Autant-Lara avec Anna Magnani
    Seulement chansons
DO Carrusel mocturno – de Esteban Madruga avec Domenico Modugno
    Seulement apparition
1964Sursis pour un espion – de Jean Maley avec Dany Robin
    Seulement musique
1965Les malabars sont au parfum – de Guy Lefranc avec Darry Cowl
1969Et qu’ça saute ! – de Guy Lefranc avec Patricia Karim
    + musique
1971L’explosion – de Marc Simenon avec Mylène Demongeot
    Seulement musique
1989 DA La petite sirène ( the little mermaid ) de John Musker & Ron Clements
    Seulement voix dans la version française
1995Les fantômes du passé ( ghosts of Mississippi / ghosts from the past ) de Rob Reiner avec Whoopi Goldberg
    Seulement chansons
1999Go – de Doug Liman avec Kathie Holmes
    Seulement chansons
2000A.I intelligence artificielle ( artificial intelligence : A.I / A.I. artificial intelligence ) de Steven Spielberg avec Joel Haley Osment
    Seulement chansons
2001Ocean’s eleven, faites vos jeux ! ( ocean’s eleven ) de Steven Soderberg avec George Clooney
    Seulement chansons
Merci docteur Rey / Merci… Dr. Rey ! – de Andrew Litvack avec Dianne Wiest
    Seulement chansons
2004 DA Pollux, le manège enchanté ( Sprung ! The magic roundabout ) de Dave Borthwick, Franck Passingham & Jean Duval
    Seulement voix
2008 DO L’histoire d’Irène – de Damian Pettigrew avec Micheline Presle
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Rose d’Honneur au festival audiovisuel de la Rose d’Or de Lucerne, Suisse ( 1996 )
Fiche créée le 13 février 2008 | Modifiée le 18 juillet 2017 | Cette fiche a été vue 6489 fois
PREVIOUSLouis Salou || Henri Salvador || Renato SalvatoriNEXT