CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Luis Arroyo
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Hervé Villechaize



Date et Lieu de naissance : 23 avril 1943 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 4 septembre 1993 (North Hollywood, Californie, USA)
Nom Réel : Hervé Jean Pierre Villechaize

ACTEUR
Image
1971 The gang that couldn’t shoot straight – de James Goldstone avec Jerry Orbach & Jo Van Fleet
Image
1974 L’homme au pistolet d’or (the man with golden guns) de Guy Hamilton avec Roger Moore & Christopher Lee
Image
1982 Y-a-t’il enfin un pilote dans l’avion? (airplane II: The sequel) de Ken Finkleman avec Lloyd Bridges & Rip Torn
Image
1988 À fleur de peau (two moon junction) de Zalman King avec Sherilyn Fenn, Richard Tyson & Louise Fletcher

C’est à Paris, le 23 avril 1943, que nait Hervé Jean Pierre Villechaize. Très tôt, son père, chirurgien renommé, s’aperçoit que son fils est atteint d’une forme bien particulière de nanisme, accompagné d’une atrophie pulmonaire congénitale. Il tente, en vain, de trouver un remède à la difformité de son fils, mais rien n’y fera. Enfant, Hervé Villechaize est un élève studieux. Il est reçu à l’Ecole d’Arts Appliqués de Paris ou il excelle dans la peinture. Il fera d’ailleurs une exposition de ses œuvres dans la capitale, qui recevra un accueil assez chaleureux. En 1964, il quitte la France pour s’installer aux Etats-Unis ou il continue d’exercer le métier d’artiste peintre et de photographe.

En 1966, Conrad Rooks adapte, pour le cinéma, son roman autobiographique «Chappaqua», racontant sa descente aux enfers lorsqu’il était toxicomane, avec Jean-Louis Barrault. Hervé Villechaize y fait une courte apparition, non créditée au générique. Quatre années plus tard, il est à l’affiche d’un court métrage de science-fiction, «Item 72-D», réalisé par Edward Summer, qui se lancera, quelques années plus tard, dans la production («Conan, le barbare» ...). Hervé Villechaize enchaine les tournages, se produisant principalement dans des séries Z, jusqu’en 1974 ou Guy Hamilton lui offre le rôle du sbire de Scaramanga, le méchant interprété par Christopher Lee, dans «L’homme au pistolet d’or», le neuvième volet de la série des James Bond, ou Roger Moore endosse le costume de l’agent 007. En 1977, Gene Levitt met en chantier la production d’une nouvelle série télévisée pour le réseau ABC, «L’île fantastique», avec Ricardo Montalban dans le rôle principal. L’histoire est simple: un milliardaire mystérieux, Ricardo Montalban, et son fidèle serviteur, le nain Tatoo, Hervé Villechaize, propriétaire d’une île paradisiaque, propose à ses invités de réaliser tous leurs phantasmes. Après un pilote de quatre-vingt-dix minutes remportant un taux d’audience exceptionnel, le tournage dure sept saisons, dont six avec Hervé Villechaize. Cette série fera de lui un homme riche et célèbre à travers le monde, grâce, principalement, à son énigmatique sourire.

En 1983, l’acteur se heurte aux producteurs de «L’île fantastique», leur réclamant un cachet équivalent à celui de Ricardo Montalban. Hervé Villechaize est tout bonnement renvoyé de la série, qui continuera sans lui, mais s’arrêtera définitivement un an plus tard, le public n’étant plus au rendez-vous. Hervé, qui vient de divorcer de sa seconde épouse l’ex top-modèle et actrice Camille Hagen, sombre alors peu à peu dans la dépression et l’alcoolisme, allant même jusqu’à refuser des rôles importants qui auraient certainement pu relancer sa carrière. Il s’éloigne également de la peinture et de la photographie.

Ses problèmes de santé s’aggravent lorsqu’il est atteint d’un ulcère à l’estomac qui le fait énormément souffrir. En 1992, il attrape une pneumonie, dont il guéri, échappant de peu à la mort. Le 4 septembre 1993, sa compagne, Kathy Self, le trouve inanimé dans le jardin de leur propriété. Hervé Villechaize s’est tiré une balle dans la tête après avoir laissé un mot et une cassette audio expliquant son geste. Les ambulanciers ne pourront le réanimer. Hervé Villechaize décède quelques minutes plus tard au Centre Médical North de Hollywood. Incinéré, ses cendres seront dispersées à Point Fermin, l’un des plus grands parcs de Los Angeles.

© Christophe LAWNICZAK

copyright
1966Chappaqua – de Conrad Rooks avec Jean-Louis Barrault
1970 CM Item 72-D: The adventures of Spa and Fon – de Edward Summer avec Michael Sullivan
1971The gang that couldn’t shoot straight / The gang that couldn’t shoot – de James Goldstone avec Jo Van Fleet
1972Le paradis du mexicain ( Greaser’s Palace ) de Robert Downey Sr. avec Luana Anders
1973Malatesta’s carnival of blood – de Christopher Speeth avec William Preston
Joe le fou ( Crazy Joe ) de Carlo Lizzani avec Eli Wallach
1974L’homme au pistolet d’or ( the man with golden guns / Ian Fleming’s the man with the golden gun ) de Guy Hamilton avec Roger Moore
La reine du mal / Tango macabre ( seizure / queen of evil ) de Oliver Stone avec Jonathan Frid
1976Hot tomorrows – de Martin Brest avec Ray Sharkey
1977Le seul et l’unique ( the one and only ) de Carl Reiner avec Henry Winkler
1979Forbidden zone – de Richard Elfman avec Susan Tyrrell
1982Y-a-t’il enfin un pilote dans l’avion ? ( airplane II : The sequel / flying high II ) de Ken Finkleman avec William Shatner
1987Allô ! je craque ( the telephone ) de Rip Torn avec Whoopi Goldberg
    Seulement voix
1988À fleur de peau ( two moon junction ) de Zalman King avec Sherilyn Fenn
Fiche créée le 12 septembre 2008 | Modifiée le 15 octobre 2011 | Cette fiche a été vue 6966 fois
PREVIOUSJulio Villarreal || Hervé Villechaize || Lionel VilleneuveNEXT