CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Emma Cohen
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Holly Woodlawn



Date et Lieu de naissance : 26 octobre 1946 (Juana Díaz, Puerto Rico)
Date et Lieu de décès : 6 décembre 2015 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Haroldo Santiago Franceschi Rodriguez

ACTRICE
Image
1969 Trash (Andy Warhol’s trash) de Paul Morrissey avec Joe Dallesandro, Geri Miller & John Putnam
Image
1970 Femmes en révolte (women in revolt) de Paul Morrissey avec Candy Darling, Jackie Curtis & Martin Kove
Image
1998 Les frères Falls (twin Falls Idaho) de Michael Polish avec Mark Polish, Michael Polish & Patrick Bauchau
Image
2010 The lie – de Joshua Leonard avec Joshua Leonard, Jess Weixler, Kelli Garner & James Ransone

Holly Woodlawn est née Haroldo Santiago Franceschi Rodriguez, le 26 octobre 1946 à Juana Díaz, sur l’île de Porto Rico. Sa mère est portoricaine, son père, un soldat américain d’origine allemande, a fui le foyer presque immédiatement après le mariage et ne reconnaît pas l’enfant après la naissance. À sept ans, le petit Haroldo vit dans un milieu familial pauvre et connaît une éducation assez permissive avant d’aller retrouver sa mère (partie travailler aux Etats-Unis) et son nouveau beau-père Joseph Ajzenberg, un immigrant polonais employé dans un hôtel de Miami.

En 1962, Haroldo quitte la Floride en auto-stop en direction du nord, un parcours immortalisé, en 1972, par Lou Reed, avec la chanson «Walk on the Wild Side». À cette époque, il fait son coming-out et décide de changer son prénom en Holly, en référence au personnage tenu par Audrey Hepburn dans «Breakfast at Tiffany». Il change aussi son nom en Woodlawn, emprunté à un autre personnage de la célèbre série «I love Lucy» avec Lucille Ball. Ce patronyme lui permet faire courir le bruit qu’elle est l’héritière du Cimetière de Woodlawn dans le Bronx. Les premières années à New York sont difficiles, mais sa carrière décolle, peu après avoir rencontré Andy Warhol, en 1968. L’année suivante, elle est la partenaire de Joe Dallesandro dans le film produit par Warhol et réalisé par Paul Morrissey «Trash». En 1970, elle apparaît dans «Femmes en révolte», un autre projet Warhol-Morrissey, aux côtés de deux autres icônes transgenres, Candy Darling et Jackie Curtis. Holly Woodlawn y interprète un mannequin nymphomane qui déteste les hommes dans cette satire sur le mouvement de libération des femmes.

Les années après la «Factory», Holly Woodlawn se produit sur scène, notamment au Théâtre «La MaMa» dans une pièce de Jackie Curtis et fait encore quelques apparitions à l’écran. En 1971, elle est arrêtée et brièvement incarcérée à Porto Rico pour vol à l’étalage. Puis, après s’être fait passer pour l’épouse de l’Ambassadeur français aux Nations Unies, elle est incarcérée dans une prison de femmes, puis transférée dans un établissement pour hommes quand son identité de naissance est découverte. Elle participe au talk-show de Geraldo Rivera avant d’être de nouveau emprisonnée en 1978 pour avoir violé les conditions de probation. Elle renonce peu après à sa carrière chancelante. Elle retourne vivre chez ces parents en Floride. Holly Woodlawn travaille alors dans un restaurant japonais. Au milieu des années 80, retour à New-York où elle reprend avec succès une carrière de chanteuse dans les cabarets et les clubs de la ville. En 1991, elle publie son autobiographie, «A Life Low in High Heels», coécrit avec Jeff Copeland. Elle apparaît dans de nombreux documentaires et tient des petits rôles dans des films comme: «Billy’s Hollywood screen kiss» (1997) de Tommy O’Haver ou «Milwaukee, Minnesota» (2002) de Allan Mindel.

En juin 2015, Holly Woodlawn tombe gravement malade, des années d’abus d’alcool et de drogues en tous genres ont ruinés sa santé. Des examens révèlent des lésions cancéreuses au foie et au cerveau. Après plusieurs mois de lutte et de lourds traitements médicamenteux, son état se détériore et le 6 décembre 2015, l’icône warholienne décède à Los Angeles, vaincue par la maladie. Joe Dallesandro, son ami de toujours l’a soutenue et accompagnée jusqu’à la fin.

© Pascal DONALD

copyright
1969Trash ( Andy Warhol’s trash ) de Paul Morrissey avec Joe Dallesandro
1970Femmes en révolte ( women in revolt / Andy Warhol’s women in revolt ) de Paul Morrissey avec Martin Kove
1971Scarecrow in a garden of cucumbers – de Robert J. Kaplan avec David Margulies
Is there love after death / The sexual revolution – de Alan Abel & Jeanne Abel avec Buck Henry
    Seulement apparition
CM Bad Marien’s last year – de Gene Ayres avec Gillian Fuller
1973 CM Broken goddess – de Dallas
1976 DO Underground and emigrants – de Rosa von Praunheim avec Grete Mosheim
    Seulement apparition
DO L’Amérique interdite ( this is America ) de Romano Vanderbes avec Arnold Schwarzenegger
    Seulement apparition
1977Take off – de Armand Weston avec Erick Lueders
    Segment « 1940’s »
1978 DO Tally Brown, New York / Tally Brown, N.Y. – de Rosa von Praunheim avec Tally Brown
    Seulement apparition
1982Tootsie – de Sydney Pollack avec Dustin Hoffman
    Seulement conseillère technique
1990 DO Superstar : The life and times of Andy Warhol – de Chuck Workman avec Dennis Hopper
    Seulement apparition
DO Resident alien / Resident alien : Quentin Crisp in America – de Jonathan Nossiter avec John Hurt
    Seulement apparition
1992Night owl / Nite owl – de Jeffrey Arsenault avec John Leguizamo
1994Scathed – de David Gregory avec Matthew Bell
1995Phantom pain – de Neil Matsumoto avec Sean Cory Cooper
Matinee idol – de Gino Colbert avec Ken Ryker
1996 CM Bubblegum – de Peter Strickland avec Nick Zedd
1997Billy’s Hollywood screen kiss – de Tommy O’Haver avec Paul Bartel
1998Les frères Falls ( twin Falls Idaho ) de Michael Polish avec Mark Polish
DO Beverly Hills hustlers – de ? avec Damian Ford
2001 DO The Cockettes – de Bill Weber & David Weissman avec Dusty Dawn
    Seulement apparition
2002Milwaukee, Minnesota – de Allan Mindel avec Bruce Dern
2003 DO Superstar in a housedress – de Craig Highberger avec Lily Tomlin
    Seulement apparition
2006Alibi – de James Chean avec Joe Estevez
DO Jack Smith and the destruction of Atlantis – de Mary Jordan avec Tony Conrad
    Seulement apparition
2008 DO Paul Morrissey, in the flesh – de Karim Zeriahen avec Paul Morrissey
2009Heaven wants out – de Robert Feinberg avec Edward Davis
DO Beautiful Darling – de James Rasin avec Julie Newmar
    Seulement apparition
2010The lie – de Joshua Leonard avec Jess Weixler
CM The ghosts of Los Angeles – de Richard Carroll avec Matthew Grant Godbey
2011Dust – de Adam Dugas & Casey Spooner avec Shannon Michalski
2012East of the Tar Pits – de Gary LeGault avec Frank Messina
DO Continental – de Malcolm Ingram avec Melissa Manchester
    Seulement apparition
CM She gone rogue – de Rhys Ernst avec Zackary Drucker
2013 DO I am Divine – de Jeffrey Schwarz avec John Waters
    Seulement apparition
2014Citizens – de Alex Monty Canawati avec Udo Kier
    Seulement apparition
DO Heavenly bodies – de Stephanie Farago avec Ellen Burstyn
    Seulement apparition
Fiche créée le 9 mars 2016 | Modifiée le 14 mars 2016 | Cette fiche a été vue 1213 fois
PREVIOUSNatalie Wood || Holly Woodlawn || Edward WoodwardNEXT