CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Patrice Wymore
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Horst Frank



Date et Lieu de naissance : 28 mai 1929 (Lübeck, Allemagne)
Date et Lieu de décès : 25 mai 1999 (Heidelberg, Allemagne)
Nom Réel : Horst Bernhard Wilhelm Frank

ACTEUR
Image
1959 La chatte sort ses griffes – de Henri Decoin avec Françoise Arnoul, Jacques Fabbri & François Guérin
Image
1964 Le mystère de la jonque rouge (weiße fracht für Hongkong) de Helmut Ashley avec Maria Perschy
Image
1967 Trinita, prépare ton cerceuil ! (Viva Django) de Ferdinando Baldi avec Terence Hill & George Eastman
Image
1971 L’œil du labyrinthe (l’occhio nelle labirinto) de Mario Caiano avec Rosemary Dexter & Alida Valli

Horst Bernhard Wilhelm Frank vient au monde le 28 mai 1929, à Lübeck, port de la Mer Baltique de l’Allemagne. Il fait des études commerciales, puis effectue son service militaire et participe notamment, en tant que soldat, aux derniers mois de la seconde guerre mondiale. Après la défaite du troisième Reich, le jeune homme travaille quelques temps comme vendeur et décorateur. Parallèlement, il suit des cours de comédie à l’Ecole Supérieure de Musique de Hambourg, puis décroche un premier contrat au sein du théâtre de sa ville natale.

Dans les années cinquante, Horst Frank interprète les grands auteurs sur les scènes germaniques. Après quelques apparitions télévisées, il débute au cinéma en 1957, dans «Der stern von Afrika», un drame de guerre, à petit budget, de Alfred Weidenmann. Le film est un énorme succès et incite Horst à continuer dans trois films du même registre de Frank Wisbar: «UB55, corsaire de l’océan» (1957) avec Wolfgang Preiss, «Chiens, à vous de crever !» (1958) avec Sonja Ziemann et «À l’ombre de l’étoile rouge» (1959) avec Brigitte Horney.

Par la suite, Horst Frank tourne dans plusieurs grandes productions européennes. Il joue notamment sous la direction des cinéastes français: Henri Decoin pour «La chatte sort ses griffes» (1959), Claude Autant-Lara pour «Le bois des amant» (1960) et «Tu ne tueras point!» (1961) et Georges Lautner pour «Les tontons flingueurs (1963). Au milieu des années soixante, Horst participe à plusieurs films d’aventures et de westerns spaghetti, parmi lesquels: «Les aigles noirs de Santa Fe» (1965) de Alberto Cardone, «Trinita, prépare ton cerceuil!» (1967) de Ferdinando Baldi et «Django porte sa croix» (1968) de Enzo G. Castellari. L’acteur s’enlise ainsi rapidement dans les films de série Z.

Au début des années soixante-dix, Horst Frank renoue avec le succès en interprétant le Docteur Braun dans «Le chat à neuf queues», film d’horreur de Dario Argento, puis en tournant dans «Und Jimmy ging zum regenbogen» (1971) de Alfred Vohrer. Il profite donc de ce regain de popularité pour accepter des rôles plus importants dans des productions télévisées. Après plusieurs belles compositions pour le petit écran, il revient occasionnellement au cinéma, notamment dans: «Le souffle de la mort» (1976) de Jürgen Goslar avec Christopher Lee et Trevor Howard, et «Opération Ganymed» (1977), un film de science-fiction bien ficelé, de Rainer Erler.

Les dernières années de sa carrière restent essentiellement tournées vers la télévision. Horst Frank joue dans plusieurs séries telles que «La dynastie des Guldenburg» de 1987 à 1990 et dans quelques épisodes de la série policière «Tatort». En 1995, il participe au téléfilm «Catherine la grande», une reconstitution historique, sur la vie de l’Impératrice Russe interprétée par Catherine Zeta-Jones. Dans les années quatre-vingt-dix, il renoue aussi avec ses premiers amours en revenant au théâtre.

Horst Frank meurt le 25 mai 1999, à Heidelberg en Allemagne, victime d’une crise cardiaque. C’était quelques jours avant son soixante-dixième anniversaire.

© Philippe PELLETIER

copyright
1957L’ultime sacrifice / L’étoile d’Afrique ( der stern von Afrika ) de Alfred Weidermann avec Marianne Koch
UB55, corsaire de l’océan ( haie und kleine fische ) de Frank Wisbar avec Sabine Bethmann
L’étau ( der greifer ) de Eugen York avec Hans Albers
1958La fille Rosemarie / La fille Rosemarie Nitribitt ( das mädchen Rosemarie ) de Rolf Thiele avec Nadja Tiller
Meine 99 bräute – de Alfred Vohrer avec Vera Tschechowa
Nuits chaudes, nylon noir ( schwarze nylons – heiße nächte ) de Erwin Marno & Alfred Braun avec Käthe Haack
La jeune fille de Moorhof ( das mädchen vom Moorhof ) de Gustav Ucicky avec Werner Hinz
Chiens, à vous de crever ! ( hunde, wollt ihr ewig leben ) de Frank Wisbar avec Sonja Ziemann
Blitzmädels an die front – de Werner Klingler avec Eva Ingeborg Scholz
1959Les loups dans l’abîme ( lupi nell’abisso ) de Silvio Amadio avec Massimo Girotti
La femme nue et Satan / La nue et Satan ( die nachte und der Satan / des satans nackte sklavin ) de Victor Trivas avec Michel Simon
Le passager de la dernière heure / SOS train d’atterrissage bloqué ( abschied von den wolken / abschied der götter / angst im nacken ) de Gottfried Reinhardt avec Peter van Eyck
À l’ombre de l’étoile rouge / C’est arrivé le 31-1-1945 ! ( nacht fiel über gotenhafen ) de Frank Wisbar avec Erich Dunskus
Opération coffre-fort / Mort à l’aube ( bumerang ) de Alfred Weidenmann avec Cordula Trantow
Cambriolage en musique ( kein engel ist so rein ) de Wolfgang Becker avec Sabine Sinjen
La chatte sort ses griffes – de Henri Decoin avec Françoise Arnoul
La fabrique des officiers SS ( fabrik der offiziere ) de Frank Wisbar avec Helmut Griem
1960Jeunes gens mécontents ( die zornigen jungen männer ) de Wolf Rilla avec Dawn Addams
Le bois des amants – de Claude Autant-Lara avec Françoise Rosay
Une femme à abattre ( treibjagd auf ein leben ) de Ralph Lothar avec Ingrid Andree
1961Sissi 63 ( cariño mio / die liebe ist ein seltsames spiel ) de Rafael Gil avec Marianne Hold
L’emprise du passé ( unser haus in Kamerun ) de Alfred Vohrer avec Walter Rilla
Tu ne tueras point / L’objecteur – de Claude Autant-Lara avec Suzanne Flon
Haß ohne gnade – de Ralf Lothar avec Maria Perschy
1962Zwischen schanghai und St. Pauli – de Wolfgang Schleif avec Karin Baal
Espionnage à Hong Kong ( heißer Hafen Hong Kong ) de Jürgen Roland avec Marianne Koch
La légende de la panthère noire ( der schwarze panther von Ratana ) de Jürgen Roland avec Brad Harris
1963L’araignée blanche défie Scotland Yard ( die weisse spinne ) de Harald Reinl avec Karin Dor
Les tontons flingueurs – de Georges Lautner avec Lino Ventura
Les pirates du Mississippi ( die flußpiraten vom Mississippi ) de Jürgen Roland avec Dorothee Parker
Le mystère de la jonque rouge ( weiße fracht für Hongkong ) de Helmut Ashley avec Philippe Lemaire
Les diamants du Mékong ( la sfida viene da Bangkok / die diamantenhölle am Mekong ) de Gianfranco Parolini avec Paul Hubschmid
1964Le trésor des montagnes bleues ( Winnetou II / der schatz der blauen berge / giorni di fuoco / last of the renegades / Vinetu II ) de Harald Reinl avec Lex Barker
F.B.I. contre l’œillet chinois ( das geheimnis der chinesischen nelke ) de Rudolf Zehergruber avec Klaus Kinski
Colt et dollars / Mon colt fait la loi ( le pistole non discutono / bullets don’t argue / bullets don’t lie / guns don’t talk / die letzten zwei vom Rio Bravo / las pistolas no discuten ) de Mario Caiano avec Rod Cameron
Les chercheurs d’or de l’Arkansas ( die goldsucher von Arkansas / alla conquista dell’ Arkansas / massacre at Marble City / conquerors of Arkansas ) de Paul Martin avec Marianne Hoppe
La morte de Beverly Hills ( die tote von Beverly Hills ) de Michael Pfleghar avec Heidelinde Weis
Espionnage à Bangkok pour U-92 ( der fluch des schwarzen Rubins / thirteen days to die / agente S3S : operazione Uranio ) de Alberto Cardone & Manfred R. Köhler avec Serge Nubret
Les aigles noirs de Santa Fe ( die schwärzen ädler von Santa / i gringos non perdonano / the black eagle of Santa Fe / gringos do not forgive ) de Alberto Cardone & Ernst Hofbauer avec Serge Marquand
1965Mission à Hong Kong ( das geheimnis der drei dschunken / a 009 missione Hong Kong / code name alpha / red dragon / mission Hong Kong ) de Ernst Hofbauer avec Stewart Granger
Corrida pour un espion – de Maurice Labro avec Ray Danton
Aventure à Manille ( die letzten drei der albatross ) de Wolfgang Becker avec Gisella Arden
Le piège se referme la nuit / Razzia au FBI ( um null uhr schnappt die falle zu ) de Harald Philipp avec Dominique Wilms
1966Safari diamants – de Michel Drach avec Marie-José Nat
I deal in danger – de Walter Grauman avec Robert Goulet
Ça casse à Caracas ( hölle über Caracas / fünf vor zwölf in Caracas ) de Marcello Baldi avec Pascale Audret
La vengeance de Fu Manchu ( the vengeance of Fu Manchu ) de Jeremy Summers avec Christopher Lee
1967Les chiens verts du désert ( attento ai tre grandi / desert commandos/ fünf gegen Casablanca ) de Umberto Lenzi avec Ken Clark
Deux billets pour Mexico ( geheimnisse in goldenen nylons / dead run ) de Christian-Jaque avec Ira Furstenberg
Eine handvoll helden / Die letzte kompanie – de Fritz Umgelter avec Valeria Ciangottini
Trinita, prépare ton cerceuil ! ( Viva Django / preparati la bara ! / Django sees red / Django, prepare a coffin / get the coffin ready ) de Ferdinando Baldi avec Terence Hill
1968Django porte sa croix ( quella sporca storia nel West / Johnny Hamlet / that dirty story of the West ) de Enzo G. Castellari avec Françoise Prévost
Le salaire de la haine ( odia il prossimo tuo ) de Ferdinando Baldi avec Nicoletta Machiavelli
Le moment de tuer ( il momento di uccidere / Django : Ein sarg voll blut / the moment of killing / the moment to kill ) de Giuliano Carmineo avec George Hilton
Catherine, il suffit d’un amour / Catherine – de Bernard Borderie avec Olga Georges-Picot
De Sade, les infortunes de la vertu / Justine ( deadly sanctuary / Justine and Juliet / Justine ovvero le disavventure della virtù / Marquis de Sade: Justine ) de Jésus Franco avec Romina Power
Le paria / Lago le paria ( Jaque mate / diamond rush ) de Claude Carliez avec Jean Marais
1969Porta del cannone – de Leopoldo Savona avec Irina Demick
Die engel von St. Pauli – de Jürgen Roland avec Irmgard Riessen
Si douces, si perverses ( così dolce… così perversa ) de Umberto Lenzi avec Carroll Baker
1970Das glöcklein unterm himmelbett – de Hans Heinrich avec Monika Dahlberg
Frisch, fromm, fröhlich, frei – de Rolf Thiele avec Monika Berg
Le chat à neuf queues ( il gatto a nine code / the cat o’nine tails ) de Dario Argento avec Karl Malden
Carlos – de Hans W. Geissendörfer avec Geraldine Chaplin
Et Jimmy alla vers l’arc-en-ciel ( und Jimmy ging zum regenbogen ) de Alfred Vohrer avec Alain Noury
1971Der scharfe Heinrich – de Rolf Thiele avec Grit Böttcher
Fluchtweg St. Pauli : Großalarm für die Davidswache / Heiße Spur St. Pauli – de Wolfgang Staudte avec Christiane Krüger
L’œil du labyrinthe ( l’occhio nelle labirinto ) de Mario Caiano avec Alida Valli
1972L’etrusco uccidi ancora / The dead are alive / The etruscan kills again / Das geheimnis des gelben grabes / Overtime – de Armando Crispino avec Samantha Eggar
Le grand duel ( il grande duello / the big showdown / drei vaterunser für vier halunken ) de Giancarlo Santi avec Lee Van Cleef
1973Si ce n’est toi, c’est donc ton frère ( Carambola ) de Ferdinando Baldi avec Paul L. Smith
1974Das amulett des todes – de Ralf Gregan & Günther Vaessen avec Rutger Hauer
1975Auch mimosen wollen blühen – de Helmut Meewes avec Curd Jürgens
Die elixiere des teufels – de Manfred Purzer avec Sylvia Manas
1976Rosemaries tochter – de Rolf Thiele avec Klaus Guth
Le souffle de la mort ( Albino / death in the sun / der flüsternde tod / the night of the Askari / whispering death ) de Jürgen Goslar avec Trevor Howard
Das gesetz des clans – de Eugen York avec Gert Froebe
1977Operation Ganymed ( Helden – Operation Ganymed / Helden, verloren im staub der sterne ) de Rainer Erler avec Jürgen Prochnow
1980Das traumhaus / Das traumhaus, auf der suche nach einem besseren leben – de Ulrich Schamoni avec Judy Winter
1998Die menschen sind kalt – de Andreas Dorau avec Dolly Dollar
Fiche créée le 2 juin 2005 | Modifiée le 19 novembre 2017 | Cette fiche a été vue 22541 fois
PREVIOUSChristopher Frank || Horst Frank || John FrankenheimerNEXT