CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Gabriele Tinti
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Horst Tappert



Date et Lieu de naissance : 26 mai 1923 (Elberfeld, Allemagne)
Date et Lieu de décès : 13 décembre 2008 (Planegg, Allemagne)
Nom Réel : Horst Tappert

ACTEUR

Fils d’un fonctionnaire, Horst Tappert nait le 26 mai 1923 à Elberfeld en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, ville réunit avec d’autres communes en 1929 pour devenir Wuppertal. Après ses études secondaires, il suit un apprentissage dans la vente et le commerce, puis s’engage dans la Wehrmacht au début de la Seconde Guerre mondiale. Il est fait prisonnier par les Alliés en 1944. Après son retour de captivité, il trouve un travail de comptable au théâtre Altmark de Stendal, en Saxe-Anhalt, et fait parfois de la figuration. Il prend goût à la comédie et décide de devenir acteur. En 1946, il suit des cours d’art dramatique dans la classe de Paul Rose et intègre la troupe du «Landestheater» de Württemberg-Hohenzollern. Il poursuit son parcours théâtral sur la scène du «Stadttheater» de Göttingen (1949-1950), puis celle des théâtres de Kassel (1950-1951), de Bonn (1951-1953) et de Wuppertal (1953-1956). En 1956, il s’installe à Munich et signe avec le «Kammerspiele», un contrat qui se termine en 1967.

À la fin des années cinquante, Horst Tappert apparaît dans des productions télévisé. En 1957, Wolfgang Liebeneiner l’engage pour jouer son premier rôle au cinéma, aux côtés de Ruth Leuwerik et Hans Holt, dans «La famille Trapp en Amérique». L’année suivante, il interprète un instituteur dans la comédie «Wir wunderkinder» réalisée par Kurt Hoffmann avec Elisabeth Flickenschildt et Hansjörg Felmy. Puis, il alterne les rôles, entre le grand et le petit écran, dans des films réservés principalement pour le marché allemand. En 1966, il fait une courte apparition, aux côté de Roger Hanin et Sylva Koscina dans «Carré de dames pour un as», une comédie d’espionnage réalisée par Jacques Poitrenaud, un spécialiste du genre très en vogue en cette époque de guerre froide. La même année, il tourne dans la minisérie, «Die gentlemen bitten zur kasse», une version d’outre-Rhin de l’attaque du train postal Glasgow-Londres. Dans cette production, Horst Tappert interprète un cambrioleur de haut-vol. Il change de camp, en 1968, pour incarner l’inspecteur de Scotland Yard David Perkins dans «Der gorilla von Soho» sous la direction de Alfred Vohrer, d’après un roman de Edgar Wallace.

Au début des années soixante-dix, le paysage audio-visuel allemand se dote d’une seconde chaîne baptisée ZDF (Zweites Deutsches Fernsehen). Les dirigeants décident de produire une série policière pouvant concurrencer Peter Falk en Inspecteur Columbo, diffusée sur la chaîne nationale. L’inspecteur Derrick est né. Ce personnage fait de Horst Tappert une star nationale, puis mondiale. Les aventures de se policier flegmatique, plus orienté vers le coté philologique que par l’action et la violence, deviennent très vite culte. Derrick est distribué dans près de cent-quarante pays, y compris la Chine et le Japon. Entre 1973 et 1998, Horst Tappert a tourné dans 281 épisodes. Il décide de prendre sa retraite à soixante-quinze ans. Il s’installe à Gräfelfing, dans la banlieue munichoise, avec Ursula Pistor, sa troisième femme épousée en 1957. L’acteur s’adonne à ses passe-temps favoris, la pêche et la chasse.

En décembre 2001, un drame vient bouleverser sa retraite. En effet, son fils, Gary Tappert, architecte, décède à l’âge de cinquante-deux ans. Très affecté par cette douloureuse disparition, Horst Tappert s’enferme et refuse toute interview. Il s’éteint à l’âge de quatre-vingt-cinq ans, le 13 décembre 2008 dans une clinique de Planegg, ville proche de Munich en Bavière.

© Philippe PELLETIER & Christophe LAWNICZAK

copyright
1957La famille Trapp en Amérique ( die Trapp-Familie in Amerika ) de Wolfgang Liebeneiner avec Ruth Leuwerik
1958Nous les enfants prodiges / Nous les prodiges ( wir wunderkinder ) de Kurt Hoffmann avec Elisabeth Flickenschildt
Les héros / Les soldats ne sont pas de bois ( helden ) de Franz Peter Wirth avec O.W. Fischer
Der engel, der seine harfe versetzte – de Kurt Hoffmann avec Nana Osten
1959Jacqueline – de Wolfgang Liebeneiner avec Götz George
Belle aventure ( das schöne abenteuer ) de Kurt Hoffmann avec Liselotte Pulver
1962Er kann’s nicht lassen – de Axel von Ambesser avec Heinz Rühmann
Anita et les sept saltimbanques ( schneewittchen und die sieben gaukler ) de Kurt Hoffmann avec Caterina Valente
1963Zwei whisky und ein sofa – de Günter Gräwert avec Maria Schell
1965Un cercueil de diamants ( die rechnung – eiskalt seviet ) de Helmut Ashley avec George Nader
1966Carré de dames pour un as – de Jacques Poitrenaud avec Roger Hanin
1967Heißer sand auf sylt – de Jerzy Macc avec Charlotte Kerr
Le château des chiens hurlants ( der hund von Blackwood Castle ) de Alfred Vohrer avec Mady Rahl
1968Der gorilla von Soho – de Alfred Vohrer avec Claus Holm
1969Der mann mit dem glasauge – de Alfred Vohrer avec Christiane Krüger
Sept jours de sursis ( sieben tage frist ) de Alfred Vohrer avec Joachim Fuchsberger
1970Inspektor Perrak greift ein – de Alfred Vohrer avec Erika Pluhar
Le diable vint d’Arkansas ( der teufel kam aus Akasawa / the devil came from Arkansas / el diablo que vino de Akasawa ) de Jesus Franco avec Fred Williams
Crimes dans l’extase ( sie tötete in ekstase / she killed in ecstasy ) de Jesus Franco avec Soledad Miranda
Et Jimmy alla vers l’arc-en-ciel ( und Jimmy ging zum regenbogen ) de Alfred Vohrer avec Alain Noury
1971Bleib sauber, Liebling / Rosy und der herr aus Bonn – de Rolf Thiele avec Heidi Hansen
1972El muerto hace las maletas / The corpse packs his bags / Der todesrächer von Soho – de Jesus Franco avec Barbara Rütting
1974Auch ich war nur ein mittelmäßiger schüler – de Werner Jacobs avec Jutta Speidel
1987 CM Cinématon – de Gérard Courant
2003 DA Derrick : Die pflicht ruft ! – de Michael Schaack & Michael Ekbladh
    Seulement voix
AUTRES PRIX :
      
    Caméra d’Or, Allemagne ( 1981 )

    Prix pour sa carrière au cinéma au Prix International Flaiano de Pescara, Italie ( 1993 )

    Bambi pour l’ensemble de sa carrière aux Prix Bambi, Allemagne ( 1998 )

    Romy de Platine au Gala Romy, Autriche ( 1998 )

    Prix Spécial du Jury pour l’ensemble de sa carrière aux prix TeleStar, Allemagne ( 1998 )

    Prix Spécial aux Prix de la télévision Bavaroise, Allemagne ( 2003 )
Fiche créée le 16 décembre 2008 | Modifiée le 12 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 6496 fois
PREVIOUSYoko Tani || Horst Tappert || Andreï TarkovskiNEXT