CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Alan Young
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ilarion Ciobanu



Date et Lieu de naissance : 28 octobre 1931 (Ciucur, Roumanie)
Date et Lieu de décès : 7 septembre 2008 (Bucarest, Roumanie)
Nom Réel : Ilarion Ciobanu

ACTEUR

Ilarion Ciobanu nait le 28 octobre 1931, sous le règne du roi Charles II, à Ciucur, aux environs de Tighina en Roumanie, devenue depuis, une ville de la République Moldave. Il passe son enfance à Constantza, port de pêche et station balnéaire très prisée située dans l’est du royaume.

Ilarion Ciobanu débute sa carrière artistique en deux temps. Tout d’abord dès l’âge de douze ans, il interprète quelques rôles sans envergure dans diverses troupes théâtrales roumaines, puis, se rendant compte qu’il ne peut pas en vivre, le jeune Ilarion enchaîne les petits boulots aussi divers que variés. Il est tour-à-tour porteur, puis manutentionnaire dans les champs, mineur, ouvrier sur les chantiers, charpentier, chauffeur de taxis, pêcheur... Puis, en 1958, il décide de reprendre le chemin de l’école et s’inscrit à l’IATC, l’institut du théâtre et du cinéma de Bucarest. Il en ressortira sans le diplôme mais avec assez d’expérience pour reprendre une activité artistique avec, cette fois-ci, la volonté d’en vivre.

Entre temps, sa stature lui a valu d’entrer dans la prestigieuse équipe de rugby de la Dynamo de Bucarest, ou Ilarion Ciobanu jouera jusqu’en 1962. Sa carrière cinématographique commence en 1959 dans un documentaire intitulé «Intr-o Dimineata», réalisé par Manole Marcus ou il est seul à apparaitre à l’écran. L’année suivante, il est à l’affiche de «Setea» de Mihai Iacob et Mircea Dragan, adaptation du roman éponyme de Titus Popovici que nous pourrions traduire par «Soif». C’est en 1961 que la notoriété du comédien va passer les frontières roumaines. En effet, «Une histoire sentimentale» de Iulian Mihu sortira en France et aux Etats-Unis, mais, ne remportera pas le même succès qu’en Roumanie.

En 1962, Ilarion Ciobanu décide de passer lui même derrière la caméra et réalise «Omul de linga tine» sorti aux Etats-Unis sous le titre «The man next to you». Il interprète l’un des rôles principaux, la même année dans «Lupeni 29» de Micea Dragan puis apparait dans «Cinci o ameni la drum», un documentaire réalisé par Garbriel Barta et Mihail Bucur. L’année suivante il enchaîne avec «Cartierul veseliei» de Manole Marcus, puis fait une pause de deux ans.

S’en suivra une filmographie riche de près de cinquante œuvres. Ilarion Ciobanu devient extrêmement populaire en Roumanie. l’acteur fait notamment parti de la distribution de la coproduction germano-roumaine «Le tyran» (1968), péplum dirigé par Mircea Dragan, avec Richard Johnson en Tibère et Amedeo Nazzari en empereur Trajan. Il réitère son expérience de réalisateur en 1988 pour «O vara cu Mara». Pour ce film, il réalise quelques séquences pour Mircea George Cornea, préférant n’apparaitre qu’en qualité d’acteur. En 2004, Bucarest organise la première édition du Festival du Film International. Ilarion Ciobanu y reçoit le Prix d’Excellence pour sa contribution à l’art cinématographique. Lorsqu’il reçoit cette récompense, la salle lui offre une «standing ovation» durant plusieurs longues minutes. Sa dernière apparition se fait sous forme de clin d’œil dans un court-métrage de quatre minutes, réalisé par son fils, Ioachim Ciobanu, intitulé «Bored» ou il joue le rôle de Dieu, son compatriote, Matei Florian, incarnant celui du Diable. Vouant entièrement sa carrière au septième Art, Ilarion Ciobanu est vaincu par le cancer dans la matinée du 7 septembre 2008.

© Christophe LAWNICZAK

copyright
1959 DO Intr-o dimineata – de Manole Marcus
1960Setea – de Mihai Iacob & Mircea Dragan avec Mircea Balaban
1961Une histoire sentimentale ( poveste sentimentală ) de Iulian Mihu avec Irina Petrescu
1962Omul de lînga tine – de Ilarion Ciobanu avec Silvia Popovici
    Seulement réalisateur
Lupeni 29 – de Mircea Dragan avec Costel Constantinescu
DO Cinci oameni la drum – de Gabriel Barta & Mihail Bucur avec Dana Comnea
    Seulement apparition
1963Cartierul veseliei – de Manole Marcus avec Mihaela Mihai
1965L’hiver en flammes ( răscoala ) de Mircea Muresan avec Adriana Bogdan
Golgotha ( Golgota ) de Mircea Dragan avec Gheorghe Dinica
1966Vremea zăpezilor – de Gheorghe Naghi avec Monica Ghiuta
1967Légende ( legenda / apoi s-a nascut legenda ) de Andrei Blaier avec Stefan Ciubotarasu
1968Le tyran ( columna / die säule des Trajan / the column / columna lui Trajan / Trajan’s column / Trajans säule / der tyrann ) de Mircea Dragan avec Richard Johnson
Doi bărbaţi pentru o moarte – de Gheorghe Naghi avec Monica Ghiuta
1969La guerre des princesses ( războiul domniţelor ) de Virgil Calotescu avec Ilinca Tomoroveanu
Baltagul ( the axe / the hatchet / la mazza ) de Mircea Muresan avec Folco Lulli
1970La dernière croisade, 1ère partie ( Mihai Viteazul : Cälugäreni ) de Sergiu Nicolaescu avec Amza Pellea
La dernière croisade, 2ème partie ( Mihai Viteazul : Unirea ) de Sergiu Nicolaescu avec Ion Besoiu
Fratii – de Mircea Moldovan avec Violeta Andrei
Le siège ( asediul ) de Mircea Muresan avec Valeria Seciu
1971 Serata – de Malvina Ursianu avec Silvia Ghelan
La forêt des pendus ( padurea pierduta ) de Andrei Blaier avec Adriana Ionescu
Facerea lumii – de Gheorghe Vitanidis avec Irina Petrescu
Drum în penumbra – de Lucian Bratu avec Margareta Pogonat
1972Les mains propres ( cu mâinile curate ) de Sergiu Nicolaescu avec Aimee Iacobescu
Conspiratia – de Manole Marcus avec Cornel Ciupercescu
La dernière balle ( ultimul cartus ) de Sergiu Nicolaescu avec Nineta Gusti
1973Dimitrie Cantemir – de Gheorghe Vitanidis avec Alexandru Repan
Departe de tipperary – de Manole Marcus avec Maria Rotaru
100 de lei – de Mircea Saucan avec Ileana Popovici
1974Les immortels ( nemuritorii ) de Sergiu Nicolaescu avec Alexandru Dobrescu
Capcana – de Manole Marcus avec Maria Chira
1975Pe aici nu se trece – de Doru Nastase avec Ferenc Fábián
Oraşul văzut de sus – de Lucian Bratu avec Zephi Alsec
Muschetarul român – de Gheorghe Vitanidis avec Constantin Rautchi
1976Toate pânzele sus – de Mircea Muresan avec Jean Constantin
Trepte spre cer – de Andrei Blaier avec Silvia Popovici
1977Pentru patrie – de Sergiu Nicolaescu avec Adina Popescu
Gustul şi culoarea fericirii – de Felicia Cernaianu avec Costel Constantinescu
Dincolo de orizont – de Stefan Roman avec Ilinca Tomoroveanu
1978L’antre de la bête / Le prophète, l’or et les transylvains ( profetul, aurul şi ardelenii ) de Dan Pita avec Mircea Diaconu
Din nou împreună – de Mircea George Cornea avec Octavian Cotescu
Avaria – de Stefan Roman avec Draga Olteanu Matei
1979Ecaterina Teodoroiu – de Dinu Cocea avec Stela Furcovici
L’artiste, les dollars et les transylvains ( artista, dolarii si ardelenii ) de Mircea Veroiu avec Ovidiu Iuliu Moldovan
Omul care ne trebuie – de Manole Marcus avec Marga Barbu
Audienta – de Mircea George Cornea avec Mihaela Caracas
Michael, chien de cirque ( Mihail, ciine de circ ) de Sergiu Nicolaescu avec Karl Michael Vogler
1980Tridentul nu raspunde – de Stefan Roman avec Nicolae Praida
Rug şi flacără – de Adrian Petringenaru avec Loránd Lohinszky
Iancu Jianu, zapciul – de Dinu Cocea avec Elena Sereda
1981Le marmot, le pétrole et les transylvaniens ( pruncul, petrolul si ardelenii ) de Dan Pita avec Stefan Iordache
O lume fără cer – de Mircea Dragan avec Violeta Andrei
Iancu Jianu, haiducul - de Dinu Cocea avec Adrian Pintea
1983Râdeţi ca-n viaţă – de Andrei Blaier avec Gheorghe Dinica
1984Fapt divers – de Andrei Blaier avec Patricia Grigoriu
Acasă – de Constantin Vaeni avec Oana Pellea
1985Umbrele soarelui – de Mircea Veroiu avec Leopoldina Balanuta
1986Bătălia din umbră – de Andrei Blaier avec Dan Condurache
1987Cetatea ascunsă – de Adrian Petringenaru avec Horatiu Medvesan
Toate panzele sus! : Secretul epavei – de Mircea Muresan avec Ion Besoiu
1988O vară cu Mara – de Mircea George Cornea avec Teodora Mares
    + réalisation de quelques scènes – Non crédité
1993Crucea de piatră : ultimul bordel – de Andrei Blaier & Emil Slotea avec Florina Cercel
1995Terente : regele bălţilor – de Andrei Blaier avec Valentin Popescu
2002Tancul – de Andrei Enache avec Radu Romaniuc
2004 CM Bored – de Ioachim Ciobanu avec Matei Florian
AUTRES PRIX :
      
    Prix d’excellence au festival international du cinéma de Bucarest, Roumanie ( 2004
Fiche créée le 18 septembre 2008 | Modifiée le 20 mars 2013 | Cette fiche a été vue 4933 fois
PREVIOUSMichael Cimino || Ilarion Ciobanu || Franco CittiNEXT