CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Claudio Gora
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Irene Manning



Date et Lieu de naissance : 12 juillet 1913 (Cincinnati, Ohio, USA)
Date et Lieu de décès : 28 mai 2004 (San Carlos, Californie, USA)
Nom Réel : Inez Harvout

ACTRICE

Irene Manning naît Inez Harvout le 12 juillet 1913, dans la ville industrielle de Cincinnati dans l’état de l’Ohio. Elle la plus jeune d’une famille de cinq enfants. Étudiante à l’école de musique d’Eastman à Rochester (New York), la talentueuse jeune fille montre rapidement un potentiel vocal digne des plus grandes chanteuses du répertoire classique. Mais elle préfère la toute relative facilité des opérettes.

En 1936, sous le nom de Hope Manning, elle débute au cinéma en donnant la réplique à Gene Autry dans «The old Corral», western romantique produit par les «Republic Studios». L’année suivante, elle joue dans deux comédies dramatiques de série B, pour le même studio, puis elle retourne sur les scènes américaines pour «pousser la chansonnette» mais avec quel talent! Rappelons qu’à cette époque, elle fut mariée à Het Mannheim, le responsable de la publicité des studios qui l’employait.

En 1942, remarquée par les frères Warner, elle signe un contrat et reprend sa carrière cinématographique qu’elle va désormais mener sous le pseudonyme de Irene Manning. Grâce à l’expérience qu’elle a acquise sur le planche, elle se voit aussitôt confier deux rôles d’importance dans des films qui vont compter: «La glorieuse parade»de Michael Curtiz, évoque la vie de l’artiste de music-hall new-yorkais George M. Cohan, interprété avec brio par James Cagney. Dans «Le caïd» elle est confrontée à Humphrey Bogart. En 1943, elle prouve ses talents de soprano dans «Le chant du désert», une sombre affaire bien peu crédible évoquant la poursuite de nazis dans le désert avec Dennis Morgan, le héros, mais aussi dans des rôles «alimentaires» d’autochtones enturbannés Victor Francen et Marcel Dalio. Irene enchaîne encore quelques compositions: «The Doughgirls» (1944) avec Ann Sheridan et Alexis Smith, «L’amour est une mélodie» (1944) avec Jack Carson. «Escape in the desert» (1945) est de nouveau une histoire de guerre avec Philip Dorn et Kurt Kreuger qui est condamné du fait de ses origines à jouer encore un officier allemand, le lieutenant von Kleist! Dans «Grosvenor Square» (1945), une romance qui a pour cadre Londres, ce sont les relations entre des GI américains et les sujets britanniques qui sont évoquées. On y retrouve Rex Harrison et Anna Neagle dans les rôles principaux, Irene Manning devant se contenter d’être une « soldate » chanteuse de l’US Army! La jeune femme qui n’a guère plus que quelques trente printemps décide d’arrêter définitivement le cinéma.

Elle reprend alors sa carrière de chanteuse et enregistre quelques interprétations avec Glenn Miller juste avant la mort du musicien. Elle revient sur scène, à Broadway, dans la comédie musicale «The day before spring» puis elle se produit à Londres dans des comédies musicales historiques ou exotiques à grand spectacle: «Du Barry» et «Serenade». Elle obtient un tel succès qu’elle se fixe un temps à Londres où elle présente son propre show télévisé pour la BBC «An american in England».

En 1951, l’actrice revient au Etats-Unis. Elle travaille à la télévision et dans quelques cabarets, puis elle quitte la vie publique. Elle devient alors un professeur de chant et de diction très réputé. Irene Manning meurt dans sa quatre-vingt-onzième année, victime d’une congestion pulmonaire, dans sa propriété de San Carlos, en Californie. C’était très exactement le 28 mai 2004.

© Philippe PELLETIER & Caroline HANOTTE

copyright
1936The old corral / Texas serenade – de Joseph Kane avec Gene Autry
1937Two wise maids – de Phil Rosen avec Donald Cook
Michael O’Halloran – de Karl Brown avec Warren Hull
1942Spy ship – de B. Reeves Eason avec Craig Stevens
La glorieuse parade ( Yankee Doodle Dandy ) de Michael Curtiz avec James Cagney
Le caïd / La confession d’un forçat ( the big shot ) de Lewis Seiler avec Humphrey Bogart
1943Le chant du désert ( the desert song ) de Robert Florey avec Bruce Cabot
Make your own bed – de Peter Godfrey avec Jack Carson
CM Road to victory / The shining future – de LeRoy Prinz avec Frank Sinatra
    Seulement apparition
1944The Doughgirls – de James V. Kern avec Charles Ruggles
Hollywood canteen – de Delmer Daves avec John Garfield
    Seulement apparition
L’amour est une mélodie ( shine on, harvest moon ) de David Butler avec Dennis Morgan
1945Escape in the desert – de Edward A. Blatt avec Philip Dorn
Grosvenor Square ( I live in Grosvenor Square / a yank in London ) de Herbert Wilcox avec Rex Harrison
Fiche créée le 12 janvier 2007 | Modifiée le 17 janvier 2007 | Cette fiche a été vue 3359 fois
PREVIOUSEttore Manni || Irene Manning || Sofiia ManoushaNEXT