CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Fransined
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jack Warden



Date et Lieu de naissance : 18 septembre 1920 (Newark, New Jersey, USA)
Date et Lieu de décès : 19 juillet 2006 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Jack Warden Lebzelter

ACTEUR
Image
1964 Les yeux bandés (blindfold) de Philip Dunne avec Rock Hudson, Claudia Cardinale & Brad Dexter
Image
1982 Le verdict (the verdict) de Sidney Lumet avec Paul Newman, Charlotte Rampling & James Mason
Image
1987 September – de Woody Allen avec Mia Farrow, , Sam Waterston, Denholm Elliott & Elaine Stritch
Image
1998 Bullworth – de Warren Beatty avec Halle Berry, Warren Beatty, Kimberly Deauna Adams & Sean Astin

Jack Warden Lebzelter naît le 18 septembre 1920, à Newark dans l’état du New Jersey au nord-est des Etats-Unis. Il est élevé par ses grands-parents, plus au sud, à Louisville dans le Kentucky. Il pratique la boxe au lycée et devient même professionnel sous le pseudonyme de Johnny Costello (du nom de famille de sa mère). Il s’engage pour trois ans dans la marine, en 1938, et est affecté en Chine sur un patrouilleur en mission sur le fleuve Yang Tsé. Rendu à la vie civile en 1941, il travaille comme mécanicien-soutier sur navire marchand. Mais les États-Unis rentrent en guerre, en décembre de la même année. Jack est alors mobilisé dans la très célèbre 101ème division aéroportée. S’il n’est pas présent au débarquement de 6 juin 1944 en Normandie, c’est parce qu’il est immobilisé depuis près d’un an dans un hôpital britannique après avoir été grièvement blessé lors d’un saut d’entraînement de nuit. C’est pendant ce repos forcé qu’il prend, paraît-il, goût à la lecture et aux œuvres théâtrales. De nouveau apte au service, il participe à la très dure bataille des Ardennes et est promu sergent.

Démobilisé, Jack Warden devient comédien. Il fait ses premières apparitions à la télévision en 1948 et au cinéma en 1949 pour une figuration dans «Quand la ville dort». Deux ans plus tard, il a un petit rôle dans «Les dégourdis de la marine» où il côtoie Lee Marvin et Charles Bronson, eux aussi débutants. Il va d’ailleurs très souvent interprétés des militaires ou des policiers au cours de sa carrière. En 1958, il épouse une comédienne française Vanda Dupré dont il aura un fils Christopher. Le couple se séparera sans divorcer au début dans les années soixante-dix. Après s’être distingué en 1957 dans «l’homme qui tua la peur» avec John Cassavetes et Sidney Poitier, mais surtout comme septième juré des «Douze hommes en colère» de Sidney Lumet dont il devient l’un des acteurs de seconds rôles préférés, Jack Warden va tourner sans discontinuité durant quatre décennies une centaine de films. Il va être également très actif à la télévision. Les téléspectateurs français le découvriront dans des feuilletons de légende comme «Bonanza», «Les incorruptibles», «Le Virginien», «Les envahisseurs», «Le fugitif» etc.

Parmi sa filmographie, citons notamment l’adaptation du roman de William Faulkner «Le bruit et la fureur» (1959) par Martin Ritt avec Yul Brynner mais aussi Françoise Rosay. Il est docteur dans «La taverne de l’Irlandais» (1962) de John Ford, avec John Wayne, et dans «Mort sur le Nil» (1975) avec Peter Ustinov dans le rôle d’Hercule Poirot. Pour «Shampoo» (1975) de Hal Ashby et «Le ciel peut attendre» (1978) de Warren Beatty, Il reçoit des nominations aux Oscars. Il est avocat dans «Le verdict» (1982) avec Paul Newman. Il fait aussi des films pour les jeunes spectateurs comme «Toys» (1991) avec Robin Williams. Il joue un grand père belge dans le film de Kevin Brodie, «Nello, le chien des Flandres» qui a pour cadre la banlieue d’Anvers. En 2000, il donne encore, à quatre-vingts ans, la réplique à Gene Hackman et Keanu Reeves en tournant un dernier film «Les remplaçants».

Jack Warden se retire ensuite avec sa compagne Marucha Hinds à New York, dans l’île de Manhattan. Ce grand acteur de seconds rôles nord-américain et vétéran de la second guerre mondiale, c’est ainsi que la BBC lui a rendu hommage, décède le 19 juillet 2006, dans sa quatre-vingt sixième années, de complications cardiaques et rénales après plusieurs semaines d’hospitalisation.

© Caroline HANOTTE

copyright
1949Quand la ville dort ( the asphalt jungle ) de John Huston avec Marilyn Monroe
    Seulement figuration
1950Les dégourdis de la marine / La marine est dans le lac / Jimmy s’en va-t-en guerre (you’re in the navy now ! / U.S.S. Teakettle ) de Henry Hathaway avec Gary Cooper
1951Les hommes-grenouilles / Commandos sous-marins ( the frogmen ) de Lloyd Bacon avec Richard Widmark
The man with my face – de Edward Montaigne avec Barry Nelson
1952Les conducteurs du diable ( Red Ball Express ) de Budd Boetticher avec Jeff Chandler
1953Tant qu’il y aura des hommes ( from here to eternity ) de Fred Zinnemann avec Deborah Kerr
1957 L’homme qui tua la peur ( edge of the city / a man is ten feet tall ) de Martin Ritt avec Sidney Poitier
Douze hommes en colère ( twelve angry men ) de Sidney Lumet avec Henry Fonda
La nuit des maris ( the bachelor party ) de Delbert Mann avec Don Murray
Les commandos passent à l’attaque ( Darby’s rangers / the young invaders ) de William A. Wellman avec James Garner
1958L’odyssée du sous-marin Nerka ( run silent run deep ) de Robert Wise avec Clark Gable
1959Le bruit et la fureur ( the sound and the fury ) de Martin Ritt avec Yul Brynner
Une espèce de garce ( that kind of woman ) de Sidney Lumet avec Sophia Loren
1960L’île des sans-soucis ( wake me when it’s over ) de Mervyn LeRoy avec Dick Shawn
Les fuyards de Zahrain ( escape from Zahrain ) de Ronald Neame avec Sal Mineo
1962La taverne de l’Irlandais / Ceux de la Croix du Sud ( Donovan’s reef ) de John Ford avec John Wayne
1963L’attaque dura sept jours ( the thin red line ) de Andrew Marton avec Keir Dullea
1964Les yeux bandés ( blindfold ) de Philip Dunne avec Claudia Cardinale
1968Bye bye Braverman – de Sidney Lumet avec Jessica Walter
1970The sporting club – de Larry Peerce avec Robert Fields
Welcome to the club – de Walter Shenson avec Brian Foley
1971Summertree – de Anthony Newley avec Barbara Bel Geddes
Qui est Harry Kellerman ? ( who is Harry Kellerman and why is he saying those terrible things about me ) de Ulu Grosbard avec Dustin Hoffman
1972 DA Dig – de John Hubley
    Seulement voix
1973Le fantôme de Cat Dancing / L’homme qui aima Cat Dancing ( the man who loved Cat Dancing ) de Richard C. Sarafian avec Sarah Miles
Un colt pour une corde ( Billy two hats / the lady and the outlaw ) de Ted Kotcheff avec Gregory Peck
1974L’apprentissage de Duddy Kravitz ( the apprenticeship of Duddy Kravitz ) de Ted Kotcheff avec Richard Dreyfuss
Shampoo – de Hal Ashby avec Julie Christie
1975Les hommes du président ( all the president’s men ) de Alan J. Pakula avec Robert Redford
1976Raid sur Entebbe ( raid on Entebbe ) de Irvin Kerschner avec Peter Finch
1977Le bison blanc ( the white buffalo / hunt to kill ) de Jack Lee Thompson avec Kim Novak
Le ciel peut attendre ( heaven can wait ) de Warren Beatty & Buck Henry avec Dyan Cannon
Mort sur le Nil ( death on the Nile / Agatha Christie’s death on the Nile ) de John Guillermin avec Bette Davis
1978Le champion ( the champ ) de Franco Zeffirelli avec Faye Dunaway
Le dernier secret du Poseïdon ( beyond the Poseidon adventure ) de Irwin Allen avec Sally Field
Dreamer – de Noel Nosseck avec Tim Matheson
1979Justice pour tous ( …and justice for all ) de Norman Jewison avec Al Pacino
Bienvenue mister Chance ( being there / Chance ) de Hal Ashby avec Peter Sellers
La grosse magouille ( used cars ) de Robert Zemeckis avec Kurt Russell
1980Carbon copy – de Michael Schultz avec George Segal
Les fesses à l’air ( so fine ) de Andrew Bergman avec Ryan O’Neal
La grande aventure des Muppets ( the great Muppet caper ) de Jim Henson avec Peter Ustinov
1981Chu Chu and the Philly Flash – de David Lowell Rich avec Alan Arkin
1982Le verdict ( the verdict ) de Sidney Lumet avec Paul Newman
1983Effraction avec préméditation ( Crackers ) de Louis Malle avec Donald Sutherland
1984L’aviateur / Vol d’enfer ( the aviator ) de George Miller avec Christopher Reeve
1986 DA The cosmic eye – de Faith Hubley & John Hubley
    Seulement voix
1987September – de Woody Allen avec Mia Farrow
1988Presidio, base militaire, San Francisco ( the Presidio / the Presidio : The scene of the crime ) de Peter Hyams avec Sean Connery
Chacun sa chance ( everybody wins ) de Karel Reisz avec Debra Winger
1989Junior le terrible ( problem child ) de Dennis Dugan avec John Ritter
1991Junior le terrible 2 ( problem child II ) de Brian Levant avec Michael Oliver
Toys – de Barry Levinson avec Robin Williams
1992Un faire-part à part ( passed away ) de Charlie Peters avec Bob Hopkins
La loi de la nuit ( night and the city ) de Irwin Winkler avec Jessica Lange
1993L’avocat du diable ( guilty as sin ) de Sidney Lumet avec Rebecca De Mornay
1994Coups de feu sur Broadway ( bullets over Broadway ) de Woody Allen avec Dianne Wiest
L’amour à tout prix / Pendant que tu dormais ( while you were sleeping) de Jon Turtleltaub avec Glynis Johns
1995Maudite Aphrodite ( mighty Aphrodite ) de Woody Allen avec F. Murray Abraham
Dernières heures à Denver ( things to do in Denver when you’re dead ) de Gary Fielder avec Andy Garcia
1996Ed – de Bill Couturie avec Matt LeBlanc
L’étoile de Robinson ( the island on Bird Street ) de Soren Kragh-Jacobsen avec Patrick Bergin
The volunteers – de Larry Herbst avec Madeline Kahn
1997Sale boulot ( dirty work ) de Bob Saget avec Don Rickles
Chairman of the board – de Alex Zamm avec Raquel Welch
1998Bullworth – de Warren Beatty avec Halle Berry
1999Nello le chien des Flandres ( a dog of Flanders ) de Kevin Brodie avec Jon Voight
2000Les remplaçants ( the replacements / scabs ) de Howard Deutch avec Keanu Reeves
Fiche créée le 14 août 2006 | Modifiée le 26 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 6094 fois
PREVIOUSSimon Ward || Jack Warden || Andy WarholNEXT