CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Georges Géret
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jacques Baratier



Date et Lieu de naissance : 8 mars 1918 (Montpellier, France)
Date et Lieu de décès : 27 novembre 2009 (Antony, France)
Nom Réel : Jacques Albert Marie Jean Baratier

REALISATEUR
Image
1958 Goha – de Jacques Baratier avec Omar Sharif, Gabriel Jabbour, Daniel Emilfork & Claudia Cardinale
Image
1963 Dragées au poivre – de Jacques Baratier avec Guy Bedos, Jean-Paul Belmondo & Simone Signoret
Image
1973 Vous intéressez-vous à la chose? – de Jacques Baratier avec Nathalie Delon, Muriel Catalá & Didier Haudepin
Image
2001 Rien, voilà l’ordre – de Jacques Baratier avec Amira Casar, Laurent Terzieff, Claude Rich & Macha Méril

Fils de banquier, Jacques Baratier est né à Montpellier le 8 mars 1918. Très tôt, il se passionne pour la peinture et la littérature, mais ce fils de bonne famille va étudier le droit, plus par tradition familiale que par conviction. Licencié en 1938, il part faire son service militaire dans l’Armée de l’Air. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il sert au Maroc. Après le conflit, il revient à Paris, fréquente les cercles littéraires, le quartier de Saint-Germain-des-Prés et noue des amitiés avec Jacques Besse, Olivier Larronde et Boris Vian. Las de la vie parisienne, il souhaite devenir peintre et part au Maghreb. Au hasard de ses rencontre dans le sud Algérien en 1948, il est engagé comme figurant et assistant de René Chanas sur le tournage de «L’escadron blanc» adapté du roman de Joseph Peyré, avec Jean Chevrier et René Lefèvre dans les rôles principaux. Cette expérience engendre l’envie de se lancer dans le cinéma et il réalise dans la foulée son premier court-métrage «Les filles du soleil», qui évoque les coutumes et la vie quotidienne d’une tribu Berbère dans la région de Ouarzazate.

Jacques Baratier revient à Paris et devient assistant de René Sti et Henri Lepage. En 1949, il réalise «Le désordre», un court-métrage sur le Saint-Germain-des-Prés de l’après-guerre. Puis, il se lance dans la réalisation d’une série de documentaires. En juillet 1956, le court-métrage «Paris la nuit», qu’il a coréalisé avec Jean Valère, reçoit le prix du meilleur documentaire culturel au Festival de Berlin. Une récompense qui va le pousser à diriger son premier long-métrage «Goha» (1958) tourné en Tunisie avec la jeune vedette du cinéma égyptien Omar Sharif et une débutante de seize ans nommée Claudia Cardinale. Le film obtient le prix «Un certain regard» au Festival de Cannes, ouvre les portes du cinéma international à Omar Sharif et permet à la jolie Claudia Cardinale de débuter une carrière en Italie.

Par la suite, et jusqu’à l’aube des années 2000, Jacques Baratier va travailler sur une trentaine de productions, des documentaires, des courts-métrages, des films de télévision et seulement huit fictions pour le grand écran. «La poupée» (1962), fable de science-fiction avec Zbigniew Cybulski dont Jacques Audiberti a signé le scénario adapté de son propre roman; «Dragées au poivre» (1963), film à sketches avec Guy Bedos entouré d’une pléiade de vedettes françaises; «L’or du duc» (1965) une comédie dramatique enjouée et poétique avec Claude Rich; «La décharge» (1970) connu aussi pour le titre «La ville bidon» lors de sa ressortie en 1973, un plaidoyer contre l’urbanisation des banlieues avec Bernadette Lafont; «Vous intéressez-vous à la chose?», une évocation des mœurs de provinces pimentée d’érotisme avec Nathalie Delon, Didier Haudepin et Muriel Catalá; «L’araignée de satin» (1985) un film érotique qui a pour cadre un pensionnat de jeunes filles en 1920, avec Ingrid Caven et Catherine Jordan; et enfin «Rien, voilà l’ordre» (2001), une histoire d’amour dans un hôpital psychiatrique avec Amira Casar et Laurent Terzieff. En 2007, pour sa dernière contribution au cinéma, il joue un petit rôle dans «Boxes» de Jane Birkin où apparaît également pour la dernière fois Annie Girardot.

Jacques Baratier est mort à Antony, le 27 novembre 2009, des suites d’une insuffisance cardiaque à l’âge de 91 ans. Il était marié avec Catherine, la mère de sa fille Diane Baratier, directrice de la photographie reconnue. Elle réalise un très beau documentaire sur son père l’année de sa disparition.

© Pascal DONALD

copyright
1948L’escadron blanc – de René Chanas avec René Lefèvre
    Seulement assistant réalisateur & figurant
Nous avons tous fait la même chose – de René Sti avec José Noguéro
    Seulement assistant réalisateur
CM Les filles du soleil – de Jacques Baratier
    + scénario
1949L’extravagante Théodora / J’te confie ma femme – de Henri Lepage avec Lucienne Lemarchand
    Seulement assistant réalisateur
CM Désordre – de Jacques Baratier avec Juliette Gréco
    + scénario, commentaires & production
1950Mon ami le cambrioleur – de Henri Lepage avec Françoise Arnoul
    Seulement assistant réalisateur
1951 CM La cité du midi – de Jacques Baratier
    + scénario
1952 CM La vie du vide – de Jacques Baratier
    + scénario
CM Le métier de danseur – de Jacques Baratier
    + scénario
1953 CM Chevalier de Ménilmontant – de Jacques Baratier avec Maurice Chevalier
    + scénario
1954 CM Histoire du palais idéal – de Jacques Baratier
    + scénario
1955 CM Paris la nuit – de Jacques Baratier & Jean Valère
    + scénario
    Ours d’Or du meilleur court-métrage documentaire culturel au festival du cinéma de Berlin, Allemagne
1958Goha – de Jacques Baratier avec Omar Sharif
    Prix du Jury, le premier regard un certain regard, au festival du cinéma de Cannes, France
1962La poupée – de Jacques Baratier avec Zbigniew Cybulski
    + production
1963Dragées au poivre – de Jacques Baratier avec Simone Signoret
    + scénario
1964 CM Eves futures – de Jacques Baratier
    + scénario
1965L’or du duc – de Jacques Baratier avec Elsa Martinelli
    + scénario
1966Les créatures – de Agnès Varda avec Eva Dahlbeck
    Seulement assistant réalisateur
CM Voilà l’ordre – de Jacques Baratier avec Emmanuelle Riva
    + scénario
1967Les demoiselles de Rochefort – de Jacques Demy avec Françoise Dorléac
    Seulement interprétation
DO Le désordre à vingt ans – de Jacques Baratier avec Orson Welles
    + scénario
CM Eden miseria – de Jacques Baratier avec Patrick Vian
    + scénario
CM Piège – de Jacques Baratier avec Bulle Ogier
    + dialogues, scénario & commentaires
1968Acéphale – de Patrick Deval avec Eva Ridoux
    Seulement interprétation
CM Arrabal / Prologue – de Jacques Baratier avec Fernando Arrabal
    + dialogues, scénario & commentaires
1969 TV Cinéaste de notre temps : René Clair – de Jacques Baratier avec René Clair
CM Les indiens – de Jacques Baratier
    + scénario
CM La dernière mode – de Jacques Baratier
    + scénario
1970La décharge / La ville bidon – de Jacques Baratier avec Bernadette Lafont
    + adaptation, dialogue, scénario & interprétation
Clodo – de Georges Clair avec Bourvil
    Seulement directeur de production
1971 CM Le berceau de l’humanité – de Jacques Baratier & Néna Baratier
    + scénario
1973Vous intéressez-vous à la chose ? – de Jacques Baratier avec Nathalie Delon
    + adaptation, dialogue & scénario
1974 DO Enfance africaine – de Jacques Baratier & Néna Baratier
    + scénario
DO Occitanie – de Jacques Baratier
    + scénario
1975 CM Opération séduction – de Jacques Baratier
    + scénario
1984 CM Vanille la fleur – de Jacques Baratier
    + scénario
1985L’araignée de satin – de Jacques Barratier avec Ingrid Caven
    + scénario, interprétation & production
1987 TV L’ami abusif – de Jacques Baratier
    + scénario
1989 TV Mon île était le monde – de Jacques Baratier
    + scénario
1991 TV Oh pardon ! Tu dormais… – de Jean Birkin avec Jacques Perrin
    Seulement directeur de production
1999 DO Derrière la nuit : Carnets filmés 1er janvier 1999-31 décembre 1999 – de Gérard Courant avec Philippe Garrel
    Seulement apparition
2001Rien, voilà l’ordre / Nourrir la lune – de Jacques Baratier avec Amira Casar
    + scénario
2007Boxes, les boites ( boxes ) de Jane Birkin avec Annie Girardot
    Seulement interprétation
Fiche créée le 10 décembre 2009 | Modifiée le 18 août 2016 | Cette fiche a été vue 4091 fois
PREVIOUSTheda Bara || Jacques Baratier || Barbara (I)NEXT