CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Tom Courtenay
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jacques Demy



Date et Lieu de naissance : 5 juin 1931 (Pontchâteau, France)
Date et Lieu de décès : 27 octobre 1990 (Paris, France)
Nom Réel : Jacques Louis Raymond Marcel Demy

REALISATEUR
Image
1963 Les parapluies de Cherbourg – de Jacques Demy avec Catherine Deneuve, Nino Castelnuovo & Anne Vernon
Image
1967 Les demoiselles de Rochefort – de Jacques Demy avec Françoise Dorléac & Catherine Deneuve
Image
1970 Peau d’âne – de Jacques Demy avec Catherine Deneuve, Jacques Perrin, Jean Marais & Micheline Presle
Image
1988 Trois places pour le 26 – de Jacques Demy avec Yves Montand, Mathilda May & Françoise Fabian

Jacques Demy naît à Pontchâteau en 1931. Son père est garagiste et sa mère coiffeuse. Rêveur, le garçonnet se fabrique un monde, créé des décors pour ses marionnettes. On lui offre une première caméra et il installe le grenier familial qui devient un studio à sa façon. Avec son jeune frère Yvon, il tourne une historiette, entraînant ses copains et sa jeune sœur Hélène. Il enchaîne avec d’autres courts métrages au point d’intéresser le célèbre Christian-Jaque, de passage à Nantes. Les débuts sont durs, mais des amis nantais le rejoignent. Il apprend, fait des rencontres enrichissantes comme celle de Jean Cocteau qui lui permet de réaliser en 1957 «Le bel Indifférent». C’est en présentant cette production au Festival de Tours en 1958, qu’il rencontre une jeune cinéaste-photographe: elle s’appelle Agnès Varda et est mère d’une petite Rosalie. De ce jour, Jacques, Agnès, Rosalie et plus tard leur fils Mathieu feront équipe pour la vie.

1960! Jacques Demy se lance dans son premier long métrage sur une musique d’un certain Michel Legrand: «Lola», dont l’action se situe dans «sa» ville, Nantes. Il signe ensuite «La baie des Anges», dans l’univers des tables de jeux, avec Jeanne Moreau. Puis, il innove et imagine une histoire désenchantée en une sorte d’opéra filmé: «Les parapluies de Cherbourg» (1963). Les amours contrariés de Catherine Deneuve obtiendront une très gros succès, confirmé par la palme d’Or à Cannes. Il rêve de donner vie à un film joyeux, coloré, chanté et dansé. Grâce à l’appui de capitaux américains et la participation de Gene Kelly et George Chakiris, son projet prend forme et il nous fait connaître ses «Demoiselles de Rochefort» (1966). Les jumelles, Catherine Deneuve et Françoise Dorléac, sont à jamais immortelles et auront contribué à réveiller une petite ville de province. Notre héros est un grand enfant, qui aime les contes de fée et il nous offre «Peau d’âne» en 1970 avec son actrice devenue fétiche Catherine Deneuve. Un autre conte de fée, «Le joueur de flûte de Hamelin» (1971) n’obtient pas le succès que l’on aurait pu espérer.

Jacques Demy sent-il déjà les fatigues provoquées par un mal dont il ne guérira pas? Toujours est-il qu’à partir de ce moment-là, les histoires qu’il raconte sont teintées de mélancolie, d’amertume, même si l’on retrouve tout de même à chaque fois son talent si particulier. «Lady Oscar», une production japonaise, avec des acteurs britanniques, joue sur l’ambigüité bisexuelle, un sujet récurrent chez lui. «Parking» (1885) n’est hélas pas une œuvre réussie et son auteur en est parfaitement conscient. Lassé, il a envie de tout laisser tomber et de se consacrer à la peinture. Sur une boutade lancée par Agnès, enceinte de Mathieu, Jacques change de registre et imagine une comédie déjantée au titre évocateur: «L’événement le plus important depuis que l’homme a marché sur la lune» ( 1973). C’est ainsi que Marcello Mastroianni se retrouve «enceint»... Encore un changement de style, avec «Chambre en ville» (1982), un drame violent qui montre les injustices de notre société. Atteint par un mal injuste qui le ronge, Jacques Demy réalise son dernier film «Trois Places pour le 26» (1988), avec Yves Montand. Il se retire à Noirmoutier, épuisé, et se consacre à l’écriture de ses souvenirs «Une enfance heureuse», dont les siens tireront sur nos écrans «Jacquot de Nantes», puis il s’en ira, bien trop prématurément en 1990. Agnès révèlera par la suite que le sida aura été le plus fort. Jacques Demy reste pour tout le public éternellement jeune, et cet artiste au si grand talent, qui savait si bien nous transmettre son amour de la vie, tout en évoquant avec pudeur les laideurs et les violences de notre monde, manque cruellement au cinéma d’aujourd’hui.

© Donatienne ROBY

copyright
1955 DO Lourdes et ses miracles – de Georges Rouquier
    Seulement assistant réalisateur
CM Le sabotier du Val de Loire – de Jacques Demy avec Yves Demy
    + scénario
    Mention d’Honneur du court métrage documentaire et culturel au festival du cinéma de Berlin, Allemagne
1956S.O.S. Noronha – de Georges Rouquier avec Jean Marais
    Seulement assistant réalisateur
Le voyage en ballon – de Albert Lamorisse avec Maurice Baquet
    Seulement assistant réalisateur
1957 CM Le bel indifférent – de Jacques Demy avec Jeanne Allard
    + scénario & voix
1958 CM Musée Grévin – de Jacques Demy & Jean Masson avec Jean-Louis Barrault
1959Les 400 coups / Les quatre cents coups – de François Truffaut avec Jean-Pierre Léaud
    Seulement interprétation
CM Ars – de Jacques Demy
    + scénario
CM La mère et l’enfant – de Jacques Demy & Jean Masson avec Blanchette Brunoy
1960Paris nous appartient – de Jacques Rivette avec Françoise Prévost
    Seulement interprétation
La française et l’amour – de Michel Boisrond, Christian-Jaque, René Clair, Henri Decoin, Jean Delannoy, Jean-Paul Le Chanois & Henri Verneuil avec Jean-Paul Belmondo
    Seulement production
Lola – de Jacques Demy avec Anouk Aimée
    + scénario
    Grand Prix du meilleur film aux prix de l’Académie du cinéma Français, France
1961Les sept péchés capitaux – de Philippe de Broca, Claude Chabrol, Jacques Demy, Sylvain Dhomme, Max Douy, Jean-Luc Godard, Eugène Ionesco, Edouard Molinaro & Roger Vadim avec Micheline Presle
    + scénario – Segment « La luxure »
1962La baie des anges – de Jacques Demy avec Jeanne Moreau
    + dialogues & scénario
1963Les parapluies de Cherbourg – de Jacques Demy avec Catherine Deneuve
    + dialogues, scénario & chansons
    Palme d’Or au festival du cinéma de Cannes, France

    Grand Prix Technique au festival du cinéma de Cannes, France

    Prix OCIC au festival du cinéma de Cannes, France

    Prix Louis Delluc, France

    Prix de la critique du meilleur film par le syndicat français de la critique du cinéma, France
1964 DO Cinéma de notre temps: La nouvelle vague par elle-même – de André S. Labarthe & Robert Valey avec Jean-Luc Godard
    Seulement apparition
1967Les demoiselles de Rochefort – de Jacques Demy avec Françoise Dorléac
    + scénario & chansons
1968Model Shop – de Jacques Demy avec Gary Lockwood
    + scénario & production
1970Peau d’âne – de Jacques Demy avec Jacques Perrin
    + scénario
1972Le joueur de flûte / Le joueur de flûte de Hamelin ( the pied piper / the pied piper of Hamelin ) de Jacques Demy avec Donald Pleasence
    + scénario
1973L’événement le plus important depuis que l’homme a marché sur la lune – de Jacques Demy avec Marcello Mastroianni
    + scénario
1978Lady O ( Lady Oscar / berusaiyu no bara ) de Jacques Demy avec Catriona MacColl
    + adaptation, dialogues & scénario
1980 TV La naissance du jour – de Jacques Demy avec Danièle Delorme
    + scénario
1982Une chambre en ville – de Jacques Demy avec Danielle Darrieux
    + scénario
    Prix de la critique du meilleur film par le syndicat français de la critique du cinéma, France

    Saint Jordi du meilleur film étranger aux prix Sant Jordi de Barcelone, Espagne
1984Louisiana – de Philippe de Broca avec Margot Kidder
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1985Parking – de Jacques Demy avec Francis Huster
    + scénario
1988Trois places pour le 26 – de Jacques Demy avec Yves Montand
    + scénario
    Prix du meilleur film par le syndicat français de la critique du cinéma, France

DA La table tournante – de Jacques Demy & Paul Grimault
    + scénario
1990Jacquot de Nantes / Jacquot – de Agnès Varda avec Laurent Monnier
    Seulement apparition & scénario d’après ses mémoires
DO Les demoiselles ont vingt-cinq ans – de Agnès Varda avec Georges Chakiris
    Seulement apparition
Fiche créée le 29 mai 2011 | Modifiée le 23 janvier 2018 | Cette fiche a été vue 3646 fois
PREVIOUSCarol Dempster || Jacques Demy || Judi DenchNEXT