CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Carlos Arévalo
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jacques François



Date et Lieu de naissance : 16 mai 1920 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 25 novembre 2003 (Paris, France)
Nom Réel : Henri Jacques Daniel Paul François

ACTEUR

Henri Jacques Daniel Paul François naît le 16 mai 1920, à Paris. Il est issu d’une famille bourgeoise, un père avocat et une mère américaine. Elève intelligent bien que peu motivé, il fait ses études dans les meilleurs établissements parisiens, puis au collège marianiste de la «Villa Saint-Jean» de Fribourg en Suisse. Après un passage à la faculté de droit pour préparer un diplôme d’avocat et un bref séjour au conservatoire (renvoyé pour indiscipline), il devient l’élève de Charles Dullin, René Simon et Raymond Rouleau. En 1939, Jacques François débute sur scène avec «La fureur d’aimer». Mais sa carrière est vite interrompue par la guerre. Engagé dans la marine puis démobilisé, il retrouve Paris deux ans plus tard et joue aux côtés de Elvire Popesco dans «La ligne d’horizon». Il fait ses premières apparitions au cinéma en 1942, dans «Les affaires sont les affaires» de Jean Dréville et «Le capitaine Fracasse» de Abel Gance. Quand les troupes du général Leclerc libèrent Paris, il s’engage et fait la campagne d’Allemagne. La guerre terminée, l’acteur crée la pièce de Maurice Clavel «Les incendiaires» au Théâtre des Noctambules, mais partage aussi l’affiche notamment avec Pierre Fresnay.

En 1946, Jacques François revient au cinéma en jouant le Comte d’Artois dans «L’affaire du collier de la reine», un drame historique de Marcel L’Herbier avec Viviane Romance en vedette. Remarqué par un «talent-scout» de la Metro-Golwyn-Mayer, il signe un contrat de sept ans et part pour Hollywood. Il tourne dans la comédie musicale de Charles Walters «Entrons dans la danse» (1949), qui marque les retrouvailles de Fred Astaire et Ginger Rogers après presque dix ans de séparation. Déçu par le peu de propositions du studio, il rompt son contrat et rentre en Europe. Il tourne alors quelques films en France, en Italie et en Angleterre. Dans la seconde moitié des années cinquante, après une participation auprès de Gérard Philipe et Michèle Morgan dans «Grandes manœuvres» (1955) de René Clair, il s’éloigne des plateaux de cinéma. Il se consacre essentiellement au théâtre pour jouer les plus grands auteurs, jusqu’à la fin de sa vie: Jean Anouilh, Molière, Racine, Sacha Guitry, Françoise Sagan, etc.

En 1966, Jacques François épouse la comédienne Madeleine Delavaivre, qui partage sa vie depuis plusieurs années et dont il a eu un fils. Quatre ans plus tard, il revient au cinéma principalement pour des rôles de composition. Il participe entre autre à plusieurs réalisations de son ami Jean Yanne où il joue les PDG, les aristocrates ou les notables, mais il est aussi: un ministre dans «L’attentat» (1972) de Yves Boisset, le directeur de la police dans «Le chat et la souris» (1975) de Claude Lelouch, un préfet dans «La zizanie» (1977) de Claude Zidi, un sbire obséquieux dans «Mille milliards de dollars» (1981) de Henri Verneuil, un pharmacien irrésistible de drôlerie dans «Le Père Noël est une ordure» (1984) de Jean-Marie Poiré, un médecin homosexuel dans «La tête dans le sac» (1984) de Gérard Lauzier, l’époux désemparé de Jeanne Moreau face au cancer dans «Sauve-toi Lola» (1985) de Michel Drach, un avocat dans «La vie dissolue de Gérard Floque» (1986) de Georges Lautner. Il interprète même son propre rôle dans «Les acteurs» (1999) de Bertrand Blier. Il tourne également dans des dizaines de productions télévisées qui lui valent aussi une très grande notoriété auprès du public comme la série «Palace» (1988) de Jean-Michel Ribes. Après un dernier rôle dans «Je suis votre homme» (2002) de Danièle Dubroux, Jacques François meurt le 25 novembre 2003 à l’Hôpital Bretonneau de Paris, des suites de complications pulmonaires.

© Philippe PELLETIER

copyright
1942Les affaires sont les affaires – de Jean Dréville avec Renée Devillers
Le capitaine Fracasse – de Abel Gance avec Assia Noris
1944 CM Les premiers prix du conservatoire – de René-Guy Grant avec René Marjac
1946L’affaire du collier de la reine – de Marcel L’Herbier avec Viviane Romance
1947Une grande fille toute simple – de Jacques Manuel avec Gabrielle Dorziat
1948Pacte avec le diable ( patto col diavolo ) de Luigi Chiarini avec Isa Miranda
1949Entrons dans la danse ( the Barkeleys of Broadway ) de Charles Walters avec Ginger Rogers
1950Maître après dieu – de Louis Daquin avec Pierre Brasseur
Edouard et Caroline – de Jacques Becker avec Anne Vernon
1951Encore – de Pat Jackson, Harold French & Anthony Pelissier avec Kay Walsh
Trois femmes / Trois femmes, trois âmes – de André Michel avec Jacques Fabbri
1952Au sud d’Alger ( south of Algiers / the golden mask ) de Jack Lee avec Wanda Hendrix
Mon gosse de père – de Léon Mathot avec Arlette Poirier
1953Le père de mademoiselle – de Marcel L’Herbier & Robert-Paul Dagan avec Arletty
Les trois mousquetaires – de André Hunebelle avec Danielle Godet
Si Versailles m’était conté – de Sacha Guitry avec Claudette Colbert
Par ordre du tsar / Quand les cloches sonneront – de André Haguet avec Colette Marchand
1954Deux anglais à Paris / A Paris tous les deux ( to Paris with love ) de Robert Hamer avec Alec Guinness
1955Les grandes manœuvres – de René Clair avec Brigitte Bardot
1969Clair de terre – de Guy Gilles avec Edwige Feuillère
1970Eglantine – de Jean-Claude Brialy avec Valentine Tessier
1971Chacal ( the day of the jackal ) de Fred Zinnemann avec Edward Fox
1972Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil – de Jean Yanne avec Marina Vlady
L’attentat – de Yves Boisset avec Jean Seberg
Décembre – de Mohamed Lakhdar-Hamina avec Geneviève Page
1973Moi y’en a vouloir des sous – de Jean Yanne avec Bernard Blier
Les aventures de Rabbi Jacob – de Gérard Oury avec Louis de Funès
Antoine et Sébastien – de Jean-Marie Périer avec Jacques Dutronc
1974Les Chinois à Paris – de Jean Yanne avec Michel Serrault
Section spéciale – de Costa-Gavras avec Louis Seigner
1975Le chat et la souris – de Claude Lelouch avec Serge Reggiani
Che dice donna dice donna – de Tonino Cervi avec Françoise Fabian
1976Le jouet – de Francis Veber avec Michel Bouquet
Le convoi de la peur ( sorcerer / wages of fear ) de William Friedkin avec Roy Scheider
1977La zizanie – de Claude Zidi avec Annie Girardot
One two two, 122 rue de Provence – de Christian Gion avec Nicole Calfan
Je suis timide… mais je me soigne – de Pierre Richard avec Mimi Coutelier
1978Je te tiens, tu me tiens par la barbichette – de Jean Yanne avec Micheline Presle
Le gendarme et les extra-terrestres – de Jean Girault avec Michel Galabru
Les sept jours de janvier / Les sept jours en janvier ( siete dias de enero ) de Juan Antonio Bardem avec Madeleine Robinson
1979Confidences pour confidences – de Pascal Thomas avec Henri Crémieux
Cause toujours…. Tu m’intéresses ! – de Edouard Molinaro avec Jean-Pierre Marielle
Rien ne va plus – de Jean-Michel Ribes avec Jacques Villeret
1980On n’est pas des anges…elles non plus – de Michel Lang avec Sabine Azéma
Celles qu’on n’a pas eues – de Pascal Thomas avec Michel Aumont
San Antonio ne pense qu’à ça ! – de Joël Séria avec Jeanne Goupil
1981Tais-toi quand tu parles ! – de Philippe Clair avec Aldo Maccione
Tête à claques – de Francis Perrin avec Geneviève Fontanel
Le cadeau – de Michel Lang avec Claudia Cardinale
Mille milliards de dollars – de Henri Verneuil avec Patrick Dewaere
1982Le Père Noël est une ordure – de Jean-Marie Poiré avec Thierry Lhermitte
Le gendarme et les gendarmettes – de Jean Girault & Tony Aboyantz avec Louis De Funès
L’Africain – de Philippe de Broca avec Catherine Deneuve
Un homme, une femme et un enfant ( man, woman and a child ) de Dick Richards avec Martin Sheen
1983Papy fait de la résistance – de Jean-Marie Poiré avec Jacqueline Maillan
Les parents ne sont pas simples cette année – de Marcel Jullian avec Alexandre Sterling
Le sang des autres ( the blood of others ) de Claude Chabrol avec Jodie Foster
1984French lover ( until september ) de Richard Marquand avec Karen Allen
La tête dans le sac – de Gérard Lauzier avec Marisa Berenson
Liberté, égalité, choucroute – de Jean Yanne avec Ursula Andress
1985Sauve-toi Lola – de Michel Drach avec Jeanne Moreau
Twist again à Moscou – de Jean-Marie Poiré avec Christian Clavier
1986La vie dissolue de Gérard Floque – de Georges Lautner avec Roland Giraud
La russe ( la rusa ) de Mario Camus avec Didier Flamand
1988Mes meilleurs copains – de Jean-Marie Poiré avec Jean-Pierre Bacri
1989L’invité surprise – de Georges Lautner avec Victor Lanoux
L’opération corned-beef – de Jean-Marie Poiré avec Jean Reno
1990Le fils du Mékong – de François Leterrier avec Jean Rougerie
DA Robinson et compagnie – de Jacques Colombat
    Seulement voix
1991Triplex – de Georges Lautner avec Patrick Chesnais
1992Les amies de ma femme – de Didier Van Cauwelaert avec Michel Lebb
1994 Grand Nord ( Tashunga / North Star ) de Nils Gaup avec James Caan
1995Mon homme – de Bertrand Blier avec Gérard Lanvin
1997Les couloirs du temps : Les visiteurs 2 – de Jean-Marie Poiré avec Muriel Robin
1998Recto/Verso – de Jean-Marc Longval avec Smaïn
1999Les acteurs – de Bertrand Blier avec Alain Delon
2000 Le roi danse – de Gérard Corbiau avec Benoît Magimel
2001Fifi Martingale – de Jacques Rozier avec Alexandra Stewart
2002Je suis votre homme / Eros thérapie – de Danièle Dubroux avec Isabelle Carré
Fiche créée le 29 mars 2007 | Modifiée le 16 mars 2014 | Cette fiche a été vue 6227 fois
PREVIOUSJesus Franco || Jacques François || Claire FranconnayNEXT