CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jeanne Crain
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jacques Vilfrid



Date et Lieu de naissance : 23 janvier 1923 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 28 janvier 1988 (Château-Thierry, France)
Nom Réel : Jacques Vilfrid Anfrie

SCENARISTE
Image
1957 Le triporteur – de Jacques Pinoteau avec Darry Cowl, Béatrice Altariba, Pierre Mondy & Roger Carel
Image
1963 Pouic-Pouic – de Jean Girault avec Louis de Funès, Jacqueline Maillan, Mireille Darc & Philippe Nicaud
Image
1963 Les gros bras – de Francis Rigaud avec Francis Blanche, Darry Cowl, Jean-Marc Thibault & Roger Pierre
Image
Le gendarme et les extra terrestres – de Jean Girault avec Louis de Funès, Michel Galabru & Maria Mauban

Jacques Vilfrid est né le 16 juin 1923 à Paris. Adolescent, il fait la connaissance de Jean Girault au sein des jeunes scouts à Notre-Dame-de-Lorette à Paris. Dans l’immédiate après-guerre, après son passage à l’Ecole Nationale Supérieure Louis-Lumière, il devient assistant-réalisateur sur des longs-métrages. Parallèlement, en tant que musicien de jazz, il monte avec Claude Luther le groupe «Les Lorientais» qui se produit dans des cabarets parisiens comme «La rose rouge» ou «Le tabou».

Ses activités d’assistant réalisateur ne lui permettant de subvenir à ses besoins, Jacques Vilfrid se lance dans l’écriture de nouvelles puis de romans policiers. En 1951, Jacques Vilfrid et Jean Girault écrivent la pièce «L’amour, toujours l’amour» qui est jouée avec succès par Philippe Nicaud, au Théâtre Antoine, dans une mise en scène Pierre Mondy. Elle est ensuite adaptée à l’écran sous le même titre par Maurice de Canonge l’année suivante. Le tandem récidive pour «Sans cérémonie» (1952) créée par Albert Préjean au Théâtre Daunou et dans laquelle Louis de Funès interprète le rôle du valet de chambre. Ils écrivent une troisième pièce «S.O.S homme seul» (1969) avec Daniel Gélin. Elle sera adaptée au cinéma en 1974 par Jean Girault sous le titre «Deux grandes filles dans un pyjama» avec Philippe Nicaud.

Conforté par ce premier succès théâtral, Jacques Vilfrid se lance dans l’écriture de scénarii pour des vedettes comme Eddie Constantine, Francis Blanche ou Darry Cowl. Lorsque que Jean Girault se lance dans la réalisation, Jacques devient son scénariste attitré. Au début des années soixante, ils enchaînent des comédies à succès. En 1963, les deux hommes adaptent la pièce «Sans cérémonie» sous le titre de «Pouic-Pouic» avec Louis de Funès, le succès est au rendez-vous et la même équipe se reconstitue la même année pour «Faites sauter la banque!». En 1964, Richard Balducci propose l’idée du «Gendarme de Saint- Tropez», Jean Girault et Jacques Vilfrid pensent à Louis de Funès pour incarner le Maréchal des Logis Chef Cruchot. Le triomphe du film amorce le début d’une saga de cinq autres «Gendarmes» entre 1965 et 1982. Pour Louis de Funès, la collaboration se poursuit sur «Les grandes vacances» (1967), «Hibernatus» (1969) et «Jo» (1971). Pour Jean Girault, il participe à l’écriture d’autres scripts, parmi lesquels «Les Charlots font l’Espagne» (1972) ou «L’année Sainte» (1975) avec Jean Gabin.

Tout au long de sa carrière, Jacques Vilfrid se consacre quasi-exclusivement à Jean Girault. Quatre exceptions néanmoins, il signe les dialogues de «La blonde de Pékin» (1966) de Nicolas Gessner avec Mireille Darc et il retrouve Francis Rigaud pour «Les gros bras» (1963), «Faîtes donc plaisir aux amis» (1968) et «Des vacances en or» (1969) avec Roger Pierre et Jean-Marc Thibault. Il collabore à deux comédies de Jean Lefebvre mises en scène par des réalisateurs de films érotiques, «Plein les poches pour pas un rond» (1978) de Daniel Daërt et «On n’est pas sorti de l’auberge» (1982) de Max Pécas. Après les décès successifs à quelques mois d’intervalle de Jean Girault (1982) et Louis de Funès (1983), il stoppe sa carrière de scénariste et se retire à Armentières-sur-Ourcq en Picardie. En 1987, il participe à l’écriture d’une piètre comédie «Corps z’à corps» de André Halimi dont le seul mérite est de donner un premier rôle à Philippe Khorsand. Atteint d’un cancer du poumon, Jacques Vilfrid décède dans l’indifférence générale le 28 janvier 1988. Il est inhumé au cimetière d’Armentières-sur-Ourcq.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1947 CM Matricule 1 / Monsieur Placide s’évade – de Jacques Vilfrid avec Georges Wilson
CM Le mystérieux colonel Barclay – de Jacques Wilfrid avec Bernard Charlan
1948Si ça peut vous faire plaisir / L’aventure de Gonfaron – de Jacques Daniel-Norman avec Fernandel
    Seulement assistant réalisateur
Scandale aux Champs-Élysées – de Roger Blanc avec Pierre Renoir
    Seulement assistant réalisateur
1951Un jour avec vous – de Jean-René Legrand avec André Claveau
1952L’amour, toujours l’amour – de Maurice de Canonge avec Brigitte Auber
1953Boum sur Paris – de Maurice de Canonge avec Danielle Godet
    Seulement assistant réalisateur
Les femmes s’en balancent – de Bernard Borderie avec Nadia Gray
1954Votre dévoué Blake – de Jean Laviron avec Eddie Constantine
1955Cherchez la femme – de Raoul André avec Geneviève Page
Plus de whisky pour Callaghan – de Willy Rozier avec Magali de Vendeuil
1956Vacances explosives – de Christian Stengel avec Arletty
1957L’ami de la famille – de Jacques Pinoteau avec Raymond Bussières
Le triporteur – de Jacques Pinoteau avec Darry Cowl
Ces dames préfèrent le mambo – de Bernard Borderie avec Pascale Roberts
1958Chéri, fais-moi peur ! – de Jacques Pinoteau avec Sophie Daumier
L’increvable – de Jean Boyer avec Line Renaud
1959Robinson et le triporteur ( Hola, Robinson ) de Jacques Pinoteau avec Béatrice Altariba
1960Les pique-assiette – de Jean Girault avec Pierre Dac
Les moutons de Panurge – de Jean Girault avec Claudine Auger
Un martien à Paris – de Jean-Daniel Daninos avec Henri Vilbert
    + production
1961Les livreurs – de Jean Girault avec Francis Blanche
Les nouveaux aristocrates – de Francis Rigaud avec Paul Meurisse
TV On vous écrira – de François Chatel avec Claude Bessy
1962Nous irons à Deauville – de Francis Rigaud avec Michel Serrault
Les veinards – de Jean Girault, Philippe de Broca & Jacques Pinoteau avec France Anglade
    Segment « Un manteau de vison », « Le repas gastronomique » & « Un yacht » de Jean Girault
Les bricoleurs – de Jean Girault avec Elke Sommer
C’est pas moi, c’est l’autre – de Jean Boyer avec Fernand Raynaud
TV Kickengrogne – de André Pergament avec Daniel Ceccaldi
1963Pouic-Pouic – de Jean Girault avec Jacqueline Maillan
Les gros bras – de Francis Rigaud avec Roger Pierre
Faites sauter la banque ! – de Jean Girault avec Yvonne Clech
1964Le gendarme de Saint-Tropez – de Jean Girault avec Louis de Funès
Jaloux comme un tigre – de Darry Cowl avec Dany Saval
Les gorilles – de Jean Girault avec Maria Pacôme
1965Le gendarme à New York – de Jean Girault avec Michel Galabru
1966Monsieur le président directeur général / Appelez-moi maître – de Jean Girault avec Pierre Mondy
La blonde de Pékin – de Nicolas Gessner avec Edward G. Robinson
TV Les globe-trotters – de Jacques Pinoteau & Claude Boissol avec Yves Rénier
    Série
1967Les grandes vacances – de Jean Girault avec Claude Gensac
1968Un drôle de colonel – de Jean Girault avec Jean Yanne
Le gendarme se marie – de Jean Girault avec Geneviève Grad
Faites don plaisir aux amis / Prête-moi ta femme ! – de Francis Rigaud avec Francis Blanche
1969La maison de campagne – de Jean Girault avec Danielle Darrieux
Hibernatus – de Edouard Molinaro avec Louis de Funès
Des vacances en or – de Francis Rigaud avec Jean-Marc Thibault
Le juge / Le juge Roy Bean – de Jean Girault avec Pierre Perret
1970Le gendarme en balade – de Jean Girault avec Christian Marin
1971Jo – de Jean Girault avec Bernard Blier
1972Les Charlots font l’Espagne – de Jean Girault avec Katia Tchenko
Le concierge – de Jean Girault avec Alice Sapritch
1973Le permis de conduire – de Jean Girault avec Louis Velle
Deux grandes filles dans un pyjama – de Jean Girault avec Micheline Presle
1974Les murs ont des oreilles – de Jean Girault avec Chantal Nobel
1975L’intrépide – de Jean Girault avec Claudine Auger
L’année sainte – de Jean Girault avec Jean Gabin
1977Le mille-pattes fait des claquettes – de Jean Girault avec Francis Perrin
1978L’horoscope / Fais gaffe à la marche – de Jean Girault avec Evelyne Buyle
Le gendarme et les extra terrestres – de Jean Girault avec Maria Mauban
Plein les poches pour pas un rond… – de Daniel Daert avec Michel Constantin
Sam et Sally – de Robert Pouret, Jean Girault, avec Georges Descrières
    Seulement épisodes « Bedelia » et « La corne d’antilope » de Robert Pouret & « Isabelita » et « Le collier » de Jean Girault
1981Ach du lieber Harry – de Jean Girault avec Jacques Marin
1982Le gendarme et les gendarmettes – de Jean Girault & Tony Aboyantz avec Louis de Funès
On n’est pas sorti de l’auberge – de Max Pécas avec Bernadette Lafont
1988Corps z’à corps – de André Halimi avec Stéphane Audran
Fiche créée le 20 juillet 2013 | Modifiée le 13 septembre 2014 | Cette fiche a été vue 2483 fois
PREVIOUSVania Vilers || Jacques Vilfrid || Marthe VillalongaNEXT