CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lois Nettleton
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

James Mason



Date et Lieu de naissance : 15 mai 1909 (Huddersfield, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 27 juillet 1984 (Lausanne, Suisse)
Nom Réel : James Neville Mason

ACTEUR

James Neville Mason nait le 15 mai 1909 à Huddersfield, dans la province du Yorkshire, en Grande-Bretagne. Fils d’une riche famille de marchands, il est scolarisé au Malborough College dans le comté de Wiltshire, puis étudie l’architecture à l’école Peterhouse de l’Université de Cambridge. Etudiant, il découvre le théâtre et participe à des spectacles amateurs. Son diplôme en poche, il décide de devenir comédien et intègre, au début des années trente, la troupe de l’Old Vic Theater de Londres. Brillant élève, James Mason est rapidement nommé pensionnaire par Tyrone Guthrie, et se produit dans des pièces de Luigi Pirandello et William Shakespeare.

À cette époque, James Mason se lie d’amitié avec le cinéaste américain Albert Parker qui le fait débuté dans «Late extra» en 1935. Il rencontre Alexander Korda, fraichement revenu d’Hollywood et qui vient de fonder la «London Films» pour concurrencer les productions américaines. Le producteur l’emploie alors dans des films à gros budget, tels que «L’invincible armada» (1936) avec Vivien Leigh et «Le retour du mouron rouge» (1937) avec Margaretta Scott. Il est aussi l’interprète de plusieurs pièces classiques produites pour la télévision britannique par la BBC, tels que «Cyrano de Bergerac» (1938), d’après Edmond Rostand, où encore «L’avare» (1939) de Molière.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, James Mason, objecteur de conscience, refuse de porter les armes et l’habit militaire. Cette décision très critiquée, lui vaut la mise à dos d’une partie de la profession et le rejet de sa famille. Il tourne malgré tout plusieurs films et connaît ses premiers succès personnels pour «L’homme en gris» (1943) avec Phyllis Calvert, «L’homme fatal» (1944) avec Jean Kent et «Le septième voile» (1946) avec Ann Todd. En 1947, avec «Huit heures de sursis» de Carol Reed présenté dans plusieurs festivals, sa notoriété dépasse les frontières britanniques. Hollywood le sollicite, il accepte mais refuse de signer des contrats le liant à long terme avec les studios. Il est alors employé par la M.G.M. pour partager l’affiche avec Robert Ryan et Barbara Bel Geddes dans le film-noir «L’impasse» (1948) sous la direction de Max Ophüls. Il est alors le partenaire de Jennifer Jones, Barbara Stanwyck, Ava Garner, Jane Greer, Jessica Tandy, Danielle Darrieux. En 1953, il est récompensé du prix du meilleur acteur par la «National Board of Revue» pour ses rôles dans quatre films. L’année suivante, il gagne un Golden Globe pour «Une étoile est née» de George Cukor, et une nomination aux Oscars. Il tourne encore beaucoup, pour Alfred Hitchcock, Stanley Kubrick, Anthony Mann, entre-autres, puis revient en Angleterre, à la fin des années soixante, et ne cesse de travailler.

Tout au long de sa carrière James Mason est resté, jusqu’à la fin une valeur sure, aux yeux des producteurs. Ami de Charles Chaplin, il est narrateur de la série du documentaire «Chaplin Inconnu» (1983) produit pour la télévision américaine. Ardent défenseurs des animaux et amateur de chats, il est co-auteur du livre «Les chats dans nos vies», publié en 1949, dont il a également signé quelques illustrations. En 1981, il publie ses mémoires, «Avant que j’oublie». Ayant des problèmes de tensions artérielles (il a eu une attaque cardiaque en 1959), il décède d’un infarctus le 27 juillet 1984, à Lausanne, en Suisse. Son corps repose à Corsier-sur-Vevey, à quelques pas de la tombe de son ami Charles Chaplin.

© Philippe PELLETIER & Christophe LAWNICZAK

copyright
1935Late extra – de Albert Parker avec Cyril Cusack
Twice branded – de Maclean Rogers avec Robert Rendel
1936Le secret de Stamboul / Le secret d’Istanbul ( secret of Stamboul / the spy in white ) de Andrew Marton avec Valerie Hobson
Prison breaker – de Adrian Brunel avec Marguerite Allan
Blind man’s bluff – de Albert Parker avec Barbara Greene
Troubled waters – de Albert Parker avec Virginia Cherrill
L’invincible armada ( fire over England ) de William K. Howard avec Vivien Leigh
The mill on the floss – de Tim Whelan avec Geraldine Fitzgerald
1937Catch as catch can / Atlantic episode – de Roy Kollino avec Margaret Rutherford
Le retour du mouron rouge ( the return of the Scarlet Pimpernel ) de Hanns Schwarz avec Margaretta Scott
1938The high command – de Thorold Dickinson avec Lionel Atwill
J’ai rencontré un assassin ( I met a murderer ) de Roy Kellino avec Pamela Kellino
    + scénario
1941The patient vanishes / This man is dangerous – de Lawrence Huntington avec Mary Clare
Le chapelier et son château ( hatter’s castle ) de Lance Comfort avec Deborah Kerr
1942The night has eyes / Terror house – de Leslie Arliss avec Mary Clare
Alibi – de Brian Desmond Hurst avec Margaret Lockwood
Service secret ( secret mission ) de Harold French avec Roland Culver
Thunder rock – de Roy Boulting avec Lilli Palmer
1943The bells go down – de Basil Dearden avec Tommy Trinder
L’homme en gris ( the man in grey ) de Leslie Arliss avec Margaret Lockwood
Contre-espionnage ( they met in the dark ) de Carl Lamac avec Joyce Howard
1944L’homme fatal / Fin de siècle ( fanny by gaslight / man of evil ) de Anthony Asquith avec Jean Kent
Alerte en Algérie ( candlelight in Algeria ) de George King avec Carla Lehmann
Hotel reserve / Epitaph for a spy – de Lance Comfort, Victor Hainbury & Mutz Greenbaum avec Herbert Lom
1945Le médaillon fatal ( a place of one’s own ) de Bernard Knowles avec Margaret Lockwood
Le tyran / Elles étaient sœurs ( they were sisters ) de Arthur Crabtree avec Phyllis Calvert
1946Le septième voile ( the seventh veil ) de Compton Bennett avec Ann Todd
Le masque aux yeux verts ( the wicked lady ) de Leslie Arliss avec Patricia Roc
1947Huit heures de sursis ( odd man out / gang war ) de Carol Reed avec Kathleen Ryan
La vengeance du docteur Joyce ( the upturned glass ) de Lawrence Huntington avec Rosamund John
    + production
1948L’impasse / Pris au piège ( caught ) de Max Ophüls avec Barbara Bel Geddes
1949Les désemparés ( the reckless moment ) de Max Ophüls avec Joan Bennett
Madame Bovary – de Vincente Minnelli avec Jennifer Jones
Ville haute, ville basse ( East Side, West Side ) de Mervyn LeRoy avec Barbara Stanwyck
1950L’impasse maudite / Nul n’échappe à son destin ( one way street ) de Hugo Fregonese avec Marta Toren
1951Pandora / Pandora et le vaisseau fantôme ( Pandora and the flying dutchman ) de Albert Lewin avec Ava Gardner
Le renard du desert ( the desert fox : The story of Rommel / the desert fox / Rommel, desert fox ) de Henry Hathaway avec Jessica Tandy
L’envoûtée ( the lady possessed ) de William Spier avec June Havoc
    + scénario & production
1952L’affaire Cicéron ( five fingers / operation Cicero ) de Joseph L. Mankiewicz avec Danielle Darrieux
Le prisonnier de Zenda ( the prisoner of Zenda ) de Richard Thorpe avec Jane Greer
La fiancée du shérif ( face to face ) de John Brahm & Bretaigne Windust avec Marjorie Steel
    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA
1953Charade – de Roy Kellino avec Pamela Mason
    + scénario & production
Les rats du désert ( the desert rats ) de Robert Wise avec Richard Burton
    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA

Histoire de trois amours ( the story of three loves / equilibrium / three stories of love ) de Vincente Minnelli & Gottfried Reinhardt avec Moira Shearer
    Segment « The jealous lover » de Gottfried Reinhardt
Les bagnards de Botany Bay ( Botany Bay ) de John Farrow avec Alan Ladd
Jules César ( Julius Caesar / William Shakespeare’s Julius Caesar ) de Joseph L. Mankiewicz avec Marlon Brando
    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA

L’homme de Berlin ( the man between ) de Carol Reed avec Claire Bloom
    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA

DA Le cœur révélateur ( the tell-tale heart ) de Ted Parmelee & Art Babbitt
    Seulement narration
1954Prince Vaillant ( prince Valiant ) de Henry Hathaway avec Janet Leigh
Une étoile est née ( a star is born ) de George Cukor avec Judy Garland
    Golden Globe du meilleur acteur de cinéma catégorie musical ou comédie, USA

20 000 lieues sous les mers ( 20,000 leagues under the sea / Jules Verne’s 20,000 leagues under the sea ) de Richard Fleischer avec Kirk Douglas
CM The child – de James Mason avec Portland Mason
    Seulement réalisation
1955Son ange gardien ( forever, darling ) de Alexander Hall avec Louis Calhern
1956Derrière le miroir ( bigger than life ) de Nicholas Ray avec Barbara Rush
    + scénario & production
1957Une île au soleil ( island in the sun ) de Robert Rossen avec Dorothy Dandridge
1958Cri de terreur ( cry terror ! ) de Andrew L. Stone avec Angie Dickinson
Terreur en mer ( the decks ran red ) de Andrew L. Stone avec Dorothy Dandridge
1959La mort aux trousses ( north by northwest ) de Alfred Hitchcock avec Cary Grant
Voyage au centre de la terre ( journey to the center of the earth / trip to the center of the earth ) de Henry Levin avec Arlene Dahl
Un brin d’escroquerie ( a touch of larceny ) de Guy Hamilton avec Vera Miles
1960Le procès d’Oscar Wilde ( the green carnation / the trials of Oscar Wilde / the man with the green carnation ) de Ken Hughes avec Peter Finch
CM Big Ben – de ?
1961Le manège du ménage / Carrousel conjugal ( the marriage-go-round ) de Walter Lang avec Susan Hayward
L’île de la violence ( Hero’s Island / the land we love ) de Leslie Stevens avec Neville Brand
    + production
1962Les fuyards de Zahrain ( escape from Zarhain ) de Ronald Neame avec Yul Brynner
Lolita – de Stanley Kubrick avec Shelley Winters
La belle des îles ( Tiara Tahiti ) de Ted Kotcheff avec Claude Dauphin
1963Défi à Gibraltar ( Beta Som / finché dura la tempesta / Torpedo Bay ) de Charles Frend & Bruno Valatti avec Gabriele Ferzetti
La chute de l’empire romain ( the fall of the roman empire ) de Anthony Mann avec Sophia Loren
1964Le mangeur de citrouilles ( the pumpkin eater ) de Jack Clayton avec Anne Bancroft
Lord Jim – de Richard Brooks avec Peter O’Toole
DO Rome in Madrid – de James Mason
    Seulement réalisation
1965Les pianos mécaniques ( los pianos mecánicos ) de Juan Antonio Bardem avec Melina Mercouri
Ghengis Khan ( Dzingis-Kan ) de Henry Levin avec Françoise Dorléac
Georgy girl – de Silvio Narizzano avec Alan Bates
1966Le crépuscule des aigles ( the Blue Max ) de John Guillermin avec Ursula Andress
M15 demande protection ( the deadly affair ) de Sidney Lumet avec Simone Signoret
1967Un étranger dans la maison / Les inconnus dans la maison ( stranger in the house / cop-out ) de Pierre Rouve avec Geraldine Chaplin
DO The London nobody knows – de Norman Cohen
    + production
1968Duffy, le renard de Tanger ( Duffy ) de Robert Parrish avec James Coburn
Mayerling – de Terence Young avec Catherine Deneuve
La mouette ( the sea gull / Chekov’s the sea gull ) de Sidney Lumet avec David Warner
CM Vienna : The years remembered – de Jay Anson avec Omar Sharif
    Seulement apparition
1969Age of consent – de Michael Powell avec Helen Mirren
    + production
Place aux jeunes ( Spring and Port Wine ) de Peter Hammond avec Susan George
1970Le troisième œil ( the yin and the yan of Mr. Go / touch and Go / the third eye ) de Burgess Meredith avec Jeff Bridges
De la part des copains ( cold sweat / l’uomo dalle due ombre ) de Terence Young avec Charles Bronson
Les quatre mercenaires d’El Paso ( e continuavano a fregarsi il milione di dollari / bad man’s river ) de Eugenio Martin avec Gina Lollobrigida
1971Kill ! ( kill ! kill ! kill ! kill ! / kill : Matar ) de Romain Gary avec Jean Seberg
Jeux d’enfants / Les yeux de Satan ( child’s play ) de Sidney Lumet avec Robert Preston
CM The wind in the wires – de ?
    Seulement narration
1972Les invitations dangereuses ( the last of Sheila ) de Herbert Ross avec Dyan Cannon
Le piège ( the Mackintosh man ) de John Huston avec Paul Newman
1973Frankenstein ( Frankenstein : The true story ) de Jack Smight avec Ralph Richardson
Marseille contrat ( the destructors / the Marseille contract ) de Robert Parrish avec Anthony Quinn
1974Fric-frac rue des diams ( 11Harrowhouse / fast fortune / anything for love ) de Aram Avakian avec Candice Bergen
La police intervient ( la polizia interviene : Ordine di uccidere / la mano sinistra della legge / the left hand of the law ) de Giuseppe Rosati avec Stephen Boyd
Colère noire ( la città sconvolta : Caccia spetata ai rapitori / la città sconvolta / kidnap syndiate ) de Fernando Di Leo avec Valentina Cortese
1975Les maîtres ( gente di respetto ) de Luigi Zampa avec Jennifer O’Neill
Mandingo – de Richard Fleischer avec Susan George
Autobiographie d’une princesse ( autobiography of a princess ) de James Ivory avec Arthur Jaffey
L’enlèvement ( inside out / the golden heist / Hitler’s gold ) de Peter Duffell avec Aldo Ray
1976La peur règne sur la ville ( paura in città / hot stuff / street war ) de Giuseppe Rosati avec Raymond Pellegrin
Le voyage des damnés ( the voyage of the damned ) de Stuart Rosenberg avec Faye Dunaway
Jésus de Nazareth ( Jesus of Nazareth / Gesù di Nazareth ) de Franco Zeffirelli avec Robert Powell
DO People of the wind – de Anthony Howarth & David Koff
    Seulement voix & narration
1977Croix de fer ( cross of iron ) de Sam Peckinpah avec Maximilian Schell
Le ciel peut attendre ( heaven can wait ) de Warren Beatty & Buck Henry avec Julie Christie
DA Les enfants de l’eau ( the water babies / slip slide adventures ) de Lionel Jeffries
    Seulement voix
DO Homage to Chagall : the colours of love – de Harry Rasky
    Seulement voix & narration
1978Ces garçons qui venaient du Brésil ( the boys from Brazil ) de Franklin J. Schaffner avec Laurence Olivier
Meurtre par décret ( murder by decree / Sherlock Holmes : Murder by decree / Sherlock Holmes and Saucy Jack ) de Bob Clark avec David Hemmings
1979Les loups de haute mer ( ffolkes / assault force / North Sea hijack ) de Andrew V. McLaglen avec Roger Moore
Passeur d’hommes ( the passage ) de Jack Lee Thompson avec Patricia Neal
Liés par le sang ( bloodline / Sidney Sheldon’s bloodline / blutspur ) de Terence Young avec Audrey Hepburn
Les vampires de Salem ( Salem’s lot / blood thirst / Salem’s lot : The miniseries / Salem’s lot: The movie ) de Tobe Hooper avec David Soul
1980 DO Hollywood – de Kevin Brownslow & David Gill avec King Vidor
    Seulement narration
A dangerous summer / Burning man / Flash fire – de Quentin Masters avec Wendy Hughes
1981Meurtre au soleil ( evil under the sun ) de Guy Hamilton avec Roddy McDowall
Socrates – de George Roman
1982Le verdict ( the verdict ) de Sidney Lumet avec Charlotte Rampling
Alexandre – de Jean-François Amiguet & Anne Gonthier avec Didier Sauvegrain
1983Barbe d’or et les pirates ( Yellowbeard ) de Mel Damsky avec Marty Feldman
La partie de chasse ( the shouting party ) de Alan Bridges avec Edward Fox
    Prix ALFS du meilleur acteur de l’année par le Cercle des Critiques de Cinéma de Londres, Grande-Bretagne

DO Group madness – de Michael Mileham & Phillip Schuman avec David Bowie
    Seulement apparition
1984The Assisi underground – de Alexander Ramati avec Ben Cross
AUTRES PRIX :
      
    Prix Spécial aux Evening Standard British Film Awards, Grande-Bretagne ( 1978 )
Fiche créée le 16 décembre 2008 | Modifiée le 12 juin 2016 | Cette fiche a été vue 7709 fois
PREVIOUSGiulietta Masina || James Mason || Shirley MasonNEXT