CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Paula Raymond
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jan Kiepura



Date et Lieu de naissance : 16 mai 1902 (Sosnowiecz, Pologne)
Date et Lieu de décès : 15 août 1966 (Harrison, New York, USA)
Nom Réel : Jan Kiepura

ACTEUR
Image
1930 La ville qui chante (die singende stadt) de Carmine Gallone avec Brigitte Helm & Trude Berliner
Image
1933 Tout pour l’amour (ein lied für dich) de Joe May avec Jenny Jugo, Paul Kemp, Ida Wüst & Paul Hörbiger
Image
1935 J’aime toutes les femmes – de Carl Lamac avec Dabielle Darrieux, Pierre Larquey & Marcelle Praince
Image
1949 Valse brillante – de Jean Boyer avec Martha Eggerth, Lucien Baroux, Roger Tréville & Arlette Merry

Fils de boulanger, Jan Kiepura voit le jour le 16 mai 1902, à Sosnowiecz, en Pologne. Etudiant de la faculté de droit de la capitale polonaise et contre l’avis de ses parents, il renonce à une carrière d’avocat pour devenir chanteur. Le jeune homme suit les cours de chant de Waclaw Brzezinski et de Tadeuz Leliwa, à Varsovie. Ses parents ne vont pas tarder à s’apercevoir du génie vocal de leur fils et le soutiennent alors dans sa nouvelle voie.

En 1925, grâce son talent exceptionnel, Jan Kiepura décroche le rôle titre dans l’opéra de Gounot «Faust» à Lemberg. En 1926, il apparaît pour la première fois au cinéma, dans un film muet polonais oublié. Durant la fin des années vingt, vedette de l’Opéra de Varsovie, il obtient plusieurs engagements pour chanter les grands rôles du répertoire classique sur toutes les scènes prestigieuses européennes, de Paris à Vienne, en passant par la Scala de Milan. Le jeune prodige est alors l’un des plus grands ténors de la scène lyrique mondiale.

En 1930, Jan Kiepura entame une carrière au cinéma, devenu parlant, tout en se produisant dans plusieurs spectacles dans le monde et en particulier en Amérique du Sud. Il peut alors exprimer son extraordinaire talent vocal dans plusieurs productions, souvent tournées dans plusieurs versions. Jan, déjà très populaire, devient rapidement une star de l’écran. Ses plus grands succès sont: «La ville qui chante» (1930) avec Brigitte Helm, «La chanson d’une nuit» (1932) avec Magda Schneider et «Mon cœur t’appelle» (1934) avec dans la version française Danielle Darrieux et dans la version allemande Martha Eggerth. Sa rencontre avec Martha, chanteuse et actrice talentueuse, se prolonge, d’heureuse façon, par un mariage, en octobre 1936. Devenu inséparable, le couple Kiepura-Eggerth, en désaccord avec la politique nazie, décide de poursuivre leur carrière en Autriche. Ils continuent leurs performances sur scène et jouent ensemble dans «Sa bonne étoile» (1936) de Carmine Gallone et «Le charme de la Bohème» (1937) de Géza von Bolváry, une adaptation de l’opéra de Puccini.

En mars 1938, lorsque l’Allemagne annexe l’Autriche, Jan Kiepura et Martha Eggerth se réfugient en France, au Vésinet. Lorsque la guerre éclate, ils fuient au Etats-Unis et s’installent à New York. Polonais d’origine, Jan Kiepura fait tout son possible pour aider ses compatriotes emportés dans la tourmente. Entre 1943 et 1946, le couple interprète triomphalement à Broadway : «La veuve joyeuse» et «Polonaise». Après la capitulation de l’Allemagne, les Kiepura reviennent à Paris et tournent dans «Adieu Mimi» (1947) de Carmine Gallone et dans «La valse brillante» (1949) de Jean Boyer.

En 1952, Jan Kiepura tourne en Allemagne, son dernier film «Le pays du sourire» toujours avec son épouse et Paul Hörbiger. En 1953, le célèbre duo de chanteurs s’installe définitivement au Etats-Unis. Jan obtiendra la nationalité américaine peu de temps après.

Loin de son public européen, sa carrière décline rapidement. Jan Kiepura meurt d’une crise cardiaque le 15 août 1966, à Harrison, dans l’état de New York aux Etats-Unis.

© Philippe PELLETIER

copyright
1926Czem sie nie mysli – de ?
1930La ville qui chante ( die singende stadt ) de Carmine Gallone avec Brigitte Helm
La ville qui chante ( city of song / farewell to love ) de Carmine Gallone avec Betty Stockfeld
    Version anglaise de « Die singende stadt »
1932La chanson d’une nuit ( das lied einer nacht ) de Anatole Litvak avec Magda Schneider
La chanson d’une nuit – de Anatole Litvak & Pierre Colombier avec Pierre Brasseur
    Version française de « Das lied einer nacht »
Tell me tonight / Be mine tonight – de Anatole Litvak avec Edmund Gwenn
    Version anglaise de « Das lied einer nacht »
1933Tout pour l’amour ( ein lied für dich ) de Joe May avec Ida Wüst
Tout pour l’amour / Une chanson pour toi – de Joe May & Henri-Georges Clouzot avec Lucien Baroux
    Version française de « Ein lied für dich »
My song for you / A song for you – de Maurice Elvey avec Aileen Marson
    Version angalise de « Ein lied für dich »
1934Mon cœur t’appelle ( mein herz ruft nach dir ) de Carmine Gallone avec Marta Eggerth
Mon cœur t’appelle – de Carmine Gallone & Serge Veber avec Danielle Darrieux
    Version française de « Mein herz ruft nach dir »
My heart is calling – de Carmine Gallone avec Hugh Wakefield
    Version anglaise de « Mein herz ruft nach dir »
1935J’aime toutes les femmes – de Carl Lamac avec Marcelle Praince
J’aime toutes les femmes ( ich liebe alle frauen ) de Carl Lamac avec Adele Sandrock
    Version allemande de « J’aime toutes les femmes »
1936Sa bonne étoile ( opernring / im sommenschein ) de Carmine Gallone avec Friedl Czepa
Le rêve de sa vie / Le chanteur de Naples ( give us is night ) de Alexander Hall avec Gladys Swarthout
1937Le charme de la Bohème / La vie de Bohème ( zauber der Boheme ) de Géza von Bolváry avec Martha Eggerth
1939Flirt ( das abenteuer geht weiter / jede frau hat ein süsses geheimnis ) de Carmine Gallone avec Theo Linden
1947Mélodie d’amour / La Bohème / Mélodie éternelle / Adieu Mimi ( addio Mimí ! / her wonderful lie ) de Carmine Gallone avec Martha Eggerth
1949Valse brillante – de Jean Boyer avec Martha Eggerth
1950Absender unbekannt – de Ákos Ráthonyi avec Henny Porten
1952Le pays du sourire ( das land des lächelns ) de Hans Deppe & Erik Ode avec Martha Eggerth
Fiche créée le 17 août 2005 | Modifiée le 18 juin 2015 | Cette fiche a été vue 8337 fois
PREVIOUSRichard Kiel || Jan Kiepura || Krzysztof KieslowskiNEXT