CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Bernard Fresson
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Janet Blair



Date et Lieu de naissance : 23 avril 1921 (Altoona, Pennsylvanie, USA)
Date et Lieu de décès : 19 février 2007 (Santa Monica, Californie, USA)
Nom Réel : Martha Jean Lafferty

ACTRICE
Image
1945 Cette nuit et toujours (tonight and every night) de Victor Saville avec Rita Hayworth & Lee Bowman
Image
1946 Ses premières ailes (gallant journey) de William A. Wellman avec Glenn Ford & Charles Ruggles
Image
1947 La fleche noire (the black arrow) de Gordon Douglas avec Louis Hayward, George Macready & Edgar Buchanan
Image
1962 Garçonnière pour quatre (boys’ night out) de Michael Gordon avec James Garner, Kim Novak & Tony Randall

D’ascendance irlandaise, Janet Blair naît Martha Jean Lafferty le 23 avril 1921 à Altoona, région de Blair, dans l’état de Pennsylvanie, au Nord-Est des Etats-Unis. Alors qu’elle termine ses études secondaires et compte tenu de ses exceptionnels dons vocaux, ses parents la présentent au célèbre chef d’orchestre de variété Hal Kemp. Il l’embauche aussitôt. Deux ans plus tard, elle est remarquée par un «chasseur de talent» de la Columbia Pictures. Elle tourne aussitôt «Three girls about town» de Leigh Jason, où elle joue avec Joan Blondell et Binnie Barnes, l’un des sœurs Banner découvrant un cadavre dans l’hôtel qui les emploie. En 1942, elle enchaîne avec «Les gangsters du régiment», une comédie où elle chante pour la première fois au cinéma tandis que les acteurs Pat O’Brien et Brian Donlevy, anciens malfrats, déjouent une affaire d’espions nazis, époque oblige, sur l’île antillaise de Trinidad. Puis elle a des rôle plus étoffés dans «Ma sœur est capricieuse», avec Rosalind Russell en vedette, mais surtout «Broadway» où elle donne la réplique à George Raft, un habitué des films de gangster. En 1943, dans «Something to shout about», Janet campe une chanteuse débutante qui aide Don Ameche à monter un spectacle. Enfin en 1944, la jeune femme a pour partenaire Cary Grant pour une «Étrange histoire».

Dans l’immédiat après-guerre, Janet Blair poursuit sa carrière au cinéma, toujours dans le registre des films musicaux, avec notamment «Cette nuit et toujours» (1945) de George Saville, avec Rita Hayworth. Le film raconte l’histoire romancée de la troupe du théâtre londonien «Windmill Theatre» qui a, en vrai, assuré toutes ses représentations pendant la seconde guerre mondiale même aux pires moments du «Blitz». Puis Janet, dans l’une de ses rares interprétations dramatiques, est l’épouse de Glenn Ford, le pionnier de l’aviation de «Ses premières ailes» (1946). Avec «Les liens du passé» (1947), Franchot Tone enquête et découvre son passé de chanteuse. En 1948, la comédienne n’a que quelques répliques face à Red Skelton dans «L’extravagant M. Jones», avant de se retrouver en pleine guerre dynastique entre les York et les Lancastre, dans l’Angleterre du XV ème siècle pour «La flèche noire».

Mais Janet Blair n’est plus motivée par les rôles qu’on lui propose. Elle repart alors en tournée pour plus de mille deux cents représentations de la comédie musicale «South Pacific» où elle interprète une infirmière amoureuse du mystérieux Français Emile de Becque, veuf d’une Polynésienne qui lui a donné deux enfants. Puis en 1957, elle présente à Londres un autre succès de Broadway: «Bells are ringing». Au cours des deux décennies suivantes, Janet poursuit sa carrière comme chanteuse de comédie musicale mais se produit aussi dans les cabarets. Elle continue à faire de la télévision et apparaît notamment aux côtés de Henry Fonda dans le feuilleton «The Smith family» (1971). Elle participe épisodiquement à quelques productions cinématographiques. Elle tourne son dix-huitième et dernier film en 1976.

Mariée en 1943 puis divorcée, Janet Blair épouse en 1952 un responsable technique de studio, Nick Mayo, qui lui donnera deux enfants Amanda (1959) et Andrew. De nouveau séparée en 1972, elle se retire à Santa Monica en Californie. Cette très dynamique et talentueuse artiste, sans doute insuffisamment employée au cinéma, disparaît dans sa quatre-vingt sixième le 17 février 2007.

© Caroline HANOTTE

copyright
1941Le mort fictive ( three girls about town ) de Leigh Jason avec John Howard
1942Blondie goes to college / The boss said’no’ – de Frank R. Strayer avec Larry Parks
Les gangsters du régiment ( two yanks in Trinidad ) de Gregory Ratoff avec Pat O’Brien
Les bas-fonds de Broadway ( Broadway ) de William A. Seiter avec George Raft
Ma sœur est capricieuse ( my sister Eileen ) de Alexander Hall avec Rosalind Russell
Something to shout about – de Gregory Ratoff avec Don Ameche
1944Etrange histoire ( once upon a time ) de Alexander Hall avec Cary Grant
1945Cette nuit et toujours ( tonight and every night ) de Victor Saville avec Rita Hayworth
    + chansons
Les belles manières ( tars and spars ) de Alfred E. Green avec Sid Caesar
1946Ses premières ailes ( gallant journey ) de William A. Wellman avec Glenn Ford
Les magiciens du swing ( the fabulous Dorseys / the fighting Dorseys ) de Alfred E. Green avec Tommy Dorsey
1947Les liens du passé ( I love trouble ) de S. Sylvan Simon avec Franchot Tone
La fleche noire ( the black arrow / the black arrow strikes ) de Gordon Douglas avec Louis Hayward
1948L’extravagant monsieur Jones ( the Fuller brush man / that mad Mr. Jones ) de S. Sylvan Simon avec Red Skelton
1956L’évadé récalcitrant / Un pigeon qui pige ( public pigeon No. 1 ) de Norman Z. McLeod avec Vivian Blaine
1962Brûle, sorcière, brûle ! ( night of the eagle ) de Sidney Hayers avec Peter Wyngarde
Garçonnière pour quatre / Une garçonnière pour quatre ( boys’ night out ) de Michael Gordon avec James Garner
1968The one and only, guenine, original family band – de Michael O’Herlihy avec Walter Brennan
1976Won Ton Ton le chien qui sauva Hollywood ( Won Ton Ton the dog who saved Hollywood ) de Michael Winner avec Charlton Heston
Fiche créée le 24 février 2007 | Modifiée le 16 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 3763 fois
PREVIOUSBetsy Blair || Janet Blair || Pierre BlaiseNEXT