CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Steve Barclay
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jany Holt



Date et Lieu de naissance : 13 mai 1909 (Bucarest, Roumanie)
Date et Lieu de décès : 26 octobre 2005 (Neuilly-sur-Seine, France)
Nom Réel : Ruxandra Ekatarina Vladescu Olt

ACTRICE

Fille de Marin Vladesco Olt et de Lucrétia Penesco, Jany Holt naît Ruxandra Ekaterina Vladescu Olt, le 13 mai 1909, à Bucarest capitale de la Roumanie, sous le règne de Charles 1er prince de Hohenzollern. Le pays libéré depuis moins de cinquante de la tutelle turque et qui s’est battu avec héroïsme aux côtés de alliés pendant la Première Guerre Mondiale, se transforme progressivement en une nation moderne. Les parents de Ruxandra, veulent voir leur fille faire des études de commerce à Paris. Elle préfère le théâtre sous la tutelle de Charles Dullin, co-fondateur avec Georges Pitoëff, Louis Jouvet et Gaston Baty du «Cartel des Quatre». Cette initiative, confirmée par un talent prometteur, lui permet, à moins de vingt ans, de donner la réplique à Harry Baur. Elle prend alors un pseudonyme anglo-saxon qui rappelle néanmoins son nom.

Tout en poursuivant sa carrière théâtrale, Jany Holt est sollicitée, en 1931, pour le film «Un homme en habit» avec Fernand Gravey. En 1935, elle fait partie de la distribution du drame romanesque «Le domino vert» avec Danielle Darrieux et retrouve Harry Baur dans un film étonnant «Le Golem» de Julien Duvivier. L’année suivante est riche de succès: «Les bas-fonds» de Jean Renoir, une adaptation de la pièce de Maxime Gorki avec Louis Jouvet et Jean Gabin, ainsi que «Courrier sud» d’après le roman de Antoine de Saint-Exupéry avec Pierre Richard-Willm. Elle tourne encore avant-guerre six films dont «L’alibi» (1937) avec Erich von Stroheim et «La maison de Maltais» avec Marcel Dalio devenu son époux. Mais les deux acteurs, après une vie commune tumultueuse, se séparent au bout de trois ans.

Pendant l’occupation, alors même que la Roumanie coincée, entre son ennemie l’Union Soviétique et Hitler qui veut bénéficier de ses champs pétrolifères, doit se résoudre à entrer en guerre du côté des Allemands, Jany Holt fait du théâtre mais aussi quelques films dont «Les anges du péché» (1943) avec Renée Faure. En 1945, elle est l’héroïne de deux films de Maurice de Canonge sur la résistance. Domaine qu’elle connaît bien. Elle reçoit, en effet, du général de Gaulle, pour son action exceptionnelle pendant la guerre, la Croix de Guerre et le titre de «Soldat de la France Combattante». L’information paraît dans les journaux bucarestois, tandis que le jeune Roi Michel quitte la Roumanie face aux pressions communistes.

Puis Jany Holt poursuit tranquillement une carrière au théâtre, au cinéma et à la télévision. Elle s’essaie aussi à un court métrage en 1965. Elle apparaît dans des productions étrangères comme « Le gantelet vert» (1951) avec Glenn Ford, «Le temps d’aimer» (1970) avec Mel Ferrer, «La femme gauchère» (1977) avec Bruno Ganz, «La cible» (1984) avec Gene Hackman. Plus récemment, elle joue la grand-mère juive de Mathieu Kassovitz dans «Métisse» (1992). À quatre-vingt-cinq ans, dirigée par Jean-Pierre Mocky, elle tourne son trente-neuvième et dernier long métrage «Noir comme le souvenir».

En 2004, le cinéaste Dan Necşulea interroge la très vieille dame presque centenaire, filme son village natal et réalise le documentaire: «De origine română: Jany Holt». Ce très émouvant hommage va passer à la télévision roumaine dans une série culturelle consacrée aux «Artistes roumains d’au-delà les frontières», avant que Jany Holt ne décède le 26 octobre 2005, à Neuilly-sur-Seine.

© Caroline HANOTTE

copyright
1931Un homme en habit – de René Guissart avec Fernand Gravey
1935Le domino vert – de Herbert Selpin & Henri Decoin avec Charles Vanel
Le Golem – de Julien Duvivier avec Harry Baur
1936Les bas-fonds – de Jean Renoir avec Jean Gabin
Courrier Sud – de Pierre Billon avec Pierre Richard-Willm
Un grand amour de Beethoven / Beethoven – de Abel Gance avec Harry Baur
1937L’alibi – de Pierre Chenal avec Erich von Stroheim
La tragédie impériale – de Marcel L’Herbier avec Jean Worms
Troïka sur la piste blanche – de Jean Dréville avec Charles Vanel
1938La maison du Maltais – de Pierre Chenal avec Louis Jouvet
Le paradis de Satan – de Félix Gandéra avec Jean-Pierre Aumont
La piste du sud – de Pierre Billon avec Pierre Renoir
1941Andorra ou les hommes d’Airain – de Emile Couzinet avec Jean Chevrier
1942Le baron fantôme – de Serge de Poligny avec Aimé Clariond
1943Les anges du péché – de Robert Bresson avec Louis Seigner
1944Farandole – de André Zwoboda avec André Luguet
La fiancée des ténèbres – de Serge de Poligny avec Robert Dhéry
1945Mission spéciale – de Maurice de Canonge avec Jean Davy
    Film en 2 parties
    1 : L’espionne
    2 : Réseau clandestin
Le pays sans étoiles – de Georges Lacombe avec Pierre Brasseur
1946Contre-enquête – de Jean Faurez avec Lucien Coëdel
Rumeurs – de Jacques Daroy avec Jacques Dumesnil
1947Non coupable – de Henri Decoin avec Michel Simon
1948Docteur Laënnec – de Maurice Cloche avec Pierre Blanchar
L’échafaud peut attendre – de Albert Valentin avec Jean Desailly
1949Le furet – de Raymond Leboursier avec Pierre Larquey
Mademoiselle de la Ferté – de Roger Dallier & Georges Lacombe avec Pierre Cressoy
1951Le gantelet vert ( the green glove / the gantelet / the white road ) de Rudolph Maté avec Glenn Ford
CM Vedettes sans maquillage – de Jacques Guillon avec Michel Auclair
    Seulement apparition
1955Gervaise – de René Clément avec François Périer
Les insoumises / Quatre veuves ...? Femme d’hier et d’aujourd’hui – de René Gaveau avec Maurice Teynac
1965 CM La pharmacienne – de Jany Holt avec Odile Versois
1968Le grabuge – de Edouard Luntz avec Gérard Zimmermann
1970Le temps d’aimer ( time for loving / Paris was made for lovers ) de Christopher Miles avec Mel Ferrer
1977La femme gauchère ( die linkshändige frau ) de Peter Handke avec Bruno Ganz
1984La cible ( target ) de Arthur Penn avec Gene Hackman
1987La passerelle – de Jean-Claude Sussfeld avec Pierre Arditi
Saxo – de Ariel Zeitoun avec Gérard Lanvin
1992Métisse – de Mathieu Kassovitz avec Vincent Cassel
Roulez jeunesse ! – de Jacques Fansten avec Jean Carmet
1994Noir comme le souvenir – de Jean-Pierre Mocky avec Sabine Azéma
2004 DO De origine română: Jany Holt – de Dan Necşulea
DO Les anges 1943, histoire d’un film – de Anne Wiazemsky avec Jacques Siclier
    Seulement apparition
Fiche créée le 4 mai 2006 | Modifiée le 4 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 7383 fois
PREVIOUSJack Holt || Jany Holt || Skip HomeierNEXT