CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Christopher Plummer
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jean Desailly



Date et Lieu de naissance : 24 août 1920 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 11 juin 2008 (Dourdan, France)
Nom Réel : Jean Marcel Desailly

ACTEUR

Jean Marcel Desailly nait le 24 août 1920 à Paris, sont père, secrétaire du compositeur Reynaldo Hahn, lui fait découvrir les arts. Il suit une scolarité normale et, à dix huit ans, il intègre une troupe de théâtre amateur, «La Roulotte», ou un autre jeune comédien fait ses premiers pas, Jean Vilar. Les temps sont durs à l’aube de la seconde guerre mondiale. Jean Desailly travail comme dessinateur publicitaire dans une société de transport. En 1941, il s’inscrit au concours d’entrée du Conservatoire ou il est reçu premier. Il en sort un an après et deviens Sociétaire de la Comédie Française.

Parallèlement, Jean Desailly tourne sous la direction de Louis Daquin, son premier film, «Le voyageur de la Toussaint» une adaptation d’un roman de Georges Simenon, avec Assia Noris, Jules Berry et où débute également Simone Signoret et Simone Valère. Blond aux yeux verts, Jean Desailly est destiné à jouer les jeunes premiers. En 1943 il fait partie de la distribution de la célèbre pièce de Paul Claudel, «Le soulier de satin», mise en scène par Jean-Louis Barrault qui est sur le point, avec sa compagne, Madeleine Renaud, de créer sa propre compagnie. Celle ci sera fondée au sortir de la seconde guerre mondiale, en 1946 et c’est tout naturellement que Jean Desailly démissionne de la Comédie Française pour intégrer la troupe Renaud-Barrault. Il alterne entre théâtre et cinéma, tournant près de dix films entre 1942 et 1945, sous la direction de prestigieux réalisateurs tels que Jean Delannoy pour «La symphonie pastorale» (1945), avec Michèle Morgan ou encore Claude Autant-Lara pour «Sylvie et le fantôme» (1945), avec Odette Joyeux. Fidèle en amitié, Jean Desailly reste deux décennies dans la troupe Renaud-Barrault, les suivant du théâtre Marigny, puis à l’Odéon.

C’est en 1968 que Jean Desailly et Simone Valère, achète le Théâtre Hébertot, qu’ils inaugurent en 1972 avec «Le légume» de Francis Scott Fitzgerald, adapté par Jean-Loup Dabadie. L’acteur n’en oublie pas pour autant le cinéma. Très éclectique dans ses choix, sa première apparition à l’écran sera sous la direction de Louis Daquin dans «Le voyageur de la Toussaint»(1943), son dernier film étant «La dilettante» (1998) réalisé par Pascal Thomas. Il est aussi à l’affiche de «La mort de Belle» (1961) de Edouard Molinaro puis de «La peau douce» (1964) de François Truffaut. L’acteur apparaît ainsi dans une soixantaine de films. Son rôle le plus marquant étant dans «Maigret tend un piège» (1957), de Jean Delannoy ou, face à Jean Gabin en commissaire, Desailly interprète un décorateur psychopathe qui lui vaut une nomination aux «British Academy Awards». Il retrouve Gabin dans «Les grandes famille» (1958) de Denys de La Patellière, où il interprète avec conviction, l’abbé d’une famille bourgeoise.

Les «petits patrons» comme aimait à les appeler Jean-Louis Barrault et Madeleine Renaud, ont joués sur les scènes de France et à l’étranger, jusqu’en 2002, ou, toujours avec Simone Valère qui est devenue son épouse quatre ans plus tôt, ils adaptent et interprètent «La maison du lac» de Ernest Thompson, mise en scène par Georges Wilson, au théâtre de la Madeleine. Se sera leur dernière prestation sur scène. Jean Desailly nous quitte le 11 juin 2008. Christine Albanel, ministre de la culture, parlera de Jean Desailly en ses termes: «un merveilleux acteur qui incarnait naturellement et à un degré supérieur, la distinction et le charme discret de la bourgeoisie dans chacun de ses rôles».

© Christophe LAWNICZAK

copyright
1942Le voyageur de la Toussaint – de Louis Daquin avec Assia Noris
1943Patrie – de Louis Daquin avec Maria Mauban
CM Premier prix de conservatoire – de René Guy-Grand avec Andrée Clément
1944Le père Goriot – de Robert Vernay avec Claude Génia
Le jugement dernier – de René Chanas avec Michel Vitold
1945Sylvie et le fantôme – de Claude Autant-Lara avec Odette Joyeux
La symphonie pastorale – de Jean Delannoy avec Pierre Blanchar
La revanche de Roger la honte – de André Cayatte avec Lucien Coëdel
CM Secrets de jeunesse – de Jacques Charon avec Jacques Charon
1946 CM Au temps des fiacres / Locomotion 1942 – de Jean-René Legrand avec Marcel Carpentier
    Seulement voix & narration
1947Amour, délices et orgues – de André Berthomieu avec Giselle Pascal
Carré de valets – de André Berthomieu avec Denise Grey
Une grande fille toute simple – de Jacques Manuel avec Madeleine Sologne
1948Le point du jour – de Louis Daquin avec René Lefèvre
L’échafaud peut attendre – de Albert Valentin avec Jany Holt
La veuve et l’innocent – de André Cerf avec Sophie Desmarets
1949Véronique – de Robert Vernay avec Giselle Pascal
Occupe-toi d’Amélie – de Claude Autant-Lara avec Danielle Darrieux
CM L’évangile de la pierre – de André Bureau
    Seulement voix & narration
CM Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée – de Louis Cuny
    Seulement apparition
1950Demain nous divorçons – de Louis Cuny avec Magali Noël
DO La course de taureaux – de Pierre Braunberger avec Carlos Arruza
    Seulement voix & narration
CM Chicago digest – de Paul Paviot avec Roger Pigaut
1951Chéri – de Pierre Billon avec Marcelle Chantal
Jocelyn – de Jacques de Casembroot avec Nicole Berger
CM Palais Royal – de Jean Béranger
    Seulement voix & narration
1952 DO Avec André Gide – de Marc Allégret avec André Gide
    Seulement voix & narration
CM Chagall – de Robert Hessens
    Seulement voix & narration
1953Si Versailles m’était conté – de Sacha Guitry avec Claudette Colbert
CM La meilleure part – de Edouard Molinaro
CM Haussmann et la transformation de Paris – de Jean Leduc & Pierre Mignot
    Seulement voix & narration
1954 CM On ne badine pas avec l’amour – de Jean Desailly avec Simone Valère
1955Les grandes manœuvres – de René Clair avec Michèle Morgan
CM Impressions de New York – de François Reichenbach
    Seulement voix & narration
CM New York ballade – de François Reichenbach
    Seulement voix & narration
1956 CM Une tâche difficile – de Jean Leduc avec William Sabatier
    Seulement voix & narration
1957Maigret tend un piège – de Jean Delannoy avec Jean Gabin
CM Les alchimistes – de Edouard Molinaro
    Seulement voix & narration
1958Les grandes familles – de Denys de La Patellière avec Pierre Brasseur
Le secret du chevalier d’Eon – de Jacqueline Audry avec Andrée Debar
CM Marchands de rien – de Daniel Lecomte
    Seulement voix & narration
1959125 rue Montmartre – de Gilles Grangier avec Lino Ventura
Le Saint mène la danse – de Jean Nahun avec Félix Marten
Le baron de l’écluse – de Jean Delannoy avec Micheline Presle
Préméditation / Crime prémédité – de André Berthomieu avec Jean-Claude Pascal
CM Viennent les jours – de Serge Roullet
    Seulement voix & narration
CM Le soleil de Pierre – de Daniel Lecomte
    Seulement voix & narration
DO Les seigneurs de la forêt – de Henry Brandt & Heinz Sielmann
    Seulement voix & narration
DA Le songe d’une nuit d’été ( sen noci svatojanske ) de Jirí Trnka
    Seulement voix & narration de la version française
DO La Lozère – de M. Provençal
    Seulement voix & narration
DO Á la rencontre de Jean-Sébastien Bach – de Pierre Viallet
    Seulement voix & narration
1960La Française et l’amour – de Christian-Jaque, Henri Decoin, René Clair, Michel Boisrond, Jean Delannoy, Henri Verneuil & Jean-Paul Le Chanois avec Sophie Desmarets
    Segment « L’adolescence » de Jean Delannoy – Seulement voix
Un soir sur la plage – de Michel Boisrond avec Martine Carol
La mort de Belle – de Edouard Molinaro avec Alexandra Stewart
La loi de la guerre ( legge di guerra ) de Bruno Paolinelli avec Mel Ferrer
CM Manureva – de Claude Pinoteau
    Seulement voix & narration
CM Face au danger – de Hervé Bromberger
    Seulement voix & narration
CM Demain Paris – de Michel Boschet & André Martin
    Seulement voix & narration
1961Le septième juré – de Georges Lautner avec Danièle Delorme
Les sept péchés capitaux – de Philippe de Broca, Claude Chabrol, Jacques Demy, Sylvain Dhomme, Max Douy, Jean-Luc Godard, Eugène Ionesco, Edouard Molinaro & Roger Vadim avec Sami Frey
    Segment « Le luxure » de Jacques Demy
Les amours célèbres – de Michel Boisrond avec Edwige Feuillère
    Segment « Les comédiennes »
La Fayette – de Jean Dréville avec Orson Welles
    Seulement voix
DO Le temps d’une vocation : Marcel Proust – de Jacques Letellier
    Seulement voix & narration
1962Le doulos – de Jean-Pierre Melville avec Serge Reggiani
DO La France à grand spectacle – de Serge Roullet
    Seulement voix & narration
DO Et la terre cessera d’enfanter – de Pierre Fattori & Marcel Sire
    Seulement voix & narration
CM Chou caillou hibou – de Daniel Lecomte
    Seulement voix & narration
CM Le bonheur d’être aimé – de Henri Stork avec Félix Labisse
    Seulement voix & narration
1963La peau douce – de François Truffaut avec Françoise Dorléac
L’année du bac – de José-André Lacour & Maurice Delbez avec Bernard Murat
CM Les malheurs de la guerre – de Henri Stork
    Seulement voix & narration
CM Le soir de notre vie – de Jacques Valentin
    Seulement voix & narration
CM Portrait souvenir : Paul Claudel – de Jacques Demeure
    Seulement voix & narration
1964La danse du héron ( de dans van der reiger ) de Fons Rademakers avec Gunnel Lindblom
CM Le hasard et l’amour – de Claude Pierson avec Michel Forain
CM Opus 1er – de Philippe Brunet
    Seulement voix & narration
CM Mozart, le rossignol et la mort – de Madeleine Guillon
    Seulement voix & narration
1965Les deux orphelines ( le due orfanelle ) de Riccardo Freda avec Jean Carmet
CM Le nouvelle âge de pierre – de M.P. Hubrecht
    Seulement voix & narration
CM La chapelle de Ronchamp – de Jacques de Casembroot
    Seulement voix & narration
1966La vingt-cinquième heure ( the twenty-fifth hour ) de Henri Verneuil avec Anthony Quinn
1967Le franciscain de Bourges – de Claude Autant-Lara avec Hardy Kruger
CM Le rouge – de Roger Leenhardt
    Seulement voix & narration
1968 CM Le pays des marguerites – de Henri Antoine & Francette Marquis
    Seulement voix & narration
1969L’ardoise – de Claude Bernard-Aubert avec Michel Constantin
DO Tu moissonneras la tempête – de Raymond Leopold Bruckberger
    Seulement voix & narration
1970Comptes à rebours – de Roger Pigaut avec Charles Vanel
1972Un flic – de Jean-Pierre Melville avec Catherine Deneuve
L’assassinat de Trotsky ( the assassination of Trotsky ) de Joseph Losey avec Richard Burton
Le serpent ( the serpent / night flight from Moscow ) de Henri Verneuil avec Henry Fonda
    Seulement voix
1973L’ironie du sort – de Edouard Molinaro avec Pierre Clémenti
L’héritier – de Philippe Labro avec Jean-Paul Belmondo
1978Le cavaleur – de Philippe de Broca avec Jean Rochefort
Je te tiens, tu me tiens par la barbichette – de Jean Yanne avec Mimi Coutellier
1979Le mouton noir – de Jean-Pierre Moscardo avec Brigitte Fossey
1980Pile ou face – de Robert Enrico avec Philippe Noiret
1981Le professionnel – de Georges Lautner avec Robert Hossein
CM Paris-jardins – de Jean-Marc Ripert
    Seulement voix & narration
1983Le fou du roi – de Yvan Chiffre avec Michel Lebb
1988Le radeau de la Méduse – de Iradj Azimi avec Laurent Terzieff
1989Equipe de nuit – de Claude d’Anna avec Michel Duchaussoy
1998La dilettante – de Pascal Thomas avec Catherine Frot
1999En face – de Mathias Ledoux avec Clotilde Courau
    Seulement voix
Fiche créée le 12 juin 2008 | Modifiée le 28 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 5933 fois
PREVIOUSMarcelle Derrien || Jean Desailly || Patrick DescampsNEXT