CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Ross Alexander
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jean Lefebvre



Date et Lieu de naissance : 3 octobre 1919 (Valenciennes, France)
Date et Lieu de décès : 9 juillet 2004 (Marrakech, Maroc)
Nom Réel : Jean Marcel Lefebvre

ACTEUR

Jean Lefebvre naît à Valenciennes, dans le département du Pas-de-Calais, le 3 octobre 1919. Son père est maréchal-ferrant. Excellent élève, il commence même des études de pharmacie qu’il interrompt pendant la seconde guerre mondiale. Il s’oriente ensuite vers le chant lyrique qu’il apprend au conservatoire de sa ville natale puis à Paris. À la libération il fréquente les cours d’art dramatique de René Simon où il a comme condisciples Jacqueline Maillan et Pierre Mondy. Il débute en interprétant des sketches dans les cabarets parisiens où il côtoie des comiques comme Darry Cowl et Jean Richard. Son personnage favori est celui d’un benêt souvent pris de boisson.

Jean Lefebvre commence sa carrière cinématographique en 1950 en jouant Georges, l’ami mélancolique de Charles Trenet dans la comédie musicale «Bouquet de joie» de Maurice Cam. Puis il apparaît dans des films aussi différents que «Une fille sur la route» (1951) avec Georges Guétary, «Les diaboliques» (1955) de Henri-Georges Clouzot avec Paul Meurisse, la coproduction franco-espagnole «Les aventures de Gil Blas de Santillane» (1955) avec Georges Marchal, «Et Dieu créa la femme» (1956) de Roger Vadim avec Brigitte Bardot et Curd Jürgens. Mais il fait également partie de la troupe des Branquignols de Robert Dhéry et Colette Brosset et participe à leur tournée dans les pays anglo-saxons (1958). Et il est bien évidemment de la distribution de leur film «La belle Américaine» (1960) suivi en 1964 par «Allez France!» où il interprète un Français à l’intelligence réduite mais débordant d’affection pour son coq lors de la finale de rugby du Tournoi des Cinq Nations à Londres.

Dans les années soixante Jean Lefebvre poursuit sa carrière avec plus de quarante films dont certains peuvent être considérés comme d’authentiques navets. Et pourtant c’est à cette époque qu’il conquiert la gloire cinématographique avec son rôle de Paul Volfoni dans «Les tontons flingueurs» (1963) de Georges Lautner, auprès de Lino Ventura, Francis Blanche et Bernard Blier, puis celui du maréchal des logis Fougasse de la brigade de gendarmerie de Saint-Tropez dans le film de Jean Girault en 1964. À cette série des gendarmes avec Louis de Funès, succèdera, à partir de 1973, celle de la septième compagnie de et avec Robert Lamoureux qui nous narre les déboires de soldats d’une compagnie de transmission lors de l’invasion allemande en juin 1940. Ces succès au cinéma vont permettre à Jean Lefebvre de redémarrer une très belle carrière sur les planches à partir des années quatre-vingts, avec notamment «Pauvre France» de Jean Cau et «Je veux voir Mioussov» de Valentin Kataïev. Et il ne tourne plus qu’une dizaine de films dont son cent cinquantième et dernier en 2001.

Côté privée, Jean Lefebvre a une vie sentimentale agitée et malgré un physique ingrat, il se marie quatre fois dont deux fois avec la même épouse, la comédienne Yori Bertin. Il est le père de cinq enfants: Bernard, Catherine, Marie-Christine, Carole et Pascal. À soixante quinze ans il épouse sa dernière compagne (1994). C’est également un passionné des casinos où il se ruine. Il en vient même à jouer au loto et gagne une somme suffisamment importante en 1999 pour acheter un restaurant à Marrakech et recommencer une nouvelle vie! C’est dans cette ville du Maroc que Jean Lefebvre, la plus célèbre «tête à claques» du cinéma français décède d’une crise cardiaque le 9 juillet 2004.

© Caroline HANOTTE

copyright
1950Bouquet de joie – de Maurice Cam avec Charles Trénet
1951Une fille sur la route – de Jean Stelli avec Liliane Bert
1952L’amour, toujours l’amour – de Maurice de Canonge avec Philippe Lemaire
1954Les diaboliques – de Henri-Georges Clouzot avec Simone Signoret
1955Les aventures de Gil Blas de Santillane ( una aventura de Gil Blas ) de René Jolivet & Ricardo Muñoz Suay avec Barbara Laage
Cette sacrée gamine – de Michel Boisrond avec Brigitte Bardot
Cherchez la femme – de Raoul André avec Geneviève Page
Gas-oil – de Gilles Grangier avec Ginette Leclerc
Les indiscrètes – de Raoul André avec Raymond Cordy
La meilleure part – de Yves Allégret avec Gérard Philipe
Une fille épatante – de Raoul André avec Raymond Rouleau
Villa Sans Souci / Mes petites amies et moi – de Maurice Labro avec Geneviève Kervine
1956La châtelaine du Liban – de Richard Pottier avec Gianna Maria Canale
Et dieu… créa la femme – de Roger Vadim avec Curd Jürgens
L’homme et l’enfant – de Raoul André avec Juliette Gréco
Nous autres à Champignol – de Jean Bastia avec Milly Mathis
La polka des menottes – de Raoul André avec Pascale Audret
Que les hommes sont bêtes – de Roger Richebé avec Dany Carrel
Le septième commandement – de Raymond Bernard avec Edwige Feuillère
1957L’ami de la famille – de Jacques Pinoteau avec Annette Poivre
Le dos au mur – de Edouard Molinaro avec Jeanne Moreau
La Bigorne / La Bigorne, caporal de France – de Robert Darène avec Rossana Podesta
Méfiez-vous fillettes ! – de Yves Allégret avec Antonella Lualdi
Quand la femme s’en mêle / Sans attendre Godot – de Yves Allégret avec Sophie Daumier
Tabarin – de Richard Pottier avec Annie Cordy
1958En légitime défense – de André Berthomieu avec Maria Mauban
La fille de Hambourg – de Yves Allégret avec Hildegard Knef
Houla-houla ! – de Robert Darène avec Maximilienne
Un drôle de dimanche – de Marc Allégret avec Bourvil
1960Les moutons de Panurge – de Jean Girault avec Claudine Auger
Terreur sur la savane / Les aventuriers du Kazaï / Konga-Yo – de Yves Allégret avec Roger Pigaut
1961La belle américaine – de Robert Dhéry avec Annie Ducaux
Les ennemis – de Edouard Molinaro avec Roger Hanin
Gigot, le clochard de Belleville ( Gigot ) de Gene Kelly avec Jackie Gleason
1962Le gentleman d’Epsom / Les grands seigneurs – de Gilles Grangier avec Madeleine Robinson
Les grands chemins – de Christian Marquand avec Anouk Aimée
Paris-Champagne – de Pierre Armand avec Marjorie Lemoing
Le repos du guerrier – de Roger Vadim avec Robert Hossein
Le roi des montagnes / Voleurs de femmes – de Willy Rozier avec Félix Marten
Un clair de lune à Maubeuge – de Jean Cherasse avec Mathilde Casadesus
Les veinards – de Jean Girault, Philippe de Broca & Jacques Pinoteau avec Pierre Mondy
    Segment « Le yacht » de Jean Girault
La vendetta – de Jean Chérasse avec Rosy Varte
1963Bébert et l’omnibus – de Yves Robert avec Blanchette Brunoy
Chair de poule – de Julien Duvivier avec Catherine Rouvel
Coup de bambou – de Jean Boyer avec François Périer
Faites sauter la banque ! – de Jean Girault avec Georges Wilson
Les tontons flingueurs – de Georges Lautner avec Lino Ventura
La mort d’un tueur – de Robert Hossein avec Marie-France Pisier
1964Allez France ! – de Robert Dhéry avec Diana Dors
La bonne occase – de Michel Drach avec Marie-José Nat
Compartiment tueurs – de Costa-Gavras avec Yves Montand
Les copains – de Yves Robert avec Claude Rich
Le gendarme de Saint-Tropez – de Jean Girault avec Louis De Funès
Les gorilles – de Jean Girault avec Maria Pacôme
Monsieur – de Jean-Paul Le Chanois avec Jean Gabin
Relaxe-toi chérie ! – de Jean Boyer avec Sandra Milo
Une souris chez les hommes / Un drôle de caïd – de Jacques Poitrenaud avec Dany Saval
1965Angélique et le roi / Angélique et le roy – de Bernard Borderie avec Michèle Mercier
Les bons vivants / Un grand seigneur – de Gilles Grangier & Georges Lautner avec Jean Carmet
    Segment « Le procès » de Gilles Grangier
Le dix-septième ciel – de Serge Korber avec Marie Dubois
Le gendarme à New York – de Jean Girault avec Michel Modo
Ne nous fâchons pas – de Georges Lautner avec Michel Constantin
On a volé la Joconde ( il ladro della Gioconda ) de Michel Deville avec George Chakiris
Quand passent les faisans – de Edouard Molinaro avec Paul Préboist
1966Du mou dans la gâchette – de Louis Grospierre avec Francis Blanche
Le solitaire passe à l’attaque – de Ralph Habib avec Charles Millot
Trois enfants dans le désordre – de Léo Joannon avec Robert Dalban
Un idiot à Paris – de Serge Korber avec Bernadette Lafont
1967Le fou du labo IV – de Jacques Besnard avec Pierre Brasseur
1968Un drôle de colonel – de Jean Girault avec Jean Yanne
Le gendarme se marie – de Jean Girault avec Geneviève Grad
1969Le bourgeois gentil mec – de Raoul André avec Annie Cordy
Une drôle de bourrique / L’âne de Zigliara – de Jean Canolle avec Tino Rossi
1970Le gendarme en balade – de Jean Girault avec Christian Marin
1971L’île mystérieuse ( la isla misteriosa y el capitán Nemo / la isla misteriosa / l’isola misteriosa e il capitano Nemo / Jules Verne’s mysterious island of captain Nemo / Jules Verne’s myterious island of Dr. Nemo / the mysterious island of captain Nemo ) de Juan Antonio Bardem & Henri Colpi avec Omar Sharif
L’ingénu – de Norbert Carbonnaux avec Corinne Marchand
L’île au trésor ( die schatzinsel / l’isola del tresoro / treasure island ) de John Hough & Andrea Bianchi avec Orson Welles
1972Quand c’est parti, c’est parti / J’ai mon voyage ! – de Denis Héroux avec Mylène Demongeot
Quelques messieurs trop tranquilles – de Georges Lautner avec Michel Galabru
Le solitaire – de Alain Brunet avec Hardy Kruger
Barbe Bleue ( Bluebeard / Barbablù ) de Edward Dmytryk & Luciano Sacripanti avec Raquel Welch
Commissariat de nuit ( commissariato di notturna ) de Guido Leoni avec Rosanna Schiaffino
1973Comme un pot de fraises ! – de Jean Aurel avec Jean-Claude Brialy
Le magnifique – de Philippe de Broca avec Jacqueline Bisset
Mais où est passé la septième compagnie ? – de Robert Lamoureux avec Aldo Maccione
Le plumard en folie / Les farfelous – de Jacques Lemoine avec Alice Sapritch
La valise – de Georges Lautner avec Jean-Pierre Marielle
1974C’est jeune et ça c’est tout ! / Y’a pas de mal à ce faire du bien / L’éducatrice – de Claude Mulot avec Daniel Ceccaldi
Impossible… pas français – de Robert Lamoureux avec Pierre Tornade
C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule ! – de Jacques Besnard avec Tsilla Chelton
Pas de problème ! – de Georges Lautner avec Miou-Miou
1975On a retrouvé la septième compagnie ! – de Robert Lamoureux avec Pierre Mondy
La situation est grave… mais pas désespérée – de Jacques Besnard avec Maria Pacôme
Le chasseur de chez Maxim’s – de Claude Vital avec Sabine Azéma
1976Le jour de gloire – de Jacques Besnard avec Darry Cowl
Treize femmes pour Casanova ( Casanova and Co / the rise and rise of Casanova / sex on the run / some like it cool ) de Franz Antel avec Tony Curtis
Le maestro – de Claude Vital avec Sophie Desmarets
1977La septième compagnie au clair de lune – de Robert Lamoureux avec Henri Guybet
Freddy / Jeannot la frime – de Robert Thomas avec Sophie Daumier
Ils sont fous ces sorciers ! – de Georges Lautner avec Renée Saint-Cyr
1978Plein les poches pour pas un rond… – de Daniel Daert avec Dany Saval
Le temps des vacances – de Claude Vital avec Nathalie Delon
Tendrement vache ! – de Serge Pénard avec Bernard Menez
1979Les Borsalini – de Michel Nerval avec Robert Castel
Duos sur canapé – de Marc Camoletti avec Lorraine Bracco
1980Le chêne d’Alouville / Ils sont fous ces Normands – de Serge Penard avec Jean-Pierre Darras
1981Prends ta Rolls et va pointer ! – de Richard Balducci avec Micheline Luccioni
1982N’oublie pas ton père au vestiaire – de Richard Balducci avec Manuel Gélin
On n’est pas sorti de l’auberge – de Max Pécas avec Bernadette Lafont
Salut la puce ! – de Richard Balducci avec Georges Géret
1983Le braconnier de dieu – de Jean-Pierre Darras avec Catherine Allégret
1985Le gaffeur – de Serge Pénard avec Denise Grey
1988À deux minutes prés – de Eric Le Hung avec Jacques Weber
1989La folle journée ou le mariage de Figaro – de Roger Coggio avec Marie Laforêt
1990 CM Domotica – de Ettori Magà
2001Fifi Martingale – de Jacques Rozier avec Alexandra Stewart
Fiche créée le 4 avril 2007 | Modifiée le 20 août 2013 | Cette fiche a été vue 9736 fois
PREVIOUSAndré Lefaur || Jean Lefebvre || René LefèvreNEXT