CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de José Baviera
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jean Rochefort



Date et Lieu de naissance : 29 avril 1930 (Paris, France)►
Date et Lieu de décès : 9 octobre 2017 (Paris, France)►
Nom Réel : Jean Raoul Robert Rochefort

ACTEUR
Image
1974 Que la fête commence… – de Bertrand Tavernier avec Philippe Noiret, Jean-Pierre Marielle & Marina Vlady
Image
1977 Le Crabe Tambour – de Pierre Schoendoerffer avec Claude Rich, Jacques Dufilho & Jacques Perrin
Image
1981 L’indiscrétion – de Pierre Lary avec Dominique Sanda, Jean-Pierre Marielle & Jean-Hugues Anglade
Image
2001 L’homme du train – de Patrice Leconte avec Johnny Hallyday, Jean-François Stévenin & Edith Scob

«Jean Rochefort, prince sans rire», est un acteur français né le 29 avril 1930 à Paris au sein d’une famille bretonne. Adolescent à la fin de la guerre, il assiste à Vichy au spectacle des femmes tondues et humiliées et se fait à jamais une «idée terrifiante» de l’espèce humaine. Enfant rêveur et timide, il est peu doué pour les études. Ses parents le voient comptable et son souhait d’être acteur est pour eux un «cataclysme»! Il échoue au Conservatoire, mais s’y lie d’amitié avec une bande de joyeux drilles, dont Jean-Pierre Marielle, Jean-Paul Belmondo, Annie Girardot et Philippe Noiret. Leur complicité, façonnée d’autodérision à toute épreuve, les soude et accompagne Jean Rochefort dans sa quête du Septième Art qu’il aborde en passant par la case «théâtre» à l’âge de 23 ans. Il remporte ses premiers succès aux côtés de son acolyte Jean-Paul Belmondo, dont il est lieutenant du célèbre brigand dans «Cartouche» (1961), puis valet dans «Les tribulations d’un chinois en Chine» (1965), deux films signés Philippe de Broca.

Le Septième Art va lui dérouler un tapis rouge de plus de 50 ans de carrière, riche de quelque 120 films de tous genres. Difficile de rendre compte d’une telle profusion! Le burlesque, dans lequel il excelle, le dispute au dramatique qu’il maîtrise. Dès ses débuts, il est repéré en avocat de Joffrey de Peyrac dans «Angélique» (1964), de Bernard Borderie. Et il s’affirme dans «Les feux de la chandeleur» (1971), en notaire de province, mari de Annie Girardot. Il y porte la moustache, appendice qu’il juge plus seyant à un visage qu’il n’aime pas. Caracolant d’un registre à l’autre, il passe des pitreries de Pierre Richard dans «Le grand blond avec une chaussure noire» (1971) de Yves Robert, à des compositions plus sombres pour deux films de Bertrand Tavernier, «L’horloger de Saint-Paul» (1973), puis «Que la fête commence…» (1974), dans lequel il revêt le costume de l’abbé Dubois, ambitieux et manipulateur ministre du duc d’Orléans. Grâce au cinéaste, l’acteur obtient son premier césar, se libère de ses appréhensions face à la caméra et quitte les seconds rôles pour se hisser au premier rang.

Boulimique, Jean Rochefort ne boude pas non plus quelques navets, ses «films avoines», pour nourrir sa passion des chevaux. Dans «Un éléphant, ça trompe énormément» (1976) et sa suite «Nous irons tous au paradis» (1977) de Yves Robert, il incarne un personnage de Français comme tous les autres, un brin loufoque, mais débonnaire et attachant qui reste accolé à son nom et le rend très populaire. Métamorphosé dans «Le Crabe Tambour» (1977) de Pierre Schoendoerffer, il obtient le César du meilleur acteur. Bien d’autres films notoires avec des cinéastes de prédilection révèlent les multiples facettes de son art, comme «L’indiscrétion» (1981), thriller de Pierre Lary, ou «Le mari de la coiffeuse» (1990), romance de Patrice Leconte. Jouer Don Quichotte est son graal. Mais le film de Terry Gilliam, «L’homme qui tua Don Quichotte» (2000) reste inachevé, Jean Rochefort ne pouvant plus monter à cheval pour cause de hernie discale. Primé pour sa confrontation avec Johnny Hallyday, dans «L’homme du train» (2001), il tourne son dernier film en 2014, «Floride» de Philippe Le Guay, dans le rôle éprouvant d’un homme atteint de la maladie d’Alzheimer. Sous sa faconde et sa désinvolture, Jean Rochefort cache ses doutes et sa mélancolie. La fiction l’éloigne d’un quotidien qui l’angoisse. Auréolé d’un César d’honneur en 1999, père de 5 enfants, amant de Nicole Garcia entre deux mariages, il meurt le 9 octobre 2017, des suites d’un cancer. «Une vie, ça passe vite», avait-il coutume de dire. La sienne en tout cas n’a pas manqué de «selle».

© Isabelle MICHEL

copyright
1956Rencontres à Paris – de Georges Lampin avec Betsy Blair
1958 Une balle dans le canon – de Charles Gérard & Michel Deville avec Michael Lonsdale
1959Vingt mille lieues sur la terre ( Leon Garros ishchet duga ) de Marcello Pagliero avec Tatiana Samoïlova
1960Le capitaine Fracasse – de Pierre Gaspard Huit avec Jean Marais
1961Cartouche – de Philippe de Broca avec Claudia Cardinale
Le masque de fer – de Henri Decoin avec Gisèle Pascal
Fort-du-fou – de Léo Joannon avec Jacques Harden
1962Symphonie pour un massacre – de Maurice Cloche avec Charles Vanel
Climats – de Stellio Lorenzi avec Gabrielle Dorziat
Le soleil dans l’œil – de Jacques Bourdon avec Anna Karina
1963La porteuse de pain – de Maurice Cloche avec Suzanne Flon
Du grabuge chez les veuves – de Jacques Poitrenaud avec Danielle Darrieux
La foire aux cancres – de Louis Daquin avec Julien Carette
1964Les Pieds Nickelés – de Jean-Claude Chambon avec Michel Galabru
Angélique, marquise des anges / Angélique – de Bernard Borderie avec Michèle Mercier
Les belles familles ( le belle famiglie ) de Ugo Gregoretti avec Annie Girardot
1965Le dimanche de la vie – de Jean Herman avec Françoise Arnoul
Les tribulations d’un chinois en Chine – de Philippe de Broca avec Ursula Andress
Merveilleuse Angélique – de Bernard Borderie avec Giuliano Gemma
1966Angélique et le roi / Angélique et le roy – de Bernard Borderie avec Robert Hossein
Qui êtes-vous, Polly Maggoo ? – de William Klein avec Delphine Seyrig
À cœur joie – de Serge Bourguignon avec Brigitte Bardot
1967Ne jouez pas avec les martiens – de Henri Lanoë avec Macha Méril
CM Le lapin de Noël – de Georges Dumoulin avec Cathy Rosier
1968Pour un amour lointain – de Edmond Séchan avec Julien Guiomar
Le diable par la queue – de Philippe de Broca avec Maria Schell
1969Le temps de mourir – de André Farwagi avec Anna Karina
La liberté en croupe – de Edouard Molinaro avec Dora Doll
1970Céleste – de Michel Gast avec Lea Massari
L’œuf – de Jean Herman avec Marie Dubois
1971Les feux de la chandeleur – de Serge Korber avec Bernard Fresson
Le grand blond avec une chaussure noire – de Yves Robert avec Pierre Richard
CM Rosine – de Jean Rochefort avec Rosine
    + scénario
1972L’héritier – de Philippe Labro avec Jean-Paul Belmondo
Les malheurs d’Alfred / Les malheurs d’Alfred ou après la pluie... Le mauvais temps – de Pierre Richard avec Anny Duperey
    Seulement voix – Non crédité
Le complot – de René Gainville avec Raymond Pellegrin
1973Bel ordure – de Jean Marbœuf avec Bulle Ogier
Salut l’artiste – de Yves Robert avec Marcello Mastroianni
L’horloger de Saint-Paul – de Bertrand Tavernier avec Philippe Noiret
L’homme aux nerfs d’acier ( il suo nome faceva tremare / Interpol in allarme / dio, sei proprio un padreterno ! ) de Michele Lupo avec Lee Van Cleef
Le fantôme de la liberté – de Luis Buñuel avec Marie-France Pisier
CM Facile, très, très, facile – de Jean Rochefort
1974Comment réussir… quand on est con et pleurnichard – de Michel Audiard avec Jane Birkin
Le retour du grand blond – de Yves Robert avec Mireille Darc
Isabelle devant le désir – de Jean-Pierre Berckmans avec Anicée Alvina
Mon dieu comment suis-je tombée si bas ? ( mio Dio come sono caduta in basso ! ) de Luigi Comencini avec Laura Antonelli
Que la fête commence… – de Bertrand Tavernier avec Marina Vlady
    César du meilleur second rôle masculin, France

Les innocents aux mains sales – de Claude Chabrol avec Romy Schneider
Un divorce heureux – de Henning Carlsen avec Bernadette Lafont
CM T’es fou Marcel ? / Hommage irrespectueux comme tous les hommages– de Jean Rochefort avec Marcel Dalio
1975Les vécés étaient fermés de l’intérieur – de Patrice Leconte avec Coluche
Les magiciens – de Claude Chabrol avec Gert Froebe
Calmos / Femmes fatales – de Bertrand Blier avec Bernard Blier
CM Hommage irrespectueux comme tous les hommages – de Jean Rochefort avec Marcel Dalio
1976Le diable dans la boîte – de Pierre Lary avec Micheline Presle
Un éléphant ça trompe énormément – de Yves Robert avec Guy Bedos
1977Le Crabe Tambour – de Pierre Schoendoerffer avec Jacques Perrin
    César du meilleur acteur, France

Nous irons tous au paradis – de Yves Robert avec Claude Brasseur
La grande cuisine ( who is killing the great chefs of Europe ? / someone is killing the great chefs of Europe / too many chefs ) de Ted Kotcheff avec Jacqueline Bisset
1978Le cavaleur – de Philippe de Broca avec Danielle Darrieux
Grandison – de Achim Kurz avec Marlène Jobert
1979French postcards – de William Huyck avec Debra Winger
Courage fuyons ! – de Yves Robert avec Catherine Deneuve
    + scénario
Chère inconnue – de Moshe Mizrahi avec Simone Signoret
1980Un étrange voyage – de Alain Cavalier avec Camille de Casabianca
Je hais les blondes ( odio le bionde ) de Giorgio Capitani avec Corinne Cléry
1981Il faut tuer Birgit Haas – de Laurent Heynemann avec Liza Kreuzer
L’indiscrétion – de Pierre Lary avec Dominique Sanda
    Prix du meilleur acteur au festival des films du monde de Montréal, Canada

    Meilleur acteur au Mystfest, Italie
1982L’honneur d’un capitaine – de Pierre Schoendoerffer avec Nicole Garcia
Le grand frère – de Francis Girod avec Gérard Depardieu
Un dimanche de flics – de Michel Vianey avec Victor Lanoux
1983L’ami de Vincent – de Pierre Granier-Deferre avec Françoise Fabian
1984Frankenstein 90 – de Alain Jessua avec Eddy Mitchell
Réveillon chez Bob – de Denys Granier-Deferre avec Agnès Soral
1985David, Thomas et les autres ( sortüz egy fekete bivalyért / sortűz egy fekete bivalyért ) de Laslo Szabo avec Jean-Louis Trintignant
La galette du roi – de Jean-Michel Ribes avec Pauline Lafont
1986Le moustachu – de Dominique Chaussois avec Jean-Claude Brialy
Tandem – de Patrice Leconte avec Gérard Jugnot
1987Mes quarante premières années ( i miei primi quarant’anni ) de Carlo Vanzina avec Capucine
1988Je suis le seigneur du château – de Régis Wargnier avec Dominique Blanc
1989Le château de ma mère – de Yves Robert avec Georges Wilson
1990Le mari de la coiffeuse – de Patrice Leconte avec Anna Galiena
Amoureux fou – de Robert Ménard avec Rémy Girard
1991Le bal des casse-pieds – de Yves Robert avec Miou-Miou
Le long hiver ( el largo invierno / el llarg hivern ) de Jaime Camino avec Elizabeth Hurley
1992L’Atlantide – de Bob Swaim avec Fernando Rey
Cible émouvante – de Pierre Salvadori avec Marie Trintignant
CM Le visionarium ( from time to time / timekeeper ) de Jeff Blyth avec Jeremy Irons
1993Tombé du ciel – de Philippe Lioret avec Laura del Sol
Tango – de Patrice Leconte avec Richard Bohringer
Et ensuite, le feu ( la prossima volta il fuoco ) de Fabio Carpi avec Marie-Christine Barrault
1994Tom est tout seul – de Fabien Onteniente avec Florent Pagny
Prêt-à-porter ( ready to wear ) de Robert Altman avec Lauren Bacall
    Prix NBR d’interprétation pour l’ensemble de la distribution par la National Board of Review, USA
1995Les affinités électives ( affinita elective ) de Vittorio Taviani & Paolo Taviani avec Isabelle Huppert
    Seulement voix & narration
Même heure, l’année prochaine ( tutti gli anni una volta l’anno ) de Gianfrancesco Lazotti avec Giovanna Ralli
Les grands ducs – de Patrice Leconte avec Catherine Jacob
1996Ridicule – de Patrice Leconte avec Fanny Ardant
Never ever ( the circle of passion ) de Charles Finch avec James Fox
DO Belmondo, le magnifique – de Patrick Chammings avec Jean-Paul Belmondo
    Seulement apparition
1997Barracuda – de Philippe Haim avec Guillaume Canet
Palace – de Carles Sans, Joan Gracia & Paco Mir avec Carles Sans
Le serpent a mangé la grenouille – de Alain Guesnier avec Marisa Paredes
Dr. Dolittle / Docteur Dolittle ( Doctor Dolittle ) de Betty Thomas avec Eddie Murphy
    Seulement voix dans la version française
1998Le vent en emporte autant ( el viento se llevó lo qué ) de Alejandro Agresti avec Angela Molina
Rembrandt – de Charles Matton avec Klaus Maria Brandauer
DO Maurice Jarre : Un parcours en musique – de Rémy Grumbach avec Maurice Jarre
1999South from hell’s kitchen – de Louis Nader avec Bridget Fonda
DO À propos de Buñuel ( a propósito de Buñuel ) de José Luis López-Linares & Javier Rioyo avec Jean-Claude Carrière
    Seulement apparition
2000L’homme qui tua Don Quichotte ( the man who killed Don Quixotte ) de Terry Gilliam avec Johnny Depp
    Inachevé
Le placard – de Francis Veber avec Daniel Auteuil
DO Lost in la Mancha – de Keith Fulton & Louis Pepe avec Vanessa Paradis
    Seulement apparition
2001L’homme du train – de Patrice Leconte avec Johnny Hallyday
    Prix de l’Audience du meilleur acteur au festival du cinéma de Venise, Italie

    Prix Lumière du meilleur acteur aux Prix Lumière, France

Honolulu baby – de Maurizio Nichetti avec Maria de Medeiros
CM La vie sans secret de Walter Nions – de Hugo Gélin avec Danièle Delorme
2002Blanche – de Bernie Bonvoisin avec Carole Bouquet
Les clefs de bagnole – de Laurent Baffie avec Daniel Russo
    Seulement apparition
Fanfan la tulipe – de Gérard Krawczyk avec Penélope Cruz
    Seulement voix & narration
2003RRRrrrr !!! – de Alain Chabat avec Marina Foïs
DA La dernière minute – de Nicolas Salis
    Seulement voix
DO Il était une fois Jean-Sébastien Bach – de Jean-Louis Guillermou
    Seulement voix & narration
2004Les Dalton – de Philippe Haïm avec Marthe Villalonga
    Seulement voix
Akoibon – de Edouard Baer avec Jeanne Moreau
DA Robots ( robots : The IMAX experience ) de Chris Wedge & Carlos Saldanha
    Seulement voix dans la version française
2005L’enfer – de Danis Tanovic avec Emmanuelle Béart
Ne le dis à personne – de Guillaume Canet avec Kristin Scott Thomas
2006Désaccord parfait – de Antoine de Caunes avec Charlotte Rampling
Les vacances de Mr. Bean ( Mr. Bean’s holiday / Mr. Bean vacation ) de Steve Bendelack avec Rowan Atkinson
J’ai toujours rêvé d’être un gangster – de Samuel Benchetrit avec Anna Mouglalis
2007La clef – de Guillaume Nicloux avec Vanessa Paradis
2008Agathe Cléry – de Etienne Chatiliez avec Valérie Lemercier
DO Enfants de Don Quichotte [Acte 1] – de Ronan Denecé, Augustin Legrand & Jean-Baptiste Legrand avec Augustin Legrand
    Seulement apparition
2009 DO Cavaliers seuls / Instants fragiles – de Jean Rochefort & Delphine Gleize avec Martine Tumolo
    Seulement réalisation
DA Le joueur de citernes – de Emmanuel Gorinstein
    Seulement voix
2010 DA Titeuf, le film – de Zep
    Seulement voix
2011L’artiste et son modèle ( el artista y la modelo ) de Fernando Trueba avec Claudia Cardinale
Astérix et Obélix : Au service de sa Majesté – de Laurent Tirard avec Gérard Depardieu
2012 DA Jack et la mécanique du cœur – de Stéphane Berla & Mathias Malzieu
    Seulement voix
2013 CM L’œil du tricycle – de Edwart Vignot avec Juliette Hua
2014Floride – de Philippe Le Guay avec Sandrine Kiberlain
DA Avril et le monde truqué – de Christian Desmares & Franck Ekinci
    Seulement voix
AUTRES PRIX :
      
    César d’honneur, France ( 1999 )
Fiche créée le 25 janvier 2009 | Modifiée le 12 mars 2018 | Cette fiche a été vue 10321 fois
PREVIOUSFrance Roche || Jean Rochefort || Charles RocketNEXT