CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Hervé Villechaize
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jean-Louis Bertucelli



Date et Lieu de naissance : 3 juin 1942 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 6 mars 2014 (Paris, France)
Nom Réel : Jean-Louis Auguste Ciompino Bertuccelli

REALISATEUR
Image
1968 Remparts d’argile – de Jean-Louis Bertucelli avec Leila Shenna, Kricheche & Jean-Louis Trintignant
Image
1973 On s’est trompé d’histoire d’amour – de Jean-Louis Bertucelli avec Francis Perrin & Coline Serreau
Image
1977 L’imprécateur – de Jean-Louis Bertucelli avec Marlène Jobert, Jean-Pierre Marielle, Michel Piccoli & Jean Yanne
Image
1990 Aujourd’hui peut-être… – de Jean-Louis Bertucelli avec Giulietta Masina, Eva Darlan & Véronique Silver

Né le 6 juin 1942 à Paris, Jean-Louis Bertucelli est issu d’une famille modeste d’un père italien coiffeur et d’une mère française couturière. À la Libération, la famille Bertuccelli s’installe dans le sud de la France à Beaulieu-sur-Mer dans les Alpes-Maritimes. Après l’obtention de son baccalauréat, il s’inscrit à la Faculté de Marseille pour poursuivre avec succès des études en maths-physique-chimie. Parallèlement, il suit des cours au Conservatoire de musique de Nice. En 1965, il réussit le concours d’entrée à l’Ecole de Cinéma de Vaugirard à Paris dans la section ingénieur du son.

Professionnellement, Jean-Louis Bertucelli débute sa carrière en tant que perchman puis ingénieur du son collaborant notamment avec Claude Pierson pour «Ils sont nus» (1965). Attiré par la mise en scène, il passe à la réalisation de courts-métrages avec «Janine ou l’amour» (1967) qui parodie un roman photo. En 1968, il signe son premier long-métrage «Remparts d’argile» adapté du roman «Chebika» de Jean Duvignaud. Avec pour trame de fond la grève d’ouvriers tunisiens qui s’opposent à l’industrialisation des régions du Maghreb, ce film quasiment sans dialogues est interprété essentiellement par des habitants jouant leur propre rôle. Présenté à la Semaine de la critique à Cannes, le film est couronné du Prix Jean Vigo. Engagé dans un cinéma d’auteur de qualité, il poursuit avec «Paulina 1880» (1971) avec Maximilian Schell et Olga Karlatos et «On s’est trompé d’histoire d’amour» (1973) avec Coline Serreau et Francis Perrin qui connaissent un moindre succès.

En 1975, Jean-Louis Bertucelli réalise «Docteur Françoise Gailland», qui demeure l’œuvre majeure de sa filmographie et l’un des rôles emblématiques de Annie Girardot. Récompensée d’un gros succès public, la composition de Annie Girardot lui permet de décrocher le César de la meilleure actrice. Alors que le succès de «Docteur Françoise Gailland» devait permettre de lui ouvrir les portes d’un cinéma commercial, il connaît trois échecs successifs dans différents registres «L’imprécateur» (1977) avec Jean Yanne qui se déroule dans les milieux de la finance, «Interdit aux moins de 13 ans» (1982) consacré à des marginaux ou «Stress» (1984) avec Carole Laure et Guy Marchand dans un thriller psychologique. Sur le tournage de «Stress», il rencontre Isabelle Mergault qui devient sa scénariste attitrée. Ils collaborent pour le petit écran à «La lettre perdue» (1987) avec Michel Galabru et au cinéma pour «Aujourd’hui peut-être...» (1990) avec Giulietta Masina en tête d’affiche.

Par la suite, Jean-Louis Bertucelli se consacre au petit écran. Il signe plusieurs séries pour enfants pour le service public. Il octroie des rôles principaux à des comédiennes cantonnées à des seconds rôles au cinéma comme Eva Darlan dans «Dis maman, tu m’aimes ?» (1991), Catherine Jacob dans «Sur un air de mambo» (1995) ou Michèle Bernier dans «Papa maman s’ront jamais grand» (2002). Il dirige des vedettes du petit écran dans des épisodes de séries à succès comme Gérard Klein dans «L’instit» (1993) ou Roger Hanin dans «Maître Da Costa» (1999). Dans un registre plus personnel, il tourne «Momo» (1992) ou «Le clandestin» (1993). Pour sa dernière réalisation, Line Renaud interprète la Présidente d’un tribunal dans «Une juge sous influence» (2006). Alors que sa fille Julie Bertuccelli effectue une brillante carrière de réalisatrice de documentaires, Jean-Louis Bertucelli décède le 6 mars 2014 à l’âge de 71 ans.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1965Ils sont nus / Elles sont nues – de Claude Pierson avec Catherine Ribeiro
    Seulement ingénieur du son
1966 CM Le peintre et son modèle – de Claude Pierson avec Jacques Gaulme
    Seulement assistant réalisateur
CM Le portier – de Juan Luis Buñuel
    Seulement ingénieur du son
1967 CM Janine et l’amour – de Jean-Louis Bertucelli
    + scénario
1968Remparts d’argile – de Jean-Louis Bertucelli avec Jean-Louis Trintignant
    + adaptation & scénario
    Prix Jean Vigo, France

    Mention Spéciale, Forum du Nouveau Cinéma, au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Prix Interfilm, Forum du Nouveau Cinéma, au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

CM La mélodie du malheur – de Jean-Louis Bertucelli
    + scénario
CM Oaxaca – de Jean-Louis Bertucelli
    + scénario
1969 CM Tricot – de Jean-Louis Bertucelli
    + dialogues & scénario
1971Paulina 1880 – de Jean-Louis Bertucelli avec Maximilian Schell
    + scénario
1972Le grand départ – de Martial Raysse avec Anne Wiazemsky
    Seulement conseiller technique
1973On s’est trompé d’histoire d’amour – de Jean-Louis Bertucelli avec Coline Serreau
    + scénario
1974 CM Le droit à la ville – de Jean-Louis Bertucelli
1975Docteur Françoise Gailland – de Jean-Louis Bertucelli avec Annie Girardot
    + scénario
1976Les désert des tartares ( il deserto dei tartari ) de Valerio Zurlini avec Max von Sydow
    Seulement sujet
1977L’imprécateur – de Jean-Louis Bertucelli avec Marlène Jobert
    + adaptation & scénario
1982Interdit au moins de treize ans – de Jean-Louis Bertucelli avec Sandra Montaigu
    + scénario & production
1984Stress – de Jean-Louis Bertucelli avec Carole Laure
    + scénario
1986 TV La lettre perdue – de Jean-Louis Bertucelli avec Michel Galabru
    + scénario
1987 TV Souris noire – de Jean-Louis Bertucelli avec Vanessa Guedj
    Série – Réalisation des épisodes « La pêche aux caramels », « Le crime de Cornin Bouchon », « L’affaire du collier » & « Panique au zoo »
1988 CM Méliès 88 : Le rêve du radja – de Jean-Louis Bertucelli
1989 TV Les aventures de Franck et Foo-Yang – de Jean-Louis Bertucelli avec Jacques Duby
    Série
TV Opération Mozart – de Jean-Louis Bertucelli avec Hubert Saint-Macary
    Série
1990Aujourd’hui peut-être… – de Jean-Louis Bertucelli avec Giulietta Masina
    + scénario
1991 TV Dis maman, tu m’aimes ? – de Jean-Louis Bertucelli avec Eva Darlan
1992 TV Momo – de Jean-Louis Bertucelli avec Jean-François Stévenin
TV Pognon sur rue – de Jean-Louis Bertucelli avec Daniel Prévost
    + scénario
1993 TV L’instit – de Jean-Louis Bertucelli avec Gérard Klein
    Série – Réalisation de l’épisode « Le mot de passe »
TV Le clandestin – de Jean-Louis Bertucelli avec Neige Dolsky
    + scénario
1994 TV Le serment d’Hippocrate – de Jean-Louis Bertucelli avec Sylvie Testud
1995 TV Sur un air de mambo – de Jean-Louis Bertucelli avec Catherine Jacob
    + scénario
1997 TV Mauvaises affaires – de Jean-Louis Bertucelli avec Anne Richard
1999 TV Maître Da Costa – de Jean-Louis Bertucelli avec Roger Hanin
    Série – Réalisation des épisodes « Les violons de la calomnie » & « Panique à Munich »
2000 TV Docteur Sylvestre – de Jean-Louis Bertucelli avec Jérôme Anger
    Série – Réalisation des épisodes « In extremis » & « Café frappé »
2001 TV Marie Marmaille – de Jean-Louis Bertucelli avec Ludivine Sagnier
    Mention Spéciale au festival international des programmes audiovisuels de Biarritz, France
2002 TV Papa maman s’ront jamais grands – de Jean-Louis Bertucelli avec Michèle Bernier
2005 TV Louis Page – de Jean-Louis Bertucelli avec Frédéric van den Driessche
    Série – Réalisation des épisodes « Des bleus à l’âme » & « Un rebelle dans la famille »
2006 TV Une juge sous influence – de Jean-Louis Bertucelli avec Line Renaud
Fiche créée le 8 mars 2014 | Modifiée le 25 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 1866 fois
PREVIOUSGiuseppe Bertolucci || Jean-Louis Bertucelli || Antonin BervalNEXT