CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Mony Dalmès
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jean-Marc Thibault



Date et Lieu de naissance : 24 août 1923 (Saint-Bris-Le-Vineux, France)
Date et Lieu de décès : 28 mai 2017 (Marseille, France)
Nom Réel : Jean Robert Thibault

ACTEUR
Image
1956 Les assassins du dimanche – de Alex Joffé avec Dominique Wilms, Barbara Laage & Paul Frankeur
Image
1960 Les héritiers – de Jean Laviron avec Roger Pierre, Jacqueline Maillan, Claude Véga & Léonce Corne
Image
1979 La femme flic – de Yves Boisset avec Miou-Miou, Jean-Pierre Kalfon, Leny Escudéro & Niels Arestrup
Image
1989 Voir l’éléphant – de Jean Marbœuf avec Françoise Arnoul, Bernard Menez & Michel Duchaussoy

Né le 24 août 1923 à Saint-Bris-le-Vineux, Jean-Marc Thibault commence un apprentissage en cuisine suivant ainsi la tradition familiale avant de s’inscrire aux cours de René Simon. En 1943, il apparaît pour la première fois à l’écran dans l’adaptation du roman de Roger Frison-Roche «Premier de cordée» réalisée par Louis Daquin. Après son service militaire, devenu speaker sur Radio Luxembourg, Jean-Marc Thibault rencontre Roger Pierre et s’associe pour former un duo qui fait les beaux soirs des cabarets. En 1947, Roger Pierre et Jean-Marc Thibault font leurs débuts au «Caveau de la Terreur» avec la complicité d’un pianiste et chanteur Jacques Pruvost sous le nom du «Trio». Au début des années cinquante, ils sont rejoints temporairement par Jean Richard sur la scène de «L’Amiral» qui les abandonne pour créer le personnage de Champignol. Outre les cabarets, le duo se produit dans les émissions de télévision de Jean Nohain ou Jean-Christophe Averty ou également à la radio mais aussi dans les émissions de variétés de Maritie et Gilbert Carpentier. En 1975, après vingt-huit ans de collaboration, ils se séparent professionnellement mais le duo se reforme deux fois pour «Nos premiers adieux» au Théâtre Antoine en 1984 et «Nouveaux adieux» à l’Olympia en 1990.

Comme Roger Pierre, Jean-Marc Thibault acquiert une légitimité sur le grand écran lorsque le cinéma s’accapare de la notoriété du duo comique. De «Belle mentalité» (1952) de André Berthomieu à «En grandes pompes» (1974) de André Teisseire, ils enchaînent des comédies franchouillardes avec les vedettes comiques de l’époque: Jean Richard, Louis de Funès, Jean Poiret, Michel Serrault, Francis Blanche ou Darry Cowl. Ils réalisent eux-mêmes un film qu’ils interprètent «La vie est belle» (1956). Seul, Jean-Marc Thibault dirige à deux reprises Roger Pierre dans «Vive les vacances» (1957) et «Un cheval pour deux» (1961). À la séparation du duo, contrairement à Roger Pierre qui se consacre au théâtre, Jean-Marc Thibault entame une brillante carrière de second rôle du cinéma français en devenant l’interprète fétiche de Yves Boisset et Jean Marbœuf. Chef d’entreprise dans «Le juge Fayard dit le Shériff» (1976) de Yves Boisset avec Patrick Dewaere, on retient sous la direction du même réalisateur son interprétation du commissaire Porel supérieur de Miou-Miou dans «La femme flic» (1979) sans oublier sa participation à «Allons z’enfants» (1980). Avec Jean Marbœuf, il s’engage dans un cinéma d’auteur au public restreint mais non dénué d’intérêt: «Genre masculin» (1976), «La ville des silences» (1979), «Vaudeville» (1985) et «Voir l’éléphant» (1990).

Dans les années quatre-vingts, Jean-Marc Thibault voit sa notoriété s’accentuer encore avec le rôle de Georges Boissier mari de Rosy Varte dans la série «Maguy» (1985). Cette sitcom, la première en France, fait les beaux dimanches soirs d’Antenne 2 durant huit saisons. Accaparé par ces tournages, il enregistre néanmoins des disques de bals musettes qui rencontrent un certain succès. Sollicité par Jean Sagols pour des sagas estivales «Les grandes marées» (1993) avec Nicole Calfan ou «Terre indigo» (1996) avec Francis Huster, de jeunes réalisateurs font également appel à lui: Jean-François Richet pour «De l’amour» (2000), Pitof pour «Vidocq» (2001) ou Stéphane Brisé pour «Mademoiselle Chambon» (2009). Alors que son compère Roger Pierre décède en 2010, il ralentit ses activités professionnelles. Jean-Marc Thibault meurt le 28 mai 2017, à Marseille, à l’âge de 93 ans.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1943Premier de cordée – de Louis Daquin avec Irène Corday
1946Antoine et Antoinette – de Jacques Becker avec Roger Pigaut
1949La cage aux filles – de Maurice Cloche avec Danièle Delorme
CM Désordre – de Jacques Baratier avec Juliette Gréco
    Seulement apparition
1951 CM Pompon rouge – de Claude André Lalande avec Roger Pierre
1952Lettre ouverte / Lettre ouverte à un mari / Jaloux comme un tigre – de Alex Joffé avec Geneviève Page
Belle mentalité – de André Berthomieu avec Michèle Philippe
Femmes de Paris – de Jean Boyer avec Michel Simon
1953Une vie de garçon – de Jean Boyer avec Geneviève Kervine
L’œil en coulisses – de André Berthomieu avec Nicole Maurey
1954Les deux font la paire / Le mort en fuite – de André Berthomieu avec Jean Richard
Escalier de service – de Carlo Rim avec Danielle Darrieux
1955Les nuits de Montmartre – de Pierre Franchi avec Louis Seigner
1956Les assassins du dimanche / Chaque minute compte ! – de Alex Joffé avec Dominique Wilms
Nous autres à Champignol – de Jean Bastia avec Milly Mathis
La vie est belle – de Jean-Marc Thibault & Roger Pierre avec Michel Serrault
    + dialogues & scénario
1957Une nuit aux Baléares – de Paul Mesnier avec Denise Grey
Sans famille – de André Michel avec Gino Cervi
C’est arrivé à trente-six chandelles – de Henri Diamant-Berger avec Jane Sourza
    Seulement apparition
Vive les vacances ! – de Jean-Marc Thibault avec Michèle Girardon
    + dialogues & scénario
1958Les motards – de Jean Laviron avec Jacqueline Maillan
    + adaptation, dialogues & scénario
1959Les héritiers – de Jean Laviron avec Roger Pierre
    + adaptation, dialogues & scénario
1960Napoléon II, l’aiglon – de Claude Boissol avec Jean Marais
1961La belle américaine – de Robert Dhéry avec Jacques Charrier
Un cheval pour deux – de Jean-Marc Thibault avec Louisette Rousseau
    + adaptation & scénario
1962Virginie – de Jean Boyer avec Mireille Darc
Nous irons à Deauville – de Francis Rigaud avec Claude Brasseur
Tartarin de Tarascon – de Francis Blanche avec Michel Galabru
1963Les gros bras – de Francis Rigaud avec Darry Cowl
1964Les baratineurs – de Francis Rigaud avec Pascale Roberts
1965Les malabars sont au parfum – de Guy Lefranc avec Henri Salvador
1968Faites don plaisir aux amis / Prête-moi ta femme ! – de Francis Rigaud avec Christiane Minazzoli
1969Le débutant – de Daniel Daërt avec Sophie Agacinski
Des vacances en or – de Francis Rigaud avec André Pousse
1973Gross Paris – de Gilles Grangier avec Claude Piéplu
1974En grandes pompes – de André Teisseire avec Ginette Leclerc
Toute une vie – de Claude Lelouch avec Marthe Keller
    Seulement chansons
1976Le juge Fayard dit « le shérif » / Le shérif – de Yves Boisset avec Patrick Dewaere
Genre masculin – de Jean Marbœuf avec Judith Magre
1977On efface tout – de Pascal Vidal avec Christine Pascal
DA La ballade des Dalton – de René Goscinny, Henri Gruel & Pierre Waltrin
    Seulement voix
1978Les bidasses au pensionnat – de Michel Vocoret avec Michel Modo
1979La femme flic – de Yves Boisset avec Jean-Pierre Kalfon
La ville des silences – de Jean Marbœuf avec Claire Maurier
1980Le roi des cons – de Claude Confortès avec Francis Perrin
Allons z’enfants – de Yves Boisset avec Jean Carmet
Signé Furax – de Marc Simenon avec Coluche
1981Croque la vie ! – de Jean-Charles Tacchella avec Carole Laure
Le corbillard de Jules – de Serge Pénard avec Aldo Maccione
1982Mon curé chez les nudistes – de Robert Thomas avec Katia Tchenko
Petit Joseph – de Jean-Michel Barjol avec Pascale de Boysson
1985Vaudeville – de Jean Marbœuf avec Marie-Christine Barrault
1989Voir l’éléphant – de Jean Marbœuf avec Françoise Arnoul
La femme fardée – de José Pinheiro avec Jeanne Moreau
1993De sueur et de sang / Wonder boy – de Paul Vecchiali avec Fabienne Babe
2000Féroce – de Gilles de Maistre avec Claire Keim
De l’amour – de Jean-François Richet avec Virginie Ledoyen
Vidocq – de Pitof avec Guillaume Canet
CM Ainsi soit nous – de Nathalie Toque avec Annie Girardot
2008Un homme et son chien – de Francis Huster avec Jean-Paul Belmondo
2009Mademoiselle Chambon – de Stéphane Brizé avec Sandrine Kiberlain
Fiche créée le 17 août 2010 | Modifiée le 28 mai 2017 | Cette fiche a été vue 6248 fois
PREVIOUSPhyllis Thaxter || Jean-Marc Thibault || Olivette ThibaultNEXT