CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de H.B. Halicki
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jean-Pierre Cassel



Date et Lieu de naissance : 27 octobre 1932 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 19 avril 2007 (Paris, France)
Nom Réel : Jean-Pierre Crochon

ACTEUR
Image
1960 Le farceur – de Philippe de Broca avec Anouk Aimée, Geneviève Cluny, Georges Wilson & Pierre Palau
Image
1969 L’armée des ombres – de Jean-Pierre Melville avec Simone Signoret, Lino Ventura & Paul Meurisse
Image
1975 Folies bourgeoises – de Claude Chabrol avec Ann-Margret, Bruce Dern & Stéphane Audran
Image
1999 Les rivières pourpres – de Mathieu Kassovitz avec Vincent Cassel, Jean Reno, Nadia Farès & Dominique Sanda

Jean-Pierre Cassel naît Jean-Pierre Crochon le 27 octobre 1932 à Paris. Son père est médecin et sa mère, chanteuse lyrique. Après avoir raté son baccalauréat et fait une première figuration cinématographique à l’âge de dix-huit ans, Jean-Pierre suit les cours d’art dramatique de René Simon. Mais il se passionne aussi pour le chant et la danse. Il retrouve le cinéma, en 1953, mais gagne surtout sa vie en jouant au théâtre et en se produisant comme artiste de music-hall notamment au «Club Saint-Germain», où Moustache, alors batteur de jazz de l’orchestre de Claude Luther, le présente à Gene Kelly. Il interprète néanmoins des petits rôles dans des films sans prétention comme «À pied, à cheval et en voiture» (1957) avec Noël-Noël et Denise Grey. Mais il devient vraiment une vedette grâce à Philippe de Broca («Les jeux de l’amour» - 1959) qui le dirigera à six reprises.

La décennie soixante est particulièrement favorable à Jean-Pierre Cassel qui interprète notamment une version moderne du héros voltairien «Candide» (1960) avec Pierre Brasseur en mentor Pangloss. Il est un très convaincant «Caporal épinglé» (1962), éternel candidat à l’évasion, d’après le roman de Jacques Perret, mis en scène par Jean Renoir. Et il donne avec panache la réplique à José Ferrer dans le «Cyrano et d’Artagnan» (1964) de Abel Gance. Il est le flamboyant Jolicœur des «Fêtes galantes» (1966) de René Clair avant de résister à l’envahissante Brigitte Bardot dans «L’ours et la poupée» (1969) de Michel Deville, puis rejoindre «L’armée des ombres» (1969) de Jean-Pierre Melville avec Lino Ventura et Paul Meurisse. Il travaille aussi avec des réalisateurs étrangers comme Juan Antonio Bardem, Ken Annakin et Luigi Zampa.

Dans les années soixante dix, Jean-Pierre Cassel est dirigé par Luis Buñuel dans «Le charme de la bourgeoisie» (1972). Il se fait mieux connaître Outre-Atlantique en jouant Louis XIII dans «Les trois mousquetaires» (1973) de Richard Lester. Mais surtout il se remet en question en interprétant en anglais la comédie musicale «A chorus line» (1976) sur les scènes londoniennes, aux Etats-Unis et au Canada. Il tourne alors un peu moins pour le cinéma mais retrouve le théâtre et fait de nombreux téléfilms en France et à l’étranger. À partir des années quatre-vingt dix, devenu un élégant senior, il est toujours plus actif sur le petit et le grand écran. Citons notamment le très beau film de Luís Filipe Rocha, «Macao, mépris et passion» (1991) sur les amours de Ana Torrent avec Joaquim de Almeida dans la ville chinoise de Macao, alors portugaise ou son rôle touchant de propriétaire homosexuel d’un hôtel en Yougoslavie dans «Casque bleu» (1994) de et avec Gérard Jugnot, sans oublier ses participations à des œuvres de jeunes réalisateurs comme «Les rivières pourpres» (1999). Jean-Pierre Cassel écrit aussi un livre de mémoires et remonte sur scène en 2006 pour interpréter des chansons de Serge Gainsbourg.

Cet artiste aux multiples talents rarement égalés mais aussi à l’immense modestie, au charme très français plein de finesse et d’humour, père de Matthias, Vincent et Cécile, tous les trois chanteurs ou acteurs, décède à Paris dans sa soixante-quinzième année le 19 avril 2007, des suite d’un cancer. Jean-Pierre Cassel était à l’affiche de plusieurs films déjà en salle ou en cours de sortie et il s’apprêtait à remonter sur les planches à l’automne.

© Caroline HANOTTE

copyright
1950Pigalle Saint-Germain-des-Près – de André Berthomieu avec Jeanne Moreau
    Seulement figuration
1953La route du bonheur – de Maurice Labro & Giorgio Simonelli avec Line Renaud
Un acte d’amour / Quelque part dans le monde ( act of love ) de Anatole Litvak avec Kirk Douglas
1956La route joyeuse ( the happy road ) de Gene Kelly avec Barbara Laage
1957À pied, à cheval et en voiture – de Maurice Delbez avec Noël-Noël
Comme un cheveu sur la soupe – de Maurice Régamey avec Louis De Funès
Le désordre et la nuit – de Gilles Grangier avec Jean Gabin
Trois pin-up comme ça – de Robert Bibal avec Brigitte Auber
1958 CM Les surmenés – de Jacques Doniol-Valcroze avec Jean-Claude Brialy
Et ta sœur ! – de Maurice Delbez avec Pierre Fresnay
La peau de l’ours – de Claude Boissol avec Denise Grey
En cas de malheur – de Claude Autant-Lara avec Edwige Feuillère
Sacrée jeunesse – de André Berthomieu avec Gaby Morlay
1959La marraine de Charley – de Pierre Chevalier avec Fernand Raynaud
Les jeux de l’amour – de Philippe de Broca avec Maria Pacôme
1960Le farceur – de Philippe de Broca avec Anouk Aimée
Candide / Candide ou l’optimisme au XXème siècle – de Norbert Carbonnaux avec Pierre Brasseur
Napoléon II, l’aiglon – de Claude Boissol avec Jean Marais
Aimez-vous Brahms ? ( goodbye again ) de Anatole Litvak avec Ingrid Bergman
    Seulement apparition
L’amant de cinq jours – de Philippe de Broca avec Jean Seberg
1961Les sept péchés capitaux – de Philippe de Broca, Claude Chabrol, Jacques Demy, Sylvain Dhomme, Max Douy, Jean-Luc Godard, Eugène Ionesco, Edouard Molinaro & Roger Vadim avec Claude Rich
    Segment « L’avarice » de Claude Chabrol
La gamberge – de Norbert Carbonnaux avec Arletty
1962Arsène Lupin contre Arsène Lupin – de Edouard Molinaro avec Mary Marquet
Le caporal épinglé – de Jean Renoir avec O.E. Hasse
1963Une femme est passée ( nunca pasa nada ) de Juan Antonio Bardem avec Corinne Marchand
Cyrano et d’Artagnan – de Abel Gance avec José Ferrer
Haute infidélité ( alta infidelità ) de Luciano Salce, Elio Petri, Mario Monicelli & Franco Rossi avec Monica Vitti
    Segment « La sospirosa » de Luciano Salce
CM Cabriole ou la journée d’une danseuse – de Robert Bibal avec Colette Richard
1964Les plus belles escroqueries du monde – de Claude Chabrol, Jean-Luc Godard, Roman Polanski & Hiromichi Horikawa avec Catherine Deneuve
    Segment « L’homme qui vendit la Tour Eiffel » de Claude Chabrol
Un monsieur de compagnie – de Philippe de Broca avec Irina Demick
1965Ces merveilleux fous volant dans leurs drôles de machines ( those magnificent men in their flying machines, or how I flew from London to Paris in 25 hours 11 minutes / those magnificent men in their flying machines ) de Ken Annakin avec Sarah Miles
Les fêtes galantes – de René Clair avec Marie Dubois
1966Paris brûle-t-il ? – de René Clément avec Leslie Caron
Pas folles les mignonnes ( le dolci signore ) de Luigi Zampa avec Virna Lisi
Jeu de massacre – de Alain Jessua avec Claudine Auger
1967 DO Révolution d’octobre – de Frédéric Rossif
    Seulement voix et narration
1968Oh ! que la guerre est jolie / Ah ! Dieu que la guerre est jolie ( oh ! what a lovely war ) de Richard Attenborough avec Laurence Olivier
1969L’ours et la poupée – de Michel Deville avec Brigitte Bardot
L’armée des ombres – de Jean-Pierre Melville avec Simone Signoret
1970Le bateau sur l’herbe – de Gérard Brach avec Claude Jade
La rupture – de Claude Chabrol avec Annie Cordy
1971R. comme Roger ( Baxter ! ) de Lionel Jeffries avec Patricia Neal
Malpertuis / Malpertuis : Histoire d’une maison maudite – de Harry Kümel avec Orson Welles
1972Le charme discret de la bourgeoisie – de Luis Buñuel avec Delphine Seyrig
Le magnat ( il magnate ) de Giovanni Grimaldi avec Rosanna Schiaffino
1973Le mouton enragé – de Michel Deville avec Romy Schneider
Les trois mousquetaires ( the three musketeers / the three musketeers : The queen’s diamonds ) de Richard Lester avec Raquel Welch
On l’appelait Milady ( the four musketeers / the four musketeers : Milady’s revenge / the revenge of Milady ) de Richard Lester avec Faye Dunaway
1974Le crime de l’Orient Express ( murder on the Orient Express ) de Sidney Lumet avec Lauren Bacall
Le veinard / A nous la baraka ( that lucky touch ) de Christopher Miles avec Shelley Winters
1975Docteur Françoise Gailland – de Jean-Louis Bertucelli avec Annie Girardot
Folies bourgeoises – de Claude Chabrol avec Ann-Margret
1976Les œufs brouillés – de Joël Santoni avec Anna Karina
1977Les rendez-vous d’Anna – de Chantal Akerman avec Lea Massari
De l’enfer à la victoire ( da Dunkerque alla vittoria / contro quattro bandieri / from hell to victory ) de Umberto Lenzi avec George Peppard
1978Superman II – de Richard Lester avec Christopher Reeve
    Seulement apparition
Le soleil en face / Les morts de Marat – de Pierre Kast avec Stéphane Audran
La grande cuisine ( who is killing the great chefs of Europe ? / someone is killing the great chefs of Europe / too many chefs ) de Ted Kotcheff avec Jacqueline Bisset
Le maestro ( lo giacca verde ) de Franco Giraldi avec Senta Berger
1979Je te tiens, tu me tiens par la barbichette – de Jean Yanne avec Micheline Presle
La ville des silences – de Jean Marbœuf avec Claire Maurier
5% de risques / Cinq pour cent de risques – de Jean Pourtalé avec Bruno Ganz
1980Grandisson – de Achim Kurz avec Dora Doll
Alice ( Alicja ) de Jarek Bromski & Jerzy Gruza avec Susannah York
TV Ça va plaire – de Jean-Pierre Cassel & Bernard Lion avec Laurence Badie
    + scénario
1981La vie continue – de Moshe Mizrahi avec Paulette Dubost
Nu de femme ( nudo di donna ) de Nino Manfredi avec Eleanora Giorgi
La guérilléra ( la guerrillera / le geurrigliera ) de Pierre Kast & Antonio Tarruella avec Agostina Belli
1982La truite – de Joseph Losey avec Alexis Smith
Ehrengard – de Emidio Greco avec Lea Padovani
1983Vive la sociale ! – de Gérard Mordillat avec Elisabeth Bourgine
Tootsie – de Sydney Pollack avec Dustin Hoffman
    Seulement voix française de Dustin Hoffman
Désir – de Jean-Paul Scarpitta avec Marisa Berenson
1984Tranches de vie – de François Leterrier avec Laura Antonelli
1986Vado a riprendermi il gatto – de Giuliano Biagetti avec Barbara De Rossi
1987Chouans ! – de Philippe de Broca avec Sophie Marceau
Toscanini ( young Toscanini / il giovane Toscanini ) de Franco Zeffirelli avec Elizabeth Taylor
1988Mangeclous – de Moshe Mizrahi avec Bernard Blier
Le retour des mousquetaires ( the return of the musketeers ) de Richard Lester avec Oliver Reed
1989Mister Frost – de Philippe Setbon avec Jeff Goldblum
Un amour de banquier ( the maid ) de Ian Toynton avec Martin Sheen
1990Vincent et Théo ( Vincent & Theo ) de Robert Altman avec Tim Roth
La montre, la croix et la manière ( the favour, the watch and the very big fish ) de Ben Levin avec Bob Hoskins
La montagne aux diamants ( mountain of diamonds / burning shore ) de Jeannot Szwarc avec Ernest Borgnine
1991Macao, mépris et passion ( amor e dedinhos de pé ) de Luís Filipe Rocha avec Ana Torrent
Sur la terre comme au ciel – de Marion Hänsel avec Carmen Maura
Coup de jeune – de Xavier Gélin avec Anémone
1992Pétain – de Jean Marbœuf avec Jacques Dufilho
L’œil écarlate – de Dominique Roulet avec Stefania Sandrelli
Thé noir au citron ( chá forte com limão) de António de Macedo avec Eugénia Bettencourt
Métisse – de Mathieu Kassovitz avec Jany Holt
1993L’enfer – de Claude Chabrol avec Emmanuelle Béart
Casque bleu – de Gérard Jugnot avec Victoria Abril
1994Con rabbia e con amore / Aspettando Tolstoj – de Alfredo Angeli avec Vittorio Mezzogiorno
Prêt-à-porter ( ready to wear ) de Robert Altman avec Sophia Loren
    Prix NBR d’interprétation pour l’ensemble de la distribution par la National Board of Review, USA
1995Les Bidochon – de Serge Korber avec Ginette Garcin
La cérémonie – de Claude Chabrol avec Sandrine Bonnaire
CM Valse nocturne – de Christopher Barry avec Vincent Cassel
CM La lettre – de Pierre Anaïs avec Pierre Anaïs
1996Des amours qui tuent ( amores que matan ) de Juan Manuel Chumilla avec Carmen Maura
1997La patinoire – de Jean-Philippe Toussaint avec Mireille Perrier
1998Trafic d’influence – de Dominique Farrugia avec Aure Atika
Le plus beau pays du monde – de Marcel Bluwal avec Marianne Denicourt
1999Sade – de Benoît Jacquot avec Jeanne Balibar
Les rivières pourpres – de Mathieu Kassovitz avec Nadia Farès
2000 DO À propos de Buñuel ( a propósito de Buñuel ) de José Luis López-Linares & Javier Rioyo avec Lucia Bosé
    Seulement apparition
2001 CM À l’abri des regards indiscrets – de Ruben Alves & Hugo Gélin avec Daniel Gélin
L’inconnu – de Vincent Buffé avec Barbara Schulz
2002Michel Vaillant – de Louis-Pascal Couvelaire avec Sagamore Stévenin
2003Narco – de Tristan Arouet & Gilles Lellouche avec Zabou Breitman
2004Virgil – de Mabrouk El Mechri avec Jalil Lespert
Dans tes rêves – de Denis Thybaud avec Béatrice Dalle
CM Judas – de Nicolas Bary avec Régis Romele
2005Bunker paradise – de Stefan Liberski avec Audrey Marnay
Congorama – de Philippe Falardeau avec Olivier Gournet
Call me Agostino – de Christine Laurent avec Jeanne Balibar
Fair play – de Lionel Bailliu avec Benoït Magimel
Mauvaise foi – de Roschdy Zem avec Cécile de France
2006Les sapins bleus – de Romuald Beugnon avec Micheline Presle
J’aurai voulu être danseur – de Alain Berliner avec Vincent Elbaz
Contre-enquête – de Franck Mancuso avec Jean Dujardin
Où avais-je la tête ? – de Nathalie Donnini avec Hippolyte Girardot
CM Acteur – de Jocelyn Quivrin avec Nathalie Baye
CM J’ai plein de projets – de Karim Adda avec Cécile Cassel
2007Le scaphandre et le papillon – de Julian Schnabel avec Emmanuelle Seigner
Astérix aux jeux olympiques – de Thomas Langmann & Frédéric Forestier avec Gérard Depardieu
Vous êtes de la police ? – de Romuald Beugnon avec Micheline Presle
Fiche créée le 20 avril 2007 | Modifiée le 28 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 9806 fois
PREVIOUSJohn Cassavetes || Jean-Pierre Cassel || Marc CassotNEXT