CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jules Dassin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jeanne Helbling



Date et Lieu de naissance : 28 juillet 1903 (Thann, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 6 août 1985 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Johanna Marie Helbling

ACTRICE

Jeanne Helbling naît le 28 juillet 1903 dans la petite ville de Thann, non loin de Mulhouse dans une Alsace annexée au «Reichsland» (1871) après la défaite de la France contre la Prusse. Issue d’une famille d’ouvriers de fabrique et de vignerons et alors que l’Alsace est redevenue française depuis deux ans, elle est figurante dans un premier film «Le grillon du foyer» (1920) de Jean Manoussi, avec Charles Boyer. En 1921, Jeanne Helbling apparaît dans quatre longs métrages dont deux réalisés par Julien Duvivier. Puis elle est la Pompadour, dans «Mandrin» (1923) de Henri Fescourt, avec Romuald Joubé dans le rôle du célèbre contrebandier. L’année suivante elle donne la réplique à Pierre Blanchar dans «L’arriviste» (1924) de André Hugon. Elle tourne ainsi une trentaine de films muets parmi lesquels citons encore: «Le juif errant» (1926) d’après Eugène Sue et «Le capitaine Rascasse» (1926) de Henri Desfontaines, avec Gabriel Gabrio dans le rôle-titre, une série romanesque diffusée en Espagne sous le nom «El capitán Sansón»; mais aussi le film avant-gardiste de Jean Epstein, «La glace à trois faces» (1927) où le découpage des scènes mélange d’une manière saisissante passé et présent, imaginaire et réalité; et «La jalousie du Barbouillé» (1927) de Molière mis en scène par Alberto Cavalcanti. Dans «Tire au flanc» (1928) de Jean Renoir, elle a pour partenaires Michel Simon et l’épouse du réalisateur, Catherine Hessling. À Berlin, William Dieterle la dirige dans «Le secret de l’abbé X» (1927) et Felix Basch dans «La mascotte» (1928) avec Käthe von Nagy.

Jeanne Helbling passe sans difficulté au cinéma parlant et fait même du music-hall. Engagée par la Paramount France, elle participe, dans les studios de Joinville-Le-Pont à la version française de films comme «Une femme a menti» (1929) de Charles de Rochefort, une œuvre tournée en même temps en allemand, en suédois, en italien, et en espagnol avec notamment Adelqui Migliar pour la réalisation ibérique. Jeanne Helbling est aussi au début des années trente dans des longs métrages nord-américains destinés au public français: «L’aviateur» (1930) de William A. Seiter et Jean Daumery, avec Douglas Fairbanks Jr. et «Buster se marie» (1931) de Claude Autant-Lara, avec Buster Keaton. Dans sa filmographie étoffée d’une quarantaine de titres avant le début de la seconde guerre mondiale, l’on découvre beaucoup de comédies et des rôles qui se font parfois plus secondaires. Évoquons en particulier «Paix sur le Rhin» (1938) de Jean Choux, d’après le roman de Léon Cerf «Friede am Rhein» publié en Suisse en 1934. Le film, tourné dans la région natale de Jeanne Helbling, raconte la vie des Schaefer, des vignerons thannois dont les fils ont combattu entre 1914 et 1918, l’un sous l’uniforme français et l’autre sous l’uniforme allemand. L’on y voit également Françoise Rosay, Pauline Carton, Michèle Alfa, John Loder, Abel Jacquin et Jim Gérald. Mais ce récit pacifiste, qui s’inscrit résolument contre une guerre fratricide entre Européens, devient bientôt inopportun. Les bobines réputées détruites ne seront redécouvertes et restaurées qu’à la fin du vingtième siècle.

Jeanne Helbling ne retrouve les plateaux de cinéma qu’après la Libération et seulement pour deux films: «Dernier métro» (1945) de Maurice de Canonge et «Jeux de femmes» (1946) de Maurice Cloche. Après son mariage elle abandonne définitivement le cinéma. Elle décède quarante ans plus tard à New-York le 6 août 1985, elle venait de fêter ses quatre-vingt deux ans.

© Caroline HANOTTE

copyright
1920Le grillon du foyer – de Jean Manoussi avec Charles Boyer
1921Le logis de l’horreur – de Julien Duvivier avec Max Haker
Les Roquevillard – de Julien Duvivier avec Nick Mertens
Le sonneur de cloches – de ?
Chicinette et compagnie – de Henri Desfontaines
1922Son excellence le Bouif – de Louis Osmont avec Tramel
Métamorphoses – de Tony Lekain avec André Luguet
1923Survivre – de Edouard Chimot avec Gilbert Dacheux
Un bon petit diable – de René Leprince avec Charles Lamy
Mandrin – de Henri Fescourt avec Romuald Joubé
    Sérial en 8 épisodes
    1 : Le révolté
    2 : L’exempt pistolet
    3 : L’étrange escamoteur
    4 : L’éloge de Mandrin
    5 : Le château de Monsieur Voltaire
    6 : La grace du Roy
    7 : La trahison
    8 : Justice
1924Les grands – de Henri Fescourt avec Max de Rieux
L’arriviste – de André Hugon avec Camille Bert
L’aventurier – de Maurice Mariaud avec Jean Angelo
1925La chaussée des géants – de Robert Boudrioz & Jean Durand avec Philippe Hériat
Le berceau des dieux – de Fred Leroy-Granville avec Léon Mathot
1926Le juif errant – de Luitz-Morat avec André Marnay
    Sérial en 5 épisodes
    1 : Prologue, les ardents
    2 : Monsieur Rodin
    3 : Carnaval
    4 : Le treize février
    5 : Le justicier
Le capitaine Rascasse – de Henri Desfontaines avec Gabriel Gabrio
    Film en 4 parties
    1 : La reine du whisky
    2 : Le plan de Rascasse
    3 : Sur les monstres d’acier
    4 : Le coeur a des raisons
1927La glace à trois faces – de Jean Epstein avec René Ferté
Le secret de l’abbé X ( das geheimnis des Abbé X / der mann, der nicht lieben draft ) de William Dieterle & Julius Brandt avec Hermann Picha
Charité – de M.B. Simon avec Gaston Jacquet
La jalousie du barbouillé – de Alberto Cavalcanti avec Fred Pasquali
Six et demi onze / 6 1/2 x 11 – de Jean Epstein avec Edmond Van Daële
1928Tire-au-flanc – de Jean Renoir avec Félix Oudart
Trois jeunes filles nues – de Robert Boudrioz avec Annabella
La mascotte ( mascottchen ) de Felix Basch avec Paul Morgan
CM Le cabaret épileptique – de Henri Gad
1929Jeux de dames ( der held aller mädchensträume ) de Robert Land avec Harry Liedtke
Une femme a menti – de Charles de Rochefort avec Alice Tissot
1930Contre-enquête – de Jean Daumery avec Daniel Mendaille
Lopez, le bandit – de Jean Daumery avec Gaston Glass
L’aviateur – de William A. Seiter & Jean Daumery avec Douglas Fairbanks Jr.
La piste des géants – de Pierre Couderc avec Louis Mercier
Le procès de Mary Dugan – de Marcel De Sano avec Charles Boyer
Le père célibataire – de Arthur Robison & Chester M. Franklin avec Lili Damita
1931Buster se marie – de Claude Autant-Lara & Edward Brophy avec Buster Keaton
Le fils de l’autre – de Henri de la Falaise avec Emile Chautard
Nuit d’Espagne – de Henri de la Falaise avec Marcelle Corday
Le cordon bleu – de Karl Anton avec Simone Héliard
Durand contre Durand – de Léo Joannon avec Roger Tréville
Une histoire entre mille – de Max de Rieux avec André Nox
1932Embrasse-moi – de Léon Mathot avec Georges Milton
Avec l’assurance – de Roger Capellani avec Saint-Granier
Mon ami Tim – de Jack Forrester avec Frank O’Neil
Le crime du Bouif – de André Berthomieu avec Mady Berry
CM Bouton d’or – de Andrew Brunelle avec Pauline Carton
1933Le billet de logement – de Charles-Félix Tavano avec André Berley
Coralie et Cie. – de Alberto Cavalcanti avec Pierre Bertin
1934Quelle drôle de gosse ! – de Léo Joannon avec Jean Tissier
Bibi-la-Purée – de Léo Joannon avec Georges Biscot
Paris mes amour – de Alphonse-Lucien Blondeau avec Robert Seller
1935Son excellence Antonin – de Charles-Félix Tavano avec Raymond Cordy
Le couturier de mon cœur / Le roi de la couture – de René Jayet avec Jeanne Fusier-Gir
CM Zizi – de Charles-Félix Tavano avec Sinoël
CM Le nudiste des Champs-Élysées – de Jacques Daroy avec Alice Tissot
CM Concurrence / Les fortiches – de Walter Kapps avec Jacques Varennes
CM La figurante – de Charles-Félix Tavano avec Robert Pizani
1936La brigade en jupons – de Jean de Limur avec Raymond Cordy
Hélène – de Jean-Benoît Lévy avec Jean-Louis Barrault
Le fauteuil quarante-sept – de Fernand Rivers avec Henry Garat
1937La fille de la Madelon – de Georges Pallu & Jean Muggela avec Henri Garat
Sarati, le terrible – de André Hugon avec Harry Baur
L’ange que j’ai vendu – de Michel Bernheim avec Fernand Charpin
CM Le compositeur du dessus – de Paul Mesnier avec Pierre Stéphen
1938Les gangsters du château d’If – de René Pujol avec Raymond Aimos
Les trois valses – de Ludwig Berger avec Pierre Fresnay
Paix sur le Rhin – de Jean Choux avec John Loder
1939Grey contre X / Inspecteur Grey contre X – de Pierre Maudru & Alfred Gragnon avec Pierre Stéphen
Remontons les Champs-Élysées – de Sacha Guitry avec Sacha Guitry
Le feu de paille / L’enfant prodige – de Jean Benoît-Lévy avec Lucien Baroux
1945Dernier métro – de Maurice de Canonge avec Gaby Morlay
1946Jeux de femmes – de Maurice Cloche avec Jacques Dumesnil
Fiche créée le 20 juin 2007 | Modifiée le 25 juin 2017 | Cette fiche a été vue 6955 fois
PREVIOUSPaul Heidemann || Jeanne Helbling || Jenny HéliaNEXT