CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Catherine Deneuve
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jim Gérald



Date et Lieu de naissance : 4 juillet 1889 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 2 juillet 1958 (Paris, France)
Nom Réel : Gérald Ernest Cuénod

ACTEUR
Image
1928 Les deux timides – de René Clair avec Pierre Batcheff, Maurice de Féraudy & Françoise Rosay
Image
1932 Le testament du docteur Mabuse – de Fritz Lang & René Sti avec Thomy Bourdelle & René Ferté
Image
1933 Miss Helyett – de Hubert Bourlon & Jean Kemm avec Josette Day, Germaine Reuver & Roger Bourdin
Image
1945 Boule de suif – de Christian-Jaque avec Micheline Presle, Louis salou & Jean Brochard

De son vrai nom Gérard Cuénot, Jim Gérald est né le 4 juillet 1889 à Paris. Ce Suisse parisien a roulé sa bosse puisque, dans ses jeunes années, il a été cow-boy au Canada. Cette expérience originale lui a d’ailleurs inspiré le titre de ses amusants souvenirs, parus en 1945: «Du Far-West au cinéma» et lui a même permis de devenir écuyer. Mais il a aussi tâté du music-hall: sous le masque enfariné de l’auguste, il a fait rire les enfants, et plus tard les adultes, sur les scènes périlleuses du caf’conc’.

Jim Gérald dirige un temps les Folies-Bergère de Genève, où il accueille son compatriote Michel Simon et s’essaie au théâtre, notamment à la Comédie des Champs-Elysées, où il joue dans «Liliom» de Ferenc Molnar, dans une mise en scène de Georges Pitoëff ou dans le «Siegfried» de Giraudoux, dirigé par Louis Jouvet. Puis Jim Gérald s’empâte, chausse des lunettes à la Marcel Achard et promène sa silhouette bedonnante dans des dizaines de films, entre 1911 et 1958. Au temps du muet, René Clair, toujours fidèle à ses interprètes, lui donne des rôles intéressants: c’est ainsi que dans «Un chapeau de paille d’Italie» (1927), il est le mari de Olga Tschechowa, et que, dans «Les deux timides» (1928), il poursuit de sa hargne le timide avocat, Pierre Batcheff, qui l’a fait condamner pour brutalité. Il participe à la première production entièrement parlante du cinéma français, «La nuit est à nous» (1929) de Roger Lion (pour la version française), où il incarne l’époux de Marie Bell. Deux ans plus tard, il personnifie le bon curé Pellegrin de «Mon curé chez les riches» (1932) et, changeant de registre, il campe le commissaire qui traque Rudolf Klein-Rogge dans la version française du «Testament du Dr Mabuse» (1932) de Fritz Lang.

Le voilà encore chef de bande dans le très médiocre «Roi des Champs-Elysées» (1934) de Max Nosseck, où il donne la réplique à un Buster Keaton en fin de course. Dans «Toto» (1933) de Jacques Tourneur, il campe ce banquier Bruno, qui louche vers la femme de Albert Préjean, un voleur de chiens rencontré en prison. Il joue aussi les gangsters d’opérette dans «Titin des Martigues» (1937) de René Pujol, où il est Loulou les Gros Bras ou les pédagogues dans «Une vie de chien» (1941) de Maurice Cammage. On ne sait pas comment il s’est débrouillé pour devenir le producteur de Ava Gardner dans «La comtesse aux pieds nus» (1954) de Joseph L. Mankiewicz. Puis, peu à peu, ses rôles s’amenuisent, pour se limiter souvent à des pannes ou des silhouettes. C’est que, loin de se hausser au génie comique d’un André Alerme, il dessine, à force de mimiques pleurnichardes, des personnages un peu caricaturaux. D’autant qu’il fréquente avec assiduité le cinéma des tâcherons les plus routiniers du cinéma de cette époque. Il figure donc un pirate dans «L’or du Cristobal» (1940) de Jean Stelli, avec Albert Préjean ou un commissaire, à qui conviennent mieux ses rondeurs, dans «La troisième dalle» (1941), de Michel Dulud. Il revêt plusieurs fois l’uniforme, comme dans «Boule de Suif» (1945), de Christian-Jaque, où il est un concupiscent officier prussien ou dans «Aux yeux du souvenir» (1948), avec Michèle Morgan.

Il faut bientôt des yeux exercés pour repérer le rebouteux du «Guérisseur» (1953) de Yves Ciampi, le garde de «Marie-Antoinette, Reine de France» (1955) de Jean Delannoy, un cocher dans «Si Paris nous était conté» (1955) de Sacha Guitry ou ce sonneur de cloches du «Chômeur de Clochemerle» (1957) de Jean Boyer, avec Fernandel. Jim Gérald est décédé le 2 juillet 1958 à Paris.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1911 CM Belle maman a mangé du cheval – de ?
1923La légende de sœur Béatrix – de Jacques de Baroncelli avec Suzanne Bianchetti
1925Le voyage imaginaire – de René Clair avec Dolly Davis
1926La proie du vent – de René Clair avec Charles Vanel
Le bouif errant – de René Hervil avec Janine Merry
Le capitaine Rascasse – de Henri Desfontaines avec Claude Mérelle
    Film en 4 parties
    1 : La reine du whisky
    2 : Le plan de Rascasse
    3 : Sur les monstres d’acier
    4 : Le coeur a des raisons
1927Le chapeau de paille d’Italie – de René Clair avec Olga Tschechowa
Le chauffeur de mademoiselle – de Henri Chomette avec Gaston Modot
Les transatlantiques – de Pierre Colombier avec Danièle Parola
Le perroquet vert – de Jean Milva avec Edith Jehanne
Education de prince – de Henri Diamant-Berger avec Edna Purviance
1928Les deux timides – de René Clair avec Pierre Batcheff
CM Ernest et Amélie ou le destin cruel – de Jacques de Casembroot avec Olga Day
1929Barcarolle d’amour / La barcarolle d’amour – de Carl Froelich & Henry Roussel avec Annabella
Un soir au Cocktail’s Bar / Une soirée au Cocktail’s Bar – de Roger Lion avec Olga Valéry
Les taciturnes – de Jacques de Casembroot avec Jean Dehelly
La nuit est à nous / La nuit – de Roger Lion avec Jean Murat
Mon copain de papa ( vater und sohn / wenn der vater mit dem sohne ) de Géza von Bolváry avec Harry Liedtke
CM Ca aussi !… C’est Paris – de Antoine Mourre avec Louise Lagrange
CM L’aventure de Luna Park – de Albert Préjean avec Danièle Parola
CM Bateaux parisiens – de Michel Gorel & Daniel Abric avec Georges Chamarat
1930Mon cœur incognito – de André-Paul Antoine & Manfred Noa avec Mady Christians
La folle aventure – de André-Paul Antoine avec Marie Bell
Le fils de la montagne blanche ( der sohn der weißen berge ) de Mario Bonnard & Luis Trenker avec Renate Müller
Les chevaliers de la montagne – de Mario Bonnard avec Marie Glory
    Version française de « Der sohn der weißen berge »
L’Arlésienne – de Jacques de Baroncelli avec Blanche Montel
La chanson des nations – de Maurice Gleize avec André Roanne
L’amour chante – de Robert Florey avec Fernand Gravey
CM Autour de votre main – de Max de Vaucorbeil avec Georges Tréville
1931Ma tante d’Honfleur – de D.B. Maurice avec Florelle
Laurette ou le cachet rouge – de Jacques de Casembroot avec Kissa Kouprine
Le chanteur inconnu – de Victor Tourjansky avec Simone Simon
Le chant du marin – de Carmine Gallone avec Albert Préjean
L’amour en vitesse – de Johannes Guter & Claude Heyman avec Lily Dorel
CM À bas les hommes – de Henri Decoin avec Lulu Watier
CM Treize à table – de Giuseppe Guarino avec Robert Brummel
1932Voyage de noces / Jacqueline et l’amour – de Erich Schmidt, Joe May & Germain Fried avec Brigitte Helm
Rocambole – de Gabriel Rosca avec Claudie Lombard
Mon curé chez les riches – de Donatien avec Pauline Carton
Le testament du docteur Mabuse – de Fritz Lang & René Sti avec Thomy Bourdelle
Rivaux de la piste – de Serge de Poligny avec Fernand Fabre
CM Pan !... Pan !... – de Georges Lacombe avec Charles Lorrain
CM Martini sec – de Edmond T. Gréville avec Robert Arnoux
1933Miss Helyett – de Hubert Bourlon & Jean Kemm avec Josette Day
Le grillon du foyer – de Robert Boudrioz avec Jeanne Boitel
La dernière nuit – de Jacques de Casembroot avec José Noguéro
Toto – de Jacques Tourneur avec Albert Préjean
Tessa, la nymphe au coeur fidèle ( the constant nymph ) de Basil Dean avec Victoria Hopper
CM Mimosa Bar – de Jacques de Casembroot avec Florelle
CM Quand on a sa voilure – de André Pellenc avec Gaby Basset
CM Travail de nuit – de Jacques de Casembroot avec Charlotte Lyses
CM Les deux papas – de Charles Félix Tavano avec Dolly Davis
1934Un gosse pour cent mille francs ( een baby voor 100.000 frank ) de Gaston Schoukens avec Louis Florencie
Le roi des Champs-Élysées – de Max Nosseck avec Buster Keaton
L’homme à l’oreille cassée – de Robert Boudrioz avec Alice Tissot
Le bossu / Le bossu ou le petit Parisien – de René Sti avec Josseline Gaël
L’auberge du petit dragon – de Jean de Limur avec Paulette Dubost
CM L’assassin est parmi nous – de Jacques de Casembroot avec Kissa Kouprine
1935Le train d’amour – de Pierre Weill avec René Navarre
Monsieur Sans-Gêne / Le satyre – de Karl Anton avec Fernand Gravey
La symphonie des brigands – de Friedrich Feher avec Françoise Rosay
La symphonie des brigands ( the robber symphony ) de Friedrich Feher avec Magda Sonja
    Version anglaise de « La symphonie des brigands»
CM Les conquêtes de César – de Léo Joannon avec Madeleine Guitty
CM Le vase étrusque – de Georges Pallu & Max Lerel avec Madeleine Guitty
CM Une bonne affaire – de Victor de Fast avec Paul Azaïs
CM Le roi des gangsters – de Maurice Gleize avec Nita Raya
1936Mister Flow / Les amants traqués – de Robert Siodmak avec Edwige Feuillère
Clothes and the woman – de Albert de Courville avec Rod La Rocque
CM À louer meublée – de Jacques de Casembroot & Gilbert de Knyffe avec Pauline Carton
CM Match nul – de Maurice Gleize avec Léo Campion
1937Titin des Martigues – de René Pujol avec Jacques Louvigny
Bulldog Drummond aux abois ( Bulldog Drummond at Bay ) de Norman Lee avec John Lodge
Ça… c’est du sport – de René Pujol avec Suzanne Dehelly
CM Travail de nuit – de Jacques de Casembroot avec Charlotte Lysès
1938La rue sans joie – de André Hugon avec Valéry Inkijinoff
Paix sur le Rhin – de Jean Choux avec Dita Parlo
Légions d’honneur – de Maurice Gleize avec Pierre Renoir
Farinet ou l’or dans la montagne – de Max Haufler avec Jean-Louis Barrault
Trois artilleurs en vadrouille – de René Pujol avec Roland Toutain
1939La boutique aux illusions – de Jacques Séverac avec Monique Rolland
L’écurie Watson / En français messieurs ( french without tears ) de Anthony Asquith avec Ellen Drew
1940L’or du Cristobal – de Jean Stelli & Jacques Becker avec Conchita Montenegro
Macao, l’enfer du jeu / L’enfer du jeu – de Jean Delannoy avec Sessue Hayakawa
Tobie est un ange – de Yves Allégret avec Rellys
1941La troisième dalle – de Michel Dulud avec Milly Mathis
Une vie de chien – de Maurice Cammage avec Thérèse Dorny
1945Boule de suif – de Christian-Jaque avec Micheline Presle
1946Le secret de Florida / Aventure sur la côte / Larguez les voiles – de Jacques Houssin avec Henri Guisol
L’ennemi sans visage – de Maurice Cammage & Robert-Paul Dagan avec Louise Carletti
Le bateau à soupe – de Maurice Gleize avec Charles Vanel
1947Et dix de der – de Robert Hennion avec Denise Grey
Les jeux sont fait – de Jean Delannoy avec Marguerite Moreno
CM La leçon de courtoisie – de G. Alexath avec Violette Fleury
1948La bataille de feu / Les joyeux conscrits – de Maurice de Canonge avec Nicole Maurey
Aux yeux du souvenir / Souvenir – de Jean Delannoy avec Michèle Morgan
1949Tête blonde – de Maurice Cam avec Marcel Mouloudji
Dans la vie tout s’arrange ( pardon my french / the lady from Boston ) de Bernard Vorhaus & Marcel Cravenne avec Merle Oberon
1950Le gang des tractions-arrière – de Jean Loubignac avec Jules Berry
La taverne de New Orleans ( adventures of captain Fabian / New Orleans adventure ) de William Marshall avec Errol Flynn
Dakota 308 / L’étrange aventure du Dakota 308 – de Jacques Daniel-Norman avec Suzy Carrier
CM Avocat d’office – de Marcel Lucien avec Lucien Callamand
1951Take me to Paris – de Jack Raymond avec Albert Modley
Adieu Paris – de Claude Heymann avec Françoise Arnoul
Anatole chéri – de Claude Heymann avec Alice Field
1952La minute de vérité – de Jean Delannoy avec Jean Gabin
Le rideau cramoisi – de Alexandre Astruc avec Anouk Aimée
L’île aux femmes nues – de Henri Lepage avec Jean Tissier
Moulin Rouge – de John Huston avec José Ferrer
Au diable la vertu – de Jean Laviron avec Louis de Funès
1953Destinées – de Jean Delannoy, Christian-Jaque & Marcello Pagliero avec Michèle Morgan
    Segment « Jeanne » de Jean Delannoy
L’affaire Maurizius – de Julien Duvivier avec Madeleine Robinson
Le guérisseur – de Yves Ciampi avec Danièle Delorme
La rafle est pour ce soir – de Maurice Dekobra avec Armand Mestral
C’est la vie Parisienne – de Alfred Rode avec Claudine Dupuis
La route Napoléon – de Jean Delannoy avec Pierre Fresnay
1954Détective du bon dieu ( father Brown / the detective ) de Robert Hamer avec Alec Guinness
La comtesse aux pieds nus ( the barefoot contessa ) de Joseph L. Mankiewicz avec Ava Gardner
1955Ces sacrées vacances – de Robert Vernay avec Julien Carette
Marie-Antoinette / Marie-Antoinette reine de France – de Jean Delannoy avec Richard Todd
L’énigmatique monsieur D ( foreign intrigue ) de Sheldon Reynolds avec Robert Mitchum
Les insoumises / Quatre veuves ...? Femme d’hier et d’aujourd’hui – de René Gaveau avec Jany Holt
Zaza – de René Gaveau avec Robert Dalban
Si Paris nous était conté – de Sacha Guitry avec Jean Marais
1956Printemps à Paris – de Jean-Claude Roy avec Mona Goya
Les lumières du soir – de Robert Vernay avec Noël Roquevert
Fernand cow-boy – de Guy Lefranc avec Fernand Raynaud
Elena et les hommes – de Jean Renoir avec Ingrid Bergman
Honoré de Marseille – de Maurice Regamey avec Fernandel
Fric-frac en dentelles – de Guillaume Radot avec Darry Cowl
L’auberge en folie / L’auberge fleurie – de Pierre Chevalier avec Geneviève Kervine
1957C’est une fille de Paname – de Henri Lepage avec Danielle Godet
Le chômeur de Clochemerle – de Jean Boyer avec Ginette Leclerc
Le souffle du désir – de Henri Lepage avec Danielle Godet
1958Ordre de tuer / Ordre d’exécution ( orders to kill ) de Anthony Asquith avec Eddie Albert
Les jeux dangereux – de Pierre Chenal avec Pascale Audret
La môme aux boutons – de Georges Lautner avec Lucette Raillat
Le vent se lève – de Yves Ciampi avec Mylène Demongeot
Fiche créée le 22 décembre 2009 | Modifiée le 26 août 2017 | Cette fiche a été vue 3284 fois
PREVIOUSOlga Georges-Picot || Jim Gérald || Charles GérardNEXT