CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Vera Miles
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jim Kelly



Date et Lieu de naissance : 5 mai 1946 (Millersburg, Kentucky, USA)
Date et Lieu de décès : 29 juin 2013 (San Diego, Californie, USA)
Nom Réel : James Milton Kelly

ACTEUR
Image
1972 Opération dragon (long zheng hu dou / 龍爭虎鬥) de Robert Clouse avec Bruce Lee & John Saxon
Image
1973 La ceinture noire (Black Belt Jones) de Robert Clouse avec Gloria Hendry, Alan Weeks & Scatman Crothers
Image
1976 Black samourai (black terminator) de Al Adamson avec Marilyn Joi, Roberto Contreras & Bill Roy
Image
1977 Dimension de la mort (death dimension) de Al Adamson avec Terry Moore & George Lazenby

Jim Kelly est né James Milton Kelly le 5 mai 1946, à Millersburg, petit village proche de Paris dans le Kentucky où il grandit dans une famille de la «middle class» américaine. Il est cousin avec le grand joueur de baseball Willie Mays qui a joué en «major league» de 1951 à 1973. Après avoir passé une partie de sa jeunesse à San Diego en Californie, il suit des études à la «Bourbon County High School» dans le Kentucky où il pratique plusieurs sports, dont l’athlétisme et le football américain. Après son diplôme, il fréquente brièvement l’Université de Louisville où il commence à s’intéresser au sport de combat et plus particulièrement au karaté. Il suit alors un entrainement intensif sous la direction de maîtres de cette discipline, Parker Shelton et Gordon Doversola.

Au début des années 1970, Jim Kelly devient l’un des champions de karaté les plus titrés. En 1971, il remporte quatre championnats prestigieux, dont le titre de champion du monde poids-moyen à Long Beach. Il ouvre alors son propre Dojo, qui est très vite fréquenté par de nombreuses célébrités d’Hollywood. Il enseigne notamment le karaté à Calvin Lockhart qui s’apprête à tourner dans le film d’action «Melinda» (1971) avec Rosalind Cash et Vonetta McGee. C’est ainsi que Jim Kelly fait ses débuts au cinéma dans cette production avec le rôle de Charles Atkins, l’instructeur en art martial.

Mais, c’est l’année suivante que Jim Kelly va s’imposer, comme le premier acteur noir vedette de films d’arts martiaux, auprès de la superstar du genre, Bruce Lee, dans «Opération dragon» de Robert Clouse. Ce film, où apparaissent également John Saxon et Ahna Capri, remporte un immense succès à travers le monde entier et va susciter un engouement chez les jeunes pour les sports de combat asiatiques. Le rôle de Williams, militant afro-américain en fuite pour s’être défendu contre deux policiers blancs racistes, engagé pour une compétition organisée par le mystérieux Han, était initialement prévu pour être interprété par Rockne Tarkington, qui a finalement abandonné de projet deux jours avant le tournage à Hong Kong. Le producteur Fred Weintraub qui a entendu parler de Jim Kelly, va le voir dans sa salle de sport. Impressionné par ses aptitudes physiques mais également par son look afro, il l’engage aussitôt.

Ce film lui permet de se lancer dans une brève carrière au cinéma et plus particulièrement dans la «Blaxploitation» genre cinématographique alors en plein essor ayant pour vedettes des acteurs noirs, destiné à un public noir. Tête d’affiche du film d’action «La ceinture noire» (1973), Jim Kelly est ensuite engagé par la Warner Bros. On le voit notamment dans «Les trois justiciers» (1974) avec Fred Williamson et Jim Brown et sa suite «Les quatre justiciers» (1976) où Richard Rountree a rejoint le casting. À la fin de son contrat avec la Warner, il tourne dans quelques films de série B avant de s’éloigner des plateaux au début des années 1980. Il se consacre alors à sa nouvelle passion, le tennis, il sera d’ailleurs classé dans la catégorie senior puis deviendra entraineur. Parallèlement, il apparaît encore dans des émissions de télévision, des documentaires et une poignée de films sans intérêt. Atteint d’un cancer depuis plusieurs mois, Jim Kelly décède le 29 juin 2013, dans sa maison de San Diego auprès de la femme qui partageait sa vie depuis 33 ans. C’est sa premiere épouse, Marilyn Dishman, avec qui il fut marié de janvier 1967 à janvier 1968, qui a annoncé sa disparition à la presse.

© Pascal DONALD

copyright
1971Melinda – de Hugh A. Robertson avec Rosalind Cash
1972Opération dragon ( enter the dragon / long zheng hu dou / the deadly 3 / 龍爭虎鬥 ) de Robert Clouse avec Bruce Lee
1973La ceinture noire ( Black Belt Jones ) de Robert Clouse avec Gloria Hendry
1974Les démolisseurs / Les trois justiciers ( three the hard way ) de Gordon Parks Jr. avec Fred Williamson
L’aventurière de Hong Kong ( golden needles / the chase for the golden needles ) de Robert Clouse avec Ann Sothern
    + chorégraphie des combats
1975La chevauchée terrible ( take a hard ride / la lunga cavalcata / la parola di fuorilegge… è legge ! ) de Antonio Margheriti avec Lee Van Cleef
Hot Potato – de Oscar Williams avec Irene Tsu
    + chorégraphie des combats
1976Les quatre justiciers ( one down, two to go / three the hard way part 2 ) de Fred Williamson avec Richard Roundtree
Black samourai ( black terminator / the freeze bomb ) de Al Adamson avec Marilyn Joi
    + chorégraphie des combats
1977Black kung fu contre Hong Kong connection / Hong Kong connection ( e yu tou hei sha xing / Black Belt Jones 2 / the tattoo connection / 鉅鑽風雲 ) de Tso Nam Lee avec Sing Chen
Dimension de la mort ( death dimension / black eliminator / ice death / the kill factor / death dimensions / Freeze bomb ) de Al Adamson avec Terry Moore
1978L’infernale poursuite / Destructor ( Mr. No Legs / the amazing Mr. No Legs / gun fighter ) de Ricou Browning avec Richard Jaeckel
1993Ultimatum – de Cirio H. Santiago avec Vernon Wells
1994Strangehold – de Cirio H. Santiago avec Bob McFarland
1995 DO Top fighter – de Toby Russell avec Jackie Chan
    Seulement apparition
2003 DO Macked, hammered, slaughtered and shafted – de David F. Walker avec Jim Brown
    Seulement apparition
2008Afro Ninja – de Mark Hicks avec James Black
2011 CM Kashtok speaks – de Elijah Drenner
    Seulement apparition
Fiche créée le 30 juin 2013 | Modifiée le 3 juillet 2013 | Cette fiche a été vue 2543 fois
PREVIOUSGrace Kelly || Jim Kelly || Martine KellyNEXT